2017 : Année de la soif, mais laquelle ?

Regardez bien cette  photo. L’année 2017  y a été inscrite en colonne, et un miroir fut appliqué contre, livrant pour reflet un mot plein de sens : SOIF.
Certes, il y  de la canicule, et parfois un peu de sècheresse, certes pas au point que nous ayons physiquement soif. Par contre, on peut y voir un signe de la volonté de grand changement de la part des peuples, leur soif de vraie spiritualité, de sens, d’entraide, de vraie équité, de voir tomber les privilèges exorbitants des dominants. Les élections nous ont laissés sur notre soif de changement total.
Je vois du sens dans les chiffres. Par exemple, si on prend le sort réservé à Marie-Antoinette, elle était le seizième enfant sur dix-sept du couple royal d’Autriche, et ce seize se retrouve dans le seize du roi qu’elle a épousé. Elle est née un 2 novembre, et le 2 novembre est le jour consacré aux morts. Elle est donc née sous des auspices qui la prédestinaient à son sort ; épouser le roi portant le nombre seize et mourir de ce fait.
Sous les rois de France, une abbaye avait hérité des anciennes méthodes de prédication de l’avenir des druides. Un moine-druide de cette abbaye apportait au nouveau roi la prophétie de son règne. Pour Louis 16, il ne le fit pas, alors on vint le solliciter pour l’obliger à faire la prophétie du règne. Il donna la prophétie à partir des lettres de la formulation de la question, et ce fut :
« De Louis, le Seize ruinera le règne. » On lui demanda quel conseil sage cela pouvait donner et il le donna : « Je conseille que sa majesté abdique pour son intérêt vital, et qu’un  autre roi soit désigné. »
Le moine druide fut considéré comme une menace et emprisonné plusieurs années. Il n’y eut plus de prophéties. Napoléon tenta en vain d’obtenir des prophéties de ce moine-druide, mais rien n’y fit.
Ainsi se perdit le savoir druidique prophétique des nombres, un savoir vieux de plusieurs millénaires.
Bien entendu, nous avons cette indication pour 2017, mais une telle chose est rare, et je vous laisse essayer avec les autres années et voir si vous trouvez quelque chose, mais  c’est la rareté qui fait qu’on peut prendre au sérieux, le message signifiant de 2017.
Pour moi, c’est un signe de colère des peuples, précurseur d’une grosse implosion.
Merci Marige pour ce cliché.

 

 

A lire ou relire : toutes sortes de sujets.

En voilà pour tout le monde, de quoi s’informer, s’instruire, réfléchir sur plein de sujets différents.
Pour ceux qui ont déjà lu ces articles, je suis certaine que vous aurez plaisir à relire certains d’entre eux. Interrogation écrite à la rentrée ! Bon, là je rigole.

La Laminine, protéine structurelle de notre corps a la forme de la croix de Jésus

Donner ses organes, c’est piéger son âme ! Ne vendez pas votre âme, donc refusez !

Lien vaccins-autisme : plus de 100 familles françaises portent plainte. Etudes scientifiques le prouvant ajoutées.

21 ans, en pleine forme, et 12 secondes plus tard : squelette !Terrifiant et vrai !

Non à l’holocauste et au puçage par vaccins ! Pétition à signer massivement partout.

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

Ils ont vu et rencontré des reptiliens !

Amitié entre un Bigfoot et un amérindien.

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Libérez-vous pour libérer l’humanité.

Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le Sacré-cœur m’est apparu !

Le sexe supérieur selon la nature est la femme.L’Algérie produit des immortels… L’escroquerie des Algériens.

Songe de la corde de lumière. 1991.

Rêve du temple d’énergie.

Message du ciel et photographie magique.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.Ma vie chez les elfes. Première partie.Ma vie chez les elfes. Seconde partie.

Le lourd secret de Serephine…

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Transportées dans le passé en Belgique.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Darwinisme : des scientifiques demandent son abandon.

Une énorme tempête soudaine sauve les chrétiens persécutés !

 

Je vis la lune enfanter…

C’était en 2009, par une fraiche nuit d’automne. Deux autres personnes de ma connaissance ont également vu une partie seulement du phénomène.
C’était la pleine  lune. Il m’arrive de sortir prier sous le ciel la nuit.
La lune me sembla énorme, plus proche et extrêmement brillante. Soudain, la lune devint irisée, et cela ressemblait à de la nacre, comme dans une coquille d’huitre, et une excroissance sphérique se forma à gauche pour moi, en direction du Nord. Cela faisait donc une boule très brillante, blanche, mais encore soudée à la lune. Je vis se former à l’intérieur du globe lunaire, trois autres boules. Ces sphères migrèrent peu à peu vers l’extérieur tout en restant reliées à la sphère mère lunaire. C’était un spectacle magnifique et inexplicable qui me fit penser à la reproduction cellulaire.
La nuit suivante, j’avais hâte de voir si cette vision avait une suite, et laquelle.
Je ne fus pas au bout de mes surprises !
Les trois planètes avaient migré derrière la lune, et j’en voyais bien le contour, mais aussi les nuances de chacune d’elle; la première devint bleue, progressivement, la seconde jaune citron, la troisième orangée.
La troisième nuit, tout s’était amplifié. La planète bleue était devenue aussi bleue que notre Terre, la seconde planète était jaune citron, et la troisième d’un bel orangé.
Aujourd’hui, huit ans plus tard, je vois toujours ces planètes derrière notre astre lunaire !
Mieux, je vois parfois des sphères dans le globe lunaire, comme si cette bonne vieille lune ne cessait d’enfanter.
Sachant que je ne prends ni alcool ni produit stupéfiant, comment expliquer que je sois amenée à voir cela, et pourquoi moi ?
Au pourquoi, j’ai juste un début de réponse :
Ce qu’on m’a montré nous ramène à nos conceptions et explications sur la création du monde. Nos scientifiques expliquent de longs processus à l’échelle de milliards d’années… Cette fonction temps devient de la foutaise lorsqu’on voit naître des planètes en un clin d’œil ou presque comme je le vis ! Pour parler simple, j’ai vu la lune faire des bébés, accroître la création, se dupliquer, mais non pas à l’identique puisque ses bébés n’avaient pas la même couleur qu’elle; elle-me^me en plein processus de reproduction avait changé d’aspect :
  • plus grosse comme une femme qui pour enfanter change de silhouette
  • d’une grès grande brillance et d’un aspect devenant de plus en plus nacré
Bref, l’échelle humaine du temps ne s’applique pas dans la création.
Par ailleurs, ces planètes que je continue à voir, mais de façon plus éloignées existent donc. Toutefois, Il se peut qu’elles soient la signature d’une nouvelle dimension, d’un nouvel espace-temps
Il y a deux soirs, revenant tard dans la nuit, j’ai de nouveau vu des sphères dans le globe lunaire, et les cercles extérieurs des planètes que j’avais vu se  former.
Se pourrait-il que certains d’entre  nous aient vocation à migrer sur cette nouvelle planète bleue, ou à s’y incarner lors qu’une prochaine vie ?
Une chose est certaine : lorsque je dis des « Je vous salue Marie » ces visions de « bébés  planètes » dans le « ventre » de la lune s’affine. Etant passagère en voiture, je prie toujours en silence…Tout cela est absolument vrai.

Vortex: un vrai vortex pris en photo.

Les vortex sont des tourbillons énergétiques qui peuvent être de puissance, d’amplitude et même de natures très variées. Certains peuvent vous propulser vers un « ailleurs »; de ce type, je n’en connais pas de photographie. Plus fréquents sont les vortex positionnés sur des terrains permettant l’échange entre les fluides terrestres et cosmiques. On nomme ces puits d’énergie cheminée d’énergie.
Aux USA, une personne qui se sentait mal à un certain endroit de son terrain prit cette photo puis la montra à un sourcier. Celui-ci lui dit que cet endroit était une cheminée d’énergie. L’énergie qui s’en dégage était nommée Nwyvre (Vouivre) par nos ancêtres celtes.
vortex eau
Nota bene : avant toute construction, il faudrait prendre l’avis d’un géobiologue plus d’un médium Un ami avait bien fait venir un géobiologue, mais pas un médium. Lorsque je viens chez lui, je ressentis un grand froid près de sa cheminée. Il me fut aussitôt dévoilé que des morceaux de corps de suppliciés avaient été enfouis ici. Lorsqu’il vérifié, il découvrit qu’au Moyen-âge, les fourches patibulaires se trouvaient tout près, et que là où était sa maison avait été un fossé où les morceaux de corps étaient jetés. Ces fossés avaient été nettoyés des restes humains il y a deux siècles, mais les miasmes ou émanations en restaient et il fallait exorciser ce terrain.
vortex eau extrait 1
Agrandissement d’un détail.

 

Cinglés de l’islam en rase campagne aussi.

Il est temps d »interdire la loi de satan et son culte sous déguisement religieux en terre vouée au Christ et à Marie, ce qui ne peut plus être changé. Vous aurez remarqué que le  ramadan les rend encore plus fou et que la plupart des attentats ont lieu le vendredi, jour des cinglés de satan.
Ces gens là ne peuvent pas être acculturés et leur place, qui plus est en grand nombre n’est pas ici chez nous.

http://peupledefrance.com/2017/06/silence-medias-attaque-islamique-allah-akbar-contre-agriculteur.html

Pour connaître ce qu’il en est :
  1. Les versets vraiment sataniques du coran; on ne peut pas contester que le coran porte ces versets qui exigent le mal envers autrui, donc tout musulman qui reste musulmans n’aura que ses yeux pour pleurer lorsque Jésus reviendra en gloire (et non par incarnation) pour juger chacun. Tous les musulmans donnent leur âme à Satan et donc aucun ne sera sauvé s’il reste musulman et récite ces versets :
  2. http://islam.faq.free.fr/islam/coran-satanique.htm

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/pourquoi-allah-est-satan-t272.html

http://www.dreuz.info/2014/08/24/le-prophete-de-lislam-un-envoye-de-satan/

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/05/19/islam-secte-satanique/

http://tousmusulmenteurs.centerblog.net/1-Face-noire-du-Coran-ou-L-Islam-de-Satan-

http://www.troisiemeguerremondiale.net/article-j-ai-demasque-le-diable-110422512.html

Dans cet article il est justement question des pharisiens, adorateurs de Satan, du Moloch et qui donnèrent naissance à l’islam, Mahomet étant un pharisien !

http://blog.decouvrirlislam.net/Home/christianisme/bible/d-apres-la-bible-le-coran-viendrait-il-de-satan-

L’arbre ancêtre : passage extrait du roman celte : L’Aigle Arverne.

Il y a un avant et un après ce passage, et là, nous nous situons dans les débuts de la saga.  « Arianrhod » fut édité en premier, mais actuellement, je vous conseille de lire selon la chronologie de cette histoire dont j’ai rêvé, en commençant par l’Aigle Arverne; cette saga est la lecture idéale pour votre été, que vous ayez 15 ans ou 80 ans. C’est intemporel, transgénérationnel, transculturel même. L’article suivant vous propose une offre à saisir immédiatement, car elle n’est valable que quelques jours. Comme tous mes lecteurs en attestent, vous relirez plus d’une fois cette saga.
J’ai choisi de vous donner cet extrait qui se situe donc lorsque les deux principaux protagonistes sont encore des enfants. Véda est une enfant  très spéciale , dotée de connaissances et de dons qui tracent à l’évidence son destin, et Apténios, fils du chef du village est issu par sa mère des princes arvernes.
Ces deux romans présentent de nombreuses aventures, des suspens, des histoires d’amour et d’amitié très fortes, mais aussi des moments tel celui-ci… et plus encore, mais l découverte, la volonté de découvrir ou non vous appartiennent. Tous les lecteurs de cette saga se sont enrichis de cette lecture, ont développé leurs propres potentiels de ce fait. Une personne d’origine africaine peut y trouver autant son compte qu’un descendant de celtes ou de Grecs ou de nordiques, ou de slaves.
Autant vous prévenir : ce n’est pas du roman de gare, ce n’est pas du roman jetable, ce n’est pas du Guillaume Musso, du Marc-Lévy, du Amélie Nothomb, non; c’est totalement différent. Certains ne s’y trompent pas : des exemplaires de ces deux volumes furent volés dans les centres de tri lors d’envois il y a quelques années, et ensuite revendus par les voleurs à des bouquinistes, lesquels les revendent au prix de livres rares. J’ai vu en vente des exemplaires du roman Arianrhod au prix de 60 € quand le prix neuf normal est de 20 €. J’ai vu en vente l’Aigle Arverne à 80 e ! Vous pouvez l’avoir neuf pour 20 e, et mieux encore avec l’offre qui va suivre.
« L’arbre ancêtre se dresse devant eux. Véda tend la main droite levée vers l’écorce craquelée :
           – Orm, nous voilà tous deux, comme tu l’as demandé.
Elle pose le front et les deux mains sur l’arbre vénérable, et demeure ainsi un moment comme murée en elle-même, puis se redressant :
– Apténios, Orm t’appelle !
– Moi je n’entends rien !
– Pas encore, mais appuie-toi à l’arbre et tu sauras respirer à la manière de la Terre, notre mère.
La lumière particulière sur son visage certifie son ressenti, et cette lueur rayonne intensément dans le regard vert de Véda.
Apténios pose une main après l’autre sur l’écorce du vieil arbre, puis il appuie le front et oublie ses réticences. Un sourd grondement lui parvient des profondeurs. La sève végétale, le flux sanguin enlacent leurs vibrations respectives, et de cette synergie résulte une onde commune, l’osmose qui rend possible la claire communication entre l’humain et la création.
D’abord lointain, confondu dans le grondement de l’échange vibratoire, l’appel de son nom devient plus net, au fil de la régulation de son propre souffle. Le monde extérieur ne fait plus partie de son champ de perception, et la conscience de son corps, comme élément distinct habité par sa pensée, n’est plus que partielle. L’appel se prolongeant, son nom prend une résonance nouvelle, car tout son être perçoit globalement l’appel. Ce que dit une voix incarnée, l’oreille corporelle l’entend. L’esprit ne dispose plus des organes sensoriels limités d’un corps, mais d’une spontanéité de réception et d’émission des messages.
           – Apténios ! – retentit une voix dans l’arbre. – Voilà que tu entends ! Ton nom te consacre au feu sacré, à l’énergie première, vitale, habitée de l’Esprit. A toi de faire jaillir la lumière de l’incandescence, de ranimer le feu sous la cendre, d’éteindre les brasiers, de concilier les contraires, d’étreindre la sagesse dans la force, et de puiser ta force dans la sagesse, de forger une nouvelle réalité si la dureté des épreuves le nécessite, d’approcher le foyer du sacrifice si l’orgueil ou la haine menacent de te consumer. Sois le maître du feu de la Vie, pour toi et tes proches, vis en conscience tes propres faiblesses, transcende-les et avance sans crainte ni regret sur tes propres brisées. Maintiens le silence, si la parole est faible, et donne à la parole, l’esprit de ta pensée. Vis et aime de toute l’amplitude de ton être, souffre en silence, tais ce qui peut générer trop de souffrance, si tu estimes devoir le faire, n’habille pas ta parole de faux-semblants, sois l’ami sur lequel on peut compter jusqu’à la dernière heure. En compassion avec les autres, ne cède pas à la tentation du mépris, suis tes engagements, puisque chacun d’eux en appelle à ton âme, ne réserve rien ni n’accumule qui ne te soit utile, ne te laisse pas gagner par de sordides intérêts. Ne donne à chacun que ce qu’il mérite, ni plus, ni moins. Place l’éternité en chaque moment de vie. Garde le sens de la justice, et celui de la justesse de toi-même. Par une conscience élevée de chaque instant, sois ton unique maître et n’érige pas d’obstacle sur le parcours du libre chemin de ta conscience. Réfute l’arbitraire. Ne redoute pas d’être seul contre tous, si tu t’accordes à une conscience juste. Dès l’instant de ce message prends connaissance de ce que tu es, et laisse-toi porter par l’envol de l’Aigle.
Le sourd grondement s’intensifie, puis se commue en clair bruissement de source. Sur ce chant léger s’épanouit la suite du message :
           – Tu es un guerrier Apténios, mais tu n’es pas la guerre ! Ton rôle en ce monde de l’incarnation s’inscrit dans la nécessité d’ensemble. Tu l’assumes pour protéger les tiens, non pour l’oppression, la persécution, la domination, la soumission, ces errements humains dont d’autres guerriers te livreront l’étendue d’horreur et la puissance destructrice. Tu auras tes errances, mais tu reviendras à la source, humble et repentant, pour mieux servir les tiens. N’oublie pas Elm, car il est le manteau d’invisibilité dont ton chemin aura parfois besoin. Ne cherche pas à comprendre le sens de chaque parole. Mon message est une source qui trace en toi, le libre sillon de sa course. Laisse-toi ramener au ressenti de l’onde, lorsque nécessaire. Un cheval t’attend. Il sait le chemin. Laisse-toi conduire sans crainte, vers l’autre source. Reprends ton corps à présent.
           Apténios retire ses mains de l’écorce de l’arbre. Le corps dont il reprend contrôle est pesant, mais une grande douceur en lui, allège sa pensée. Paisible, il se retourne. Véda et son poney ont déserté. Reste le grand cheval noir de son père. Une dernière fois, Apténios se tourne vers l’arbre vénérable. Orm a parlé. »
Pour commander :
Pour ne commander que cet exemplaire, vous avez plusieurs solutions :
  1. Directement à l’éditeur :editionorpubli@gmx.fr C’est la solution la plus rapide
  2. La Fnac en précisant dans votre magasin de passer par la Société Française du Livre, SFL qui les approvisionne à la demande
  3. Attention, la FNAC a mis ce livre en vente en ligne sous un autre nom d’auteur ! Depuis des années cela leur est signifié mais sans succès !
  4. Certains magasins, libraires ou non en France ou à l’étranger. Par exemple :
  5. A Quimper : http://librairie.lechemindeletoile.fr/products.php?product_id=3654
  6. Région Rhône-Alpes : http://www.terres-celtiques.fr/laigle-arverne-marie-roca/
  7. A Vernon dans l’Eure : La Compagnie des Livres 76 rue Albufera à Vernon
  8. Dans les Yvelines : Librairie Des Livres et Vous (Frédéric Labrosse) 35 rue Maréchal Foch.
  9. A Lille dans le Nord : Librairie La Clé, 2 rue Brûle Maison
  10. Luxembourg : librairie Ulm Fieldgen, 3 rue Glesener, L1631 Luxembourg
  11. http://www.libuf.lu/
  12. Au Canada :
  13. http://www.librairieacadienne.ca/Il s’agit de la Librairie Acadienne de l’Université de Moncton dans le New- Brunswick
Dans un prochain article, vous aurez une offre estivale pour l’achat à la fois des deux volumes de la saga, uniquement par vente directe chez l’éditeur.
Un très bon éditeur adaptateur est recherché pour la langue anglaise, et pour toute autre langue.
Un réalisateur très gros budget est recherché par les éditions OrPubli pour reprise d’un projet d’adaptation nternationale au petit écran.

Pour toute offre sérieuse, contact : editionorpubli@gmx.fr

 

 

 

Transportées dans le passé en Belgique.

Vous trouvez des histoires de ce genre dans mon livre :  » Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps ».

Voir aussi :

Un lieu interdimensionnel.

Venu d’un monde parallèle: L’homme du Taured.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

En août 1964, mon amie V. Stephens et moi passions nos vacances à Bruges, en Belgique. Un jour où nous faisions le tour de la ville en calèche, nous décidâmes de nous arrêter pour visiter, entre autres, l’Hospice pour les personnes âgées.
Nous nous retrouvâmes dans un square entouré de cottages sur trois côtés avec un carré de terre non cultivée au centre. Des dames âgées étaient assises tout près à de petites tables et faisaient de la dentelle. Une dame m’invita dans son cottage et m’offrit de l’orange pressée. Mon amie acheta un mouchoir bordé de dentelle. Nous visitâmes la chapelle qui était située du côté gauche, quelques mètres plus loin, puis nous fîmes nos adieux et partîmes.
Nous restâmes une semaine à Bruges, et avant de partir, nous décidâmes de faire un deuxième tour en calèche. Nous demandâmes au chauffeur de s’arrêter devant le même hospice. Il nous conduisit à l’allée qui y menait et nous nous retrouvâmes de nouveau dans le square.
Mais le décor était différent cette fois. Il n’y avait personne. Il faisait chaud; néanmoins nous ne vîmes pas les dentelières. L’étendue de terrain non cultivé était couverte d’un tapis de fleurs et de légumes arrivés à maturité. Nous regardions partout sans voir la chapelle. Nous finîmes par l’apercevoir au bout de l’immeuble.
Nous étions pourtant sûres qu’il y avait une chapelle sur la gauche, au milieu de la rangée de cottages. Mais le gardien nous répondit : « Oui, c’est vrai qu’il y en avait une. Elle a été déplacée. »
Nous retournâmes sur nos pas, abasourdies. Qu’étaient devenues ces personnes ? Et les dentelières ? Pourquoi est-ce que toutes les portes étaient fermées alors que, la première fois, chaque porte était si chaleureusement ouverte ? Par quel miracle le terrain dégagé, au centre, avait-il été cultivé alors qu’une semaine avant, rien n’y poussait ? De quelle façon s’y était-on pris pour raser la chapelle, et la rebâtir en l’espace de quelques jours ? Nous croyions au début qu’il devait y avoir deux maisons de retraite, bien distinctes. Mais il était peu probable que deux hospices aient été construits à peu de choses près sur le même modèle le long de la même route, et c’était justement pour visiter le même hospice que nous avions demandé au cocher de s’arrêter.
La seule autre explication possible, aussi incroyable soit-elle, était que d’une certaine façon, nous avions fait un bond dans le temps au cours de la première visite et avions vu les dentelières qui avaient vécu là autrefois. Nous étions revenues à une époque où la chapelle y était encore et la portion de terrain pas encore cultivée.
Les sceptiques diront que nous avons rêvé, sauf que mon amie a toujours le mouchoir qu’elle a acheté ce jour-là, et c’est une preuve suffisante.
scan-2-couverture-mysteacuterieuses-disparitions_zpsqdo1nera
Pour commander ce livre, contact : editionorpubli@gmx.fr
Elsie Hill, Eastbourne , Sussex, England, janvier 1978
Compilé par Fate Magazine
Merci à Parvati et au blog ami entite.over-blog.com