Le Sacré-cœur m’est apparu !

C’était exactement le 12 décembre 2000, et comment oublierais-je cette date, puisque c’était un an jour pour après le décès de mon papa. Ce fut aussi, mais l’amie qui était avec moi ne le savait pas encore, quatre ans jour pour jour avant le décès de sa leucémie, du fils de l’amie M, athée qui était chez moi et qui vit exactement ce que je vis ce jour là, au moment où le soleil descendait.
Pour ma part je venais de vivre des choses très dures, et M s s’apprêtait mais l’ignorait encore, à vivre quelques jours plus tard, la rechute de son fils leucémique, après quelques années de rémission.
Nous étions le 12 décembre 2000. Nous discutions ; soudain, j’ai ressenti des présences, et devant moi, une fraction de seconde, j’eus l’apparition de Jésus, et près de lui de Marie ; ce fut très bref, mais aussitôt, je me suis levée du canapé et postée face à la fenêtre. Le soleil déclinait.
M me dit de na pas fixer le soleil comme ça car cela me ferait mal aux yeux, mais alors elle se tut, car elle, l’athée de naissance, vit aussi ce que je voyais.
Soudain, devenu rouge, le soleil tournoyait, de plus en plus vite, dans le sens des aiguilles d’une montre ; puis sans cesser de tournoyer, il fût tantôt rouge foncé, tantôt vert foncé, et là, il cessa de tourner et devint palpitant très fort, tel un cœur rouge foncé.
Nos regards ne pouvaient plus se détacher de ce spectacle grandiose.
De ce cœur solaire pulsant fort, Jaillit une croix de lumière blanche ; C’était une croix à branches égales, telle la croix de nos ancêtres celtes.
 Le soleil redevint normal et finit de descendre. Montre en main, vingt minutes s’étaient écoulées.
M n’en revenait pas. Elle qui ne croyait en rien de rien, mais qui a des dons de magnétisme et de télékinésie, se dit qu’il devait bien y avoir quelque chose pour que de tels faits se produisent.
A M, athée, il avait été donné de voir pour croire, et sans doute aussi, pour espérer lorsque au bout de quinze années de lutte contre l’atroce leucémie, de dévouement à son fils malade mais aussi à ses trois autres fils, il lui faudrait avoir le courage de le porter en terre, après une très belle messe.
Je fis quelques recherches pour découvrir que des témoignages semblables furent faits de tous temps, et surtout dans l’antiquité, chez les anciens égyptiens comme chez les anciens celtes.
Parce qu’elle a vécu ces faits, plus les signes ensuite donnés par son fils depuis l’au-delà, tout en étant agnostique, M croit en quelque chose.
Passer de l’athéisme total à se dire qu’il doit bien y avoir quelque chose, c’est ouvrir la porte de son esprit et avancer sur un chemin d’espoir, de vie et de vérité.
Publicités

Auteur : kronaith

Je suis romancière, écrivain, historienne, conférencière, musicienne. Je vis aussi pas mal de phénomènes spirituels et dits "paranormaux, et je m'intéresse à tout cela me permet de discuter de plein de sujets et de vous les faire partager. Ce blog fait suite au précédent sur une autre plateforme en cours de transformation, et qui a jusqu'à 5000 visiteurs par jour.

4 réflexions sur « Le Sacré-cœur m’est apparu ! »

  1. Magnifique vision, Marie. A mettre en complément du miracle de Marie à Fatima en 1917 ou 70 000 Portugais ont vu danser le soleil. Ce complément est loin d’être anodin puisqu’il nous montre le soleil en tant que Coeur palpitant, grand symbole vivant de l’Amour de Dieu.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Oui, c’est aussi vrai qu’aujourd’hui je vois le soleil normal par ma fenêtre ! Oui, ce cœur se mit à palpiter, et ce fut incroyable. Mon amie pourtant athée et moi, nous étions scotchées devant la fenêtre ! A noter juste avant, cette vision rapide de Jésus et de Marie…A noter que je suis suivie par trois vaisseaux de lumière, chaque nuit présents dans le ciel au-dessus de chez moi, et lorsque je vais à la campagne, ces vaisseaux me suivent et se manifestent aussi… J’ai tant de vécus de lumière que forcément, c’est difficile notre époque de les partager !
      Nous devons prier fort et en confiance. Ce sont nos prières qui comptent car elles s’adressent au vrai Dieu, celui qui a donné les dix commandements, dont : « Tu ne tueras point. » C’est le contraire de ce que dit le livre des musulmans : « Tuez ».

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s