Initiation au vrai druidisme, véritable et pas chère.

Si vous souhaitez vous initier vraiment au druidisme, comprendre de quoi il s’agit vraiment, alors cela passe par un chemin de compréhension du monde qui n’est pas celui qu’on nous inculque, un chemin qui intègre l’homme dans le milieu naturel et n’en fait pas un simple prédateur. Pas question d’aller dépenser des fortunes en allant se rendre malade en Amazonie où des escrocs vous promettent de devenir chamans ! Cet attrape gogo n’a strictement rien à voir avec la vraie connaissance chamanique, et encore moins avec sa forme la plus évoluée : le druidisme.

Si vous allez dans l’un de ces « stages » qui constituent un tourisme dit chamanique, vous allez y laisser beaucoup de plumes : argent et santé !

En effet, outre le fait de diverses maladies que vous allez ramener, sous prétexte d’initiation on va vous faire absorber une drogue destructrice de neurones et de votre flore intestinale. Sur place vous serez déjà malade, mais après, la maladie sera installée pour longtemps, et peut-être pour toujours. Vous allez vivre un délire qui sera alimenté par des suggestions des soi-disant initiateurs, et ce délire est du genre de celui auquel vous accéderiez lors d’une crise de délirium trémens, à savoir après une très forte absorption d’alcool. Sur place, chaque année des touristes qui pensaient devenir quelqu’un en faisant ce genre de stages dangereux décèdent du fait de la drogue administrée.

Faire ces stages dits chamaniques c’est juste être candidat au suicide, et au plus bête des suicides. En effet, votre âme trompée ne trouvera plus sa place et risque fort d’être en errance après avoir définitivement quitté son corps.

Le druidisme est, comme je l’ai dit au départ, une forme de chamanisme abouti, mais les druides n’ont jamais usé de substances pour avoir des révélations, ni drogue ni même alcool, alors même que les celtes dans leur ensemble consommaient de la cervoise (bière) et du vin.

Pourquoi puis-je quant à moi guider les personnes qui souhaitent s’initier au druidisme ou à une forme de chamanisme ? Comment puis-je le faire ? Combien ça coûte ?

Pourquoi : Parce que sans le chercher, j’ai revécu spontanément et avec force, la vie antérieure d’un druide, une femme druide d’il y a vingt et un siècle. Qui peut se trouver plus près du vrai druidisme que la personne qui a vécu comme druide lorsque la société humaine était inscrite dans le druidisme ?

Certes, je pourrais décliner mon savoir an organisant des stages, et cela me rapporterait de l’argent, mais tout ce qui est utile à qui veut vraiment se former au chamanisme, et au druidisme je l’ai déjà donné, et avec puissance .

Combien ça coûte ?

Regardez combien vous coûte le moindre stage dit d’initiation au chamanisme, y compris ici en France, et ne parlons pas de ceux qui se situent en Equateur ou dans quelque autre pays d’Amérique latine, ne parlons pas de ceux qui en réfèrent à à Castenada et à sa drogue !

En tout, je dis bien en tout, frais de port compris soit 12,50 € de frais de port, il ne vous en coûtera que 52, 50 €. Comparez ce prix modique aux centaines d’Euros pour un stage en France, et comme ce sont des stages « à niveaux », à renouveler, soit au total quelques milliers d’Euros, et aux milliers d’Euros à débourser immédiatement stage plus hébergement, plus avion et autres transports si vous allez vous faire rendre malade en Amérique latine !

Comment ça marche et de quoi s’agit-il ?

Devenir chaman ou druide, cela ne relève pas de la consommation, de l’avoir, mais de l’apprentissage de l’être et cela se fait par strates, selon ce qu’à votre stade vous pouvez en absorber. On revient donc à la source, et là on découvre autre chose. On suit l’exemple, et on perçoit ce que la nature, au-delà des apparences premières est en mesure de nous livrer, et sans avoir absorbé la moindre substance on se met à capter la nature en étant l’un de ses éléments, et ce ‘est pas la nature de la jungle, adaptée seulement à certains peuples, mais celle de chez nous qui nous est adaptée. On perçoit, on reçoit, puis en continuant le chemin, on communique ! Avec qui ? Avec les êtres élémentaux que nous nous voyons pas ni n’entendons pour la plupart d’entre nous : sylphes, elfes ( de diverses sortes) fées (diverses), ondines.

La bonne méthode qui vous sera inspirée par l’outil que je vous donne est subtile et elle vous demande d’expérimenter avec patience, mais vous aurez alors vos expériences. Mieux, vous développerez vos qualités intuitives et elles vous seront très utiles dans votre vie privée, et surtout professionnelle.

Je vous parle de deux livres, deux romans celtes qui restituent mon vécu d’il y a 21 siècles, un vécu de druide à une époque où les romains n’avaient pas encore imposé le patriarcat destructeur.

Je vous parle de l’Aigle Arverne et de Arianrhod.

Je vous conseille de passer commande des deux volumes à la fois, et de le faire dès maintenant pour profiter tout l’été de mises en pratique de ce que cette lecture, cette expérience unique vous suggère.

Au bout de plusieurs lectures vous aurez franchi de nombreux stades de cette initiation, car à chaque lecture vous découvrirez ce que vous êtes en mesure de comprendre et d’assimiler à votre stade de progression.

Quelques extraits de témoignages de lecteurs :

Julien, informaticien : « J’en suis à la dix septième lecture d’Arianrhod et j’ai lu cinq fois l’Aigle Arverne. Aujourd’hui, je suis en mesure de voir et de communiquer avec les esprits de la nature, mais aussi d’agir sur les éléments… »

Mathilde, professeur des écoles :  » Je crois que depuis toujours j’ai un ressenti concernant des êtres invisibles, mais je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il m’est arrivé ce samedi tandis que je me promenais en forêt. J’ai ressenti une présence, et j’ai eu un message télépathique : « Retourne-toi ». Un être magnifique était là, d’environ deux mètres, svelte avec une peau translucide et des vêtements brillants mais qui semblaient fait d’eau ruisselante, comme d’eau d’une cascade. Cet être semblait plutôt masculin, et il m’a souri. J’ai fait de même; je n’avais pas peur du tout. Soudain, il a disparu. Je ne bois pas, je ne me drogue pas, sauf que je lis et relis vos romans celtes. J’en sors grandie ! »

Alexandre :  » A chaque relecture des deux romans, de nouvelles choses se révèlent à moi, et tout cela décante. Pas besoin d’aller bien loin, mais au jardin public, j’ai vécu des sensations, des communications avec des êtres de la nature, et c’est de plus en plus puissant, alors je continue. Cela me sert aussi dans ma vie de tous les jours. Véda, la femme druide est le meilleur guide qu’on puisse se donner. »

Si vous saviez le nombre de messages de cet ordre que je reçois…

Pour tout dire, le premier niveau de lecture est celui que vous pouvez avoir pour tout roman, mais si vous avez déjà commencé une évolution, vous accéderez directement au niveau qui est le vôtre. L’évolution à la relecture est fonction du niveau auquel vous aurez déjà accédé.

Hélène : « Je relis Arianrhod pour la quarante-troisième fois, et je ne m’en lasse pas. Désormais, je ressens du magnétisme plein les mains, si bien que je soigne diverses personnes, ce avec succès. Mes rêves nocturnes m’emmènent en forêt en compagnie d’un druide qui m’apprend beaucoup de choses que je mets en pratique. Il m’a montré des plantes médicinales à cueillir et même pour certaines à cultiver et m’a montré le bénéfice qu’on peut en retirer. Merci. »

Oui, Hélène qui n’a que trente-six ans établit le record à battre !

Alban :  » J’étais très terre-à-terre, un vrai coupeur de cheveux en quatre. A la seconde lecture, mon intuition se développe de façon incroyable, si bien que cela m’est très utile. J’ai ainsi capté les pensées de mon chef, et cela m’a permit de faire en sorte d’éviter des problèmes ultérieurs et d’aller dans le bon sens, et le résultat, c’est une promotion inattendue, et bien entendu un meilleur revenu. »

Ces témoignages confirment que des romans initiatiques vous font faire plus de chemin dans la vraie connaissance que des stages très onéreux, soit en France soit en Amérique latine, ce, sans aucune drogue, sans dommage pour votre santé.

Comme il faut bien commencer par lire une fois et donc pour commander ces deux livres voici où s’adresser pour que vos commandes soient servies rapidement, passer directement par l’éditeur en laissant un message à : editionorpubli@gmx.fr

Règlement par Paypal, ou par chèque (demander à l’éditeur). Commandes servies en tous pays.

Voici ces deux romans initiatiques qui vont vous plonger dans le monde celte antique et vous montrer que vous pouvez vous réaligner sur les vraies forces en présence, celles qui prévalent sur les forces humaines.

Lire d’abord L’Aigle Arverne, puis Arianrhod, ce second volume étant le plus initiatique, mais L’Aigle Arverne prépare votre esprit à la progression, et vous ne perdrez pas votre temps, loin de là.

 photo bcfbc589-38b5-4390-8f79-0f5ad8cd8a37_zps45211854.jpg

Prix public : 20 € frais de port 7,20 € 400 pages.


Prix public : 20 €
465 pages.
Frais de port actuels : 5,30

Lire aussi ce lien :

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2019/02/09/commander-les-livres-de-marie-roca-ormael-de-la-facon-la-plus-rapide/


Publicités

Un songe sur la fin des temps; notre époque.

Ce rêve date d’il y a trois nuits. Dans ce rêve, j’étais dehors en compagnie d’une personne proche. J en me trouvais pas dans mon lieu de vie et c’était en soirée mais il ne faisait pas nuit, et il faisait beau. Soudain, un premier ange porteur d’une trompette apparut face à nous sur la gauche. Puis ce furent encore deux ou trois autres anges porteur de trompettes qui apparurent sur la droite. Je les désignai à la personne près de moi, et si elle ne vit pas le premier ange, lorsqu’ils furent tous ensemble et qu’ils se regroupèrent, elle les vit. Ces anges furent soudain des cavaliers, mais leurs montures n’étaient pas des chevaux, mais des veaux de grande taille, et s’ils tenaient leur trompette côté droit,, côté gauche ils tenaient en laisse de plus petits veaux.

Curieusement, le lendemain lorsque j’ai ouvert les volets que le vent avait rabattu, j’ai entendu le son d’une trompette, mais un son grave et continu. Rien ne pouvait expliquer ce son.

Dans le texte chrétien de l’Apocalypse, la prophétie mentionne sept anges qui sonnent la trompette :

Voici les quatre premières trompettes et ce qu’elles annoncent :

6 Puis les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner. 7 Le premier sonna de la trompette, et de la grêle et du feu mêlés de sang s’abattirent sur la terre. Le tiers de la terre fut brûlé, le tiers des arbres fut brûlé et toute herbe verte fut brûlée.
8 Le deuxième ange sonna de la trompette, et quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée [par le feu] fut précipité dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang,
9 le tiers des créatures qui vivaient dans la mer mourut, et le tiers des bateaux fut détruit. 10 Le troisième ange sonna de la trompette, et du ciel tomba une grande étoile qui brûlait comme un flambeau; elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources d’eau.
11 Le nom de cette étoile est «Absinthe». Le tiers des eaux fut changé en absinthe et beaucoup d’hommes moururent à cause de ces eaux, parce qu’elles étaient devenues amères.
12 Le quatrième ange sonna de la trompette, et le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles, de sorte qu’ils s’obscurcirent d’un tiers; le jour perdit un tiers de sa clarté, et la nuit de même. 13 Je regardai et j’entendis un aigle qui volait très haut dans le ciel et qui disait d’une voix forte: «Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompette, celles que les trois anges vont encore faire retentir!»

Pour les autres trompettes, voici :

https://www.universdelabible.net/lire-la-segond-21-en-ligne/apocalypse/8.6-9.21/

Elle mentionne aussi les cavaliers, mais montés sur des chevaux, et nous avons déjà tous vu le cavalier vert se manifester en Egypte, lors des émeutes.

Pourquoi en Egypte ? Parce que l’islam qui pourrit l’Egypte a choisi le vert pour couleur, or, l’islam crée en large part la situation de soumission à Satan puisqu’il suit le message de Satan demandant de faire le mal à autrui (l’injonction « tuez » est sans cesse répétée dans le coran), message absolument contraire à celui du dieu créateur et du message de Jésus !

Dieu condamne l’islam, et c’est le prophète Mahomet, vecteur du mal qui le dit lui-même dans les textes religieux de l’islam. Il dit bien qu’à la fin des temps, personne ne voudra plus être musulman (l’islam perd chaque année des dizaines de millions de fidèles), les arabes (vecteurs de l’islamisation) paieront pour leurs crimes, et Jésus viendra juger tout le monde, y compris lui Mahomet. Alors à quoi donc sert-il puisque c’était soi-disant lui qui comptait puisqu’arrivé après Jésus ? Il se dénonce tout seul comme imposteur Mahomet.

Pourquoi ai-je vu des veaux comme montures et non pas des chevaux, et pourquoi des veaux en laisse ?

Cela pose question. Dans les faits, les cavaliers de l’Apocalypse ne sont pas animés de bonnes intentions envers les terriens. Ici, ce sont les anges aux trompettes qui sont aussi cavaliers. Les veaux qu’ils montent sont… les organisations politiques, financières, bigpharma etc… françaises et subordonnées aux pouvoirs d’organisations supranationales, puisque souvenez-vous que De Gaule avaient traité les Français de veaux. Là ce sont les veaux énormes, les « veaux gras » dont parle l’évangile dans la parabole du veau gras qu’on tue au retour du fils prodigue. J’ai oublié de dire que ces anges n’ont pas d’étincelantes tuniques, mais des tuniques grisâtres, et si je vois d’abord le premier de profil, vite il se met de dos, et les autres anges sur des veaux sont tous vus de dos.

Le fils qui doit revenir… c’est Jésus.

Les petits veaux en laisse, ce sont bel et bien les Français… que les meneurs de perdition tiennent en laisse et conduisent à l’abattoir. Tous les petits veaux sont tenus côté gauche; côté cœur, et vous voyez comme on nous arnaque côté cœur en essayant de nous faire accepter l’invasion  » ces gens sont malheureux chez eux alors ils viennent chez nous; droit d’asile : infâme escroquerie que Macron ne veut pas remettre en cause dans ses questions écrites de façon à vous dire : « on peut en parler, mais on ne va rien changer parce qu’il y a le droit d’asile et les accords internationaux… Lisez cette question et tout est à l’avenant de cette manipulation ! »

Donc les veaux gras que sont nos élites politiques sont chevauchés par les instances internationales, dirigées par les gens du mal à peine humains pour tout dire.

Je les vois de dos comme pour une fuite… Que voyons-nous se produire : la fuite en avant de ces instances dirigeant le monde et entraînant d’une part leurs montures, les veaux gras de notre pays. Oui, la fuite ne avant dans leur projet de destruction de tout ce qui a de la valeur, dont la cellule familiale, la santé des gens, etc…

Les « veaux gras » comme Macron mais aussi les autres politiques sont obligés de suivre ce rythme effréné. Ces « anges » gris, démons en fait ne sont pas aussi puissants que cela en fait, puisque sans les montures, ils crèvent ! Ces montures peuvent faillir à force de précipitation. Quant au message qu’on applique ici de la parabole du veau gras racontée par Jésus, c’est comme si en me montrant cela et en me faisant rapporter la vision de ce songe à la parabole, Jésus disait:  » Pour mon retour, on va tuer le veau gras. »

Cela annonce la fin de ceux qui dirigent ouvertement ou en cachette. Ceux qui chevauchent ne peuvent rien sans leurs montures, et souvenez-vous de Richard III d’York, le roi anglais. Sur le champ de bataille, son cheval est tué, et voyant que le fait d’être démonté (sans cheval) risque de causer sa mort, il réalise qu’en cet instant son pouvoir ne lui sert plus à rien : « Mon royaume pour un cheval ! »

Il en est mort. Ainsi en sera-t’il de nos dirigeants, les montures des tenants du pouvoir mondial et des cavaliers maléfiques qui dirigent le monde.

Voilà ce qu’annonce ce rêve.

Le mouvement dit des gilets jaunes ne va pas fléchir, mais s’amplifier et il va s’étendre à d’autres pays : c’est la nouvelle révolte des Bagaudes, celle qui mit définitivement un terme à la sanguinaire puissance romaine et à la présence romaine en Gaule, et celle par laquelle advint la création du royaume franc : la France.

Maintenant, dans le rêve, à aucun moment ces « anges » du mal pour le coup ne jouent de leurs trompettes et ces instruments ne sont là que pour bien symboliser LA TROMPERIE ! Celle du grand débat national, manipulation pour endormir les Français de peur de perdre les élections européennes… Ce qui amènerait au pouvoir en Europe… Salvini, et donc tout le plan des Gentils Organisateurs du Monde tomberait à l’eau !

Trompettes des anges gris : tromperies, manœuvres trompeuses pour continuer de tenir en laisse les veaux que nous sommes, et comment le sommes-nous pour avoir la naïveté de porter toujours les mêmes au pouvoir quelles que soient leurs étiquettes ! Prenez du poison, mettez-en dans un pot portant l’étiquette « confiture de cerises », et mettez-en dans un pot étiqueté « confiture de fraises », et dans les deux cas sous une étiquette alléchante, que vous preniez le pot de gauche ou le pot de droite, ce sera funeste pour vous. Depuis des décennies nous jouons à choisir tantôt le pot de gauche, tantôt le pot de droite, voire, le pot du centre ou celui de derrière, du dessus, du dessous, mais c’est toujours du pur poison !

Mettez l’étiquette : La République en marche et le poison vous est asséné encore plus fort. Quelle marche ? Une course au précipice oui !

Du reste, Attali était conseiller de Mitterrand et il est conseiller de Macron ! Suspect non ?

Du pipeau ces faux choix !

Du pipeau cette consultation nationale ! Pipeau ou trompette, la même musique de tromperie !

Lisez tout de suite l’alinéa sur l’immigration et vous comprendrez comme on vous prend pour des idiots.

Je suis Française, mais je refuse de me mettre das le lot de ceux qui ne comprennent pas. Ceci dit, les petits veaux que nous sommes sont tenus en laisse et dans ce rythme effréné la laisse ne peut que rompre, à moins qu’elle ne nous étrangle. En ce dernier cas eux aussi s’effondrent.

Oui, je comprends le message comme je comprends comment ces politiques amènent les gens à faire ce qu’ils veulent. Ils sont dans le mépris total et d’ailleurs, encore ces jours Macron en a rajouté une louche en disant que parmi les gens dans la merde, il y en a qui le veulent bien… Lui qui n’a rien connu de problème économique, social, lui le nanti qui n’a éprouvé ni faim, ni logement en taudis, ni maladie, ni handicap, tout ce que moi j’ai longuement éprouvé et ce n’est pas fini, comment peut-il s’autoriser un tel mépris ? Ses conseillers sont donc les plus mauvais qui se puissent trouver ! Attali est bon pour… l’euthanasie qu’il préconise comme obligatoire pour les gens non fortunés de plus de soixante-cinq ans, âge qu’il a bien dépassé ! Allez Attali-Attila, une petite piqure pour montrer l’exemple, une bien dosée, et puis une pour ton frère jumeau puisqu’il a le même âge qui dépasse de loin la date de péremption du vivant humain que toi tu as déterminée; quant à ta fortune, elle ne te dispense en rien du lot commun. Tu es un démon peut-être, mais tu n’es pas du tout Dieu, et pourtant vois la déliquescence en train de se produire de ce à quoi tu as œuvré pour le malheur du vrai peuple français. Les veaux grandissent, tu sais ! Ils ont pris des cornes et ça tu ne l’as par encore vu, et comme toréro, tu n’as aucune chance. Les banderilles nous les avons déjà mais nous y survivons. Tu exerces auprès des dirigeants de la France le rôle qu’exerça Talleyrand, mais avec les moyens modernes. On devrait organiser sine die, sans doute aux carrefours ou en plein Paris, un grand bûcher de tes livres abjects. Pauvres arbres qui furent sacrifiés pour ça ! Eux non plus ne t’ont pas fait de mal pourtant !

Lorsque KA..NE le délégué à la formation continue qui semble de même origine que toi Attali me fit connaître toutes ces souffrances au travail, alors que je travaillais très discrètement comme une petite souris « très efficace et donnant toute satisfaction » selon les propres termes de cette peste sur mes appréciations officielles, je lui ai demandé à parler lui et moi et nous sommes allés dans un bureau fermé. Je lui ai demandé ce qu’il avait à me reprocher pour faire organiser toutes ces délicatesses dont mises en quarantaines et obstructions de travail. Ma question fut directe. Il commença sa réponse par une dialectique bien coco à la con :

  • Nous t’avons accueillie avec amitié…
  • -Stop ! Je suis arrivée avant toi dans ce service, avant ta nomination et c’est encore moi qui ai donné au recteur M de ton obédience politique, le moyen de te retrouver, sans quoi tu ne serais pas là. Avec moi ça ne prend pas. Toi qui es scientifique et qui dénigre les littéraires dont je suis, je te pose une question directe à laquelle tout scientifique digne de ce nom répond directement. Je la formule de nouveau : Toi qui organise à mon encontre depuis pas mal de temps, les pires traitements qu’on puisse infliger à une collègue ou subalterne honnête et efficiente, toi qui me mets de bonnes appréciations mais fige ma note administrative depuis des années, ce qui contredit l’appréciation, pourquoi fais-tu cela ?

Voici sa réponse :

  • Tu es trop intelligente.

La mienne :

  • J’apprends donc qu’on peut reprocher une qualité à une collègue ! Mon esprit logique, pour le coup me fait en déduire que pour assumer tes fonctions, on ne choisit donc pas des gens intelligents. En attendant, si le ministère te demande les statistiques des stages de formateurs en formation continue, cela fait trois semaines que le courrier d’une page qui doit accompagner les formulaires que je dois envoyer aux vingt et un chefs de Gretas (groupements d’établissements en formation continue) git non tapé au fond d’une corbeille au secrétariat, toujours replacé au fond, et ce ne doit pas être par surcharge si j’en crois le temps passé à fumer dans la cuisine des camarades du secrétariat censées dactylographier ce document. Un page à taper, une seule ! Les délais impartis sont toujours trop courts pour nous étant donné le nombre de destinataires et les particularités de notre académie. Faute de ce courrier, ce n’est même plus la peine que j’envoie le document au ministère, d’autant que chaque établissement ajoute ses délais d’attente, et cela aura sans doute de l’incidence négative sur les crédits alloués, mais en aucun cas, je ne puis être tenue pour responsable si ce travail n’est pas retourné au ministère. Sache aussi que l’an dernier N.B m’a demandé de falsifier les données, parce que les stages organisés sans doute très utiles aux formateurs d’adultes, genre « trouve ton clown » furent quasi vides mais maintenus en bien des cas. Je ferais les calculs sur les données qui me reviendront et je ne modifierais rien. Ce sera peut-être fait ensuite, mais pas par moi, et je garderais copie de mon travail afin qu’on ne puisse me reprocher des falsifications.

Ka..ne qui me fit radier des cadres ou Attali : pareil au même au fond ! Macron est la marionnette le gros veau gras et ce que vous dit le document dit de la consultation nationale, je vous le résume en peu de mots, et c’est valable pour chaque alinéa :

« Parlez, chantez mais on ne va rien changer : toujours plus d’invasion parce que le « droit d’asile » et les décisions de tuer les pays, les identités, de faire de chaque humain un simple robot qu’on tuera à un certain âge. »

Voilà ce qui vous est dit, promis, et si la France est le premier laboratoire du démon sachez que la même chose est prévue partout.

Par bonheur des citoyens se réveillent partout en Europe; cette « Europe » du démon dont nous peuples européens ne voulons pas, ni Trump, ni Poutine n’en veulent non plus… pas plus que Salvini et d’autres pays sur le point d’en sortir, et là c’est la fin de leur Nouvel Ordre Mondial ! Le glas sonne pour eux : De Profundis. Reprenons nos souverainetés et nous y serons aidés.

Songe mystique du Golgotha, cette nuit du 28/12/2018

Cette période de l’année est pour moi propice en songes mystiques. Voici celui de la nuit dernière, et le soleil y occupe une part importante, ce qui coïncide avec la manifestation solaire qu’une amie et moi avons vue se produire le 12 décembre dernier.

Dans mon rêve, il faisait un temps magnifique, très ensoleillé et une température très agréable. Je me trouvais sur une sorte de terrasse ou de grand balcon, mais cela ne correspond pas à mon habitat. Cette terrasse était face à l’Ouest. Je m’étonnai que l’heure progressant, le soleil ne descende pas sur l’horizon. Il y avait du monde autour de moi, mais nul ne semblait remarquer cette anomalie. J’ai regardé plusieurs fois l’heure à ma montre, et je voyais les changements d’heures : 17 heures, jusqu’à 21 heures, 22 heures, et toujours grand jour et grand soleil, mais soudain, je m’aperçus que face à moi était une colline qui semblait s’être imposée d’un seul coup, très proche, très réelle et dont se dégageait une grande douceur. Là encore, les gens ne remarquaient rien. Sur cette colline trois croix se trouvaient, mais il n’y avait aucun corps sur ces croix, et je me dis que j’avais devant moi la colline du Golgotha où Jésus fut crucifié, et s’il n’y avait aucun corps, c’est que la résurrection était là; si le soleil ne se couchait plus, c’est que l’heure de la résurrection générale avait sonné.

Les prophéties annoncent qu’à la fin des temps, avant les pires tribulations il y aurait enlèvement de l’Eglise… Ce rêve semble être la suite de celui de l’an dernier à la même période.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2018/01/09/reve-prophetique/

Tout était très paisible, très serein, léger.

Je me suis éveillée dans ce bien-être, et je vous l’offre à présent.

Noël : Signes de lumière et songe.

Tout d’abord, Joyeux Noël à tous, quoiqu’il arrive, quoique Satan animé par son islam ou autre de ses voies puis tenter contre nous, célébrons notre Noël, une fête pacifique, une fête célébrant la vie que certes les messagers des ténèbres n’aiment pas.

Je voudrais même souhaiter un Joyeux Noël aux musulmans afin qu’ils en ressentent la joie, la paix et la beauté qu’ils n’ont dans aucune de leurs fêtes plutôt orientés vers la souffrance, la privation, la morbidité, l’effusion de sang, rien de divin, tout de l’ennemi de Dieu. Pour une fois, qu’ils ressentent cette joie simple, le partage qui va avec, la naissance d’un enfant et la joie des enfants. Qu’ils disposent une petite crèche dans leur foyer : une maman, un papa, un bébé et un âne et un bœuf… C’est simple et c’est beau et nous voulons qu’ils partagent cette beauté et cette joie, cet instant de grâce.

Joyeux Noël à tout le monde, même aux musulmans qui se déclarent nos ennemis dans leur livre du malheur du monde. Pourquoi resteraient-ils dans cette voie qui ne les rend pas heureux et leur crée du malheur à eux-mêmes comme au reste du monde, une vois qui rend esclave ‘islam signifie soumission, esclavage) alors que Jésus nous dit :

  • « La Vérité vous rendra Libres. » Pourquoi donc choisir d’être esclave lorsqu’on peut choisir d’être libre ? Je leur souhaite de s’affranchir de leurs chaines et des démons qui les tiennent enchaînés. Dans les hadiths, il est dit que c’est l(‘ange de satan se faisant passer pour ange de Dieu qui apparut à Mahomet. Mahomet lui-même dit qu’à la fin des temps, plus personne ne voudra être musulman et Jésus viendra juger tout le monde, y compris lui Mahomet, ou Muhammad ou Mohamed. Alors là, juste un peu d’intelligence fait se demander :
  • -Mais alors à quoi sert « le prophète ? Il nous a menti en disant que ce qui compte c’est lui parce qu’il est arrivé après Jésus. En fait c’est donc Jésus qui est bien au-dessus de Muhammad et non l’inverse, et c’est donc Jésus qu’il faut suivre. Donc on ne peut plus suivre l’islam et on ne peut plus tuer les chrétiens et la bonne voie est la voie chrétienne.

En quelques années à peine, plus de 250 millions de musulmans l’ont compris et sont devenus chrétiens, et le mouvement ne cesse de s’amplifier, car tous se rendent compte que l’islam n’a produit que du « mauvais fruit » et rien de bon nulle part.

Jésus a dit : « L’arbre qui ne produit que du mauvais fruit, on le coupe. » C’est bien le sort que Dieu réserve à l’islam.

Le temps du jugement est en marche, et au dernier moment, on ne pourra plus se convertir.

Venez tous dans la lumière qui sauve pendant qu’il est encore possible d’être sauvés, et n’ayez aucune crainte de dire publiquement : « Je suis chrétien » car d’autres ex musulmans l’ont fait et le font chaque jour à chaque instant dont des imams, et la délivrance se voit sur leurs visages devenus lumineux alors qu’avant ils étaient ténébreux. Si vous ne faîtes pas ce choix pour vous et pour vos enfants, vous condamnez vos enfants comme vous vous condamnez car le temps du jugement est là et vous continuez à accepter les versets qui demandent de tuer les chrétiens ! Il sont dans le coran et vous acceptez le coran avec l’islam. Le texte des chrétiens sont les évangiles, pas l’ancien testament propre aux juifs, et dans les évangiles, à aucun moment Jésus (I-Esus des Celtes) ne dit jamais de tuer ou de faire du mal, mais toujours d’aimer. Par contre Jésus rejette les Pharisiens, une secte qui avait suivi Moise et que Moise avait rejeté du fait qu’elle honorait Satan, et qui au temps de Jésus dirigeait le Sanhédrin, or, ce sont justement les pharisiens qui créèrent l’islam, voie de perdition qui trompe encore beaucoup d’humains.

Fêtez Noël vous aussi, au moins une fois, et vous verrez la joie simple et la sérénité que vous ressentirez.

Le 12 décembre 2018, j’ai vécu l’énorme phénomène solaire que je vous ai raconté, le soleil se mettant à tournoyer très vite, à devenir énorme, battant tel un cœur aux battements de plus en plus rapides, puis à produire des ondes tournoyantes en grande quantité, ondes que j’estime être des ondes gravitationnelles, ce qui signifie donc une modification en cours de notre espace-temps, lequel pourrait bel et bien conduire à cet évènement annoncé depuis deux millénaires : l’enlèvement de l’Eglise; entendre par le mot « Eglise », non pas le Vatican comme institution, mais ceux qui ont vraiment la foi en Jésus, ou même des gens qui ne connaissant pas Jésus, n’honorent pas pour autant la voie du mal (entre autres islam), mais se comportent tels des chrétiens, ce qui n’a rien à voir avec le béniouiouisme et le manque de courage.

D’autres que moi ont eu ces jours des signes solaires énormes, et c’est justement le cas d’une amie bretonne qui m’a confié un tel évènement ce jour, l’évènement s’étant produit hier.

Quant à moi, il y a trois nuits, j’eus un songe, à savoir plus qu’un rêve, comme une transposition dans une réalité autre.

Cela m’arrive souvent en période de Noël, et voici ce songe.

Mon époux et moi nous trouvions assis sur ce qui semblait être une sorte d’énorme nuage très lumineux, et ma foi, c’était très confortable. Nous nous sentions très bien. Il régnait une grande sérénité. Un être, homme ou ange, je ne sais était là avec nous et nous parlait. Je lui fis remarquer que normalement, on ne peut pas respirer à une telle altitude et que je ne pouvais expliquer scientifiquement notre situation et le fait qu’elle ne génère aucun trouble physiologique. L’être nous dit que maintenant nous allions redescendre et qu’il nous faudrait cinq jours d’adaptation avec un régime alimentaire spécial, mais que tout irait pour le mieux. Tout était serein. Là, je me suis réveillée.

Il y a certainement un sens…

L’âme du voisin…

Un voisin, âgé est atteint d’un cancer qui évolue rapidement. Dimanche soir, j’ai vu que l’ambulance est venue, et cette ambulance a fait plusieurs allez-retours ces jours.
Sur le coup du matin, j’ai eu un rêve. Ce monsieur que je vais nommer R avait peut de mourir et je le rassurais en lui disant comment cela allait se passer et en lui expliquant que la vie continue après la perte du corps physique. Rassuré, il m’a alors serrée très fort dans ses bras, et ce ft un ressenti énorme pour moi, car je pense que mon âme est vraiment allée à la rencontre de l’âme de ce vieux voisin. Il me dit que pour les petites attentions que j’avais eu pour lui et son épouse (leur apporter un bout de ma bûche de Noël, des bugnes, etc), il me léguait un beau service en porcelaine qu’il tenait de sa famille.
Ce matin, il y a eu des allers-retours d’ambulance et de membres de la famille de notre voisin.
Il n’est peut-être pas encore parti, mais en partance, alors j’ai demandé au Seigneur d’accueillir son âme.
Dans mon rêve médiumnique, R, le vieux voisin ne parvenait pas à lâcher prise, mais ensuite, je l’ai rassuré. J’ai vu ce changement, et c’est là qu’il m’a serré très fort entre ses bras. D’une certaine façon, il m’a fait ses adieux.
Ce qui est curieux, c’est qu’hier soir, j’eus la pensée que cela faisait longtemps que les âmes n’avaient pas fait appel à moi. Je n’eus pas à attendre longtemps.

 

 

Comment devenir druide ?

Voici une question qui me fut posée et qui m’est encore posée assez souvent.
Ma réponse s’est affinée au fil du temps.  Le druidisme correspond à une réalité dont participait tout le corps social, et le rôle du druide était donc effectif et tourné vers la communauté.
Le druide n’était pas seulement une sorte de prêtre, car il était multi savant. Il connaissait l’astronomie, les trois médecines, celle des vertus des plantes, celle de l’esprit et la chirurgie, mais ses savoirs incluait aussi les traditions, dans le bon sens du terme, à savoir l’Histoire de la communauté transmise oralement, les chants, les récits mythiques.
Le druide apprenait toute sa vie, parce que son savoir n’était pas celui qu’on trouve dans les livres ou sur internet de nos jours. L’intellect, le fait de couper les cheveux en quatre n’entraient pas dans sa façon d’acquérir la connaissance.
Voilà pourquoi de nos jours, des groupes druidiques, pas tous heureusement, sont juste des folkloristes sans vraie connaissance, et pire encore, certains de ces groupes ont été noyautés par la franc-maçonnerie. Qu’il y a t’il de druidique dans la franc-maçonnerie ? Rien ! Alors quand un type est à la fois franc-maçon et dans une clairière druidique, fuyez cet environnement. Des gens qui font des sacrifices humains sont allés jusqu’à récupérer l’image druidique ! Pire, tous ces gens de sectes démoniaques se vêtent de robes blanches comme Jésus, ou comme les druides antiques, mais l’habit, et c’est le cas de le dire ne fait ni le moine ni le druide.
Si vous intégrez ces groupes, alors vous aurez ce qu’ils peuvent donner selon l’énoncé que je viens d’en faire. Au mieux, vous perdrez votre temps, et au pire, vous y perdrez aussi votre âme.
Je ne vais nommer aucun groupe.
Je dis bien aucun.
Sachez tout de même que de façon très discrète existent des cercles druidiques en recherche de vérité. Ce ne sont pas du tout des sectes, chacun y étant libre, car la liberté est le propre du druidisme; il n’y est pas question d’argent non plus et pas de pratiques sacrificielles quelles qu’elles soient. Rien de nuisible dans ces groupes, rien de politique non plus.
Tout de suite, sachez que le druide des anciens temps menait aussi sa vie d’homme ou de femme, les druides et bardes pouvant êtres des femmes, était souvent marié(e) et père ou mère de famille et ne portait pas forcément la barbe !
Exit Panoramix !
On pouvait être druide accompli dans son jeune âge si on avait commencé très tôt le chemin, à savoir à partir de l’âge de sept ans.
Le druide ne portait pas davantage en permanence la robe blanche ! Loin s’en faut ! Au quotidien il était vêtu comme n’importe quel homme du village ou de la ville où il demeurait et officiait.
Du reste ce n’était pas du tout la robe blanche qui distinguait à coup sûr un druide, mais un indice qu’on peut comparer à la croix que portent les religieux chrétiens. Il s’agissait d’une médaillon dite croix druidique, formé de trois cercles concentriques portant une croix druidique, à branches égales. Des signes sacrés oghams dérivés des runes définissaient individuellement chaque porteur de ce signe. Cette croix était en argent, métal sacré chez les Celtes.
D’autres que les druides portaient aussi une croix cerclée et une robe blanche. Il s’agissait des bardes. Leur croix portait un cercle de moins.
Les bardes étaient aussi de grands savants, plus tournés vers les traditions, l’historique mais aussi vers la musique, le chant, la danse ! La plupart des villages gaulois, nos ancêtres celtes, avaient un véritable orchestre qui jouait pour les cérémonies sacrées mais aussi pour les fêtes.
D’autre part, dans les cercles druidiques modernes, très souvent chez ceux qui n’ont rien compris où qu’ils se trouvent, car telle ou telle région ne vous garantit pas forcément une authenticité, on vous dénigre Jésus. Ceux-là sont dans l’erreur jusqu’au tréfonds de l’âme ! En effet, le nom même de Jésus n’est autre que I-Esus.
I pour incarnation, comme le I anglais, le je, français , le io, le ich, qui désigne « moi qui suis incarné »  Esus ! Eus était désigné comme :  » esprit de sacrifice lié au bois ».
Si vous n’y voyez pas l’annonce de Jésus, de son incarnation par sacrifice, et lié au bois par le métier de Joseph son père adoptif, charpentier, et aussi lié au bois du sacrifice, la croix, alors si cela ne vous est pas évident, je ne peux rien pour vous.
On sait que les druides avaient annoncé l’incarnation à venir de l’enfant « divin ». On le nommait l’enfant Mabon.
Donc, Jésus est le prolongement du druidisme et il n’est pas venu pour anéantir le druidisme vrai mais pour en accomplir la prophétie. Lorsqu’il s’incarna, César le destructeur avait tué presque tous les druides. Ceux qui s’étaient cachés ont transmis quelques savoirs, et ceux qui reçurent l’enseignement furent les fondateurs des premiers ermitages chrétiens.
Ceci étant précisé, voulez-vous entrer sur le chemin druidique ?
Je dis qu’on peut commencer le chemin, mais jamais on ne sera un druide fonctionnel dans une communauté, et jamais ce chemin ne s’arrête. C’est de la terre, de l’air, de l’eau, des animaux, de l’univers que vous allez apprendre, sans formulation intellectuelle, puisque c’est une formation par imprégnation !
Ceci dit, si vous êtes citadin, la dénaturation, le béton et le bitume, les mauvaises ondes émises par beaucoup, plus les ondes émises par la technologie, tout cela vous empêche de suivre ce chemin, et ce n’est pas en allant une fois de temps à autre das la nature que cela suffira, surtout pas si vous lez où beaucoup de gens vont, par esprit grégaire.
Je peux être votre éclaireuse, vous montrer comment vous ouvrir  le chemin dans l’obscurité de votre monde, mais le travail sera ou non le vôtre, et comme c’est l’âme qui chemine, l’âme étant d’une vie bine plus longue que celle de votre incarnation, n’attendez ps que ce chemin finisse, au contraire; chaque jour ce chemin s’ouvre de nouveau.
Du fait que j’ai revécu une incarnation de druide, et que cela me permit de montrer ce qu’il en fut en réalité et de l’intérieur ce qu’il en fut de la civilisation de nos ancêtres celtes, dits Gaulois ici, Gallois, Galiléens, Kalédoniens ( Ecossais) ou Bretons ailleurs, pour la véracité du récit j’obtins un prix du roman historique, à létape du manuscrit, mais aussi, je fis reconstituer les instruments de la musique gauloise, et mes deux romans celtes inspirés par ma vie de druide furent découverts par d’honnêtes clairières druidiques. Sans avoir jamais appartenu à une carrière druidique au cours de cette incarnation, du fait de cette mémoire restituée, ces groupes me reconnaissent druide née, et une druide  me demanda d’être sa marraine. Comme moi et comme un certain nombre de vrais druides, je suis aussi chrétienne, Jésus étant le prolongement de la spiritualité druidique vraie, antique.
Dans un prochain message, je vous donnerais quelques clés pour vous ouvrir le chemin, mais pour le reste, je vous conseille de lire mes deux romans celles qui vous donneront l’imprégnation dont vous avez besoin. Comme beaucoup, vous relirez et votre parcours en sera facilité.
Il n’y a pas de « pouvoirs » ni de pouvoir à rechercher. Je ne vous parle pas de sorcellerie peu ou prou nauséabonde.
Par ailleurs, que vous soyez rouge, vert ou gris à pois blanc, vous pouvez suivre ce chemin, mais en reniant les imprégnations qui lui sont contraires.
Pour vous aider grandement, je vous conseille de lire les deux romans, suivant que vous pouvez commander soit à votre Fnac, via la Société Française du Livre, donc à préciser à votre vendeur car beaucoup ne jouent pas le jeu, d’autres oui; sinon, le moyen ultra sûr est la commande directe chez l’éditeur via son mail : editionorpubli@gmx.fr
L’Aigle Arverne coûte 20 €
Frais de port 6 €
Arianrhod coûte 20 €
Frais de port 6 €
Capture.JPG couverture Arianrhod 10 janvier 2017
Vous pouvez éventuellement commencer par Arianrhod qui fut publié en premier, mais si vous soulez suivre l’ordre chronologique de l’histoire, je vous conseille de commencer par l’Aigle Arverne. L’enseignement par imprégnation sera alors progressif.
Plutôt que de lire les derniers livres à la mode gnan-gnan, investissez dans quelque chose qui va vraiment vous aider dans la vie.
couvertureaigleaverne
Ces livres sont en français.
Il y eut un avant-projet adaptation à l’écran, mais c’était yen petite production, or sans moyens suffisants mis en œuvre, on dénature cette œuvre, même si le coût de cette adaptation serait moindre que le coût du Seigneur des Anneaux.
Pour toute offre sérieuse d’éditeur concernant l’adaptation en d’autres langues, ou pour tout projet cinématographique ou audiovisuel sérieux, veuillez contacter l’éditeur :
editionorpubli@gmx.fr

A lire ou relire :

Le grand secret du gui !

Croix celtique druidique et réincarnation chez les Celtes.

Enfin la pétition contre cet immense génocide ! In french then in english.

La poésie bardique : exemple : Lutin.

Voici des brindilles. Poésie bardique pour les feux de la Saint-Jean.

Soleil : poème bardique pour le solstice d’été.

La feuille de chêne. Poème bardique de Marie Roca.

Au bord du ruisseau. Poème bardique.

 

 

Un globe de lumière blanche cette nuit… Un rêve musical la nuit précédente…

Cette nuit, je me suis réveillée d’un coup. Face à moi était un globe de lumière blanche assez dense. Il semble que cela ait aussi éveillé mon époux qui éclaira sa lampe de chevet un bref instant puis l’éteignit. De nouveau dans le noir, cette boule de lumière blanche était toujours là, totalement immobile.
On sait que les défunts peuvent se présenter sous forme d’orbes lorsqu’il s’agit de défunts qui n’ont pas atteint la lumière pour diverses raisons, mais les orbes ne sont jamais aussi denses, et se déplacent sans cesse. Ce globe lumineux n’inspirait aucune crainte et ne bougeait pas.
La nuit précédente, nous avons dormi à la campagne. Je chante beaucoup lorsque je suis dans cette maison de campagne, et j’ai de la voix en tant que soprano. Il se trouve que l’un des anciens propriétaires qui vivait là dans les années quatre-vingt était musicien professionnel, saxophoniste enseignant cet instrument. La chambre où nous dormons fut sa salle de musique. Je ressens la présence très bénéfique de cet ancien propriétaire, et je suis en harmonie avec son énergie. Je fais des rêves musicaux en ce lieu, et surtout ce fut le cas dans la nuit de samedi à dimanche. J’ai rêvé que je me constituais un orchestre de bons musiciens amateurs pour faire danser les gens, et j’avais décidé d’avoir des instruments à vent, dont deux trompettes jouant en écho pour l’effet magique, plus un saxophone. L’ancien propriétaire musicien était saxophoniste. Le rêve fut si agréable qu’au réveil, j’ai eu envie de constituer cet orchestre !
Bref, je me demande si la boule lumineuse est en lien avec ce musicien. C’était protecteur de toute façon. Par ailleurs, avant de dormir j’avais beaucoup prié Marie, notre reine des cieux.
Cette présence était vraiment très bénéfique et protectrice.