Le gardien du seuil : expérience vécue.

Lorsque je pars en  vacances, ce qui ne m’arrive pas souvent, je demande aux gardiens du ciel comme au gardien du seuil, au sens celtique du terme, de protéger ma maison et ses abords, de toute intrusion et de tout problème. Cela s’est passé en 2014.
Le retour de vacances se fit par route très encombrée, et lorsque nous sommes arrivés, après une pause repas, il faisait bien nuit. Juste à l’entrée du chemin, au-dessus et pas haut du tout, deux gros vaisseaux de lumière blancs, de ceux qui se manifestent chaque soir depuis des années semblaient monter la garde, mais au moment où nous nous garions, j’ai tout de suite repéré qu’une lumière était allumée dans la maison, et c’était semblait-il, celle de l’escalier intérieur. La lucarne extérieure laissait bien voir cette lumière jaune. Sur le moment, je n’ai pas remarqué qu’en fait, la lumière de notre escalier intérieur n’est pas jaune, mais blanche. Au moment de partir en vacances, j’avais moi-même vérifié que tout était éteint. Mieux, je sais que jamais la lumière ne resterait allumée en continu une semaine en cet endroit, sans que l’ampoule ne nous laisse en rade, car cette ampoule, il nous faut souvent la changer. Là, je me suis dit que des gens s’étaient introduits chez nous, et j’ai laissé les hommes entrer les premiers, mais non seulement il n’y avait rien, mais encore, la lumière de l’escalier n’était pas éclairée du tout. Cette lumière a en fait disparu dès que les hommes de la famille sont entrés dans la maison ! Il semble que cela fut fait, peut-être par le gardien du seuil, pour donner à d’éventuels cambrioleurs, l’illusion de l’occupation de la maison… Dès que les nôtres sont entrés, la lumière pourtant puissante et très jaune à l’intérieur a disparu ! Par ailleurs, je relève aussi que la lumière « normale » de  l’ampoule donne depuis l’extérieur, un éclairage blanc, et non pas jaune puissant comme ce que nous avions là.
Mieux; avant de partir, j’étais inquiète pour le vieux congélateur qui surchauffait, ce qui pouvait générer un problème important en notre absence, et en arrivant, le problème avait totalement disparu.
J’ai remercié tant le gardien du seuil que les amis de la lumière, ceux de ces vaisseaux qui ont surveillé la maison en notre absence.
Tout cela peut sembler étrange, mais tout cela est vrai. Ma vie est de toute façon hors normes, pleine de faits surnaturels, paranormaux…
Le gardien du seuil, au sens où  je l’entends est une entité protectrice liée au lieu naturel où on vit si on dispose au moins d’un bout de terrain, autrement dit, si on vit en maison. Cette entité naturelle liée au lieu s’il y reste assez de végétation peut se trouver investie par nous d’une mission de gardiennage en notre absence, et en ce cas, cette entité qui peut être elfe, sylphe ou autre, fait appel à des entités naturelles qui sont à son service pour surveiller le lieu d’habitat qu’on lui confie. Dans mon cas, c’est plus complexe encore, puisque j’ai aussi fait appel aux êtres de lumière avec lesquels je communique depuis des années et qui se manifestent pas ces vaisseaux de lumière, et surtout à Saint-Michel qui m’apparut trois fois, ce dont je parlerais plus tard. Ces êtres de lumière ont coupé l’accès à notre chemin à toute personne ayant de mauvaises intentions. Il se peut que certains malfrats aient eu la frayeur de leur vie. J’ai aussi prié Marie, simplement.  Là où j’étais en vacances, je priais encore pour cette protection.
Important : Pour ceux qui ne comprennent rien à rien, les faux chrétiens et vrais crétins qui n’ont jamais lu et médité les évangiles et qui pensent et osent dire que les manifestations de lumière telles celles que je vis depuis longtemps, le fait évident de la médiumnité non recherchée et même longtemps refoulée pour mon malheur émaneraient de forces négatives, d’illusions venant de l’esprit du mal, qui m’accolent stupidement et faussement dans leur ignorance totale de la parole de Jésus, le terme dont je n’ai absolument rien à faire « New-age », qui confondent tout faute de connaître quoi que ce soit et d’abord la parole du christ que je vais citer, pour ceux qui pensent qu’être chrétien libre et vivre sa foi avec intelligence et non pas béniouiouisme faussement bien-pensant ce serait pratiquer l’occultisme, pour tous ceux qui pensent que lorsque des âmes se manifestent à vous sans que vous ne l’ayez cherché et demandent à être aidées, ce serait satanique,  ceux qui en plus pensent qu’avoir eu trois vraies apparitions de St Michel serait suspect, alors qu’il a dit très peu de choses, mais qui par ailleurs vous pondent des pages et des pages d’interminables faux discours de l’archange Michael, en utilisant les expressions de Jésus comme :  » en vérité, je vous le dis… » discours émanés du bas-astral, justement de forces négatives qui les égarent et les détournent de la Vérité et qui font de l’archange une sorte de doublon copié-collé de Jésus, alors que son rôle est très différent,  pour tous ceux qui s’en ébaudissent, pour tous ceux qui se disent chrétiens et qui réfutent la réincarnation, alors qu’il en est plusieurs fois question dans les évangiles qu’ils n’ont jamais lus, pas plus qu’ils n’ont lu les pères de l’Eglise comme Saint Augustin, Origène ou Saint Justin qui tous parlent à évidence de la réincarnation et de la loi de l’âme qui doit évoluer par incarnations successives, et que la réincarnation était au cœur même de l’enseignement de l’église jusqu’à ce qu’au concile de Constantinople, l’empereur Justinien, manipulé  par Théodora son épouse ex prostituée, prenne en otage le pape et le malmène durant deux années, pour qu’il signe non pas l’abandon mais la mise sous silence de la réincarnation, pour tous ceux et celles qui ignorant tout des paroles de Jésus et des évangiles, comme des écritures de pères de l’Eglise et de l’Histoire tout court sont à ce point arriérés et qui enferment leur « christianisme » dans une cage morte et figée où, contrairement aux siècles passés, plus personne ne pourrait vivre de faits mystiques tels ceux que je vis, alors je me permets de leur dire qu’ils enfreignent eux totalement la loi de liberté donnée par le christ :
 » On n’allume pas une lampe pour la tenir sous le boisseau. » Que signifie cette phrase de Jésus pour eux ? Rien du tout, d’une part parce que contrairement à moi, ils n’ont pas médité les paroles christiques ni lu et médité les paroles des premiers pères de la foi, ni eu d’apparition de Jésus ou de Saint-Michel, d’ailleurs certains chrétiens sortis de la vraie voie ne citent que l’ancien testament, alors que Jésus a bien dit : « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin ». et d’autre part, Jésus a aussi dit : » Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.« 
Je mets en pratique, mais pas ces « chrétiens-crétins » dont au féminin de blogs et sites que je ne vais pas citer ici,  qui ont mis leur lampe consciente sous le boisseau (endroit sombre et invisible de tous, où la lampe, faute d’oxygène finit par s’éteindre.) mais qui se sont permis d’émettre les inepties que j’ai citées plus haut.
Au moment qui vient nous verrons qui a la lampe allumée comme Jésus le demande, ou non.
Ce que le Vatican dit, son « prêt à penser » ne m’importe pas; la parole est vivante et non pas morte, alors j’applique cette parole essentielle : faire fonctionner cette lampe de la conscience éveillée par la révélation christique, et cela ouvre l’esprit et nous rend libres, ce qui n’arrange pas tout le monde, et ce qui n’arrange pas le Vatican. C’est par soi-même qu’on nourrit sa foi, et les portes s’ouvrent vers la lumière.
Par conséquent, je vais encore vous raconter des vécus de lumière. Je suis chrétienne libre selon l’exact enseignement de Jésus lorsqu’on se donne la peine de le méditer et de recevoir le baptême le plus important : celui de l’Esprit.
Celui ou celle qui n’entre pas dans la lumière de l’Esprit Saint en méditant les paroles de Jésus n’est pas de nos jours où tout le monde peut lire, un vrai chrétien.
Le temps vient d’être dans la conscience, de suivre ces paroles : « Que ton oui soit oui, que ton non soit non ». Pour les chrétiens qui ont éteint leur lampe, Jésus a dit :  » Il y aura beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » Il est évident que lorsque se fourvoie à méditer l’Ancien Testament au lieu du Nouveau Testament, la parole de Jésus, on s’égare, car il l’a bien dit, ce qui est avant doit être laissé de côté, même si on peut en avoir des notions : « Je suis le début et la fin »
Je ferme cet aparté qui sera compris par ceux qui savent bien que certains chrétiens aux lampes éteintes condamnent ceux qui suivent la parole de Jésus.
Ma lampe est restée allumée et elle éclaire bien.
« La vérité vous rendra libres. » Jésus.
Publicités

Auteur : kronaith

Je suis romancière, écrivain, historienne, conférencière, musicienne. Je vis aussi pas mal de phénomènes spirituels et dits "paranormaux, et je m'intéresse à tout cela me permet de discuter de plein de sujets et de vous les faire partager. Ce blog fait suite au précédent sur une autre plateforme en cours de transformation, et qui a jusqu'à 5000 visiteurs par jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s