Un film à voir ou revoir, car on y comprend qui fait quoi…

Ce film n’est pas tout jeune, puisqu’il date de 1943, avec l’excellent Gabin dans un rôle fort, mais ce film nous dit qui sont les tireurs de ficelles de ce monde, et le fait que ces gens sont avides de notre sang et plus précisément de le faire couler, comme ils l’ont fait depuis la révolution française. Il faut dire que la mort et la destruction ouvrent un juteux marché, ce, sans jeu de mots. Les armes qu’on vend, que l’Etat et les Etats acquièrent avec l’argent des gens qui seront tués par ces armes, les produits pharmaceutiques et chirurgicaux, les cercueils et accessoires, et après, toute la reconstruction !  La grande faucheuse a du bon pour ceux qui la font venir, en se mettant bien à l’abri. Que valent alors des millions de vies détruites, vos vies,celles des vôtres dans la balance où l’argent  des actionnaires l’emporte toujours ? Ce film montre dès 1943, que le complot contre les peuples n’est peut-être pas une « théorie »… L’Europe dite construction européenne n’est-elle pas au contraire la destruction de ses peuples originels et de leur culture ? Question ? Constat ?
Regardez tous ce film, et faîtes connaître :

https://fr.aleteia.org/2015/05/05/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-grand-maitre-franc-macon/

Publicités

10 tentatives de me tuer ou atteintes à mon intégralité physique avant l’âge de cinq ans : Je suis la preuve que la lutte du bien contre le mal existe.

Le bien le mal, Jésus, Satan, certains y croient d’autres non, mais que penser lorsqu’à peine conçue on tente de vous tuer ?
Que penser lorsque avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans, on a déjà fait l’objet d’au moins dix tentatives de meurtre, d’agressions très graves ou d’atteintes à son intégrité physique ?
Que penser lorsque toute sa vie on fut ainsi poursuivie, malmenée, menacée, et on ne parle pas d’imaginaire mais d’actes réels ?
Que penser lorsque ce que tout le monde obtient facilement, on vous le refuse ?
Que penser lorsqu’on fait tout pour que vous ne soyez pas dans la société ?
Que penser lorsque tout est fait pour vous empêcher d’avoir un revenu ? (je suis absolument sans revenu personnel).
Que penser lorsqu’on vous laisse pourrir dans la situation de non droit, étant Française de souche dans mon pays, handicapée du fait de deux agressions subies avant l’âge de cinq ans visant mon œil droit, dont l’une en maternité deux jours après ma naissance ?
Que penser lorsque vous avez des dons qui sont contrés quoi que vous tentiez ?
A l’heure du bilan, lorsqu’on a franchi un certain cap dans sa vie, on ne pense plus; on a longuement compté les coups, dévié ou encaissé, mais à présent on constate qu’un fil conducteur a toujours été là, avec des leitmotiv ou motifs récurent, et dans mon cas, l’œil revient souvent, et lorsqu’on dit œil,  Sauron n’est pas loin, autrement dit Satan pour ceux qui ont compris que la trilogie du Seigneur des Anneaux dépeint notre temps… d’avant « le retour du roi… ou de la reine »…
J’ai écrit des livres sur des sujets divers et variés, mais en dépit de mes nombreux prix littéraires, des vrais, je n’ai pas les relations permettant d’être éditée là où il faut l’être si on veut avoir voix au chapitre, comme on dit, audience médiatique, ventes importantes dégageant un revenu.
Aujourd’hui, j’ai entrepris de rédiger le livre montrant le fil conducteur de ma vie : la lutte du bien contre le mal, le mal m’ayant toujours attaqué par tous moyens et sans relâche.
Il y a quelques années, j’ai découvert descendre directement du roi Hugues Capet fondateur on peut le dire de la France et de la dynastie du même nom. Bien avant les Bourbons, je puis prétendre au trône de France puisque mon lignage, non altéré par le sang Médicis remonte aux origines de la dynastie capétienne.
Cette origine en lien avec ce qu’il va advenir, et l’éventuel rôle que je pourrais y tenir au moment voulu constitue sans doute la raison de ces innombrables les agressions dont je fus victime toute ma vie. Est-ce pour ce lignage sacré et non dénaturé par le sang reptilien des Médicis, allié au fait d’être une vielle âme forte que je suis ainsi menacée par le maître du mal et ceux qui sont avec ?
Nous vivons les temps annoncés par l’Apocalypse et par Jésus lui-même.
La république démoniaque vit ses derniers temps comme tout ce à quoi elle donna naissance au niveau mondial.
A toutes et tous partout dans le monde, il n’y a de salut que Jésus et lui seul.
Lorsqu’on relate un tel acharnement, les gens ignares sortent le mot « paranoïa »… Sauf que dans mon cas, tout est avéré, avec témoins et rien n’est imaginaire justement, donc, c’est juste la réalité.
De deux choses l’une, ou ce livre aura un grand éditeur, et à bon entendeur salut, et l’éditeur pourra gagner avec ce livre, ou je le mettrais à disposition autrement.
Voici l’une des dix fois où on tenta de me tuer avant l’âge de cinq ans. Si vous saviez… J’ai aussi eu droit à la menace du revolver à trois ans et demi, mais j’ai aussi failli mourir de faim. Une énorme agression manqua me tuer à l’âge de trois ans et demi, et je ne dus l’abandon des coups qu’à mon évanouissement…
L’extrait que je vous place ici nécessite une explication : Mon père travaillait alors dans une briquèterie. Mes parents avaient deux enfants plus grands et j’étais la troisième, non désirée. En cette époque de l’appel de l’abbé Pierre, mes parents vivaient dans un logement de l’usine donnant sur la cour très polluée de l’usine. Il avait une chambre d’un côté du couloir, une cuisine de l’autre, et tout le reste était octroyé à une famille de siciliens comptant dix personnes dont huit enfants. Oui, nous vivions dans un appartement partagé comme en URSS. Il n’y avait pas d’eau sur l’évier et bien entendu ni WC ni salle d’eau. Un robinet d’eau commun aux habitants de l’immeuble et aux ouvriers de la briquèterie se trouvait deux étages plus bas dans la cour de l’usine, ainsi que des WC à la turque communs non seulement aux gens logés dans cet immeubles, mais aussi aux ouvriers de l’usine. Nous étions en 1954.
Quelques jours plus tôt, ma mère (Y) et moi étions rentrées de maternité.
Le diable investit une personne, et… Je vous laisse lire.
Extrait du livre retraçant les très nombreuses agressions  caractérisées du mal à mon endroit :
« Ce qu’il advint quelques jours à peine après que Y et moi soyons rentrées de la maternité est des millions de fois plus inimaginable et plus improbable que les prémices que vous venez d’en avoir. C’est juste monstrueux…
« Mort », « œil » ont marqué ma vie, mais je crois que le mot « souffle » s’y associe. Je parle du souffle de vie, de l’inspir indispensable à la vie, et au moins à la survie. Née avec le cordon trois fois autour du cou, voilà une nette indication du souffle coupé, de l’énergie vitale refusée.
Encore aujourd’hui, je me surprends souvent en état d’apnée assez prolongée, parce que je me retiens de respirer sans même m’en apercevoir. Je chante, ayant des dons pour cela dont une jolie voix, et je pratique le chant choral. Souvent je chante en oubliant de respirer, et pourtant je fournis beaucoup de puissance comme soprano. Pourquoi, donc, cette abstention de respirer, alors qu’on ne peut pas vivre sans cela ?
Retiens ton souffle pour ne pas mourir !
N’avais-je pas déjà retenu mes dépenses d’énergie après cette piqûre administrée à ma mère pour retarder l’accouchement en cours ? Un mois de dépassement de terme après qu’on eût retardé l’accouchement fait du fœtus un mort-né, et ce ne fut pas mon cas.  Le fœtus avait opté pour une stratégie de survie, et sans doute cela s’imprima-t’il à jamais dans ses cellules.
Voilà le message que m’envoie cette particularité, et cela m’évoque des souvenirs en effet, mais l’évènement abominable qui imprima cette interdiction de respirer fut sans doute ce vécu qui date des premiers jours de ma vie terrestre. Non, vous ne pouvez pas imaginer une telle scène, une scène de film d’horreur au fond.
Le nouveau-né que je suis repose dans le petit lit de bébé. C’est un lit de bois plein, comme on les faisait à cette époque, d’un beau bois de chêne teint en brun foncé. Un bébé de quelques jours à peine, c’est tout petit dans ce lit prévu pour qu’on puisse y dormir jusqu’à quatre ou cinq ans. Suis-je endormie à ce moment là ? Probablement. Y a quitté la chambre pour la cuisine. Du fait de la cohabitation dont on peut aisément deviner tous les inconvénients, elle a l’habitude de fermer à clé la chambre lorsqu’elle va dans la cuisine et vice-versa. La jeune femme s’impose cette discipline, et on devine à quel point ce doit être pesant, ces dizaines de tours de clé chaque jour, pour fermer ou ouvrir une pièce, au fil des activités du quotidien.
Certes, Y avait imaginé que les huit enfants des colocataires puissent venir faire des bêtises dans la chambre lorsqu’elle était occupée dans la cuisine, ou encore que la Sicilienne au mauvais œil puisse venir fureter et voler, et elle songeait plutôt au vol de draps dans l’armoire par exemple, mais ce qu’il advint ce jour là, nul ne pouvait l’envisager. Une fois de plus, la mort rôdait. La faucheuse se transporta près du petit lit de bois où reposait un nourrisson de quelques jours.
Affairée dans sa cuisine, Y entend son bébé s’agiter. Elle l’a quitté endormi, il y a peu, et soudain, il lui vient à l’esprit qu’elle a omis de verrouiller la porte de la chambre, alors clé en main, elle se précipite. La porte de la chambre est entrouverte, et ce qui s’offre à elle est une vison d’épouvante.
Cette femme, une voisine aux yeux de folle veut tuer le nouveau-né. Yolande se précipite pour protéger son enfant que l’autre veut étouffer. Interrompu dans son ouvrage de mort, la folle s’en va. Elle voulait ôter le souffle au bébé, mais savez-vous le cadeau quelle avait fait pour la naissance ? Un bavoir, or un bavoir s’attache au cou, et si on serre, on coupe le souffle… La mort s’ensuit.
Y qui n’avait pas voulu de ce troisième enfant vient pourtant de le sauver, mais l’amour maternel n’est pas pour autant au rendez-vous. Je suppose qu’elle m’a dorlotée juste après, pour soulager sa propre peur, mais la routine reprit vite le dessus.
La femme folle habitait au rez-de-chaussée et nous au second étage. Quelques années plus tard, alors que son époux, un brave ouvrier de la briqueterie dormait, elle se saisit d’un marteau et lui écrasa la tête.
Je faillis être son premier crime, mais alors qu’est-ce qui l’animait ? Sa propre entité ou une autre, véritablement démoniaque pour vouloir s’en prendre à un nourrisson ? J’évoque ici en filigranes la possession et l’existence des démons, mais c’est justement un sujet sur lequel il me faudra revenir à propos d’une autre personne.
Le fait est que suite à cette tentative de m’assassiner étant nourrisson, à quelques jours d’existence seulement, mon cerveau a enregistré le fait qu’il était si dangereux pour moi de respirer que je devais économiser mon souffle, comme pour me rendre indétectable, et j’en porte toujours les stigmates. Il enregistra aussi que dormir était dangereux pour moi, et là encore, le message est resté. J’ai toujours eu des difficultés pour m’endormir, et pour dormir tout court.
Qui pourrait imaginer cette succession d’atteintes à ma vie, à mon intégrité physique, à mon souffle et… à l’œil ? Des personnes innocentes peuvent être dès le départ de leur vie placées sous l’emprise du mal, désignées comme victimes. La suite de ma vie confirme ce constat du fait qu’une force qui nous dépasse ne voulait pas que je vive, et fit en sorte que la sérénité ne puisse faire partie de mon existence.
Du début de ma conception à quelques jours après ma venue au monde envers et contre tout, l’addition est déjà très salée, mais nous n’en sommes qu’au début, et je ne puis ici qu’offrir un résumé expurgé de beaucoup d’éléments qui concourent tous en ce sens de la réalité des forces négatives et de leur emprise sur l’être humain, qu’elles possèdent l’être pour s’en servir à ses fins de nuisance envers des innocents, ou qu’elles agissent directement de façon désincarnée. »

 

Palmarès de fréquentation par pays ou territoires du monde.

Les thèmes traités dans ce blog sont très variés, avec énormément de données sur les géants, gnomes, ovnis, réalités de la terre creuse, réalités mystiques et spirituelles, faits paranormaux, etc… L’audience de ce blog est importante. Les visiteurs viennent chaque jour du monde entier. Voici le palmarès de fréquentation sur une année, du 09/04/2017 à ce jour 09/04/2018. En très peu de temps d’existence il s’est fait une grande renommée mondiale.
S’il est logique que la France soit en première place, le second pays apportant une très grosse fréquentation chaque jour surprend car ce n’est pas un pays francophone, et il s’agit des USA
.Les troisième, quatrième et cinquième sont des pays en partie francophones, mais ayant tous trois d’autres langues officielles sur leur territoire. Comme pour le second pays, à savoir les USA, on peut être surpris de la forte sixième place d’un autre pays anglophone, à savoir l’Australie. Bravo l’Australie. L’Algérie arrive en septième place. Si je place à part les territoires d’outremer, le Maroc est huitième, suivi des Pays-bas à la neuvième place, du Royaume-Uni à la dixième place, de l’Allemagne en onzième place, puis de l’Espagne en douzième place, suivie de la Tunisie en treizième place.
Le premier pays d’Afrique noire arrive en quatorzième place et c’est le Cameroun.
La Russie est en quinzième place.
L’Italie en seizième place.
La Côte-d’Ivoire est le second pays d’Afrique noire avec une honorable dix-septième place. Le Sénégal est dix-huitième. Arrive ensuite… l’Union Européenne… avec un très gros score, ce qui me surprend…
Le premier pays asiatique est vingtième et il s’agit de la Thaïlande.
Le premier pays d’Amérique du Sud est le Brésil, en vingt et unième place, et il est immédiatement suivi du pays européen qui lui a donné sa langue, à savoir le Portugal qui est donc vingt deuxième.
Beau score pour Madagascar qui prend la vingt-troisième place.
Idem pour le Luxembourg qui est vingt-quatrième.
Trtès bien aussi pour les Philippines, avec la vingt-cinquième place. Le liban est juste après, dans un mouchoir de poche.
Je vous laisse faire défiler tous les pays, et je crois que j’en ai oublié car la liste est très longue.
Je ne mets pas le nombre de pages visitées par pays, car il est évident que les zones de plus fortes densités de population, France, Allemagne ou USA fournissent plus de consultations, mais lorsqu’on voit la fréquentation de pays moins peuplés, ou de zones linguistiques non francophones, on voit que tout est possible, et il n’est pas impossible que dans six mois je vous annonce que le nombre de visiteurs de tel pays assez peu peuplé fait prendre à ce pays l’une des premières places du classement. Par exemple, le score de la Belgique ici, en rapport avec son nombre d’habitants et le fait qu’elle comporte plusieurs zones linguistiques, est énorme. Bravo les Belges !
A deux reprises un pays est mentionné deux fois, les deux mentions se suivant. Lors des captures d’images, j’ai vu un peu large, et ensuite je n’ai pas réduit.
A tous les fidèles et ou occasionnels, bravo.
Maintenant, la compétition est ouverte pour que chacun de vous fasse exploser le score de votre pays. On refait le point dans six mois, toujours sur la durée d’une année de date à date.
Un bon conseil : retournez sur les dix articles que vous avez-le plus aimés; ouvrez-les et transmettez leurs liens à vos contacts.  Par exemple sur les géants, les gnomes, les apparitions, ou sur la santé. Postez ces liens sur vos comptes Facebook et autres.
Connectez-vous, reconnectez-vous et faîtes aussi connecter vos amis pour faire grimper vos pays.
Concernant les territoires et départements d’outremer, la palme revient à la Réunion, et en seconde place à la Guadeloupe, et la  Martinique est troisième.

 

groupe 1

groupe 2

groupe3

goupe4

groupe5

groupe6

groupe7

 

A lire ou relire : toutes sortes de sujets.

En voilà pour tout le monde, de quoi s’informer, s’instruire, réfléchir sur plein de sujets différents.
Pour ceux qui ont déjà lu ces articles, je suis certaine que vous aurez plaisir à relire certains d’entre eux. Interrogation écrite à la rentrée ! Bon, là je rigole.

La Laminine, protéine structurelle de notre corps a la forme de la croix de Jésus

Donner ses organes, c’est piéger son âme ! Ne vendez pas votre âme, donc refusez !

Lien vaccins-autisme : plus de 100 familles françaises portent plainte. Etudes scientifiques le prouvant ajoutées.

21 ans, en pleine forme, et 12 secondes plus tard : squelette !Terrifiant et vrai !

Non à l’holocauste et au puçage par vaccins ! Pétition à signer massivement partout.

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

Ils ont vu et rencontré des reptiliens !

Amitié entre un Bigfoot et un amérindien.

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Libérez-vous pour libérer l’humanité.

Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le Sacré-cœur m’est apparu !

Le sexe supérieur selon la nature est la femme.L’Algérie produit des immortels… L’escroquerie des Algériens.

Songe de la corde de lumière. 1991.

Rêve du temple d’énergie.

Message du ciel et photographie magique.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.Ma vie chez les elfes. Première partie.Ma vie chez les elfes. Seconde partie.

Le lourd secret de Serephine…

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Transportées dans le passé en Belgique.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Darwinisme : des scientifiques demandent son abandon.

Une énorme tempête soudaine sauve les chrétiens persécutés !

 

On allait tuer ce jeune à l’hôpital pour prélever ses organes ! En France !

Lisez et transmettez partout car cette histoire est vraie. Donner ses organes n’est pas généreux, c’est encourager le vol d’organes, hélas, donc mieux vaut s’opposer et ne pas laisser faire.
Oui, cette alerte doit être lancée et parce que des proches furent affectés, je lance l’alerte : stop au vol d’organes légalisé ! Stop à la boucherie et aux horreurs perpétrées dans les hôpitaux !
Ceci est advenu à l’hôpital d’une grande ville française. Le jeune homme et son papa sont des proches. On dirait que dans cette affaire tout fut organisé par les médecins concernés pour tuer le jeune B, 28 ans, sain, sportif, ne prenant ni alcool, ni cigarette ni drogue. C’est son père qui l’a sauvé de la boucherie qui consiste à voler les organes de gens qui sont vivants ! Le scandale risquait d’éclater, alors ils firent machine arrière et sauvèrent le jeune dont ils venaient de déclarer qu’il mourrait et pour lequel ils organisaient déjà le prélèvements d’organes.
Oui, on ne prélève pas les organes sur des morts, mais sur des vivants, alors la tentation est vite là pour nos praticiens, de créer des situation de donneurs forcés, car contrairement,t à ce que nous dit, il y a bien commerce d’organes, mais en sous-mains; ce n’est tout simplement pas officiel.
Il est fort à présumer que les maladies nosocomiales peuvent à cet effet, comme en ce cas être volontairement transmises pour amener à la mort des personnes, jeunes, dont les organes intéressent des démons médecins..
Que dire des palmarès des médecins, à qui fait le plus de prélèvements, approvisionne le plus le marché, fait le plus de greffes. Les Mengele foisonnent en France, hélas. La situation est totalement malsaine et mieux vaut fuir les hôpitaux.
L »histoire suivante est totalement vraie et j’en ai pleuré, car B fut compagnon de jeux de mon fils lorsqu’ils étaient enfants.
On n’a pas encore vent du scandale en train de se produire des prélèvements d’organes car on fait crever des personnes jeunes pour cela et j’ai un cas chez des proches où cela a failli se produire. Un jeune homme de 28 ans, est entré à l’hôpital pour une célioscopie.  lors de cet acte, il a attrapé une infection, mais comme il est sorti le jour même, cela ne s’est connu qu’un peu plus tard. Il avait très mal, bien plus qu’avant sa célioscopie. Il consulta, mais le médecin dit que ce devait être une crise hémorroïdes. La douleur s’amplifiant, comme la fièvre, son père le conduisit à l’hôpital et là il sombra dans le coma. Les médecins vinrent dire au papa :
-Votre fils succombe à une septicémie et il lui reste trois quart d’heures à vivre.
Là, il y avait déjà des tractation entendues par le papa au sujet des organes de son fils à prélever ! C’est du commerce, en sous-main peut-être, ou une course à l’égo au palmarès du nombre d’organes prélevés et ou transplantés.
Le père du jeune homme n’est pas du genre à se laisser emberlificoter, et il a dit aux médecins :
  • Il n’est pas question que mon enfant meure.. C’est ici à l’hôpital qu’une simple célioscopie lui a communiqué cette infection, donc cela met en cause l’hygiène de l’hôpital, des médecins et autres personnels. Si jamais mon fils meure, je casserais vos carrières et je ne lâcherais rein, alors vous vous bottez le cul et  vous sauvez mon fils, parce que ses organes faîtes une croix dessus.
Ils ont donc soigné son fils qu’ils avaient donné pour fini ! Oui ! Certes, ce fut encore très douloureux pour le jeune homme; pire, il eut une paralysie faciale d’un côté. Il a tout récupéré à ce sujet. On lui a fait deux opérations suite à sa mort soi-disant certaine et immédiate annoncée. Cela s’est produit en mai et il a repris son travail, même ssi’l est encore fatigué.
De facto, c’est du prélèvement d’organes que ce jeune homme parmi mes proches serait mort trois-quarts d’heure plus tard comme on l’annonça au papa, et on peut se demander si au fond, en certains cas, les maladies nosocomiales ne sont pas volontairement induites pour prélever des organes ! En ce cas précis, la question se pose tout de suite.
La loi passée au sujet des prélèvements d’organes est un scandale épouvantable, un crime générateur de crimes et génère déjà des crimes à l’hôpital.
Combien de temps faudra-t’il pour que ce scandale déjà commencé explose ?
On tue des gens à l’hôpital pour prendre leurs organes. Le cas de ce jeune homme sauvé parce que le père a mis les points sur les ‘I » le prouve. Si le père avait été un pauvre type sans instruction, son fils serait mort après avoir été dépouillé des organes vitaux, ce qui constitue une torture et un crime contre l’humanité. C’est la colère et le niveau d’instruction du papa qui ont sauvé le fils. A noter que le jeune homme travaille dans e secteur paramédical (opticien). Il est possible que les médecins ne l’aient pas su et qu’ils aient pensé avoir affaire à une famille sans instruction, sans répondant, auquel cas cette vie aurait été volée en même temps que ses organes.
Vous devez être informé de cette vérité qu’on vous cache : on n’attend pas que la personne soit décédée pour voler ses organes, don on la fait périr pour voler ses organes. Voilà ce meilleur des mondes annoncés par des auteurs du début du vingtième siècle, alors, il faut arrêter tout cela.
« Encore patients, déjà donneurs? L’arrêt cardiaque chez ce type de donneurs est la conséquence d’une décision d’arrêt des traitements de maintien des fonctions vitales (notamment l’interruption de la ventilation assistée) et certains ont souligné le risque de compromettre les soins dus au patient à cause de la promesse d’un prélèvement d’organes… »
Ceci est un extrait de cet articles qui confirme le cas que  je vous ai soumis, et ce jeune homme était dans le coma, mais il respirait de  lui-même et déjà l’équipe s’activait pour se préparer à prélever ses organes, et aujourd’hui parce que le père a gueulé, le jeune homme est toujours vivant et travaille de nouveau !
Votre fils, fille, frère, sœur ont-ils été mis à mort pour leur prélever des organes, pour le commerce bien réel des organes quoiqu’on nous dise comme mensonge à ce sujet ? Avez-vous laisser commettre cette horreur sur vos proches ? Allez-cous contribuer à les tuer ?
Source de l’extrait :
http://www.slate.fr/story/17919/greffes-scandale-donneurs-pas-morts-coma-depasse
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/10/01016-20150410ARTFIG00422-levee-de-boucliers-contre-le-don-d-organes-automatique.php
Opposez-vous au prélèvement de vos organes ici, je vous mets directement le lien de la feuille à remplir et à envoyer par courrier; faîtes une photocopie et le mieux est un envoi en Recommandé avec Accusé de réception. C’est surtout pour les personnes jeunes qu’il vaut mieux le faire tout de suite et le faire savoir à ses proches; ajoutez la copie de votre carte d’identité, plus un mot manuscrit indiquant que vous vous opposez totalement « à tout prélèvement de mes organes pour des raisons religieuses, philosophiques et pour refuser le scandale éthique et non conforme à la Déclaration des Droits de l’Homme du vol imposé de tout ou partir de mon corps lié à mon esprit et à nul autre, par la grâce de Dieu, le créateur. »
https://www.registrenationaldesrefus.fr/pdf/formulaire_registre_refusvf.pdf
Autre témoignage concernant le vol d’organes d’une patiente à l’hôpital de Gonesse, et là encore, une fièvre, là encore c’est hallucinant et on doit tout de suite mettre un terme aux prélèvements d’organes, à la boucherie médicale démoniaque sur des humains, au trafic d’organes :

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2012/12/15/25924571.html

 

Refusons la marque de la bête, implantée par vaccins ou autrement.

Article pris sur le blog de Merlin.
Je veux ajouter :
  1. La vaccination obligatoire qu’ils veulent imposer, illégale du reste, donc à refuser au nom de textes de loi supérieurs comme la Déclaration des Droits de l’Homme , cette vaccination a bien pour but de nous implanter ce système qui va tous nous contrôler, ce sous prétexte de sécurité, mais cela ne concerne pas que les enfants. On pourra vous implanter vous adulte, lors d’un séjour à l’hôpital pour une intervention ou des soins !
  2. Sachez en tout état de cause que la prière des brûleurs de feu annule les effets de cette merde.

 

La ‘’marque de la bête’’ fera t’-elle de nous des zombies… ?

Publié par MERLIN sur 20 Octobre 2015, 07:00am

Catégories : #Révélations…

La ‘’marque de la bête’’ fera t’-elle de nous des zombies… ?
La « marque de la bête » sera bien plus qu’un implant à radio-fréquences.
Elle aura comme premier objectif d’identifier les personnes qui la recevront pour qu’elles soient distinctes « de la masse », pour ainsi détecter systématiquement ceux qui ne l’auront pas reçue.
Les avancées technologiques dans le domaine de la biogénétique laissent croire que la « marque de la bête » aura comme deuxième visée d’interférer sur l’ADN pour produire des changements cellulaires qui auront une incidence sur la cognition, le psychisme et le comportement (épigénétique).
Des progrès considérables dans la recherche sur l’ADN ont été effectués au cours des dernières années, particulièrement dans le domaine de l’épigénétique.
Ce champ de recherche vise à examiner et à comprendre le rôle que la génétique joue dans la formation du comportement animal et humain, sur la cognition, la personnalité et la santé mentale.
L’épigénétique peut se produire au cours du processus de la vie ou commencer dans l’utérus lorsque des modifications chimiques provoquées par l’activité de la mère affectent la génétique et l’avenir comportemental de l’enfant.
Ces modifications peuvent devenir héréditaires et être transmises de génération en génération. Certains scientifiques se demandent si ces modifications, appelées des « gènes toxiques » ou « evil genes », qui produisent des comportements antisociaux (violence, agression, psychopathe) peuvent être légués à des générations futures.
Le film « Je suis une légende », avec Will Smith, est présenté comme une science-fiction, mais des scientifiques envisagent pourtant qu’un événement pourrait modifier l’épigénétique, l’esprit et la conscience, d’une portion importante d’êtres humains.
En théorie, des personnes qui seraient vaccinées par un vaccin génétiquement modifié, « une chimère », issu d’un mélange de la génétique animale et humaine, pourrait avoir un impact sur le cerveau des gens, sur leurs émotions et leurs comportements.
Ph.D., professeur au Département de biologie cellulaire et de génétique moléculaire à l’Université dit qu’un virus « zombie » existe et qu’il pourrait produire une épidémie de personnes qui ont des comportements de rage et qui ressentent le besoin d’infecter d’autres personnes par un purement animal.
Il ajoute qu’un tel virus est 100% mortel et qu’il altère les comportements au point de transformer les gens en « morts-vivants » (pour un temps) programmés génétiquement. La Dr. Samantha Price ajoute à ce sujet qu’il ne suffit que d’une légère mutation au virus de la rage pour produire une armée de tueurs sans âme.
Des groupes de scientifiques dénoncent le risque existentiel encouru par certaines recherches en biogénétique puisqu’elles portent le potentiel de créer l’enfer sur terre !
Que ce soit par la création volontaire de chimères par des scientifiques fous, que ce soit par un accident en laboratoire ou par l’utilisation d’une arme biologique, les dangers menacent non seulement l’intégrité humaine, mais la vie elle-même.
Plusieurs études, dont celles menées par Evan Balaban à l’Université McGill à Montréal, au Canada, où les sections de cerveau de cailles embryonnaires ont été transplantées dans le cerveau de poulets. Les poulets obtenus avaient des vrilles vocales qui sont normalement uniques à la caille.
Brad Sherman, démocrate de Californie connu pour son expertise sur la prolifération des armes nucléaires et sur le terrorisme, a étudié les conséquences de la modification génétique en lien avec les dangers du terrorisme pour l’avenir.
Lors d’une présentation sur « les gènes sans frontières », son discours était tellement hollywoodien qu’il semblait invraisemblable: il parlait du potentiel des biotechnologies dans la création de super-soldats, d’une super-intelligence et de super-animaux qui possèdent une force meurtrière sans précédent.
Andrews et Rosario Isasi étaient encore plus apocalyptiques dans leur examen publié dans le American Journal of Law and Medecine: « Les nouvelles espèces, ou « post-humains », vont probablement voir les « anciens humains normaux » comme inférieurs, même sauvages, destinés à l’esclavage ou à l’abattage ».
La corruption de la génétique humaine pour en faire une nouvelle race de mutants, voilà ce qui se passe dans les souterrains de la science.
Les publications scientifiques tentent de nous faire croire que ces avancées dans le domaine de la génétique sont nouvelles et prometteuses, mais il ne faudrait pas se méprendre puisque ces expérimentations chimériques n’ont rien de nouveau sous le soleil.
La biogénétique, la robotique, l’intelligence artificielle, la biologie synthétique, la nanotechnologie et la montée du « transhumanisme » obéissent à un agenda qui vise un changement profond de la morphologie humaine.
Le virage des technologies génétiques est culturel et surtout métaphysique/diabolique.
La science veut redéfinir l’espèce humaine en la rendant supérieure en combinant les diverses applications de la science pour augmenter les facultés de l’esprit humain, améliorer ses capacités physiques, réécrire son ADN et même, créer une toute nouvelle espèce !
Ces recherches sont évidemment financées par des fonds publics (DARPA, chaires de recherches dans les Universités) et par des fonds privés (Fondations des Bill Gates, Monsanto, Google, etc.).
La « marque de la bête » sera un « marqueur biogénétique », avec un spectre d’action bien plus large qu’un simple dispositif technologique, qui sera implanté à tous les citoyens pour « préserver la paix et la sécurité » (probablement à cause d’une pandémie, suite à des attaques terroristes ou révolutions civiles).
Ce marqueur génétique, ayant la capacité de produire des mutations par l’introduction d’un rétrovirus par exemple, sera aussi relié à des fréquences d’induction de pensées, d’émotions et de comportements.
Ce dispositif biogénétique sera capable de changer la structure de l’ADN et d’interférer sur le cerveau humain.
L’identification obligatoire de tous les citoyens, au nom de la paix et de la sécurité, va exclure du « système » tous ceux et celles qui refuseront de recevoir la « marque de la bête » et ceux-ci ne pourront ni vendre ni acheter…

Souvenons-nous, il y a déjà 2 ans, des scientifiques sont parvenus à créer pour la toute première fois une cellule ‘’zombie’’

Il s’agit d’une cellule morte qui reste malgré tout toujours fonctionnelle. Un organisme mort peut-il encore biologiquement fonctionner ? Face à une telle question, la majorité d’entre nous, fans de science-fiction mis à part, serait tentée de répondre « non ». Et pourtant, des scientifiques américains viennent de dévoiler une prouesse qui pourrait nous pousser à revoir notre copie.

Pour la toute première fois, ceux-ci seraient parvenus à créer une cellule « zombie » qui, bien que morte, resterait active et fonctionnelle. Mieux encore, dans cet état, la cellule se serait révélée plus performante encore que de son vivant.

Pour arriver à un tel résultat, les scientifiques du Laboratoire National de Sandia et de l’Université du Nouveau-Mexique ont recouvert des cellules de mammifères d’une solution de silice afin de former une sorte de blindage perméable autour de la membrane des cellules vivantes. L’objectif était alors de confronter les cellules à des températures et des pressions extrêmes auxquelles une cellule vivante ne peut normalement pas résister.

Les scientifiques ont ainsi chauffé la cellule à près de 400°C, ce qui a entraîné l’évaporation de la matière organique. Néanmoins, avant de mourir, la structure vivante a laissé, dans la silice une réplique tridimensionnelle parfaite des structures minéralisées et des fonctionnalités complexes qu’elle était capable d’assurer.

La précision de cette copie est telle que la spirale de l’ADN cellulaire elle-même a été conservée.

Le plus surprenant reste que, même morte, cette cellule est alors restée capable d’effectuer certaines de ses anciennes fonctions. Des cellules « zombies » plus résistantes « C’est un vrai défi pour les chercheurs de construire des structures à l’échelle nanométrique.

Nous pouvons fabriquer des particules et des « câbles, mais des structures arbitraires en 3D n’ont pas encore pu être obtenues », a expliqué le Dr Bryan Kaehr dans un communiqué cité par le Huffington Post. « Avec cette technique, nous n’avons pas besoin de construire ces structures – la nature le fait pour nous », a t-il ajouté.

Étonnamment, la cellule morte serait même supérieure à son ancêtre biologique grâce aux propriétés de la silice qui lui permettent de résister à des températures et des pressions qu’elle n’aurait jamais pu endurer de son vivant, précisent les chercheurs dans leur étude publiée par la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

« Nos cellules zombies jettent un pont entre la chimie et la biologie en créant des cellules qui, non seulement ressemblent comme deux gouttes d’eau à elles-mêmes mais sont aussi capables de travailler sans relâche », a souligné Bryan Kaehr. D’après ce scientifique et ses collègues, ces cellules hors normes pourraient, à l’avenir, permettre d’améliorer les performances de certains produits dans les secteurs environnementaux et de la décontamination, notamment.

Source :

http://homme-et-espace.over-blog.com/2015/10/la-marque-de-la-bete-fera-t-elle-de-nous-des-zombies.html

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

A l’époque, je n’avais jamais entendu parler de tous ces sujets. Il n’y avait pas internet, et loin d’être présents dans les foyers, les seuls ordinateurs se trouvaient dan des centres de calcul et un seul ordinateur occupait une très grande pièce.
1975, c’était l’année de mon bac. Dans ma filière littéraire, à l’époque où cette filière n’était pas encore dégradée, nous avons un oral d’anglais première langue, dont le coefficient était assez élevé. Lorsque je me suis trouvée en présence de l’examinatrice, j’ai ressenti un grand froid ressemblant à une sorte de gouffre aspirant. Elle m’interrogea sur un texte extrait du roman « The graduate » qui fut porté à l’écran. Très vite, elle me fit passer une sorte d’interrogatoire sans aucun rapport avec le texte.
A cette époque là, personne dans la peuple n’avait entendu parler des illuminati, du Nouvel Ordre Mondial ou des reptiliens. L’expression « melting-pot » (creuset) m’était connue par le cours d’anglais, et cette femme reptilienne -ça, je ne peux e dire qu’avec ce que je sais maintenant me demanda ce que je pensais grosso modo de l’idée de mélanger les populations. Pourquoi cette question à ce moment ? J’ai senti qu »on ne pouvait pa répondre selon ce qu’on pensait, à savoir que cette idée conduit à la catastrophe. A l’époque, dans ma région ouvrière il y avait des gens originaires d’autres pays européens ce qui ne posait aucun problème, mais aussi des Algériens, et là on mesurait à quel point nous sommes aux antipodes, et certes, cela posait quelques problèmes déjà. Un exemple en tant que jeune fille, les regards portés sur nous par les mâles algériens ressemblaient à des viols; il y avait de la violence envers nous les filles dans leur regard sale, parce que conformé à la vision inadmissible que l’islam porte sur la moitié du genre humain, celle qui a le pouvoir de donner la vie. Il n’y avait aucun africain, aucun antillais non plus, ni d’asiatiques. Nous étions et nous devons y revenir, européens et nul n’aurait énoncé haut et fort quelque revendication contraire à cet état de fait de toujours qui n’a pas lieu d’être changé sauf selon la volonté de ceux qui ont décidé de génocider la race blanche en Europe, chez elle. Aujourd’hui, nous vivons une invasion insupportable, injustifiable et constante à laquelle viendra le moment d’y mettre un terme.
Ce sont les reptiliens qui ont décidé ce chaos et qui l’organisent. J’ai le pouvoir de les détecter, où qu’ils se trouvent. De ce fait, ils n’aiment pas m’approcher et évitent de le faire.
Bref; je suis allée dans le sens qu’elle attendait, et toujours elle ajoutait des questions ! Comme la porte était entrouverte, les autres candidates me dirent que je m’étais si bien exprimée que j’avais au moins un 17 sur 20. Je n’eus que 12.
Durant cet oral du bac transformé en interrogatoire d’opinion, j’ai senti que cette femme m’était hostile par sa nature d’âme différente de la mienne, par sa nature physique tout de suite ressenti comme glaciale, inhumaine.
J’ignore pourquoi il fallait qu’elle soit sur mon chemin, mais je sais que toute ma vie j’ai eu sur mon chemin des choses qu’on ne peut expliquer, des entités semblant à tout prix vouloir m’empêcher d’accomplir ce que j’avais à faire, d’autres semblant Je fus toujours prise entre le côté pur de la lumière, ce selon ce à quoi mon âme a toujours aspiré, le côté sombre de la force obscure qui m’a toujours attaquée, à commencer par un envoûtement avant ma naissance, ce qui généra ma mis en danger comme fœtus par le corps médical, puis, quelques heures après la naissance, un coup de ciseau dans l’œil qui me généra un problème oculaire majeur. J’eus à lutter contre la cécité toute mon enfance… Ce genre d’évènements ne cessa de s’enchaîner sans aucun répit et je dis bine aucun, jusqu’à ce que je fasse enlever les deux envoûtements qui furent placés sur moi. Aujourd’hui, j’ai appris à me défendre, mieux, à me protéger et à renvoyer aussitôt les mauvais fluides d’où ils sont venus; entendez que le choc de retour advient aux malveillants et il es puissant. L personne qui m’avait fait le second envoûtement n’est plus de ce monde pour en parler, pourtant, elle se portait comme un charme juste avant que l’envoûtement ne soit enlevé, et d’un coup : boum !
Oui, les reptiliens existent, et je suis là pour vous en parler. Oui, ils créent le chaos dans notre monde; oui, ce sont ceux que les anciens nommaient les diables. On s’en protégeait lorsqu’on était massivement chrétiens, catholiques, mais  hélas ceux qui viennent avec l’islam suivent enseignement qui leur est donné par ces démons reptiliens ! Vous comprenez pourquoi on nous les a installés ici, en masse.
Prions Marie, car elle a pouvoir sur ces entités, et si vous portez la médaille de la rue du Bac autour du cou, même si la médaille ne se voit pas, alors les reptiliens s’écarteront car cela leur fait comme une brûlure.