Un homme s’est volatilisé au milieu d’un groupe de touristes…

A ma connaissance, depuis le 18 septembre 2013, on n’a rien retrouvé de cet homme, pas une trace, pas de cadavre, or, il disparut au milieu du groupe de touristes, près de son épouse avec lesquels ils venait juste de quitter la maison de Napoléon, en plein Ajaccio. Imaginons qu’il soit sorti du groupe, l’un ou l’autre des touristes, tous du même voyage, venus par le même car l’aurait remarqué, ce, à commencer par son épouse qui voyageait avec lui.
Je n’avais pas voulu mettre ce cas dans mon livre : « Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du temps », publié en mai 2016, parce que je pensais qu’on pouvait encore trouver une explication rationnelle, une preuve de son existence ou son corps, mais quatre ans et demi se sont écoulés depuis sa disparition en plein milieu d’un groupe de personnes. Les caméras de surveillance le montrent au milieu des autres touristes du groupe, et soudain, il n’y est plus !
Je pense à présent que cet agriculteur retraité de l’Isère est éligible au nombre des personnes « volatilisées », « effacées » ou selon la traduction de  l’expression anglaise, « avalées par l’air ». passées en un instant dans une autre réalité, une dimension parallèle. Le cas ressemble beaucoup à nombre de cas que je cite dans mon livre.
Voici un résumé de cette disparition instantanée.
Hubert Boiron, un homme de 82 ans en excursion avec sa femme voyageait pour fêter leurs noces d’or, soit cinquante années de mariage, avec un groupe d’agriculteurs . Il s’est  » volatilisé  » en pleine rue…
En bonne santé, ayant la tête et les jambes qui fonctionnaient bien, il marchait dans la rue après la visite de la maison de Napoléon, lorsqu’il s’est littéralement volatilisé. ll n’a parcouru que quelques mètres après avoir visité la maison de Napoléon, en plein centre-ville d’Ajaccio. Puis plus aucune trace de lui. D’après des témoins, il marchait en file indienne avec son groupe de voyage organisé et son épouse la dernière fois qu’il a été vu. Hubert Boiron n’a plus donné de signe de vie depuis le 18 septembre 2013. La police a relancé l’enquête à zéro et lancée de vastes recherches. Sa fille qui a mené son enquête dans l’île, témoigne :
« C’est un agriculteur, un homme qui est vaillant et capable de marcher de longues heures et qui coupait encore son bois cet hiver », confiait-elle, au terme de l’enquête qu’elle a mené dans l’île.
 Comment peut-on disparaître en plein jour, dans un périmètre restreint du centre-ville d’Ajaccio ?Cette interrogation plane autour du cas Hubert Boiron, l’octogénaire natif de l’Isère qui n’a pas donné signe de vie depuis le 18 septembre dernier. Sa fille témoigne.
« C’est un agriculteur, un homme qui est vaillant et capable de marcher de longues heures et qui coupait encore son bois cet hiver », confiait-elle, au terme de l’enquête qu’elle a menée dans l’île.
Non seulement ce vieil homme venait juste de sortir en groupe d’un lieu de visite lorsqu’il a d’un coup disparu, mais si on imaginait qu’il ait pu aller prendre un moyen de transport ou quoi que ce soit, il n’avait presque pas d’argent sur lui pour ce faire. Par ailleurs, il ne donnait pas de signe de sénilité, type Alzheimer ce qui aurait pu expliquer un perte de réalité, mais pas le fait qu’il disparaisse en un clin d’œil, quasi sous les yeux de tous, et.. sous l’œil des caméras.
LLes chiens de la brigade cynophile n’ont permis aucune conclusion.
« Il se trouve peut-être dans un endroit où il n’est pas visible », esquisse un policier qui craint le pire, en tendant la fiche de signalement qui va être distribuée en ville.
La relation des faits résume un mystère urbain. Le groupe de 49 touristes retraités auquel appartenait Hubert Boiron, qui voyageait avec sa femme avait débuté sa visite de la cité impériale le 18 septembre vers 14 heures. Une guide avait offert un condensé de la cité impériale. Début à 14 heures avec une visite de la Parata, puis de la grotte de l’Empereur et retour à la gare routière en fin d’après-midi. Non sans une visite dans la vieille ville et une halte devant la maison Bonaparte vers 17 h 30.
Des caméras extérieures le filment Mr Boiron avec son groupe, et soudain, il n’est plus là.
 Les autres retraités retournent au car en revenant à la gare routière et maritime par le boulevard du Roi-Jérome. À 17 h 45, l »épouse d’Hubert Boiron se rendit compte de son absence et rebroussa chemin. En vain.
« Mon père n’avait pas l’adresse de l’hôtel ni du restaurant Bel Messere où il devait aller le soir avec le reste du groupe puisque c’est ma mère qui avait le programme : il y a eu des loupés tout le long du voyage », regrette sa fille. Le soir, son père est vu par au moins un témoin.
« Il a été logique, il est revenu vers la gare et a attendu son car, mais il n’y avait plus personne. Il a rencontré un vigile vers 20 h 20 à qui il demanda son chemin puis un autre qui aurait appelé les pompiers s’il paraissait fatigué, mais ce n’était pas le cas », poursuit-elle.
D’autres témoignages ont affirmé avoir vu l’ancien agriculteur. Ils restent à recouper pour retrouver la trace d’Hubert Boiron.
C’est à 17 h 30 le 18 septembre que l’octogénaire a disparu dans le centre, alors que son groupe visitait la partie génoise de la ville après un crochet par la Parata, le cimetière et la grotte Napoléon avec un guide.
Des caméras extérieures de la maison Bonaparte le filment avec sa femme. Puis il disparaît. Ce n’est que quinze minutes plus tard que son épouse s’aperçoit de son absence et tente de le retrouver en faisant le chemin inverse, de la gare routière à la place des Palmiers… sans résultat !
Malgré une importante mobilisation, le mystère reste entier depuis la disparition d’ Hubert Boiron !
Je cite des cas où des personnes disparaissent soudain, puis reparaissent d’un coup après une période qui pour nous va de un quart-d’heures à… quarante années ! La personne revenue après quarante années n’avait pas vieilli, avait gardé son aspect de jeune homme, et pour lui, il n’avait eu la sensation que de ne voir s’écouler que quelques secondes ! Dans un autre cas, un militaire disparut sous les yeux de ses camarades d’exercice, médusés, et il reparut un quart d’heure après, au même endroit, mais il avait une barbe de trois jours…
Je pense que cet octogénaire a disparu ainsi de façon pour nous irrationnelle, puis est reparu au même endroit, ou à un endroit plus lointain un moment après, en fait trois heures plus tard, ce qui concorderait avec le témoignage recueilli. Ensuite, on perd de nouveau totalement sa trace; est-il de nouveau passé dans une autre réalité ? A ce stade, en soirée, il n’est pas impossible qu’il soit monté en voiture avec une personne mal intentionné, mais aucune caméra de surveillance ne le montre plus, et on n’a toujours pas retrouvé de corps, ni de trace.
Pour ceux qui sont intéressés par les Mystérieuses Disparitions recensées partout dans le monde, voici un livre consacré au sujet :
scan-2-couverture-mysteacuterieuses-disparitions_zpsqdo1nera
Vous pouvez le commander chez l’éditeur :
editionorpubli@gmx.fr

 

Publicités

Émerveillement, ressourcement, découverte, apaisement…

Voici ce que j’ai reçu d’Annabelle, une jeune lectrice d’une trentaine d’années, si j’ai bien compris.

« Madame, je ne sais comment vous remercier d’avoir révélé la sublime histoire de Véda et de ses compagnons et compagnes. Une histoire qui nous plonge dans un monde qu’on ne soupçonnait pas, mais qui fut, et qui fut celui de nos ancêtres celtes de l’antiquité, et en particulier des Gaulois.

Depuis peu, on reconnaît que la plus grande civilisation européenne fut sans doute la civilisation celte. Enfin ! Vous n’avez pas attendu qu’on nous rende notre légitimité et notre force pour lui donner vie avec panache, intensité, vérité dans les deux romans L’Aigle Arverne et Arianrhod. Aucun autre auteur n’a réussi à produire une œuvre présentant cette civilisation telle qu’elle fut. Un vrai voyage dans le temps nous est offert.

Pour tout vous dire, une amie m’avait prêté ces deux romans, et une fois que je les ai lus, j’ai su que j’allais les relire très souvent pour rester dans cette communauté équilibrée au sein de laquelle vous plongez le lecteur. J’ai donc commandé les livres, et depuis, j’en suis à la quatrième relecture en moins de deux ans. Ce sont mes livres de chevet, et ils sont accessibles aussi bien aux amateurs d’héroïque fantaisie, qu’aux gens qui aiment l’Histoire… ou les histoires modernes, et là j’explique : on oublie vite la différence de vingt et un siècles qui nous sépare des héros, car ils sont tellement vivants sous la plume de Marie qu’on a l’impression de voir un film alors même qu’on lit. On y repense ensuite, et on brode sur cette histoire dont on devient en quelque sorte l’un des héros. Quel que soit l’âge de la lectrice ou du lecteur et ses habituel goûts de lecture, il y trouve son compte. Oui, cette œuvre que je relis me ressource, m’apaise et me rend plus solide sur mes propres racines, alors encore un immense merci à l’auteur. Je conseille ces deux romans à tous les francophones, français, Suisses et Québécois en tête. »

Cela fait vraiment plaisir. Ces livres peuvent être offerts pour les fêtes des mères ou des pères, à des gens aimant lire de bons romans. On peut aussi songer aux
Ces deux romans sont L’Aigle Arverne de Marie Roca/Ormael et : Arianrhod publié sous le pseudonyme Ormhael. Les deux livres sont publiés chez Ormhael Publication et leur prix public est de 20 € pour chacun de ces titres ; Les frais de port sont de 6 € par livre, en envoi ordinaire, pour une commande directe chez l’éditeur : l’envoi en Colissimo est possible, au prix du Colissimo selon le poids du livre.  Le livre peut aussi être envoyé dans tous les pays étrangers. Les frais de port sont de 6 € par livre, pour une commande directe chez l’éditeur :
editionorpubli@gmx.fr
On peut régler par Paypal ou par chèque.
Les commandes par libraires dont FNAC sont possibles et fréquentes. On peut utiliser le même mail de l’éditeur. Certaines boutiques ont quelques livres en stock, et vous pouvez soit les y acheter sur place, soit les commander par ces boutiques
couvertureaigleaverneCapture.JPG couverture Arianrhod 10 janvier 2017
L’une des boutiques qui vendent les livres sur le thème des Celtes et Gaulois :
http://www.terres-celtiques.fr/produit/57/
http://www.terres-celtiques.fr/produit/laigle-arverne-marie-roca/

Etranges morts de médecins et chercheurs non inféodés, après un sommet contre le cancer…

Oui, c’est vraiment très étrange ! C’est un peu comme le très étrange et illogique suicide de Corinne Gouget, mais on peut aussi parler du très étrange suicide de Robert Boulin, ou encore d’un ex premier ministre de Mitterrand… Là, on dirait qu’on a des « suicides » en grappe… Pour rappel, le suicide, c’est lorsqu’on se tue sur sa propre décision, mais des homicides sont parfois déguisés, et c’est parfois un peu trop gros. Voyons, juste après un sommet sur le cancer sachant que eux, à l’encontre de Big Pharma préconisaient des soins apportant la vraie guérison, c’est très très étrange, mais aussi très très explicable, au fond, par la question des intérêts de certains.
La chimio fut créée sur une stupidité consistant à dire que si on tue toutes les défenses immunitaires, on vient ensuite à bout d’une tumeur maligne en donnant des molécules artificielles. Stupide !  C’est comme si en voyant arriver une armée étrangère qui va tuer les habitants d’un pays, on désarmait aussitôt les militaires et forces de l’ordre, au lieu de les mobiliser, de les organiser, de les renforcer ! C’est comme si au lieu de repousser ces ennemis avec les troupes armées, on décidait de leur jeter de a poudre de perlimpinpin en espérant que cela les arrête.
Mettre le corps malade en aplasie ne profite jamais au malade, mais aux portefeuilles d’actions des patrons et actionnaires de l’industrie pharmaceutique, et on a donc intérêt à faire durer le patient dans la maladie, et à créer de nouveaux malades du cancer, d’où des décisions telles la sur-vaccination qui profite aux mêmes. On commence à détruire les défenses immunitaires dès le plus jeune âge.
Il faut au contraire renforcer les défenses immunitaires naturelles en commençant par ne pas les affaiblir par cette agression contre la vie que sont les vaccins, en vivant sainement, en mangeant aussi sainement que possible, en ne fumant pas, en ne « bronzant pas » comme des crêpes, ni au soleil ni en institut, t le cas échéant, en recherchant pourquoi la maladie a fait son lit, ce que cela recouvre, et en utilisant les soins énergétiques et les soins naturels.
« La communauté médicale est encore sous le choc à propos des médecins et des chercheurs retrouvés mystérieusement morts l’an dernier, après un Sommet sur les traitements révolutionnaires contre le cancer.
Aujourd’hui, on en parle toujours comme si c’était hier ! Quelques éclairages sur cette affaire …
On a invoqué les hypothèses de suicide et de mort naturelle, ce qui allait devenir, par la suite, des certitudes dans deux cas majeurs, à savoir celui du Dr. Nicholas Gonzalez, décédé le 28 juillet 2015, suite à une prétendue « Crise cardiaque » et du Dr. Jeffrey Bradstreet,M.D., spécialiste de l’autisme et du cancer, dont le corps a été retrouvé avec une balle dans la tête. »
La suite, je vous invite à la découvrir ici :
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2017/10/des-medecins-et-chercheurs-holistiques-retrouves-morts-mysterieusement-apres-un-sommet-mondial-contre-le-cancer.html
A lire aussi :
La chimiothérapie est-elle un crime ?
Refuser la chimio permet de vivre.
Cancer : La chimio tue, mais ne guérit personne.

Où sont les pères, les papas des jeunes femmes devenues djihadistes ?

Ci-dessus, photo réelle, non truquée d’un miracle. La photographie fut prise lors d’un baptême, et l’eau bénite versée sur le front du bébé devient un chapelet chrétien avec sa croix christique. La photo fut prise par une photographe professionnelle recrutée par la famille.
En écoutant ou lisant les interventions de mères de jeunes filles dites « converties » à l’islam et devenues « épouses » de djihadistes, parties faire le djihad en Syrie ou Irak, prostituées aux islamistes criminels et complices de crimes, mères de bâtards de ces islamistes, une question me vient : Où sont les pères de ces jeunes femmes ? Ils semblent avoir abandonné leur enfant, mais de quelle façon l’ont-il fait ?
Les mères en question sont de ma génération, voire parfois, plus jeunes. Avant d’aller plus loin, je dois affirmer que faire revenir leurs filles et les enfants qu’elles ont eu de ces djihadistes est malsain pour toute la collectivité. Mieux vaut que ces filles subissent leur peine de prison et que leurs enfants soient confiés à des familles bien de ces pays, et on pense à ces familles chrétiennes dont les enfants furent violés et tués par les djihadistes dont les « époux » de leurs filles justement; ce serait un juste retour des choses que ces enfants soient adoptés par ces familles, et ils y recevraient beaucoup d’amour.
Certaines de ces jeunes femmes sont revenues, or, elles portent toujours leur tenue de fantôme noir type Belphégor, de négation de la vie, de l’égalité de la femme et leurs propos ne changent pas. Elles ne devraient pas revenir puisqu’elles dénigrent toujours nos valeurs.
C’est dans ces propos et valeurs criminelles qu’elles élèvent leurs enfants, en leur donnant en plus le culte d’un père criminel transformé par elles en héros dont le modèle doit être suivi par leurs enfants.
Les mères de ces jeunes femmes au destin pourri par elles et peut-être au moins en certains cas par leurs propres parents, ces mères veulent le retour de leurs « petits-enfants ». Elles qualifient à tort ce retour de « rapatriement ». On ne peut pas rapatrier des enfants nés sur le sol étranger sans existence légale de Français ! Selon le droit international, ils n’ont même pas d’existence légale tout court, puisque l’Etat islamique n’a aucune existence légale et n’en aura jamais. 
Ces enfants sont nés à la mode islamique sur un sol étranger, et aucun document officiel ne prouve que ces enfants bâtards selon la loi française sont les enfants de ces jeunes femmes. Certes, des test ADN pourraient changer la donne, mais à condition qu’ils puissent être fait sous contrôle légal irréprochable, et donc c’est impossible.
Par contre, ces enfants ont aussi une autre famille, dans le pays de leur père. Selon la loi qui prévaut dans le pays de naissance de leurs enfants nés de cette prostitution islamique, et dans le pays musulman de leur père, ces enfants doivent être confiés à la famille de leur père, ou à défaut, au pays du père qui les ferait adopter.
Selon la loi musulmane choisie par ces jeunes femmes, leurs enfants sont ceux de leurs époux et de la famille de ces derniers, mais en aucun cas, ils ne sont les enfants de leur mère et encore moins d’une famille française ou européenne.
Ces enfants ne sont pas nés en France, donc la France ne peut en aucun cas rapatrier ces enfants.
Désolées Mesdames, mais ces enfants n’ont pas à être ramenés ici, pas plus hélas que vos filles prostituées qui ont choisi leur destin, elles ont choisi leur prostitution, leur propre décrépitude qu’elles ont rejetée, qu’elles ont voulu voir mourir  et contre laquelle elles ont œuvré plus que quiconque n’a aucune raison de les accepter de nouveau sur le sol de la chrétienté, à moins qu’elles ne décident de changer totalement -c’est le cas de le dire- leur fusil d’épaule et d’œuvrer à la rechristianisation, donc de préalablement opérer leur conversion totale et celle de leurs enfants au christianisme, de renoncer à tout ce qu’elles ont adoré, de ne plus porter les tenues par lesquelles elles se prostituèrent, de passer aux aveux complets et de totalement changer de message à l’endroit de leurs enfants.
La plupart ne sont pas dans cette disposition d’esprit car elles ont été mal construites du fait de leurs parents et du fait de la destructuration sociétale qu’on nous imposa.
Mesdames les mères de ces prostituées à Daech et autres factions et sectes de ce genre, les seuls petits-enfants que vous puissiez faire rentrer sont ceux :
-Nés en France avant le départ de leur mère, et nés d’un père Français.
Les autres n’ont aucune existence légale en France et n’en auront pas.
Maintenant, avant de vous confier ces seuls de vos « petits-enfants » qui pourraient être rapatriés, il faut examiner  la manière dont vous et le père de vos filles respectives avez éduqué vos enfants, et voir si vos enfants devinrent ainsi par vos défaillance de père et de mère, par l’exposition que vous aurez éventuellement faîtes de vos filles au danger.
Il me semble que là encore, ce n’est pas gagné.
Première question : Où sont donc les pères de ces filles qui se sont prostituées pour l’islam ? Eux, on ne les entend pas !
Questions subsidiaires :
Pourquoi n’entend-ton pas ces pères de vos filles ?
Pourquoi leur silence ?
Où sont-ils ?
Ont-ils joué un rôle ou non dans l’éducation de leurs filles ?
Si non, pourquoi et comment furent-ils évincés del a proximité de leurs filles ?
Il y a quelques années, on lança la mode du « elle a fait un bébé toute seule ».
Ensuite on ajouta l’éviction des pères par des accusations fausses de mères qui ne voulaient pas lors d’un divorce que leurs « ex » comme elles disaient jouent un rôle dans l’éducation de leur fille, et même qui ne voulaient pas qu’il y ait un lien affectueux père-fille. J’ai des cas précis en mémoire.
On y ajoute, les non présentation d’enfants, et le père qui finit, de guerre lasse par renoncer à voir son enfant !
Des pères aimant leurs enfants se battent pour les voir, pour partager leur éducation.
Si vous faîtes partie de ces mères qui ont joué les mantes religieuses, alors par le manque affectif paternel généré dans l’enfance et l’adolescence de vos filles, vous avez fait le lit de leur prostitution, et de la pire de toutes, celle qui aurait dû vous alerter dès que vos filles se rapprochèrent de musulmans, dès qu’elles montrèrent les signes d’un choix contre culturel, dès qu’elles changèrent leur manière d’être, de se vêtir, de manger, dès qu’elles firent ce que vous les avez vu faire sans rien empêcher, sans rien recadrer, non pas par impuissance, mais par fausse ouverture d’esprit, par absence de clairvoyance, de bon sens, et de ce véritable amour qui se doit d’être sévère et me^me intransigeants envers ses enfants lorsqu’on touche aux valeurs.
Faisiez-vous partie de ces mères se la jouant copine-copine avec leur fille ? Quelle terrible erreur ! Une mère a un rôle éducatif, et celui qui enseigne n’est jamais au même rang que celui qui a tout à apprendre.
Après la première erreur de l’éviction du père, cette erreur conduit presque toujours à un approfondissement de la blessure de la carence paternelle : le père est absent, et en plus la mère n’est plus la mère !Quel bateau sans gouvernail, errant comme il le peut et pouvant de ce fait couler; voilà ce que furent vos filles.  La mère ne fait pas preuve d’autorité, ou alors, elle est dépassée et non efficace, mais pas question de rappeler le papa, non ! Pas de papa, c’est en plus un navire sans mât, ni voile, une coque vide en perdition.
Il aurait sans doute été la clé du problème, la clé qui verrouille la porte du danger, tout simplement. Sa présence aurait été la solution.
Avez -vous accueilli « l’ouverture » de votre fille à la culture des autres en lui disant « c’est bien », voire, en nourrissant une sorte de complexe de supériorité genre « on est des gens bien, tolérants » ? Avez-vous approuvé, laissé faire sans y mettre le holà ? Avez-vous émis l’opinion ou pensé que le livre de la religion venue d’ailleurs vaut les évangiles ? Si tel est le cas, alors vous étiez dans l’ignorance volontaire car on peut lire ces deux textes diamétralement opposés et qu’on peut résumer pour les côté chrétien par l’injonction : « Tu ne tueras pas » et « aimez », alors que côté de la culture étrangère vers laquelle votre fille glissait, l’injonction répétée des centaines de fois est : « tuez », et on parle bien de tuer des gens qui ne vous ont rien fait, des chrétiens, juste pour le fait qu’ils sont chrétiens, des juifs parce qu’ils sont juifs, des homosexuels, et des femmes qu’on lapide. Si des gens vous avaient énoncé ces contenus, vous auriez été dans le déni, puisque vous estimiez sans doute vous situer du « bon » côté, celui de la « tolérance ».
C’était bien pourtant le côté de l’intolérable, car vous admettez qu’on ne peut tolérer que le crime soirt mis en injonction pour substrat éducatif.
Si vous aviez lu ces deux textes, du côté de Jésus vous auriez aussi lu : « Que ton oui soit oui, que ton non soit non. » C’est simple, ce qu’on accepte on ne l’accepte pas à moitié mais à fond et en connaissance de cause, donc on dit oui, et vous avez donc approuvé en même temps que le choix de votre enfant en perdition faute de gouvernail parental, le choix de cette injonction de tuer donné par cet enseignement. Votre consentement engagea votre conscience. Vous ne pouvez donc à présent vous plaindre des conséquences de votre manque de gouvernail sur le navire de votre fille qui ne pouvait que se perdre.
Si vous aviez lu ces deux textes, alors vous auriez tout mis en œuvre pour empêcher la chute totale, hélas quasi irréversible de votre enfant.
A ce stade, on peut hélas parler de non assistance à enfant ou adolescente en danger.
Pourquoi donc étiez-vous inconsciente de ce danger, vous la mère d’une jeune fille, jeune femme devenue prostituée des pires criminels ?
Notre époque s’est trop dévoyée du juste chemin, du bon sens, de l’intelligence et a produit et produit encore des messages destructeurs, mais chaque adulte lorsqu’il devient parent, n’est pas que génétiquement parent. Il est dans un devoir de conscience et d’élévation de conscience des âmes qui lui sont confiées. Cela, le message chrétien sait bien le passer lorsque précisément on va à la source, lorsqu’on lit les évangiles.
Tout ce qu’il vous reste à faire, mesdames, est de reconnaître vos torts, de les lister honnêtement, de les faire connaître, de renouer le contact visiblement peu ou prou perdu avec les papas de vos enfants, des papas que certaines d’entre vous ne considérèrent que comme de simples géniteurs à jeter après coup. C’est le principe de ma mante religieuse, mais les insectes sont ainsi programmés qu’après la ponte des œufs, aucun des  deux parents n’a de rôle à jouer. Pour nous c’est tout le contraire. Le nid familial se construit et s’entretient par les deux parents.
Il vous reste à prier chrétiennement pour les âmes de vos filles afin qu’elles ne soient pas perdues comme âmes, à leur faire assumer leurs fautes dont la première est leur conversion, mais à en assumer votre part, à renoncer aux enfants nés en territoire étranger de cellules de vos filles, mais qui n’ont pas vocation à être vos petits-enfants puisqu’ils furent conçus et éduqués pour tuer à leur tour, mais aussi parce que pour la loi étrangère sous laquelle ils naquirent, ils ne sont enfants que de leurs géniteurs, si tant est qu’il y ait eu de ce côté ci, une officialisation de leurs naissances, or, ce n’est pas toujours le cas de ces enfants nés de prostituées à l’Etat islamique, qui passèrent d’un homme à un autre; votre fille a sans doute eu eu de nombreux partenaires successifs comme n’importe quelle prostituée de maison d’abattage. Qui sont les pères de ses enfants ? L a France ne reconnaît pas les faux mariages de l’Etat islamique, et d’ailleurs ne reconnaît pas l’Etat islamique. Aucun acte ni de mariage, ni de naissance provenant de l’Etat islamique ne peut être reconnu ni ne le sera. Vos « petits-enfants » n’ont aucune existence légale selon la loi française. Ce qu’il peut arriver de mieux à ces gamins, c’est d’être adoptés par des familles irakiennes ou Syriennes bien, selon le cas, dont des familles chrétiennes dont les enfants furent assassinés par les soi-disant « époux » de vos filles, avec la complicité de vos filles. Acceptez ce beau cadeau à ces familles, et elles sauront quant à elles, en connaissance réelle de la situation, leur donner un avenir. Vos filles qui ont gâché leur vie jusqu’à présent doivent faire ce cadeau de ces enfants aux familles dont les époux ont contribué à violer, torturer, tuer les enfants. ils auront un avenir construit sur l’amour.
Seuls les enfants nés en France de pères de nationalité française, avant le départ des parents pour le djihad peuvent revenir, mais pas leurs « frères et sœurs » nés sous l’Etat islamique.
Si vous n’avez pas donné à vos filles le socle solide du couple parental, alors voyez vos fautes, reconnaissez-les, écrivez-les à vos filles, demandez-leur pardon; c’est ainsi qu’ à leur tour elles verront alors leurs manques et leurs fautes et qu’elles accepteront de revenir dans le bon chemin, peu à peu, mais pour cela il leur fait assumer les peines de prison. Demandez-leur de renoncer à leur parentalité et de demander de confier à l’adoption de parents chrétiens syriaques ou Irakiens, selon le cas, leurs enfants nés de pères tueurs de chrétiens. Ce serait un vrai acte d’amour et de rédemption pour vous et pour elles.
Faîtes en sorte, si c’est possible, que le papa écrive à la fille, que ce lien puisse enfin se construire.
Vous avez peut-être construit votre maternité sur du sable, sans la fondation du couple parental, sans la fondation de valeurs solides telles que le sont les valeurs chrétiennes réelles, pas le faire semblant. Lorsqu’on construit sur du sable, sans fondation, tout s’effondre.
Les criminels ont procréé avec des prostituées avant de se faire tuer ou arrêter.Avant ou dans le même temps qu’ils ont souillé vos filles et assuré leur propre descendance, ils ont tué des femmes et homes chrétiens en âge de procréer, et ils ont tué et violé des enfants de ces chrétiens. Il reste des femmes dont les enfants furent violés et assassinés par les géniteurs des enfants des prostituées du djihad, les soi-disant « époux » de vos filles; ces femmes et leurs propres parents recevraient un beau cadeau si on leur confiait à l’adoption, ces petits nés de prostituées aux criminels, ce,  en remplacement de ceux tués par les criminels qui ensemencèrent des prostituées. Ces enfants ne sauraient pas qui fut leurs pères, et cet oubli est le mieux qu’on puisse leur souhaiter pour leur propre équilibre et leur avenir. Leurs mères gâcheraient leur avenir par le culte du criminel et de ses crimes. Donnez à ces enfants, la chance de l’amour et de l’innocence.
J’en profite pour renforcer un message : lorsqu’il y a divorce, le père reste père, et à moins que le père fasse encourir un réel danger à l’enfant, alors tout doit être mis en œuvre par les deux parents pour que l’enfant ne soit pas privé de l’un de ses parents, et la meilleure solution semble être la garde alternée, ce qui nécessite d’habiter la même commune et même le même quartier, ce qui pour le bien de tous permet beaucoup de souplesse et permet à l’enfant de garder un équilibre.

 

Le tunnel ou l’entrée directement dans la lumière ? Mieux vaut éviter le tunnel.

Nous avons tous entendu des témoignages de personnes déclarées mortes et qui ont vécu un superbe épisode de lumière, avec passage par un tunnel plutôt sombre, la rencontre avec un être « de lumière », la vue de leurs défunts, etc. Parfois elles se souviennent qu’on leur a demandé ce qu’elles ont fait de leur vie, et elles ont vu une rétrospective de leurs actes, surtout les plus injustes.
Les témoins disent qu’on les a laissés revenir pour s’améliorer.
Tous ces témoignages se ressemblent, et les témoins sont dignes de foi.
Qui dit tunnel dit canalisation de qui l’emprunte vers un lieu précis.
Le tunnel est plutôt sombre, même si par contraste on apprécie la lumière qui est au bout.
J’ai désormais la conviction que ces tunnels (il y en a plein en fait) et ce qui suit sont régis par les entités du karma qui contrôlent nos vies et les alourdissent en nous faisant porter des fardeaux par un mensonge consistant entre nos deux incarnations à nous faire croire qu’en de précédentes vies, nous avons commis ceci, plus cela, des crimes atroces et qu’il nous faut les racheter par une incarnation pleine d’épreuves, d’où certaines incarnations particulièrement injustes, et j’en sais quelque chose.
Ces entités aux apparences « angéliques », ne le sont qu’à demi.
Elles sont particulièrement dures avec les âmes les plus évoluées en leur faisant vraiment porter tous les fardeaux possibles, et elles les parasitent leur vie durant.
Je vous ai appris à leur dire non, une fois pour toutes, à vous détacher de leur emprise et à vous nettoyer de ces emprises.
Lorsqu’on s’est libéré de ces poids que nous ont attaché ces entités du Karma, lorsqu’on a su les éloigner tout en ayant une vie honnête et ne nuisant pas à autrui, alors, après le décès du corps on passe directement dans le monde de lumière, le vrai. Là, on ne va pas nous mettre de fardeaux pour les incarnations ultérieures, si nous choisissons de revenir nous incarner sur terre, mais surtout, nous pouvons alors choisir d’expérimenter les incarnations en d’autres dimensions, d’autres mondes beaucoup moins lourds, et il existe, c’est vrai, des mondes sans guerre, sans inégalité homme/femme et avec une seule typologie d’êtres de type humain.
Si nous savons cela, alors nous faisons le maximum pour nous libérer de l’emprise des entités dites du Karma qui n’œuvrent pas pour le bien de la planète en nous faisant souffrir.
La rédemption par la souffrance n’appartient pas à l’humain. On a joué sur cette confusion relative au sacrifice de Jésus pour nous faire croire que nous aussi nous devions souffrir comme Jésus pour obtenir la rédemption ! Non ! Jésus offre par la souffrance de son sacrifice, la rédemption à l’humanité, ce qui signifie :
 » Ne faîtes plus de sacrifices sanglants, ni d’animaux ni d’humains; Je suis le dernier sacrifice, celui qui contient la rémission de vos fautes. »
Si on comprend cela, on sait que Jésus est d’une nature qui n’est pas vraiment la nôtre, alors on sait que les religieux qui s’imposèrent les silices et flagellations, les mortifications et qui firent des sacrifices humains sous l’Inquisition ne sont pas allés dans le sens du message apporté par Jésus.
Ce que je dis là n’enlève rien à l’essentiel : Jésus, sa parole; il est le guide universel.
Le mal et celui qui l’incarne, à savoir Satan créa alors une autre voie, dite « religion » mais en fait loi cruelle et mensongère réduisant l’humanité à peu de choses et lui enlevant son caractère divin.  Au centre même de cette loi dite religion sont les sacrifices animaux et humains.  Les uns en référence à Abraham dont Jésus nous dit de l’abandonner (« je suis le débit et la fin », donc on oublie l’Ancien Testament dont Abraham et on repart quasi à zéro; les autres sacrifices, humains ceux-là sont ceux des femmes qu’on maltraite et soumet à la loi du phallus qui n’est pas du tout la voie divine, et les chrétiens qu’on massacre, ce que nous avons vu avec les attentats contre des soit-disant « mécréants » selon ce que décrète la loi et la voie du mal.
Non ! Aucun sacrifice et aucune mortification ne complaise à Dieu, car la création est d’abord amour. Femme, homme, ce sont les mêmes âmes humaines. Aucun ne peut dominer l’autre. Comment Dieu pourrait-il demander à certains des humains de tuer les autres puisque tous sont de sa création, et cela montre donc que l’entité divinisée par ladite « religion « n’est pas le créateur du tout, mais son ennemi juré, Satan.
Si on comprend tout cela, alors on libère sa propre vie, ici et maintenant des scories du mal, de toutes les entraves dont celles d’une certaine « religion » créée par Satan; il ne s’agit pas de se libérer à moitié en se disant « modéré », mais de se libérer totalement en disant : « Ouste, loin de moi tout ce qui procède du mal, son livre, ses dictats, ses interdits et obligations qui m’empêche de vivre. » D’une manière générale, jamais une religion ne doit être obligation et empêchement de vivre. Elle doit nous assister de son message, nous guider, mais en nous laissant le libre-arbitre à chaque instant. Tout ce qui met des chaînes doit être rejeté.
Pour autant, nous devons nous conformer aux lois permettant de vivre en société, et là, les principaux des dix commandements sont à respecter. Chrétiens et juifs les partagent, mais pas ceux qui suivent la fausse religion vrai esclavage créée par Satan puisque leur texte leur demande de nuire et de tuer certains. Le nom de cette religion signifie « soumission »,  alors là, tout est annoncé par cette signification, donc comment ne pas voir qu’il s’agit de mettre l’humain en esclavage ?
Dieu, le vrai, nous veut libres, hommes et femmes à égalité.
Les implants mis par les entités du karma, nous devons tous nous en libérer, et lorsqu’un grand nombre d’entre nous se sera libéré,  la terre sera libérée de ce qui l’enchaîne de plus en plus au mal depuis la révolution française faîte par les forces sataniques et tout ce qui en a découlé, et en particulier depuis 1968.
Il suffirait que dix millions d’êtres humains se soient libérés des entités du Karma pour que tout change pour nous tous !
Toutes nos parcelles d’ADN endormies seront réveillées, et elles correspondent pour nous à des capacités dont vous n’avez pas idée mais qui font de nous des gens capables d’être tous heureux.
Nous ne partons pas tous du même niveau. Celle ou celui à qui on a inculqué la religion créée par Satan traîne un boulet considérable et tous doivent d’abord s’en affranchir, et cela relève de leur prise de conscience.
Pas de tunnel peu ou prou sombre ce qui montre qu’il ne s’agit pas du vrai monde de lumière, mais l’accès direct à la lumière dans toute sa plénitude, après le passage, voilà ce que nous pouvons avoir, mais aussi la libération totale sur terre, et une vie d’abondance et de plénitude pour tous les humains.
Ces entités dites du Karma m’avaient tant et si bien chargée que déjà avant l’âge de cinq ans, j’eus dix tentatives de me tuer ou de porter atteinte à mon intégrité physique, et cela m’a valu un handicap douloureux et lourd.
Ce n’était pourtant que le début, et  ceci sur fond  de misère, d’injustice sociale.
Aujourd’hui,parce que j’en ai tant bavé qu’on ne peut même pas imaginer ce cumul, j’ai décidé de combattre toutes ces entités, de les détruire pour toute l’injustice qu’elles ont imposée à ma personne, sans aucun répit, et je dis bien aucun. J’ai le pouvoir de les faire détruire, et ce pouvoir, si nous prenons conscience de la réalité et si nous décidons d’être libres corps et âmes, nous l’avons toutes et tous
Forte de ma propre expérience et de la compréhension qui me fut donnée, je vous offre à toutes et tous, où que vous soyez dans le monde de revenir à la vraie lumière. Aux jusqu’ici musulmans, je dis ne faîtes pas le ramadan et dites tout de suite stop à votre esclavage, car c’est cela que vous vivez : l’esclavage annoncé par ce terme qui veut dire soumission. Venez à Jésus, et vous aurez la liberté.
Jésus a dit : « La Vérité vous rendra libres. »
Le temps est venu de tous nous rendre libres.
Que chacun relise ceci :
Karma, 3ème œil, dévas, tunnel de lumière : stop au piège et libération !
Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2
Pour nous libérer tous.
Je vous offre aussi cette révélation :
Plus :

 

L’âme du voisin…

Un voisin, âgé est atteint d’un cancer qui évolue rapidement. Dimanche soir, j’ai vu que l’ambulance est venue, et cette ambulance a fait plusieurs allez-retours ces jours.
Sur le coup du matin, j’ai eu un rêve. Ce monsieur que je vais nommer R avait peut de mourir et je le rassurais en lui disant comment cela allait se passer et en lui expliquant que la vie continue après la perte du corps physique. Rassuré, il m’a alors serrée très fort dans ses bras, et ce ft un ressenti énorme pour moi, car je pense que mon âme est vraiment allée à la rencontre de l’âme de ce vieux voisin. Il me dit que pour les petites attentions que j’avais eu pour lui et son épouse (leur apporter un bout de ma bûche de Noël, des bugnes, etc), il me léguait un beau service en porcelaine qu’il tenait de sa famille.
Ce matin, il y a eu des allers-retours d’ambulance et de membres de la famille de notre voisin.
Il n’est peut-être pas encore parti, mais en partance, alors j’ai demandé au Seigneur d’accueillir son âme.
Dans mon rêve médiumnique, R, le vieux voisin ne parvenait pas à lâcher prise, mais ensuite, je l’ai rassuré. J’ai vu ce changement, et c’est là qu’il m’a serré très fort entre ses bras. D’une certaine façon, il m’a fait ses adieux.
Ce qui est curieux, c’est qu’hier soir, j’eus la pensée que cela faisait longtemps que les âmes n’avaient pas fait appel à moi. Je n’eus pas à attendre longtemps.

 

 

L’actrice de « Smallville » recrutait pour la secte pédophile sadique.

Vous vous souvenez de la blondinette jeune journaliste de cette série ?
Le 20 avril, elle a été arrêtée
« L’actrice américaine Allison Mack, qui incarnait le personnage de Chloe Sullivan dans la série « Smallville », a été interpellée par le FBI et inculpée pour trafic sexuel, association de malfaiteurs en lien avec du trafic sexuel et du travail forcé, ce vendredi 20 avril. Elle est soupçonnée de faire partie d’une secte installée dans le nord de l’État de New York.
La jeune femme, âgée de 35 ans, a été arrêtée à Brooklyn. Elle a été présentée à un juge dans la foulée et a plaidé non coupable devant le procureur. Elle est soupçonnée d’avoir recruté des femmes, rendues esclaves sexuelles, pour satisfaire le leader d’un groupe sectaire, qui se présentait comme un spécialiste du développement personnel.
Allison Mack, qui n’a joué que des rôles mineurs à la télévision depuis son passage dans « Smallville » entre 2001 et 2011, aurait eu une place prépondérante dans l’entourage de Keith Raniere, fondateur du groupe NXIVM (prononcez « Nexium »), dont la mission, selon Raniere, était de « renforcer la conscience humaine, encourager une civilisation éthique et humaniste, et célébrer l’humain ».
Les initiales du gourou marquées sur la peau
D’après les magistrats devant lesquels elle s’est présentée vendredi, Allison Mack était placée directement derrière Keith Raniere dans la hiérarchie d’une organisation parallèle pyramidale, baptisée DOS, raconte NBC. DOS comprenait des « esclaves » et des « maîtres ». Tous les membres étaient des femmes avec, au sommet de la pyramide, le gourou présumé Keith Raniere lui-même.
Allison Mack est accusée d’avoir recruté pour lui des esclaves et de les avoir forcées à avoir des relations sexuelles avec Keith Raniere en échange « d’argent et autres profits ». Elle les aurait influencées en leur faisant notamment croire qu’elles allaient intégrer un groupe appelé « Jness », constitué de femmes et visant à les rendre plus fortes.
Mais ce n’est pas tout. Les femmes étaient également forcées d’inscrire les initiales de Keith Raniere sur leur pubis avec un stylo à cautériser, qui brûlait les chairs, raconte le New York Post, qui a eu accès au dossier. Allison Mack était présente pendant le « marquage », un moment toujours filmé, et leur disait de « ressentir la douleur » et de « penser à leur maître », d’après le journal.
L’actrice les persuadait également de poser nues pour Raniere, et se servait de ces photos pour du chantage. Avant d’être acceptées comme esclaves, les femmes devaient fournir de la « garantie », c’est-à-dire divers éléments compromettants pour elles-mêmes, photos, lettres, ou documents, que l’organisation se réservait le droit de rendre publics si elles quittaient DOS.
Influencée par une autre actrice de la série
Allison Mack était présente lorsque Keith Raniere, 57 ans, a été interpellé au Mexique et extradé pour être présenté à la justice américaine. C’était à la fin du mois de mars. L’homme s’était réfugié dans une villa luxueuse de la station balnéaire Puerto Vallarta, après la défection de plusieurs membres et la publication d’un long article dans le New York Times, en octobre.
Il est poursuivi pour trafic sexuel, association de malfaiteurs et menaces. S’il est reconnu coupable de ces chefs d’accusation, Keith Raniere risque, au minimum, 15 ans de prison, et encourt jusqu’à la réclusion à perpétuité.
D’après la plainte déposée mi-février par le ministère public devant un tribunal fédéral de Brooklyn, qui a conduit à l’arrestation de Raniere, les participants aux sessions de formation de NXIVM acceptaient de payer jusqu’à 5000 dollars par ateliers de 5 jours et se retrouvaient, le plus souvent, endettés, au point de devoir travailler pour NXIVM pour les rembourser.
Selon le New York Times, environ 16.000 personnes auraient suivi les formations d’ESP (Executive Success Program, la première organisation créée par Raniere) ou NXIVM depuis 1998. »
Source : article :
https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/21/allison-mack-de-smallville-accusee-de-trafic-sexuel-a-ete-arretee-par-le-fbi_a_23416869/
Voyez ce qui est par ailleurs précisé : « 
La star de ‘Smallville’, Allison Mack, a avoué qu’elle vendait des enfants aux Rothschild et aux Clintons pendant son séjour dans le culte du sexe des enfants.
Selon la police, Allison Mack a occupé un poste de cadre supérieur pour le culte de la pédophilie NXIVM à Hollywood. En tant que commandant en second, c’était son travail d’attirer les enfants dans le culte afin de les vendre aux pédophiles d’élite d’Hollywood et aux politiciens puissants.
Au fur et à mesure que de plus en plus de détails émergent dans le cas du culte sexuel de l’élite hollywoodienne NXIVM. Il est de plus en plus évident que ce groupe d’entraide présumé n’était qu’une façade pour un réseau de trafic d’êtres humains. Il a également été révélé que ce groupe a des liens étroits avec les familles de la classe dirigeante, y compris les Rothschild, les Clinton et les Bronfman…. »
Dominus Obsequious Sororium est une phrase quasi-latine qui se traduit à peu près par “Maître sur les femmes esclaves”.
A 11 ans, cette actrice tourna dans un film porno !
« En ce qui concerne Allison Mack, Parlato a dit qu’elle était une femme en difficulté, qui était à la fois victime et agresseuse.
“Mack était à la fois une victime et une agresseuse. Elle était à la fois un cerveau et l’idiot utile de Raniere. Elle a commencé comme esclave et elle est devenue maître d’esclaves. Son surnom parmi les déserteurs est ‘Pimp Mack’”, a dit Parlato.
Il est fort possible qu’il s’agisse d’une position à laquelle Mack a été préparée depuis son enfance, car de nombreuses vedettes victimes deviennent des prédateurs en raison de ce qu’elles vivent souvent dans les coulisses de l’industrie. Bizarrement, l’un des tout premiers rôles de Mack était dans un film porno softcore appelé ‘Night Eyes Three’. Elle n’avait que 11 ans à l’époque. »
Source : https://ancienprofesseur.fr/2018/05/01/la-star-de-smallville-avoue-quelle-a-vendu-des-enfants-aux-rothschilds-et-aux-clintons-2/
Leur trafic d’enfants pour les pédophiles riches et célèbres :
https://frankreport.com/2018/04/25/allison-mack-and-sex-cult-leader-raniere-may-have-trafficked-teen-and-preteen-girls-from-chihuahua-mexico/
Le gourou :
http://www.psycho-criminologie.com/2018/03/le-gourou-de-la-secte-nxivm-keith-raniere.html
Femme morte à cause de lui :

https://frankreport.com/2016/02/21/gina-hutchinson-tried-to-solve-the-keith-problem-before-she-committed-suicide/

Autres articles sur les pédophiles Hollywood :

A lire, écouter, voir… N.O.M satanique et prédateurs pédophiles à Hollywood.

Pédophilie : pétition.