Des arbres gigantesques peuplèrent la terre, au temps… des géants !

 

Des arbres gigantesques auraient peuplé la Terre !

 

Notre planète n’a pas toujours connu la forte gravité qu’elle possède aujourd’hui.
Dans le passé, pour des causes non élucidées, comme l’hypothèse de la proximité de la lune, ou d’une comète géante, ou d’un vaisseau spatial démesuré, cette gravité s’est trouvé considérablement diminuée.
Conséquence : des animaux, des plantes et des humanoïdes géants…
Nous avons vu comment des périodes de gigantisme ont affecté à plusieurs reprises la faune et la flore de cette planète, la nôtre, dont le passé véritable reste encore largement méconnu.
Les dinosaures, les mammifères géants, les fougères arborescentes, les séquoïas, bien des indices demeurent qui devraient aider les scientifiques à réviser drastiquement leurs positions sur la question du gigantisme.
Des ossements de géants sont et ont été régulièrement découverts, mais la publicité sur ces issues majeures reste toujours très discrète.
Pire encore, la respectable Smithsonian Institution se serait rendue coupable de destructions de preuves : de nombreux ossements de géants, jugés trop embarrassants, auraient été purement et simplement détruits au début du siècle dernier.

Terrible perte pour la science, qui s’en félicite pourtant, satisfaite de n’avoir pas à se désavouer et à réécrire page à page la fausse histoire de notre planète, qu’elle s’entête à rabâcher depuis des lustres, vouant aux gémonies ceux qui ne pensent pas comme elle.
Dont je fais partie, et vous aussi, chers lecteurs.
Les séquoias géants atteignent une taille très respectable, mais ce n’est rien à côté d’autres vestiges supposés du gigantisme, comme celui qui suit, et qui défraye la chronique depuis déjà plusieurs années.
Devils Tower, dans le Wyoming, semble être non pas une mesa mais un arbre gigantesque dont le bois s’est trouvé pétrifié.
Un immense réseau racinaire aurait été découvert à sa base.
J’ai épluché le web, Graham Hancock et d’autres chercheurs dignes de foi partagent cette info.
Mais personne n’en confirme la source, le doute reste donc permis.
S’il ne s’agit pas d’un gros bidonnage, c’est une véritable bombe qui rendrait obsolètes tous les manuels d’histoire et de préhistoire.
Une révolution qui va dans le sens de l’autre histoire, vous savez bien, celle que vous conte Eden Saga depuis bientôt dix ans.
Une découverte qui va changer l’histoire admise !
Une découverte énorme et surprenante a été faite à la Devils Tower dans le Wyoming.
Les scientifiques du département des parcs d’état du Wyoming effectuaient des relevés sismiques photographiques, lorsqu’ils ont découvert un énorme réseau racinaire pétrifié sous la tour.
Le département des parcs a publié une déclaration: « Nous avons découvert ce qui ressemble à un système racinaire géant issu de la base de Devils Tower. 
Le système racinaire mesurerait de plus de 6 km de profondeur sur 11 km de large. 
Nous menons actuellement des études et des tests pour confirmer qu’il s’agit en fait d’un système racine et non d’une coïncidence. »
Cette découverte est à la fine pointe de la réécriture de l’histoire et de la science telle que nous la connaissons.
Nous continuerons à vous informer sur cette importante question, car à cette date, les informations sont très limitées. (source)
Six kilomètres !
Telle est la profondeur des racines, telle aurait pu être la hauteur de cet arbre, qui étendait ses vastes ramures sur près de 11 km à l’entour !
Nous sommes bien peu de choses, avec notre taille ridicule, notre époque de déclin terrible et notre orgueil aussi démesuré que notre petitesse…

Il y en a d’autres de par le monde.
Au Vénézuéla, c’est Wahari Kuawai ou Tepuy Autana, de son nom espagnol Cerro Autana.
Voici la description qu’en donne l’internaute Graham Russell : Est-ce une souche d’arbre fossilisée géante ?
Cerro Autana dans l’état d’Amazonas, au Venezuela.
Cerro Autana (Wahari-Kuawai) joue le rôle de « l’arbre de la vie«  dans l’histoire orale et la tradition des Indiens Piaroa qui habitent la région.
Pour les Indiens Piaroa, les habitants originaux de la région, Autana est une montagne sacrée (Wahari-Kuawai dans la langue de Piaroan).
C’est Kuaimayojo, le souche de « l’arbre sacré des fruits du monde ».
La mythologie de Piaroan raconte comment « le sommet de l’arbre était aussi élevé que l’infini, et ses branches étaient pleines de fruits qui tombèrent et donnaient vie à l’Amazone ».
Un jour, Wahari (un dieu) et son neveu Ruayei, transformés en lapa (Cuniculus paca), ont coupé l’arbre pour obtenir tous les fruits à la fois.
Ruayei a rongé la base jusqu’à ce que l’arbre tombe … (source)

Les géologues ne s’intéressent pas aux légendes exotiques. Dans ces mesas, ils ne voient pas de troncs d’arbres fossiles.
Pour eux, c’est de la phonolite, une pierre volcanique, comme leur formation, volcanique aussi.
La (ou le) phonolite, ou phonolithe, est une roche magmatique volcanique à structure microlithique fluidale.
De couleur grise à verdâtre, elle est composée de feldspath, de feldspathoïde et d’une pâte de verre peu abondante. La phonolite se débite en dalle.
Cette roche se caractérise par un son clair quand on frappe une dalle.
C’est cette propriété qui a donné son nom à la roche.
De plus, elle transmet très bien les sons : les voûtes construites en phonolithe de la salle de l’écho de l’abbaye de la Chaise-Dieu permettaient de confesser les lépreux à 8-10 mètres de distance (explication controversée).
Quoi qu’il en soit, pour les curieux, c’est une expérience étonnante : un chuchotement est parfaitement audible (dans l’angle diamétralement opposé).
Il existe également la phonolite à grenats, pierre rare qui existe dans l’archipel des Marquises, au Brésil, en Éthiopie et dans le Massif central.
Les dalles de phonolite peuvent être utilisées comme lauzes, pour couvrir les toitures des maisons, notamment dans le Massif central.
La phonolite à grenats est transformée en sculptures, notamment sur l’île de Ua Pou. (source)

En France, la phonolite est aussi présente, elle constitue l’ensemble du Mont Gerbier de Joncs, en Ardèche, qui accueille à son pied les trois sources de la Loire.
Alors ?
On se sent loin de la souche énorme, tout à coup.
Allons donc, les géologues peuvent se tromper, après tout.
On ne va pas abandonner une piste si prometteuse juste parce que la science officielle -donc menteuse- la refuse.
La science commence toujours par réfuter les théories nouvelles.

La phonolithe a été, dès le néolithique, utilisée comme lithophone : des lithophones cylindriques subsahariens conservés au musée de l’Homme (Paris, France) seraient les plus anciens lithophones manufacturés connus.
Il s’agit de vingt-trois monolithes cylindriques d’environ quatre-vingts centimètres à un mètre de long dont l’analyse morphologique a révélé les propriétés acoustiques.
Le 22 mars 2014, des percussionnistes de l’Orchestre national de France les ont utilisés pour un concert au Jardin des Plantes de Paris. (source)
Le nom de cette pierre signifie pierre sonore.
Le bois lui aussi est sonore. Si le lithophone est constitué de lames de pierre sonore, le balafon, instrument traditionnel africain, est constitué de lames de bois dur et sonore.

On peut parfaitement imaginer que le bois fossilisé puisse prendre l’apparence de la phonolite.  Notre rêve de grandeur peut continuer.
Cette planète a porté des êtres aux proportions démesurées.  La démesure était d’ailleurs leur principal défaut. Et aussi leur force.  Leur mode de vie.  Leur idéal.
C’était avant la venue d’Apollon, durant l’interminable règne de Dyonisos.  Ce dieu sauvage et doux, tantôt violent comme l’orage, tantôt patient comme la pierre, est aussi connu sous le nom de Rama ou Lama en Asie.  Les Romains l’adoraient sous celui de Mars.
Pour les Egyptiens, il fut Horus Ra. Pour les Atlantes, Ramos d’Hyperborée.
La Perse l’a nommé Mithra, la Gaule Esus, les Bretons le révèrent encore sous le nom de Saint Yves.
Ces humains nous ressemblaient un peu.
Ils appartenaient à l’humanité précédente.
Ils étaient beaucoup plus grands, plus forts et plus intelligents que nous.
Ils descendaient des gigantesques Cyclopes, les maîtres de la foudre, les terraformeurs de notre planète sauvage…

Cet article vient d’un site ami que je remercie pour cet emprunt. Voici le lien :

https://changera.blogspot.fr/2017/08/le-temps-des-geants-sur-terre.html

Publicités

A lire ou relire : toutes sortes de sujets.

En voilà pour tout le monde, de quoi s’informer, s’instruire, réfléchir sur plein de sujets différents.
Pour ceux qui ont déjà lu ces articles, je suis certaine que vous aurez plaisir à relire certains d’entre eux. Interrogation écrite à la rentrée ! Bon, là je rigole.

La Laminine, protéine structurelle de notre corps a la forme de la croix de Jésus

Donner ses organes, c’est piéger son âme ! Ne vendez pas votre âme, donc refusez !

Lien vaccins-autisme : plus de 100 familles françaises portent plainte. Etudes scientifiques le prouvant ajoutées.

21 ans, en pleine forme, et 12 secondes plus tard : squelette !Terrifiant et vrai !

Non à l’holocauste et au puçage par vaccins ! Pétition à signer massivement partout.

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

Ils ont vu et rencontré des reptiliens !

Amitié entre un Bigfoot et un amérindien.

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Libérez-vous pour libérer l’humanité.

Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le Sacré-cœur m’est apparu !

Le sexe supérieur selon la nature est la femme.L’Algérie produit des immortels… L’escroquerie des Algériens.

Songe de la corde de lumière. 1991.

Rêve du temple d’énergie.

Message du ciel et photographie magique.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.Ma vie chez les elfes. Première partie.Ma vie chez les elfes. Seconde partie.

Le lourd secret de Serephine…

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Transportées dans le passé en Belgique.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Darwinisme : des scientifiques demandent son abandon.

Une énorme tempête soudaine sauve les chrétiens persécutés !

 

Articles à la une sur divers sujets.

Je vous invite à lire ou relire :

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Un escalier gigantesque en Antarctique.

Message du ciel et photographie magique.

Etrange tourbillon : des fées ?

Une porte géante s’ouvre dans la chaussée des géants…

Les templiers : Pourquoi leur fin tragique ? Une possible raison personnelle…

Un adolescent revit soudain des traumatismes de vies antérieures.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Suliko : Magnifique émotion !

Fantôme de son aïeule.

Bigfoot sur tous les continents : 3 : rencontre au Québec.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Le taux vibratoire de la Terre s’envole !

Vrais gnomes dans les Alpes. True gnomes of the Alps.

Pour commander mes livres.

Sorcier brûlé à Grenoble en 1606.

Le Salvador bannit Monsanto et a des récoltes records !

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.

 

Antarctique : Autres photos.

Ces clichés sont de la Nasa.
Agrandissons un détail :
Antarctique photo nasa2
De telles structures ne doivent rien au hasard !
Encore une ?
ANTARCTIQUE NASA 4
A voir aussi :
Civilisation de géants découverte dans l’Antarctique. Premières photos ici !
et :
Un escalier gigantesque en Antarctique.

Chamanisme celte. Ressourcement. 1ère leçon.

Illustration : sorbier des oiseleurs. Les oiseaux vous béniront si vous en plantez un !

Leçon de ressenti et d’harmonisation celte
Première leçon de chamanisme celte
La leçon que je vais vous offrir est simple, car c’est d’abord une leçon de ressenti, accessible à tous. Je crois que quatre-vingt dix pour cent des humains sont capables d’avoir ce ressenti, mais notre mode de vie moderne et trop urbain nous a coupé de la nature, de notre milieu naturel vital, et nous ne savons plus pour la plupart, nous situer dans la nature, notre mère à tous !
Un simple parc urbain peut vous permettre ce ressenti. Si vous suivez bien mes indications, vous allez sentir ceci, et si cela n’advient pas la première fois, au bout du second ou troisième e
Cela changera probablement votre vie en vous rendant le sens de LA VIE !
Ci-dessus un néflier, arbre ancestral et dont les fruits succulents, les nèfles, sont des trésors de vitamines et de sels minéraux ! N’hésitez pas à le planter dans votre jardin ! Ci-dessous, les délicieux fruits du néflier
Choisissez un jour sans vent de préférence.
Tout d’abord, chez vous avant de sortir, relaxez vous un moment, travaillez votre souffle par une vingtaine d’inspirations lentes, yeux fermés (en position assise, pieds à plat, dos droit ou debout) ; inspirez lentement par le nez et emplissez totalement vos poumons ; gardez ce plein d’air cinq secondes, puis relâchez doucement cet air par la bouche. 
Allez dans un parc possédant des arbustes à feuilles caduques (tombant en hiver) arbustes endémiques (originaires de notre sol), car donnant le meilleur résultat. Si le parc ne possède que de grands arbres, allez en un endroit forestier par exemple, ou même dans votre jardin si vous avez l’un de ces arbustes, comme l’aubépine ou le sorbier, ou encore un jeune noisetier. Un grand noisetier possédant des branches basses fait l’affaire.
Les feuilles doivent être bien ouvertes.
Vous faites trois inspirations profondes. Relâchez l’air doucement.
Vous frottez très fort vos deux paumes de main l’une contre l’autre.
Sans jamais toucher l’arbre, à une distance de cinq centimètres environ des feuilles, vous tendez une main puis l’autre en direction de ces feuillages et vous fermez les yeux.
Vous deviez sentir une sorte de souffle venant de la branche en direction de votre main ; c’est la pulsation aurique de l’arbuste ou de l’arbre.
Ce souffle qui vient de l’arbre, peut être très fort et presque repousser votre main.
Lorsque vous serez bien habitué, au bout que quelques temps de pratique, vous sentirez qu’en fait, lorsque vous procédez ainsi, l’arbre ressent aussi votre contact car vous avez avec lui un échange de pulsation aurique ; il vous transmet et vous lui transmettez de l’information.
Lorsque l’arbre vous aura accepté, sans qu’il n’y ait le moindre souffle de vent, et sans que vous ne le touchiez, vous le verrez remuer l’une de ses branches. C’est la branche « messagère ».
Alors, il vous faudra apprendre aussi à ressentir ses racines, et son flux de sève, mais il faut déjà commencer par savourer la première étape, et la rendre profitable à vous, et au monde.
Le chamanisme est une école de patience ; le chamane n’a jamais fini d’apprendre et aucun diplôme ne fera de lui un gourou, un officiel, un magnat et pour tout dire, toute prétention de ce style est à fuir et se retourne tôt ou tard contre qui tente par ce biais de prendre du pouvoir sur les autres, tout en le soulageant de leur argent. Nous ne sommes pas en maraboutisme, charlatanisme ou escroquerie, mais en harmonisation avec cette part de nous qu’est notre Mère Nature.
Cela ne contredit en rien du tout le christianisme, bien au contraire pour qui a lu et médité les paroles de Jésus, et voyez ce qu’il en fut de St François d’Assises, par exemple.
Mes deux romans celtes, « L’Aigle Arverne » et « Arianrhod », donnent pas mal de leçons de ce type. En ce sens, en plus d’historiques, ils sont initiatiques, car ils réapprennent l’ancrage dans la vie. Cet ancrage convient autant à un athée qu’à un chrétien, un bouddhiste.
Soyez humble dans la nature ; elle ne vous appartient pas, mais vous, vous lui appartenez et votre êtes reliés à tout ce qui la compose : le règne minéral (vos os en font partie et votre corps compte 60 pour cent d’eau) le règne végétal, le règne animal… Tout est UN en LA VIE.
Tout est vibration aussi…

Le cantique des créatures de François d’Assises.

Pour commander mes livres.

Un escalier gigantesque en Antarctique.

Ce que vous voyez sur cette photo est un gigantesque escalier dévoilé par la fonte des glaces en Antarctique et qui confirme qu’il y eut bel et bien une civilisation en ce lieu, donc en des temps où cette zone se trouvait sous des conditions climatiques favorables.

D’après la structure et l’angle de l’escalier, il se pourrait qu’il desserve une pyramide à degrés !

Voyons l’escalier de plus près :

Antarctique escalier22

A lire :

http://laminedinfos.fr/2017/03/21/un-officier-de-la-marine-nous-dit-exactement-ce-quil-a-vu-cache-en-antarctique/

Quelle est cette structure ovale qui se dévoile ?

Antarctique structure ovale

En zoomé agrandi :

Antarctique structure ovale2

Il y a de quoi réfléchir…

Civilisation de géants découverte dans l’Antarctique. Premières photos ici !

Je suis l’auteur de ces photos. Je remercie Marc-Antoine pour avoir amélioré la netteté de certains de ces clichés. Vous pouvez bien entendu, et j’en suis ravie, faire connaître cet article et les photos qui vont avec, mais pour tout emprunt dont photos à cet article, veuillez respecter la règle de déontologie et, s’agissant des premières photos de la civilisation de l’Antarctique, veuillez citer l’auteur Marie Roca et mettre un lien. Merci.

Merci à Marc Antoine d’avoir retouché plusieurs des clichés.

Faîtes-suivre largement cet article, car vous avez ici les toutes premières photos de cette civilisation qui a été découverte sous l’Antarctique et qu’on nous cachait bien. L’annonce vient d’être faîte. Cette civilisation fut soudainement prise sous les glaces il y a 12000 ans, soit l’âge identifiée de nos jours, du déluge. Il s’agit d’une civilisation dirigée par des êtres « préadamites » ayant des crânes allongés et mesurant entre 10 et 12 pi. (environ 3mètres-3 mètres 50).

Pour moi, ma découverte de ces vues remonte à peut-être cinq ans ! Un ami avait attiré mon attention sur un zoom qu’il avait faît avec Google Earth, et je fus stupéfaite de découvrir ces photos. Je ne sais pas utiliser Photoshop dont je ne dispose pas, alors, on pourrait certes dépixéliser, mais rien n’est truqué, et j’en suis incapable. J’ai refait des zooms, fait des images Powerpoint, et agrandi des détails, et voici.

1)

picture1-retouchee

 

Première capture d’écran depuis Google Earth il y a cinq ans (après ils ont flouté. )On voit l’enceinte d’une ville, des rues et l’une d’elle conduit à un grand bâtiment carré, et bien d’autres choses dont des zones d’arbres comme des parcs. La ville est en bordure de l’océan.

2)

picture4-antarctique

Un port, avec anse naturelle et peut-être aménagements, à proximité immédiate de l’enceinte de la ville et avec une route conduisant au port.

3) Bien plus étonnant, un visage de géant pris dans la glace, et on voit cou et début de haut de corps…

geant-antarticque-retouche

 4)

picture14antarctique

On aperçoit des portes de bâtiments sous cette glace.

5) Ces portes, dont on voit l’une avec son linteau !

picture17antarticque-portes

Une fois retouchée par Marc-Antoine, l’image est plus nette :

picture25-retouchc3a9e1

6)

picture18-antarctique-triangme

Un bâtiment en forme de triangle ou trois bâtiments formant triangle avec jardin intérieur, la nature n’en produisant pas souvent !

Voici donc les premières photos par capture sur Google Earth avant le floutage total de la zone il y a cinq ans, que vous verrez de cette civilisation qui apparaît avec la déglaciation, et j’espère que ça va pousser ceux qui cachent tout à publier les clichés dont certains existent depuis l’époque nazie, et c’est là que vous vous posez la question concernant le fait que ces découvertes nazies aient été tues, alors que les dirigeants du monde en avaient connaissance.

Comme vous le voyez, j’avais déjà identifié qu’il s’agissait d’une civilisation de géants, puisque je vous propose ici l’un de leurs visages.

Ces captures d’écran sont agrandies, mais non retouchées.

Voici les liens vers deux articles parlant de cette découverte. Il y est aussi question des civilisations du centre de la terre, et elles existent, et là encore, j’en ai des preuves.

http://www.elishean.fr/une-visite-en-antarctique-confirme-la-decouverte-dune-civilisation-instantanement-gelee/

Un autre :

http://stopmensonges.com/visite-de-corey-goode-en-antarctique-confirme-la-decouverte-dune-civilisation-instantanement-gelee/

Pour rappel, le livre Autres Humanités dans lequel j’apporte plein de preuves, témoignages et photos sur l’existence des géants, mais pas seulement. On peut commander ce livre directement chez l’éditeur à contacter ici : orpubliedition@gmx.fr

scanimpressioncouvertureautreshumaniteacutes_zps0dcc8c29