Comment devenir druide ?

Voici une question qui me fut posée et qui m’est encore posée assez souvent.
Ma réponse s’est affinée au fil du temps.  Le druidisme correspond à une réalité dont participait tout le corps social, et le rôle du druide était donc effectif et tourné vers la communauté.
Le druide n’était pas seulement une sorte de prêtre, car il était multi savant. Il connaissait l’astronomie, les trois médecines, celle des vertus des plantes, celle de l’esprit et la chirurgie, mais ses savoirs incluait aussi les traditions, dans le bon sens du terme, à savoir l’Histoire de la communauté transmise oralement, les chants, les récits mythiques.
Le druide apprenait toute sa vie, parce que son savoir n’était pas celui qu’on trouve dans les livres ou sur internet de nos jours. L’intellect, le fait de couper les cheveux en quatre n’entraient pas dans sa façon d’acquérir la connaissance.
Voilà pourquoi de nos jours, des groupes druidiques, pas tous heureusement, sont juste des folkloristes sans vraie connaissance, et pire encore, certains de ces groupes ont été noyautés par la franc-maçonnerie. Qu’il y a t’il de druidique dans la franc-maçonnerie ? Rien ! Alors quand un type est à la fois franc-maçon et dans une clairière druidique, fuyez cet environnement. Des gens qui font des sacrifices humains sont allés jusqu’à récupérer l’image druidique ! Pire, tous ces gens de sectes démoniaques se vêtent de robes blanches comme Jésus, ou comme les druides antiques, mais l’habit, et c’est le cas de le dire ne fait ni le moine ni le druide.
Si vous intégrez ces groupes, alors vous aurez ce qu’ils peuvent donner selon l’énoncé que je viens d’en faire. Au mieux, vous perdrez votre temps, et au pire, vous y perdrez aussi votre âme.
Je ne vais nommer aucun groupe.
Je dis bien aucun.
Sachez tout de même que de façon très discrète existent des cercles druidiques en recherche de vérité. Ce ne sont pas du tout des sectes, chacun y étant libre, car la liberté est le propre du druidisme; il n’y est pas question d’argent non plus et pas de pratiques sacrificielles quelles qu’elles soient. Rien de nuisible dans ces groupes, rien de politique non plus.
Tout de suite, sachez que le druide des anciens temps menait aussi sa vie d’homme ou de femme, les druides et bardes pouvant êtres des femmes, était souvent marié(e) et père ou mère de famille et ne portait pas forcément la barbe !
Exit Panoramix !
On pouvait être druide accompli dans son jeune âge si on avait commencé très tôt le chemin, à savoir à partir de l’âge de sept ans.
Le druide ne portait pas davantage en permanence la robe blanche ! Loin s’en faut ! Au quotidien il était vêtu comme n’importe quel homme du village ou de la ville où il demeurait et officiait.
Du reste ce n’était pas du tout la robe blanche qui distinguait à coup sûr un druide, mais un indice qu’on peut comparer à la croix que portent les religieux chrétiens. Il s’agissait d’une médaillon dite croix druidique, formé de trois cercles concentriques portant une croix druidique, à branches égales. Des signes sacrés oghams dérivés des runes définissaient individuellement chaque porteur de ce signe. Cette croix était en argent, métal sacré chez les Celtes.
D’autres que les druides portaient aussi une croix cerclée et une robe blanche. Il s’agissait des bardes. Leur croix portait un cercle de moins.
Les bardes étaient aussi de grands savants, plus tournés vers les traditions, l’historique mais aussi vers la musique, le chant, la danse ! La plupart des villages gaulois, nos ancêtres celtes, avaient un véritable orchestre qui jouait pour les cérémonies sacrées mais aussi pour les fêtes.
D’autre part, dans les cercles druidiques modernes, très souvent chez ceux qui n’ont rien compris où qu’ils se trouvent, car telle ou telle région ne vous garantit pas forcément une authenticité, on vous dénigre Jésus. Ceux-là sont dans l’erreur jusqu’au tréfonds de l’âme ! En effet, le nom même de Jésus n’est autre que I-Esus.
I pour incarnation, comme le I anglais, le je, français , le io, le ich, qui désigne « moi qui suis incarné »  Esus ! Eus était désigné comme :  » esprit de sacrifice lié au bois ».
Si vous n’y voyez pas l’annonce de Jésus, de son incarnation par sacrifice, et lié au bois par le métier de Joseph son père adoptif, charpentier, et aussi lié au bois du sacrifice, la croix, alors si cela ne vous est pas évident, je ne peux rien pour vous.
On sait que les druides avaient annoncé l’incarnation à venir de l’enfant « divin ». On le nommait l’enfant Mabon.
Donc, Jésus est le prolongement du druidisme et il n’est pas venu pour anéantir le druidisme vrai mais pour en accomplir la prophétie. Lorsqu’il s’incarna, César le destructeur avait tué presque tous les druides. Ceux qui s’étaient cachés ont transmis quelques savoirs, et ceux qui reçurent l’enseignement furent les fondateurs des premiers ermitages chrétiens.
Ceci étant précisé, voulez-vous entrer sur le chemin druidique ?
Je dis qu’on peut commencer le chemin, mais jamais on ne sera un druide fonctionnel dans une communauté, et jamais ce chemin ne s’arrête. C’est de la terre, de l’air, de l’eau, des animaux, de l’univers que vous allez apprendre, sans formulation intellectuelle, puisque c’est une formation par imprégnation !
Ceci dit, si vous êtes citadin, la dénaturation, le béton et le bitume, les mauvaises ondes émises par beaucoup, plus les ondes émises par la technologie, tout cela vous empêche de suivre ce chemin, et ce n’est pas en allant une fois de temps à autre das la nature que cela suffira, surtout pas si vous lez où beaucoup de gens vont, par esprit grégaire.
Je peux être votre éclaireuse, vous montrer comment vous ouvrir  le chemin dans l’obscurité de votre monde, mais le travail sera ou non le vôtre, et comme c’est l’âme qui chemine, l’âme étant d’une vie bine plus longue que celle de votre incarnation, n’attendez ps que ce chemin finisse, au contraire; chaque jour ce chemin s’ouvre de nouveau.
Du fait que j’ai revécu une incarnation de druide, et que cela me permit de montrer ce qu’il en fut en réalité et de l’intérieur ce qu’il en fut de la civilisation de nos ancêtres celtes, dits Gaulois ici, Gallois, Galiléens, Kalédoniens ( Ecossais) ou Bretons ailleurs, pour la véracité du récit j’obtins un prix du roman historique, à létape du manuscrit, mais aussi, je fis reconstituer les instruments de la musique gauloise, et mes deux romans celtes inspirés par ma vie de druide furent découverts par d’honnêtes clairières druidiques. Sans avoir jamais appartenu à une carrière druidique au cours de cette incarnation, du fait de cette mémoire restituée, ces groupes me reconnaissent druide née, et une druide  me demanda d’être sa marraine. Comme moi et comme un certain nombre de vrais druides, je suis aussi chrétienne, Jésus étant le prolongement de la spiritualité druidique vraie, antique.
Dans un prochain message, je vous donnerais quelques clés pour vous ouvrir le chemin, mais pour le reste, je vous conseille de lire mes deux romans celles qui vous donneront l’imprégnation dont vous avez besoin. Comme beaucoup, vous relirez et votre parcours en sera facilité.
Il n’y a pas de « pouvoirs » ni de pouvoir à rechercher. Je ne vous parle pas de sorcellerie peu ou prou nauséabonde.
Par ailleurs, que vous soyez rouge, vert ou gris à pois blanc, vous pouvez suivre ce chemin, mais en reniant les imprégnations qui lui sont contraires.
Pour vous aider grandement, je vous conseille de lire les deux romans, suivant que vous pouvez commander soit à votre Fnac, via la Société Française du Livre, donc à préciser à votre vendeur car beaucoup ne jouent pas le jeu, d’autres oui; sinon, le moyen ultra sûr est la commande directe chez l’éditeur via son mail : editionorpubli@gmx.fr
L’Aigle Arverne coûte 20 €
Frais de port 6 €
Arianrhod coûte 20 €
Frais de port 6 €
Capture.JPG couverture Arianrhod 10 janvier 2017
Vous pouvez éventuellement commencer par Arianrhod qui fut publié en premier, mais si vous soulez suivre l’ordre chronologique de l’histoire, je vous conseille de commencer par l’Aigle Arverne. L’enseignement par imprégnation sera alors progressif.
Plutôt que de lire les derniers livres à la mode gnan-gnan, investissez dans quelque chose qui va vraiment vous aider dans la vie.
couvertureaigleaverne
Ces livres sont en français.
Il y eut un avant-projet adaptation à l’écran, mais c’était yen petite production, or sans moyens suffisants mis en œuvre, on dénature cette œuvre, même si le coût de cette adaptation serait moindre que le coût du Seigneur des Anneaux.
Pour toute offre sérieuse d’éditeur concernant l’adaptation en d’autres langues, ou pour tout projet cinématographique ou audiovisuel sérieux, veuillez contacter l’éditeur :
editionorpubli@gmx.fr

A lire ou relire :

Le grand secret du gui !

Croix celtique druidique et réincarnation chez les Celtes.

Enfin la pétition contre cet immense génocide ! In french then in english.

La poésie bardique : exemple : Lutin.

Voici des brindilles. Poésie bardique pour les feux de la Saint-Jean.

Soleil : poème bardique pour le solstice d’été.

La feuille de chêne. Poème bardique de Marie Roca.

Au bord du ruisseau. Poème bardique.

 

 

Publicités

Palmarès de fréquentation par pays ou territoires du monde.

Les thèmes traités dans ce blog sont très variés, avec énormément de données sur les géants, gnomes, ovnis, réalités de la terre creuse, réalités mystiques et spirituelles, faits paranormaux, etc… L’audience de ce blog est importante. Les visiteurs viennent chaque jour du monde entier. Voici le palmarès de fréquentation sur une année, du 09/04/2017 à ce jour 09/04/2018. En très peu de temps d’existence il s’est fait une grande renommée mondiale.
S’il est logique que la France soit en première place, le second pays apportant une très grosse fréquentation chaque jour surprend car ce n’est pas un pays francophone, et il s’agit des USA
.Les troisième, quatrième et cinquième sont des pays en partie francophones, mais ayant tous trois d’autres langues officielles sur leur territoire. Comme pour le second pays, à savoir les USA, on peut être surpris de la forte sixième place d’un autre pays anglophone, à savoir l’Australie. Bravo l’Australie. L’Algérie arrive en septième place. Si je place à part les territoires d’outremer, le Maroc est huitième, suivi des Pays-bas à la neuvième place, du Royaume-Uni à la dixième place, de l’Allemagne en onzième place, puis de l’Espagne en douzième place, suivie de la Tunisie en treizième place.
Le premier pays d’Afrique noire arrive en quatorzième place et c’est le Cameroun.
La Russie est en quinzième place.
L’Italie en seizième place.
La Côte-d’Ivoire est le second pays d’Afrique noire avec une honorable dix-septième place. Le Sénégal est dix-huitième. Arrive ensuite… l’Union Européenne… avec un très gros score, ce qui me surprend…
Le premier pays asiatique est vingtième et il s’agit de la Thaïlande.
Le premier pays d’Amérique du Sud est le Brésil, en vingt et unième place, et il est immédiatement suivi du pays européen qui lui a donné sa langue, à savoir le Portugal qui est donc vingt deuxième.
Beau score pour Madagascar qui prend la vingt-troisième place.
Idem pour le Luxembourg qui est vingt-quatrième.
Trtès bien aussi pour les Philippines, avec la vingt-cinquième place. Le liban est juste après, dans un mouchoir de poche.
Je vous laisse faire défiler tous les pays, et je crois que j’en ai oublié car la liste est très longue.
Je ne mets pas le nombre de pages visitées par pays, car il est évident que les zones de plus fortes densités de population, France, Allemagne ou USA fournissent plus de consultations, mais lorsqu’on voit la fréquentation de pays moins peuplés, ou de zones linguistiques non francophones, on voit que tout est possible, et il n’est pas impossible que dans six mois je vous annonce que le nombre de visiteurs de tel pays assez peu peuplé fait prendre à ce pays l’une des premières places du classement. Par exemple, le score de la Belgique ici, en rapport avec son nombre d’habitants et le fait qu’elle comporte plusieurs zones linguistiques, est énorme. Bravo les Belges !
A deux reprises un pays est mentionné deux fois, les deux mentions se suivant. Lors des captures d’images, j’ai vu un peu large, et ensuite je n’ai pas réduit.
A tous les fidèles et ou occasionnels, bravo.
Maintenant, la compétition est ouverte pour que chacun de vous fasse exploser le score de votre pays. On refait le point dans six mois, toujours sur la durée d’une année de date à date.
Un bon conseil : retournez sur les dix articles que vous avez-le plus aimés; ouvrez-les et transmettez leurs liens à vos contacts.  Par exemple sur les géants, les gnomes, les apparitions, ou sur la santé. Postez ces liens sur vos comptes Facebook et autres.
Connectez-vous, reconnectez-vous et faîtes aussi connecter vos amis pour faire grimper vos pays.
Concernant les territoires et départements d’outremer, la palme revient à la Réunion, et en seconde place à la Guadeloupe, et la  Martinique est troisième.

 

groupe 1

groupe 2

groupe3

goupe4

groupe5

groupe6

groupe7

 

République du chaos en marche !

Lorsque j’étais une petite fille, à l’école primaire nous apprenions les chants patriotiques, et entre autres ces mots :
« La république nous appelle
sachons vaincre ou sachons mourir,
un Français doit vivre pour elle
pour elle un Français doit mourir. »
Cet élan patriotique du « Chant du Départ » que nous devions connaître pour le certificat d’études a imprimé les cœurs des Français des années soixante, jusqu’à ce que nous soit imposé cette saloperie de mai 68, avec ceux qui tiraient les ficelles pour détruire la France sous prétexte de révolte populaire !
Parlons-en !
J’avais treize ans, et la condition ouvrière dans laquelle j’évoluais dans la Vallée du Gier était misérable, et il n’y a pas d’autre mot pour la qualifier.
A Paris, les étudiants commencèrent leur mouvement, emmené par des leaders… dont les racines françaises n’étaient pas au rendez-vous, et au premier plan desquels un pédophile se vantant de ses exploits de tripatouillages sur des enfants d’école maternelle, Daniel Cohn-Bendit., et nous évoquons ses propres aveux concernant ce qu’il fit au jardin d’enfants autogéré de Francfort, et dont il fait étalage dans son livre « Le grand Bazar » publié en 1975. Il parle avec délectation de ses attouchements sur des petits, de caresses infligées et échangées. Il osa même en parler dans l’émission littéraire Apostrophes du 23 avril 1982 :
« Vous savez que la sexualité d’un gosse, c’est absolument fantastique. […] Quand une petite fille, de 5 ans, commence à vous déshabiller c’est fantastique ! C’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque !, »
Voilà à quoi tendaient ceux qui firent cette fausse révolution de 1968, des bobos étrangers « emparisianés », pédophiles, pervers et manipulés par ceux qui les finançaient, les mêmes qui tirent les ficelles du monde depuis la révolution française, et à commencer par ceux qui eurent pour rejeton un certain Adolf-Jacob Hitler, dont la grand-mère, servante chez Rothschild se fit engrosser par le maître de maison, lequel la dota pour la marier à un cousin de la jeune femme. Le père de Adolf-Jacob Hitler fut ce rejeton issu du droit de cuissage que s’octroyait ce Rothschild sur ses servantes.
Tout le projet nazi fut construit sur cette base, car Hitler eut bel et bien les financements en provenance de la maison Rothschild. Il était manipulé, mis sous hypnose et drogué, un pantin qu’on exhibait, rien de plus, exactement comme si on exhibait un drogué au LSD en le faisant passer pour un leader.
Cette parenthèse vous montre le fil conducteur dont procéda mai 68.
A cette époque, la France était dans un carcan rigide, et sans doute trop. Il y avait besoin d’un peu de fraîcheur, mais surtout, les lycéens en profitèrent pour sécher les cours, mais les dupes furent les ouvriers de province, surexploités dont les salaires permettaient à peine de survivre, et encore. Ils virent une lueur d’espoir dans ce mouvement, et j’ouvre une nouvelle parenthèse. De Gaulle avait des conseillers qui le manipulaient et servaient deux maîtres à la fois. Parmi ses conseillers, des industriels qui exploitaient jusqu’au sang les ouvriers, et ce sont eux qui firent ouvrir les vannes de l’immigration outre méditerranéenne pour importer des ouvriers maghrébins, n’ayant pas conscience du coût de la vie en France, acceptant des salaires en-dessous du seuil de pauvreté, salaires ensuite appliqués à tous les ouvriers . De Gaulle n’avait pas conscience de la misère des ouvriers Français; on le coupait de tout contact avec cette « populace » que nos dirigeants réels méprisaient.
Cette condition ouvrière ultra misérable, j’en viens, et comment ne pas me souvenir que le désespoir fit entrevoir une lueur à la classe ouvrière en 1968 ? Ce furent alors les grèves, dans un premier temps réprimées comme elles l’étaient toujours par des casseurs de grève, venus dont ne sait où, payés par les patrons qui les armaient de barres à mine. Il fallait casser physiquement les meneurs selon eux. Cette fois, le mouvement prit une telle ampleur que le patronat finit par comprendre qu’il aggravait sa situation par ces faits de violence à l’endroit de leurs ouvriers. Au bout d’un mois de grève, des concessions furent faîtes, les salaires augmentés. Les ouvriers qui n’avaient plus grand chose à mettre dans l’assiette de leurs enfants finirent par reprendre le travail. Je retiendrais de cette époque la solidarité de deux catégories sociales envers les ouvriers; d’une part les paysans de la Loire et de la Haute-Loire qui vinrent livrer gracieusement des sacs de pommes de terre pour les ouvriers en grève, et croyez-moi ce fut salutaire, d’autre part, la troupe de théâtre de la comédie de Saint-Étienne, alors fameuse et dirigée par le formidable Jean Dasté qui apporta la culture là où elle ne fut jamais : dans les cours des usines, pour les ouvriers grévistes. Les ouvriers n’avaient jamais vu de pièces de théâtre ! Ils n’en avaient pas les moyens.
Ce mouvement populaire vraiment révolutionnaire ne fut le fait que de la province industrielle, mais à Paris, on resta dans un mouvement bobo sous faux prétexte, le but caché étant bel et bien de faire partir De Gaulle parce qu’il était opposé à la gouvernance mondiale et à son projet caché, dont nul ne parla jamais au peuple de France, méprisé par ses élites depuis la révolution franc-maçonne de 1789.
Souvenons-nous de la manière dont le peuple vendéen fut traité par ces révolutionnaires qui génocidèrent ces Français d’une manière pire encore que celle des nazis. Les premiers nazis furent bien ces révolutionnaires franc-maçons de 1789. Partout où les armées révolutionnaires puis encore pire napoléoniennes passèrent, elles firent tant de morts civils que le compte des victimes nazis est bien faible à côté. Espagnols et portugais s’en souviennent. Napoléon est à ranger dans la même case que César, Attila et Hitler, sauf que ce dernier ne fut qu’un pantin.
C’est dans cette lignée hyper sanglante que s’inscrit cette république qui s’est toujours fichu du peuple et de tous les peuples du reste !
Aujourd’hui le génocide du peuple des Français a pris une autre tournure, massive et s’impose à toute l’Europe, à sa race particulière de toujours, à ses souches originelles, et il se fait par submersion multi-ethnique se reproduisant sur place, et surtout musulmane. On nous impose la christianophobie et la liberté de parole est censurée.
La prise de conscience est pourtant là.
On voit ce que sont les élites qu’on nous fait dans le milieu culturel, comme dans le milieu politique; ce sont tous des gens faisant allégeance à Satan, voués au mal, ce dont nous préservait largement le christianisme.
De temps à autre, les requins s’attaquent à l’un d’entre eux, et il en est ainsi dans ce milieu où on aime détruire ceux qu’on a portés au sommet. Souvenez-vous de Danton, Robespierre et de tous les autres, mais aussi de Hitler qu’on éleva puis qu’on fit sortir du jeu, comme ce fut préalablement le cas pour Napoléon !
Aujourd’hui, il se pourrait que ce soit le tour de Sarkozy… Jeté en pâture, Sarkozy, quoique le financement par Khadafi ne soit pas un mystère, permet de détourner le regard et de faire dégonfler l’abcès, d’endormir la populace ! Pendant ce temps, ils continuent, mais ils sont aux abois…
Non ! Plus question de servir cette république vouée à Satan.
Pour ma part, je ne puis que vous répéter que quelqu’un nous a annoncé l’époque de fin que nous vivons, et vous inciter à vous trouver sur le vrai chemin, le bon chemin, celui du salut.
Celui qui nous annonça cette époque se nomme Jésus. Lisez dans les évangiles tous ces passages où il évoque notre époque, et vous comprendrez.
Allez boire directement  à cette source pure des évangiles, de la parole de Jésus qui ne fut pas un prophète, mais bien plus que cela, et vous verrez clair en ce monde.
Il nous a dit pour cette époque :
« La Vérité vous rendra libres »
« Lorsqu’il viendra l’Esprit de Vérité, il vous conduira dans la vérité toute entière. »
« Je suis le chemin, la vérité, la vie. »
« Nul ne vient au Père que par moi. »
Et ceci encore, et vous voyez toutes les luttes, toutes les pétitions qu’il faut faire sur tous sujets :
« Le fils de l’Homme (nous, notre génération) ne saura plus où donner de la tête ».
Là, cette expression « donner de la tête » peut aussi signifier porter à la tête des pays; nous avons donné à droite, à gauche, de tous côtés ou presque, et le plan malfaisant continue ! Nous ne pouvons plus en effet croire aux élections, à cette fausse démocratie.
Si démocratie il y avait, alors toutes les élections se feraient à un seul tour. Il n’y aurait pas de couteux meetings selon les candidats et leurs moyens, mais seulement passages télé et radio, internet, et basta. Tous les candidats seraient à égalité.
Oui; Jésus nous a mis en garde contre ceux qui viendraient après lui, comme un prophète sanguinaire inspiré par le mal qui demande de tuer ceux qui ne sont pas de sa religion, et aussi contre ceux qui se feraient passer pour lui, les « Matraya » ou « madhis » de toutes catégories et provenance.
Il paraît qu’on nous en prépare un depuis un certain pays, mais avisés nous ne tomberons pas dans le panneau.
Si vous aimez cet article, alors diffusez-le très vite, traduisez-le, envoyez-le partout et par tous moyens, parce qu’en termes simples j’essaie de vous dire de vous mettre à l’écart de la manipulation et de sauver vos âmes.

 

Quel est le grand secret du Mont Bucégi en Roumanie ?

Voici une sélection d’articles sur ce très troublant sujet.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2017/07/05/mysteres-et-geants-du-mont-bucegi-en-roumanie/

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/roumanie-les-mysteres-des-montagnes-bucegi.html

http://www.elishean.fr/les-mysteres-de-la-base-daliens-dans-les-montagnes-de-bucegi-roumanie/

Pour les abonnés de BTLV, à réécouter ou écouter :

https://www.btlv.fr/s04e14-deimian-cache-mont-bucegi.html

http://lesmysteresdubucegi.over-blog.com/

Noël : affichons des petites crèches papier partout.

 

Le temps de Noël est là et je tiens à vous offrir cette image toute simple de la nativité.
Rendez-vous tous utiles à la cause divine contre la cause du mal, en copiant et reproduisant une image de crèche, et il y en a plein, toutes différentes, et en la collant sur des poteaux, parce que ceux qui ne sont pas d’ici et imposent leurs mœurs moches et violentes veulent détruire notre christianisme qu’ils agressent et font interdire nos crèches. Si chacun de vous collait ainsi une dizaine de diverses images de la crèche, y compris dans les territoires les plus envahis, la force serait vite inversée.
A vos crèches et Joyeux Noël.

crèche

 

 

L’entrée des cathédrales ne doit pas être payante Mr Bern, ou faîtes payer l’entrée des mosquées et synagogues !

Un coup de gueule partagé et à partager plus vite que la vitesse de la lumière..

L’Etat se désengage de tout ce qui constitue notre HISTOIRE, notre CIVILISATION, nos ASPIRATIONS, et attaque à fond le fait même du christianisme.

La christianophobie sévit à tous les niveaux : financement avec notre argent, de soi-disant spectacles censés souiller l’image du christ mais ne souillant que ceux qui les font, financement de l’islam qui n’a jamais rien eu à faire dans notre civilisation, financement de ce fait de toutes les violences faîtes à l’endroit des chrétiens et de nos édifices religieux, financement par nos élites du terrorisme musulman, et on l’a bien vu ces dernières années. Stéphane Bern propulsé à un poste où il ne se sent plus pisser  veut faire payer les chrétiens pour assister à leurs offices ou se recueillir dans leurs lieux sacrés, mais pas l’entrée à la synagogue des juifs, pas l’accès des musulmans dans leurs mosquées, non ! On ne touche qu’aux chrétiens surtout aux catholiques et orthodoxes, ceux qui reconnaissent le vrai rôle de Marie et sa vraie nature.

Imaginez que le même Stéphane Bern ait proposé de faire payer l’entrée des synagogues ou des mosquées ou des rues où des musulmans s’accaparent l’espace public en toute illégalité et agression de nos concitoyens et font leurs irrévérencieux et pornographiques culs levés en toute illégalité, sans pour cela être arrosés par les lances  à incendie pour libérer l’espace public ! C’est pourtant ce que devrait décider un ministre de l’intérieur pour le bien commun.

Sans sourciller, Bern, le cul-cul la praline de service propose de faire payer ceux qui entrent dans les cathédrales, puis ce seront églises et chapelles , donc de faire payer les chrétiens pour assister à leurs offices ou pour se recueillir dans les édifices de la foi chrétienne de nos racines !

Forcément un truc comme ça pourrait achever ce qu’ils ont largement commencé : tuer le christianisme, et surtout la partie du christianisme qui reconnaît le vrai rôle de Marie et sa vraie nature ! En effet, Marie intercède pour nous lorsque nous la prions, voilà pourquoi certains la nient et pourquoi on veut nous la faire oublier.

C’est à fond le plan des monstres qui dirigent le monde mais dont le temps s’achève puisque nous avons depuis peu dépassé la durée d’un siècle à compter de la révolution russe impartie par le ciel à Satan ! 5voir révélations de Fatima).

Ce payement qu’on vous demandera de payer pour visiter une cathédrale chrétienne de notre pays ou pour vous y recueillir ou y assister à un office c’est de l’interdiction déguisée de christianisme, c’est de façon déguisée l’équivalent de l’impôt exigé des seuls chrétiens dans les pays musulmans, autrement dit Stéphane Berne roule pour l’islamisation, et on le paie pour ça.

Les cathédrales relèvent du patrimoine historique et culturel national et l’Etat a mission de l’entretenir, et voilà qu’on veut que seuls ceux qui y entrent payent, et qu’on veut de la sorte faire aussi que plus personne n’y assiste à des offices ou ne les visitent !

Une grande pétition circule en urgence, alors signez et faîtes signer dans le monde entier; passez le message par Facebook et toutes messageries, singez et faîtes signer par tout le monde, et je suis certaine que même des « musulmans » qui ne le sont plus vraiment apprécient la beauté de ces édifices, leur historicité, la lumière des vitraux.

Si vous connaissez des personnes qui n’ont pas internet, ouvrez-leur une messagerie pour les faire signer (avec leur accord).

Si vous avez un blog ou un site, faîtes signer.

Vous ne voulez pas d’un pays devenu une prison musulmano-double « I » pour ne pas citer ceux qui manipulent le monde et  œuvrent à sa destruction de façon peu ou prou secrète et qui ne sont pas tous humains ?

On signe nombreux et on fait signer :

la pétition « Non à l’entrée payante dans les cathédrales ! ». C’est une cause de la plus haute importance.

Voici le lien:

https://www.change.org/p/non-%C3%A0-l-entr%C3%A9e-payante-dans-les-cath%C3%A9drales

 

 

 

Après l’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle, l’appel du 11 novembre 2017 de deux généraux français aux vrais Français.

Constat évident :
Nul ne peut être nommé Français ou vivre en France s’il en réfère à l’islam à quelque degré que ce soit.
Nul ne peut être accepté sur le territoire s’il importe quelque mœurs étrangère que ce soit et ne respecte ni nos mœurs, ni nos traditions, ni notre Histoire, ni notre culture chrétienne.
Aucun groupe ethnique issu d’autre continent et d’autre mœurs ne doit proliférer ni en France ni en Europe et il y va de la sécurité de tous et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, à savoir de pérenniser leur genre ethnique et leur culture sur leur propre territoire ancestral, à se défendre de toute menace de génocide par invasion.
Les élites, à commencer par les politiques ont trahi la France en organisant l’invasion submersive, l’implantation criminelle de mosquées ici en terre chrétienne que cela plaise ou pas, et le bain de sang, le génocide des nôtres, la violence à notre endroit des arrivés d’ailleurs, des sans souche européenne.
Face à ce constat, deux généraux français lancent un appel qui ressemble à l’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle.
Nous sommes en guerre contre un ennemi que nos élites ont placé chez nous.
Ces généraux parlent de reconquête, en espagnol cela donne Reconquista.
Toute l’Europe va devoir se libérer, mais nous serons aidés du ciel, et pas qu’un peu puisque c’est le moment de la grande libération qui ne fera aucune place à l’islam et à tous ceux qui sont dans cette doctrine de Satan, modérés ou pas.
Les peuples, nos vrais peuples décident de se libérer, ici et maintenant.
« Communiqué du 11 novembre 2017 des généraux Christian Piquemal et Antoine Martinez
Le noble rôle du politique et donc sa responsabilité première est d’assurer la sécurté et la protection de la Nation dont il conduit la destinée. Cela consiste à garantir par tous les moyens, la protection à l’extérieur et la concorde à l’intérieur.
Or, force est de constater, qu’en raison du laxisme, du manque de clairvoyance, de l’absence de vision, de la collaboration avec une idéologie mortifère, du déni de réalité manifestés par nos élites politiques depuis plusieurs décennies, ce rôle protecteur de la collectivité n’est plus assuré. Il faut bien reconnaître que depuis trop longtemps non seulement l’État néglige la première de ses missions régaliennes, mais il malmène, voire trahit – et cela s’est accéléré ces dernières années – l’âme de la France sérieusement menacée car aujourd’hui défigurée et martyrisée.
Malgré le sens du devoir, le professionnalisme, l’abnégation et le dévouement de nos soldats – à quelque niveau que ce soit – au service du pays, nos forces armées ne disposent plus des moyens nécessaires pour accomplir les missions assignées. Leur démantèlement depuis la fin de la Guerre froide a réduit de façon irresponsable et coupable les capacités et l’autonomie de notre outil de défense.
Quant à la concorde, nous en sommes bien loin et pour longtemps car, de l’aveu même de ceux qui ont récemment gouverné ou qui gouvernent aujourd’hui, nous sommes en guerre contre un ennemi qu’ils sont incapables de nommer mais qui est à l’origine en trois ans d’une vingtaine d’attentats ayant causé des centaines de morts et de blessés sur le sol français. Et le lien de l’aggravation de la situation et de la mise en danger des Français avec cette immigration hostile, massive, incontrôlée, injustifiée, aggravée par l’invasion migratoire depuis 2015 qui constitue une attaque sans précédent des peuples européens décidée par l’État islamique en décembre 2014, ne peut pas être occulté.
Car cette immigration, modelée par une culture incompatible avec la démocratie et nos traditions, a démontré progressivement et sous le nombre son hostilité et elle devient à présent un danger mortel pour la nation et pour les nations européennes.
L’état d’urgence, en vigueur pendant deux ans et qui vient d’être levé, n’aura servi à rien puisque les mesures radicales et nécessaires qui auraient dû être appliquées ne l’ont pas été. La décision irresponsable et incompréhensible de la réouverture, avec la fin de l’état d’urgence, de quelques mosquées salafistes fermées récemment en est un exemple alors que plus d’une centaine de ces mosquées radicalisées auraient dû être fermées définitivement dès novembre 2015. Il serait, en effet, temps de soumettre l’islam en France à nos règles et de lui poser nos conditions. Et ceux qui ne les acceptent pas doivent partir.
Alors, face à une situation qui se détériore de jour en jour, nos gouvernants ne pourront pas se soustraire indéfiniment à ce dilemme pour la France : la survie qui nécessite un sursaut ou le suicide. Car l’ennemi, lui, poursuit sa marche.
C’est pourquoi, après une réflexion et des discussions entamées il y a quelques mois, fidèles à l’héritage historique, spirituel et culturel de cette France charnelle que nous aimons et que nous continuerons à servir, conscients de la nécessité de défendre cette identité et de combattre ceux qui nous veulent du mal, nous avons décidé d’unir nos efforts en rapprochant nos deux organisations (Cercle de Citoyens Patriotes et Volontaires Pour la France). Cette alliance, de nature apolitique, est un appel à la résistance contre le renoncement et la démission de nos élites politiques face à une idéologie totalitaire et conquérante qui met en danger notre nation et doit constituer un signal pour tous les citoyens patriotes pour rejoindre en masse nos rangs et permettre la reconquête.
Général Christian Piquemal et général Antoine Martinez »

Source : http://francepresseinfos.blogspot.fr/2017/11/les-generaux-piquemal-et-martinez-font.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+FrancePresseInfos+(FPI+-+Le+Gaulois)