Vos livres pour Noël, c’est tout de suite !

Avec en fin d’article la présentation du petit nouveau chez OrPubli, vous trouverez dans l’article suivant, la présentation des livres et leurs tarifs. N’attendez pas l’encombrement de la poste pour passer vos commandes.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2019/02/09/commander-les-livres-de-marie-roca-ormael-de-la-facon-la-plus-rapide/

Quelques articles à relire

Voici quelques liens d’articles à relire ou à découvrir et de vidéos à voir :

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2020/09/03/fin-du-regne-du-mal-a-ecouter-et-transmettre-tout-de-suite-david-icke-et-robert-kennedy/

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2020/09/17/message-de-laura-eisenhower-a-la-cabale/

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2020/09/15/vous-avez-le-droit-de-refuser-le-compteur-linky-je-lai-refuse/

En France, la vente forcée est de toute façon interdite par le Code du Commerce; on vous fera payer le compteur (et oui) si vous le faîtes installer; on ne peut pas vous forcer à le prendre. Refuser est donc votre droit et je l’ai refusé.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2020/09/16/brian-poignarde-madeleine-morte-davc-philippe-suicide-cathy-morte-du-cancer-france-et-usa-on-les-compte-comme-morts-du-covid/

Pour ceux qui s’intéressent aux géants, gnomes, Bigfoot de toutes sortes, sirènes, voici le livre de référence à avoir dans votre bibliothèque ou à offrir :

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2020/09/17/geants-bigfoot-yeti-marfolat-gnomes-commander-le-livre-autres-humanites-de-marie-roca/

Guérir sa cataracte sans opération et risques inhérents à toute opération, c’est possible et je l’ai fait pour mes deux yeux. La recette druidique est simple et efficace, et très économique !

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2018/12/17/la-cataracte-se-guerit-sans-operation-et-jen-suis-la-preuve/

Vous souhaitez en savoir plus sur les Celtes, Gaulois, sur les druides et avoir par une saga la vraie initiation au druidisme. Vous cherchez des romans forts à offrir : Voici mon revécu d’une vie druidique d’il y a vingt et un siècles, les deux volets de cette histoire vous sont présentés ainsi que des modalités de commande pour un envoi très rapide en ce moment.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/tag/devenir-druide/

Disparition mystérieuse : 1971 : une collégienne disparaît dans un tunnel, puis…

En 1971, Annie était élève de troisième dans un collège provincial. Elle s’y rendait en vélo avec ses camarades et en revenaient avec elles. Elles empruntaient alors une voie fréquentée, mais deux jours par semaine, Annie sortait plus tôt et rentrait seule, et en ce cas, elle gagnait du temps en empruntant un tunnel de quelques mètres à peine, vite franchi. Un mardi, alors qu’elle rentrait, le temps était sombre et pluvieux. En pénétrant sous le tunnel, elle ressentit une impression étrange, mais elle n’eut pas le temps de s’en effrayer. En un instant, elle eut l’impression d’être aspirée sous terre, faisant une sorte de chute vertigineuse, mais un moment plus tard, elle se retrouva debout dans le tunnel. Son vélo avait disparu. Elle se sentit vraiment bizarre et courut pour franchir le tunnel. Elle rentra à pied, mais à son retour trouva ses parents ahuris de la voir car depuis trois jours, tout le monde la recherchait. La gendarmerie lui demanda ce qu’il lui était arrivé, mais de peur d’être prise pour folle, elle dit seulement qu’elle avait perdu connaissance en traversant le tunnel et que durant ce temps, on lui avait probablement volé son vélo. Un malaise de trois jours pouvant être un comas, on l’admit à l’hôpital pour des examens médicaux qui ne dévoilèrent aucune anomalie. Durant les trois jours de sa disparition, des gens avaient emprunté ce tunnel sans rien remarquer d’anormal ni voir personne, et pour cette raison, on eut du mal à croire en sa version.

Longtemps, Annie garda pour elle la réalité de son vécu, mais lorsqu’elle entendit parler de mon livre « Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps », elle le commanda et le lut d’un trait. Elle découvrit des cas de personnes elles aussi disparues un laps de temps qui ne cadrait pas avec le temps écoulé dans notre réalité. Elle se fit mettre sous hypnose pour tenter de se souvenir plus précisément de son vécu, et là, ça devient encore plus incroyable et chargé de sens.

Revenons à l’instant de la chute, et sous hypnose, ce fut une chute tourbillonnante, et soudain elle se trouva dans une douce lumière dorée au sein d’un magnifique jardin doté de fleurs inconnues sur terre, d’arbres somptueux et semblant très vivants, des cascades d’une eau pure étincelante, et deux magnifiques créatures humanoïdes, à peau très claire et ailées étaient avec elles. Plus aucune peur, et on lui fit goûter des fruits inconnus à la saveur exquise. Des lions se promenaient dans le parc sans que les oiseaux, biches et autres animaux ne prennent peur car en ce monde, nul ne mangeait autre chose que des fruits ou de l’herbe pour les animaux.

On lui annonça que notre monde touchait à sa fin et qu’à un moment, chacun accéderait à la dimension correspondant à sa propre évolution d’âme. Pour sa vie terrestre, on lui parla de son futur mari qu’elle ne connaissait pas et on lui annonça qu’elle aurait trois enfants, soit deux filles et un garçon; tout cela s’avéra exact par la suite. On lui dit qu’elle avait mission de soigner, or, Annie ne se voyait ni médecin ni infirmière car la vue du sang la dégoûtait. Elle fit connaissance d’autres personnes et toutes n’étaient pas ailées, mais toutes de carnation très claire, et ce qui la surprit le plus, ce fut la couleur des cheveux de la plupart des personnes car ils étaient vraiment couleur or et scintillants, portés longs et fluides. Toutes les personnes semblaient androgynes et elle n’aurait pas su dire qui était masculin ou féminin.

Voilà tout ce dont se souvint Annie sous hypnose. Elle avait bien eu l’époux annoncé, les enfants annoncés, mais surtout, elle qui ne pouvait s’imaginer soigner au sens de la médecine officielle, commença des études comptables, puis eut l’occasion de se former à la naturopathie, et donc devint effectivement soignante. Elle se découvrit aussi un don important de magnétiseuse. Je suis la première personne à laquelle Annie s’ouvrit de son expérience et je l’en remercie.

Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps peut se commander directement chez l’éditeur en le contactant sur cette adresse mail : editionorpubli@gmx.fr

Ce livre de 364 pages coûte 23 € et les frais de port sont de 8 €. Il peut être réglé par Paypal (voir par mail avec l’éditeur). En ce moment, jusqu’au 1er novembre seulement, vous pouvez demander à bénéficier de la réduction exceptionnelle de 1 € soit 30 € au total au lieu de 31 €.

Deux intuitions de deux femmes donnent travail et carrière à Adeline.

On parle souvent de l’intuition féminine, ou de l’intuition maternelle, et il est vrai que le fait d’être femme ouvre plus « d’antennes » vers le champ des possibles. Cela peut parfois conduire une personne à une belle évolution de son destin.

Il y a de cela quinze ans, tout juste diplômée d’une école d’ingénieurs, une brillante étudiante peine à trouver du travail et elle a conscience que lorsqu’elle répond à une offre, elle est toujours coiffée sur le poteau par un candidat de sexe masculin, et il n’est pas forcément plus brillant qu’elle, mais dans ce milieu comme en d’autres existait alors une prime à la masculinité. Je vais la nommer Adeline mais c’est un prénom d’emprunt. Sa maman qui vit à 500 km du lieu où elle a obtenu son diplôme et où son compagnon est encore étudiant lui fait part de son intuition :  » Je pense que si tu t’inscris à Acadomia pour donner des cours des maths à des collégiens ou lycéens, quelque chose va se produire et tu auras par ce biais un travail d’ingénieur et une belle situation. » Formée à une parfaite rationalité, Adeline hausse les épaules, mais devant l’insistance de sa maman, elle s’inscrit à Acadomia.

A peine est -elle inscrite qu’un jeune collégien de 3ème se fait une sévère entorse en jouant au foot au collège, ceci à un mois du brevet. Le jeune homme n’est pas au point en maths, alors les parents font appel à l’organisme de cours à domicile. Ce sera le tout premier élève d’Adeline. Le premier cours se déroule très bien, et l’élève qui a la jambe plâtrée est très réceptif. A l’issue du cours, la maman de l’élève offre un café à Adeline, et lui demande si son projet est d’enseigner puisque visiblement elle est douée pour cela. Adeline parle de sa situation, de son diplôme et de sa difficulté actuelle pour trouver un poste d’ingénieur. Adeline l’ignorait, mais le papa de l’élève est ingénieur dans un domaine de haute technologie, et occupe un poste important dans une multinationale. La maman de l’élève propose à la jeune femme de lui apporter son C.V afin de le passer à son époux, lequel peut être de bon conseil pour lui faciliter la tâche, et le lendemain, la jeune femme apporte le C.V. En examinant le C.V, l’ingénieur repère tout de suite le sérieux de cette ingénieure et son potentiel, en terme de tempérament comme en terme de formation, d’expériences acquises lors de stages. Certes, sa spécialisation est un peu différente de celle de l’entreprise où ce monsieur œuvre mais il organise une discussion avec la jeune femme pour l’aider. Il en ressort que l’ingénieur a des responsabilités qui peuvent amener la jeune femme à être embauchée, mais cela nécessite de passer deux années à faire une thèse dans l’entreprise, puis à soutenir cette thèse et si tout s’est bien passé, l’embauche succède à cette thèse selon la pratique de l’époque dans cette entreprise. Si elle en est d’accord, il propose de lui concocter un sujet de thèse la rapprochant de sa spécialisation. Elle donne rapidement son accord et le sujet de thèse est validé en amont, tout comme son recrutement pour cette thèse. Tout de suite, Adeline fait sa place dans l’équipe et chacun la respecte pour toutes ses qualités. La thèse est correctement rétribuée, même si ce n’est pas tout-à fait un salaire d’ingénieur débutant. Deux années passent et la soutenance de thèse valide sa place dans l’entreprise; elle est recrutée. Elle a certes retardé de deux années son projet de fonder une famille, mais elle s’est bien rattrapée. Ses deux enfants sont à présent au collège, et le papa de son tout premier élève chez Acadomia doit binetôt partir à la retraite, et savez-vous qui est pressentie pour relever la gestion de la moitié de l’équipe d’ingénieurs de ce monsieur qui sut voir son potentiel ? Adeline. La jeune femme a eu l’occasion de remercier sa maman pour son intuition qui fut complétée par celle de la maman de son premier élève.

Les facéties de la fée Mariaka. Fiction. Episode 2 : scootane.

Le bruit est l’un des plus grands maux de la modernité. Autrefois, il y avait clairement le monde des villes, et celui des campagnes. De nombreux charrois et autres calèches roulant sur des pavés, les cris des camelots appelant le chaland rendaient déjà les villes fort bruyantes, mais de nos jours, les lieux épargnés sont rares, et vous pouvez vivre à la campagne, vous n’en serez pas pour autant dispensé d’entendre toutes sortes d’engins à moteur : tronçonneuses, taille-haies, tondeuses, scooters, voitures, tracteurs, moissonneuses. Il y a tout de même quelques moments où on peut encore entendre le chant des oiseaux en toute sérénité.

Si j’évoque le bruit, c’est parce que le scootane a vu le jour à cause du bruit. J’habitais en ce temps là dans un quartier presque calme d’une petite ville. La maison était sympathique, assez petite, disposant néanmoins d’un beau jardin très relaxant. Hélas, deux adolescents ne cessaient de faire des aller-retours sur leurs scooters dans le lotissement, faisant vrombir le moteur, jouant à se lever sur la roue arrière à toute vitesse, sans souci ni du danger encouru par eux, ni de la gêne occasionnée aux voisins.

Un mercredi après-midi, je résolus de leur donner une bonne leçon. Rien de méchant; une blaguounette à la façon de la fée Mariaka.

Voici donc nos deux adolescents pétaradant à tout va sous le soleil printanier. J’avais déjà bien réfléchi à ce cas et à la manipulation à effectuer. Ma visualisation était prête. Il ne restait qu’à l’appliquer, ce que je fis sans tarder. La chose faîte, je savais qu’il fallait quelques secondes de réaction et cela me laissait le temps d’assister au spectacle. Je me rendis à ma boîte à lettres, en bord de route, et je ne fus pas déçue du voyage. Les deux jeunes étaient en pleine course de scooters, pétaradant à qui mieux-mieux, et en un clin d’œil voici que leurs beaux, leurs merveilleux engins à moteurs se muent en deux ânes, plus très jeunes et servant des pétarades qui ne devaient rien à la chose pétrolière, mais tout à leur inconfort digestif. De prout en prout, voici donc nos apprentis âniers dans l’inconfort total s’ajoutant à la surprise du siècle, et je ne fus pas la seule à assister à ce beau spectacle puisque la mère de l’un des deux jeunes qui s’en revenait de quelque course en laissa tomber à terre son cabas. Je ne pus retenir mon rire car les jeunes voulaient arrêter leurs montures, mais en vain car les deux ânes avaient décidé de retrouver la vigueur de leurs jeunes années et se mirent à courir, et c’est pile dans cet élan asinien du siècle qu’en un clin d’œil le charme cessa, et le vrombissement des moteurs réapparut en même temps que les deux engins retrouvaient leur place initiale. Rapidement les deux jeunes arrêtèrent leurs moteurs et se dirigèrent, guidon en main vers la maison de l’un d’eux, tandis que la mère du jeune Léo s’agrippait au grillage d’un maison voisine. Je traversai pour la secourir, et elle me demanda si j’avais vu ce qu’il s’était passé. Je lui dit que j’avais vu son fils et son camarade faire la course dans le lotissement.

Mère de Léo : Les ânes, vous avez vu les ânes ? J’assurai à cette voisine que non, je n’avais vu aucun âne, et que c’est sans doute son malaise qui les lui avait fait voir. Je lui proposai de la raccompagner, mais elle déclina et chemina pensive. En réalité, je venais de voir une chose nouvelle : deux scootanes !

Pour ma part, j’avais bien ri. Tout avait fonctionné exactement comme je l’avais voulu et dans la durée exacte et très brève que j’avais prévue pour cela. La seule chose que je n’avais pas prévue, c’était le remplacement des pétarades mécaniques par des pétarades relevant de gaz digestifs. Tout était bien qui finissait bien, et dans les mois qui suivirent, Léo et son copain passèrent à d’autres activités moins gênantes pour le voisinage. Ouf !

Les facéties de la fée Mariaka. Fiction.

Ceci est une fiction pour faire sourire en des temps durs. Cette fiction est tournée vers le bien, et je la rédige en ce moment même, au moment où je tape ces mots. C’est de la totale improvisation littéraire, à trois heures du matin.

Episode 1 : Le portail du voisin.

Beaucoup de gens confondent fées et sorcières, et dans les faits, une sorcière serait une personne humaine ayant acquis des connaissances lui permettant de prendre du pouvoir sur son entourage, et le plus souvent de façon nocive. La fée est fée parce qu’elle relèverait d’une espèce native fée, comme il y a des elfes et autres êtres de l’invisible ne se manifestant que rarement à l’espèce humaine. La fée utilise une baguette magique pour accomplir des transformations, et le cas le plus mis en scène est la transformation d’une personne en crapaud par exemple. Qui n’a pas rêvé un instant de transformer en crapaud une personne désagréable ! J’avoue que cette idée m’a traversé l’esprit…

Dans les contes pour enfants, soit la fée est bénéfique, soit elle est maléfique. Moi Mariaka, je suis une personne humaine, donc je ne devrais pas être une fée, mais un jour je vous raconterai comment je le suis devenue; toutefois, ma baguette magique est invisible, virtuelle, encore que je parvienne à la matérialiser devant mes yeux au moment où je commets ce que je nomme mes facéties. Oui, des facéties qui mettent les personnes qui y sont confrontées dans des situations incompréhensibles, parfois burlesques, mais au final, toujours de façon bénéfique, ce qui leur apprend à rêver.

Dans la vie ordinaire, il n’est pas facile de faire le bien des autres hors leur volonté, et pour moi le plus important est l’effet de surprise pour la personne qui reçoit ma petite aide, et cette personne se trouve très déstabilisée, mais il vient toujours un moment où elle apprécie le changement que je lui apporte. Encore une précision : lorsque les bonnes fées transforment des objets, des lieux, la transformation, aussi magnifique soit-elle ne dure qu’un temps donné; ainsi, Cendrillon ne devra pas attendre les douze coups de minuit avant que sa robe magnifique ne redevienne hardes et que son carrosse ne redevienne citrouille. Pour les charmes que je produis, ils sont durables. Enfin, sachez que je n’opère qu’étant seule, à distance, souvent la nuit,par visualisation de la transformation que je veux obtenir, et de façon à créer un effet de surprise considérable.

Mon voisin eut d’étranges surprises…

Je vis dans un lotissement assez banal, et ma propre maison est banale. La première transformation que je fis dans cette maison concerne ma cuisine. Au bout de trente ans, une cuisine aménagée devient obsolète. Il était donc temps de la rafraîchir. J’ai feuilleté quelques catalogues, mais pas question d’acheter une cuisine, car mes moyens pécuniers étaient comptés. Alors forte de l’inspiration des modèles de catalogues, augmentée de mon imaginaire, j’eus tôt fait d’installer ma cuisine. Lorsque mon idée fut mûre, la baguette se matérialisa en pointillés devant moi et j’émis mon vœu. Aussitôt la cuisine ancienne fit place à une cuisine moderne parfaitement ajustée. Par la suite, j’ai procédé à quelques ajustements. Pour le reste, peu à peu j’ai de même procédé à la pose de parquets, de carrelages et à la réfection de peintures, au remplacement de radiateurs obsolètes par des radiateurs plus efficaces. Par contre, pour refaire le crépi extérieur, afin de ne pas éveiller de soupçon, je fis appel à un véritable entrepreneur. Les bûchers ne sont plus, mais il convient d’être de la plus grande des prudences afin de ne pas faire remarquer cette différence, ce plus tellement rare que nul d’entre vous ne se doutait qu’il y eût encore des fées.

Un simple grillage séparant ma parcelle de celle du voisin, je voyais son terrain miteux, triste, car en large partie recouvert de bitume. Son portail était moderne, blanc et s’ouvrait par télécommande. Le tout était un peu tristounet à mon goût, et comme ce voisin était bougon et doté d’un esprit étroit, j’eus tôt fait de lui concocter une petite facétie à la façon de Mariaka. Comme ce fut drôle d’entendre tôt le matin, ce voisin hurler en découvrant la transformation de son portail. Pour vous faire une idée, voici la petite conversation qu’il eut avec le gendarme qui vint constater l’ampleur des dégâts, sauf qu’il ne s’agissait pas à proprement parler d’un dégât, mais d’une transformation au final plutôt favorable.

« Gendarme n°1 : – Vous nous avez appelé pour un dégât commis sur votre bien. De quoi s’agit-il ?

Voisin : – Mon portail ! Pendant la nuit, on me l’a remplacé. Lorsque je me suis couché à 23 heures environ, mon portail était un portail blanc qui s’ouvre avec télécommande, et là, vous voyez, des grilles dorées, et même les montants sont dorés. Je n’y comprends rien.

Gendarme n°1 : -Nous allons prendre des photos, mais avez-vous une photo de votre portail blanc.

Voisin : – J’ai le bon de commande, la facture indiquant le modèle.

Gendarme n°1 : – Votre portail était-il ouvert lorsque vous êtes allé dormir, et sinon l’avez-vous ouvert avec votre télécommande ?

Le voisin marqua un léger temps d’hésitation avant de répondre : – J’ai fermé comme d’habitude, mais celui-ci, je l’ai trouvé ouvert ce matin.

Quel menteur ! -Me dis-je en moi-même, moi qui écoutais derrière la haie, puisque je savais bien que le portail doré était fermé lorsque le voisin s’apprêta à sortir son véhicule pour aller travailler, et que quelque chose se passa qui lui permit d’ouvrir le portail doré. Vous voulez que je vous dise, alors écoutez bien.

Voilà donc notre bonhomme dans sa voiture arrivant devant son portillon, sans doute pas très réveillé, et qui se croit en proie à une hallucination. Il descend de son véhicule et inspecte cet incroyable portail entièrement doré, très haut. Il se frotte le crâne, incapable de comprendre comment en une nuit, cette transformation a pu s’établir. Trois ou quatre fois, il tente d’ouvrir avec sa télécommande, mais le portail demeure clos, et de peur, il recule, et c’est alors qu’une voix partant de ces grilles dorées dit :

– Pour ouvrir, dis : « portail ouvre-toi », et pour fermer « portail ferme-toi. »

Vous comprenez bien chers lecteurs, que ça, mon cher voisin devait le dissimuler aux gendarmes, de peur qu’on ne le prenne définitivement pour un cinglé. Il avait donc préféré mentir en disant que le portail était ouvert.

L’un des gendarmes tenta de fermer manuellement le portail, mais ce fut mission impossible. Il convient que c’était là la chose la plus étrange jamais vue de toute sa carrière. Le second gendarme gratta la surface de la grille et déclara :

Second gendarme : – La grille n’est pas seulement dorée, en fait elle est en or pur.

Premier gendarme : – Tu en est certain ?

Second gendarme : -Il n’y a aucun doute, mais nous avons un kit d’orfèvre en gendarmerie. Je prends le véhicule et je vais le chercher.

Le gendarme fut vite de retour et il brandit un petit coffret. Il gratta un barreau de la grille de façon à recueillir un peu de poudre dorée qu’il déposa sur une plaque, et sur cette poudre, il versa du réactif qui réagit. Il poussa un tel sifflement qu’on l’entendit certainement à l’autre bout du canton.

Second gendarme : – Je ne m’y connais pas en prodige, mais là, on vous a fait un cadeau en or, et vu le poids que doit faire votre grille et vu le cours de l’once d’or, votre fortune est faîte !

Mon voisin défaillit, et le premier gendarme n’eut que le temps de le retenir entre ses bras et de le déposer sur une chaise au bord de sa piscine. Premier gendarme :

– Est-ce que ça va monsieur ? Bon, vous viendrez signer votre déposition en gendarmerie, et nous voudrions aussi avoir la version de toutes les personnes qui vivent chez vous.

Voisin : – Ma femme est en vacances avec les enfants. Premier gendarme : – Je ne vous cache pas que la seule explication qui me vienne à l’esprit, ce serait que des voleurs de grosses quantités d’or aient réalisé ce portail pour planquer le produit des vols, mais alors pourquoi l’avoir posé chez un inconnu… Je ne sais même pas si je ne dois pas faire saisir ce portail… Il y a tout de même eu vol de votre portail à fermeture électronique, donc on va faire le nécessaire à ce sujet pour vos assurances. Lorsque les gendarmes s’en furent allés, j’entendis mon voisin prononcer la formule :

Voisin : -Portail ferme-toi.

Les deux grilles d’or se mirent en mouvement l’une vers l’autre et le portail se ferma. Le voisin resta un moment bouche bée devant le portail d’or, puis il rentra chez lui. Sans doute se fit-il porter pâle chez son employeur.

Pour ma part, étant rentrée chez moi je laissai éclater ce rire longtemps retenu, me souvenant de chaque expression de mon voisin et de la stupeur des gendarmes, puis je me dis que si ce portail risquait de faire l’objet d’une saisie, je devais agir. La nuit suivante, le portail aux grilles d’or laissa place à un portal électronique blanc. C’est aussi ça être une fée, reconnaître son erreur et la rectifier. Au matin, les gendarmes vinrent de nouveau, mais cette fois pour constater que les grilles prodigieuses avaient disparues tandis que le portail ordinaire avait repris sa place. Le voisin et les deux gendarmes furent conjointement stupéfaits, et je me demande bien ce que le procès-verbal de gendarmerie put relater… Pour mon voisin toutefois, il n’en avait pas fini de se confronter aux prodiges inexplicables… Que voulez-vous, je ne voulais que du bien à mon cher voisin peu sympathique, mais au fond, toute sa petite famille allait en profiter.

Géants, Bigfoot, Yéti, marfolat, gnomes… Commander le livre Autres Humanités de Marie Roca.

Certains d’entre vous cherchent comment passer commande du livre Autres Humanités de Marie Roca.

Vous pouvez le commander directement chez l’éditeur en le demandant par mail :

editionorpubli@gmx.fr

Le prix du livre est à 18 €

les frais de port à 6 €

Soit 24 € en tout.

Si vous réglez par Paypal c’est le plus simple. Vous réglez la somme à l’adresse Paypal suivante :

kronaith@gmail.com

Attention : N’oubliez pas d’indiquer le titre commandé ainsi que vos nom, prénom et adresse postale complète pour l’envoi, ce dans la case correspondance du règlement Paypal.

Pour un règlement différent voir avec l’éditeur en le contactant à l’adresse mentionnée sur fond noir.

C’est donc très simple, vous le voyez.

Commander Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps de Marie Roca (GCDO)

Suite à la parution de la première partie de mon article sur Les effacés de la Terre » dans le magazine Génération Cités d’Or, certains d’entre vous veulent commander le livre Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps de Marie Roca, or il y a un erratum sur le mail donné dans l’article. La véritable adresse de l’éditeur est donc :

editionorpubli@gmx.fr

Ce mail fonctionne de nouveau parfaitement, donc vous pouvez commander tous mes livres à cette adresse mail, ou demander des renseignements à leur sujet (prix, frais de port et moyens de règlement).

Voici en plus deux autres adresses par lesquelles vous pouvez passer vos commandes pour ce titre ainsi que pour tous les livres de Marie Roca. Vous pouvez aussi demander des précisions en vue de passer commande.

kronaith@gmail.com

veda.31@gmx.fr

N’hésitez plus à commander mes livres pour les avoir cet été, qu’il s’agisse de Mystérieuses Disparitions, de : Autres Humanités (géants, Bigfoot, gnomes, sirènes…), des deux romans de la saga celte rédigée d’après mon revécu de druide (L’Aigle Arverne et: Arianrhod), de Le captif de Saône : roman sur les cagots, de mes recueils de nouvelles, de Sages paroles des chefs indiens…

Nous sommes déjà le 6 juin, alors n’attendez plus.

Reconnaître les arbres de la forêt. Vidéo.

Bientôt vous allez pouvoir prendre l’air en forêt alors devenez incollables en matière de connaissance et de reconnaissance des arbres de nos forêts. Si vous êtes enfant ou jeune éblouissez vos parents et grands-parents. Si vous êtes plus âgés, transmettez, mais sachez que dans la forêt on fait le minimum de bruit pour ne pas déranger les animaux et on écoute. On s’arrête, on respire, on fait silence dans sa tête et on sens des êtres invisibles et positifs qui s’approchent, des élémentaux; on entre en contact et on renforcera ces contacts au fil des méditations en forêt, donc de grâce, pas de postes radios, d’écouteurs, pas d’engins bruyants, pas de cris, et si possible pas de chien qui vont aboyer, déféquer et perturber la faune sauvage, parfois même tuer des animaux; gardez vos chiens en ville lorsque vous parcourez la forêt, et si vous ne pouvez faire autrement que les emmener, alors qu’ils restent tenus en laisse et même muselés s’il s’agit de chiens potentiellement dangereux et pour respecter le silence forestier et la paix pour chacun, s’il vous plaît empêcher vos chiens d’aboyer. Ne fumez surtout pas en forêt, déjà parce que sortir prendre l’air et se griller les poumons (et ceux d’autrui) avec la clope est un non sens, ensuite parce- que le risque d’incendie de votre faute est énorme si vous fumez, enfin parce que des animaux comme des faons, vous savez les petits des biches peuvent manger les mégots que vous laissez et en mourir. Ne laissez aucun plastique ni détritus, aucun vestige de votre passage. Si vous pique-niquez en forêt,choisissez un endroit dégagé et ne laissez aucun vestige alimentaire, pas même les coquilles d’œufs et surtout pas d’emballage ou de bouteille, capsules ou boîtes aluminium ou métalliques; ne laissez pas davantage de seringues, de drogues ou de préservatifs, ou encore de serviettes périodiques et tampons ou de papier chiotte,choses toujours très désagréables et franchement dégueulasses pour ceux qui passent après vous; c’est dingue de devoir mentionner ça, mais nous sommes devenus des dégénérés, des irresponsables et nous devons nous rééduquer à la vraie vie, celle qui nous met au plus près de la nature, notre mère. Rapportez tout vos déchets et ceux de vos chiens dans le sac à dos. Soyons tous réellement éco responsables. Déjà, voici une vidéo pour reconnaître quelques essences d’arbres, mais à vous d’en chercher d’autres et peu à peu par ces connaissances et ce respect apprendre et faire vos premiers pas dans la démarche druidique, car la nature nous enseigne !

Pour ceux qui veulent sincèrement se former au druidisme avec la connaissance qui s’instille en vous lentement mais sûrement, alors ne cherchez pas un groupe qui risque de n’être pas autre chose qu’une inféodation à autre chose comme la franc-maçonnerie ou certaines sectes, mais lisez mes deux romans celtes puisqu’ils ne sont autres que la mémoire de ma vie de druide d’il y a vingt et un siècles entre Auvergne et Ecosse en passant par la Bretagne… Soyez libres ou devenez-le.

Arianrhod 465 pages 20 € et 7 € de frais d’envoi

Editions Ormhael Publication /OrPubli

20 € plus 7 € de frais d’envoi

Editions Ormhael Publication /OrPubli

Où se procurer ces deux livres ?

  1. Si vous allez à la FNAC dès que ce sera ouvert (pas en ligne car ils ont mis au faux nom d’auteur et ne le changent pas), demander le chef de rayon et dites-lui de commander le ou les livres via la Société Française du Livre.
  2. Commande directe chez l’éditeur par mail : editionorpubli@gmx.fr et en ce cas régler par Paypal; il existe une possibilité de règlement par chèque à demander explicitement.
  3. Certains libraires qui font bien leur travail et savent se détacher des dictatures établies dans ce secteur d’activité sauront passer commande, d’autres non parce qu’ils ont oublié le fond de leur métier. Sinon, certains commerces plus généralistes peuvent passer commande ou ont des stocks, comme par exemple : https://www.terres-celtiques.fr/produit/laigle-arverne-marie-roca/

Les géants qui peuplèrent la terre : énorme dossier et preuves.

Ci-dessous, outre les références de mon livre, vous trouverez une longue liste de lien vers des articles qui vont vous passionner.

Pour les abonnés à BTLV, vous trouverez aussi une émission radio que j’avais enregistrée en 2013, et une conférence sur les géants qui date de 2015.

scanimpressioncouvertureautreshumaniteacutes_zps0dcc8c29

Nota Bene : Je n’ai pas mis dans ces articles, tous les documents, preuves et des témoignages contenus dans mon livre, dont l’illustration ci-dessus est inspirée par des faits réels, à savoir des rencontres de marins, dont connus, avec des géants bien réels :

Autres Humanités

par Marie Roca

Editions OrPubli

Prix : 18 €

Frais d’envoi : 6 €

Soit 24 € en tout.

A commander directement à l’éditeur en le contactant à l’adresse mail suivante : editionorpubli@gmx.fr

Réglable par Paypal à l’adresse Paypal : kronaith@gmail.com

Préciser dans la case correspondance, vos nom, prénom, adresse complète pour l’envoi ainsi que le titre du livre commandé.

Les géants ont vraiment existé par Marie Roca

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2017/12/28/tout-sur-les-geants-traces-decouvertes-partout-dans-le-monde/

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Des géants au Japon. Giants in Japan.

Un géant trouvé en 2016 en Italie.

Des squelettes géants découverts près de Stonehenge !

Des géants en ESPAGNE ? Gigantes en Spana.

Un géant découvert en Angleterre.

Dés géants en Australie ; découvertes authentiques.

Les géants 3 : Des mythologies au réel.

Many giants discovered in the USA.

Des géants au Japon. Giants in Japan.

Les géants 4 : preuves : Empreintes.

Les géants 5 :Découvertes aux USA.

Les Géants 6 : Les géants cornus.

Les géants 7 : Le géant d’Israël.

Les géants 8 : Le géant à la panthère.

Les géants 9 : Géants du Pérou.

Géants 10 : Les géants des Pyrénées.

Géants 11 : Un géant dans la ville. A true Giant in a village

Géants 12 : Exposition de vrais Squelettes de géants de 7 mètres !

Géants 13 : Les géants de Bavière.

Géant ou Bigfoot ? Découverte au large de Taïwan.

Géant ou Bigfoot ? Découverte au large de Taïwan.