Fantômes de l’Inquisition.

Être naturellement médium, sans le chercher, sans en faire profession n’est pas facile, et parfois, c’est même particulièrement dur. Parce qu’il n’y a pas de vacances pour les âmes en peine et parfois pour les démons qui les retiennent, on peut vivre ce qui suit. En 2014, lors de vacances en Espagne, des âmes de victimes de l’Inquisition sont venues à moi, mais aussi à une autre personne qui m’est proche et qui est aussi médium née

L’endroit où nous étions était charmant, et depuis l’appartement, nous voyions la mer. Pourtant, tout de suite j’eus d’étranges ressentis, non pas inhérents à des entités qui auraient été en permanence dans l’appartement, mais plutôt, j’avais l’impression que la présence de deux médiums à la fois attirait des âmes qui avaient beaucoup souffert, et la première nuit advint.

Vers deux heures du matin, éveillée d’un coup, j’ai ressenti des présences d’âmes souhaitant voir la lumière, alors, je me suis levée, et dans le séjour, j’ai procédé à l’aide libératoire dont elles avaient besoin, en disant la prière  spécifique, puis cette mission accomplie, je suis retournée me coucher, et je me suis endormie. A partir de là, deux vécus sont à mettre en relation avec ces âmes que  je fis passer, et si l’un de ces vécus me concerne, l’autre, en fait tout juste préalable à mon action, a affecté l’autre médium.

Commençons par moi, car pour l’expérience vécue par l’autre médium, je n’en fus informée que le lendemain.

Voici donc ce rêve que je fis, et que je nomme un rêve très habité. Dans ce rêve, un proche venait m’informer d’une mauvaise nouvelle m’affectant. J’aurais dû m’effondrer, être attristée, en colère, mais en tous cas réagir ouvertement, si cela m’était vraiment advenu, mais là, je discernais quelque chose comme une attente en ce sens de la part de la personne qui m’informait, qui avait les traits d’un très proche, et pour tout dire, un parent. J’ai senti tout de suite une manipulation destinée à me mettre dans le ressentiment afin de ne pas me permettre d’aider des âmes qui le demandaient.

Je n’ai donc montré aucune affectation, mais au contraire, une indifférence totale. Mon interlocuteur au visage d’une personne proche en fut décontenancé, mais peu après, il revint avec d’autres personnes qui commencèrent à m’interroger, genre, gens de la CIA, forme d’Inquisition moderne ! A toutes leurs questions, je répondais avec détachement, ironie, pirouettes, périphrases, de telle sorte que je m’y entendais à noyer le poisson, comme on dit, et que je sentais bouillir intérieurement celui qui affectait être un proche; les autres inquisiteurs ne pouvaient plus rien contre moi, et ils se retirèrent. Restait le faux proche, celui qui avait pris les traits d’un être cher, et là, je lui dis qu’il était temps de jeter le masque, ce qu’il fit au sens propre, en retirant un masque très souple qui reproduisait à la perfection les traits  de mon proche. Cet inquisiteur, une sorte de démon que je venais de vaincre était en rage, mais il disparut dans sa propre rage, et je m’éveillai, comprenant qu’en fait, ce démon et ses copains démons secondaires, avaient tenté de m’affecter, car j’avais libéré une ou des âmes de leurs victimes, âmes qu’ils retenaient depuis tous ces siècles écoulés. Je n’étais pas au bout de mes surprises, car le lendemain, au cours d’une promenade, l’autre femme médium vint me raconter ce qu’elle avait vécu vers deux heures du matin, à savoir, juste avant que je ne ressente le besoin de faire passer ces âmes, et que je ne m’y emploie. Elle avait eu un rêve dans lequel elle ressentait qu’on lui brisait les genoux, et elle s’était réveillée avec des traces rouges très visibles sur les genoux qu’elle fit constater à son compagnon.

Je n’en savais rien, mais c’est à cet instant que je me suis réveillée cette fameuse nuit et que je suis allée faire passer une ou des âmes. L’une de ces âmes avait investi cette médium pour lui faire ressentir physiquement ce qu’on lui avait infligé, et c’était la manière de cette âme de lancer son appel à l’aide. Comme j’ai par ailleurs, ignorant alors tout de ce rêve et de cette incorporation vécus par l’autre médium, fait passer cette âme ou ce groupe d’âmes, ou au moins déjà fait apparaître le lumière pour que ces âmes y aillent, les démons qui avaient incarné en leur temps les inquisiteurs tortionnaires de ces personnes, ont tenté de s’en prendre à moi, en essayant de m’affaiblir par une fausse mauvaise nouvelle, et en prenant le masque d’un proche, mais je mis en échec ces démons. Chaque soir durant ce séjour, d’autres âmes eurent besoin de mon aide pour passer dans la lumière, ce qui me fit prendre l’habitude d’anticiper, en demandant systématiquement le passage dans la lumière de toutes les âmes en attente.

En résumé, les deux femmes qui se trouvaient dans l’appartement furent appelées au secours par les âmes de personnes torturées et décédées dans cette contrée espagnole, du fait de l’Inquisition, il y a des siècles, et l’une des âmes incorpora la plus jeune des médiums endormies pour lui faire ressentir la douleur de la torture. Un démon piégeait ces âmes de torturés exécutés et les empêchait de passer dans la lumière. Sans y être aucunement préparée, je me suis retrouvée en situation de devoir combattre ce démon et l’illusion qu’il créait et de résister à la fausse mauvaise nouvelle qu’il m’annonçait pour m’affaiblir. J’ai compris la tromperie et je l’ai forcé à se démasquer, et ma force a rompu l’illusion qu’il créait et il s’est incliné, ce qui signifie que les âmes qui avaient fait appel à moi ont bel et bien été libérées et ont gagné la lumière que j’avais appelée par la prière spécifique. Pour celles et ceux d’entre vous qui auraient à cœur de faire passer les âmes de victimes d’attentats, d’accidents ou de crimes, les âmes en état de sidération, je donnerais dans quelque temps, la marche à suivre.

Dans les faits, nous sommes tous assez médiums pour aider à faire passer les âmes qui veulent passer, mais en certains cas, c’est bien plus difficile. J’en fait passer beaucoup, mais en un certain nombre de cas, je fais appel à la personne qui m’a aidée à ne plus être victime d’une forte médiumnité non utilisée.

Publicités

Auteur : kronaith

Je suis romancière, écrivain, historienne, conférencière, musicienne. Je vis aussi pas mal de phénomènes spirituels et dits "paranormaux, et je m'intéresse à tout cela me permet de discuter de plein de sujets et de vous les faire partager. Ce blog fait suite au précédent sur une autre plateforme en cours de transformation, et qui a jusqu'à 5000 visiteurs par jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s