Rêve du temple d’énergie.

Par ce rêve que j’eus en 1995, il semble que j’eus accès par mon âme au « saint des saints », au centre de la création, là où se forme toute énergie de vie, neutre au départ, énergie qui forme toute chose et tout être, et toute âme.
Dans ma vie éveillée, j’ai eu  ces jours un complément d’information. On peut se libérer des karmas, se libérer des entités qui nous posent des implants psychiques, qui nous conditionnent. On peut avoir accès à la Source pour nous libérer nous-mêmes de nos propres chaînes, et par nos âmes, la création nous donne un pouvoir positif pour nous sur ces entités négatives.
Voici ce rêve formidable, un songe mystique :
Rêve du temple d’énergie
En 1995, j’eus l’un de ces rêves si puissants, si lumineux, si transparents, qu’au réveil on sait forcément que ce rêve n’est pas une invention de notre cerveau, mais bien un vécu de l’âme, une guidance spirituelle, dont on doit retirer quelque chose.
Dans ce rêve, je me déplaçais en volant, sans ailes je pense mais en volant. Tout n’était que sérénité, le paysage était lumière et beauté. Quatre ou cinq autres âmes, selon l’évidence de l’état dans lequel j’étais moi aussi, se déplaçaient également dans les parages. Je vis soudain un temple de lumière magnifique. Les autres âmes ne semblaient pas le voir. Je m’approchai du seuil. La porte était ouverte.
Devant moi était une sorte de gros chaudron dont s’échappait une fine vapeur lumineuse. Je fus émerveillée car je compris qu’il s’agissait de l’énergie primordiale, celle qui forme toute chose et tout être de la création, de tous les mondes. Cette vision était pour moi merveilleuse.
Tout autour de moi étaient des œuvres d’art incomparables, faites de lumière irisée Pour en donner une idée, les vitraux du Moyen-âge en sont un pâle reflet . Je me sentis privilégiée d’assister à ce superbe spectacle. Il fallait que je m’en revienne.
Je quittai ce seuil avec la pensée qu’il était fort dommage que la porte ne soit pas fermée, car n’y avait-il pas risque que ces magnifiques œuvres d’art ne soient volées ? Aussitôt, je vis un moine bouddhiste près de moi, et il me dit qu’il n’y avait pas de risque, car ils n’étaient pas plus que les doigts d’une seule main, ceux qui chaque siècle accédaient à ce temple.
« La clé, c’est l’esprit ! » -conclut le moine.
 
On aimerait ne pas s’éveiller après de tels rêves !
 
Ce que j’en conclus ? J’avais été jugée digne d’un immense privilège, élevée à voir des merveilles, avec l’impression d’être au plus près du saint des saints. Le véhicule était l’esprit ; La clé était l’esprit.
L’esprit,
Celui d’un moine bouddhiste, autant que celui d’une inconnue, agissant selon la parole christique, et aussi selon ses dispositions chamaniques, gardant l’esprit ouvert, pouvant se sentir proche d’un bouddhiste, d’un chamane amérindien, d’un druide antique… L’esprit n’a pas de religion. L’esprit n’a pas davantage de sexe. Certaines religions peuvent être une voie pour l’esprit, si chacun garde son libre-arbitre, si chacun peut faire évoluer librement son esprit, mais si la religion contraint l’esprit, si elle met des interdits partout, si elle discrimine l’un des deux sexes, alors, elle est mauvais et provient des entités qui ont dessein de nous piéger, celles qui mettent des implants. Si la religion devient pouvoir, alors elle emprisonne l’esprit. L’esprit n’a que faire de chaînes puisque par son essence, l’esprit est libre, et chaque esprit est libre : une femme a son esprit qui ne dépend en rien de celui d’un homme.
L’esprit est libre, car il génère la lumière, si on veut bien se souvenir qu’il existe en nous, qu’il est notre force, notre chemin. La révélation est une chose, mais ce que les hommes en font et ce qu’ils en ont fait peuvent la gâcher.
Chacun est responsable de son esprit à travers l’usage qu’il fait de son libre arbitre, avec ou sans religion.
Vouloir contraindre l’autre à adopter sa propre religion c’est s’ajouter des chaînes à soi-même, pour les siècles des siècles.
Un agnostique peut faire évoluer son esprit aussi bien qu’un chrétien ou un bouddhiste, s’il ne ferme pas la porte de son esprit, par peur, parce que la religion ou le religieux bloque toute possibilité de recherche spirituelle pour l’individu, s’il condamne cette ouverture d’esprit en y voyant le démon, et sans un minimum de questionnement personnel, de recherche,
En ce cas, l’esprit stagne et perd de sa lumière.
Voilà au fond tout ce que ce rêve m’a dévoilé.
Publicités

Auteur : kronaith

Je suis romancière, écrivain, historienne, conférencière, musicienne. Je vis aussi pas mal de phénomènes spirituels et dits "paranormaux, et je m'intéresse à tout cela me permet de discuter de plein de sujets et de vous les faire partager. Ce blog fait suite au précédent sur une autre plateforme en cours de transformation, et qui a jusqu'à 5000 visiteurs par jour.

4 réflexions sur « Rêve du temple d’énergie. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s