Rêve du Golgotha et autres messages divins à méditer.

A cette occasion de Pâques et juste après la mise à feu volontaire (selon ce que montrent des vidéos) de Notre-Dame de Paris, monument emblématique du génie chrétien et du génie européen historique, je pense que mon songe nocturne mystique du 28 décembre dernier prend tout son sens. Selon le calendrier de la semaine sainte, jeudi est arrivé à Jérusalem sur un anon le jeudi, et la foule des juifs l’acclama et mit des rameaux d’olivier sur son chemin. Le vendredi, jour choisi par les musulmans pour leur culte, il fut crucifié avec précipitation pour respecter le sabbat des juifs. Voyez ce que j’ai souligné et qui met en évidence que l’islam est voué au culte de la mort et du sacrifice humain, et on voit bien qu’il ne se gène pas pour tuer les non musulmans et les femmes.

Ceci dit, il se prive de la résurrection, et dans son culte, rien n’est dédié à LA VIE ! On demande de tuer et on tuer; voyez l’Aid al Kébir, sacrifice sanglant que des hommes modernes et intellectuellement évolués ne devraient pas faire.

Le rêve que j’eus trois jours après Noël est important.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/tag/reve-mystiques/

Dans les années 90, je me suis retrouvée devant le Temple d’énergie, celui où est la création de la moindre particule de vie, et je suis même entrée dans ce temple d’énergie; voici ce rêve dont il faut retenir que toute âme est parcelle de la création divine, et qu’à un moment, certaines âmes sont dissoutes du fait de leurs méfaits, et ce qui attend tous les musulmans au jugement dernier, et tous ceux qui d’une manière ou d’une autre font allégeance au mal.

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2017/05/16/reve-du-temple-denergie/

Publicités

Les passagers d’un avion sauvés par leurs anges gardiens.

Cette histoire s’est déroulée au début des années 80 dans un avion de ligne d’un pays d’Amérique latine. Le vol semblait bien se dérouler, mais à un certain moment il y eut perte d’un moteur, puis de l’autre. L’avion comptait une soixantaine de passagers et les membres d’équipage. L’avion ne pouvait plus être dirigé, autant dire qu’il était perdu. C’est alors qu’une religieuse catholique parmi les passagers commença tout haut une simple prière par laquelle elle appelait tous les anges gardiens à intervenir et à unir leurs efforts pour que l’avion puisse se poser sans encombre et sauver les vies de tous les passagers et membres d’équipage. Les passagers assistèrent alors médusés à la matérialisation derrière les hublots, d’êtres immenses et sublimes, plus ou moins à visages humains. Ils semblaient porter l’appareil, mais soudain, les deux moteurs qui avaient pourtant pris feu se mirent à ronronner de nouveau, ce qui était matériellement impossible et les anges étaient toujours là. Atterrissage se fit sur une piste militaire dont les pilotes n’avaient pas connaissance. Lorsque l’avion fut posé, les pilotes, tout pâles dirent avoir vu par le cockpit, des êtres surnaturels magnifiques venir à la rescousse.

Il s’avéra que la base militaire sur laquelle l’avion avait atterri en douceur n’était pas mentionnée car ultra secrète. Tous les passagers et leurs bagages furent aussitôt évacués en cars à plusieurs centaines de kilomètres. Aucun ne sut jamais où ils avaient atterri.

Les passagers furent aux petits soins avec la religieuse qui avait eu la bonne idée de prier tous les anges gardiens des passagers de l’appareil.

Les anges gardiens interviennent lorsqu’on les appelle, à condition de ne pas les oublier ! Hélas, beaucoup oublient de les appeler. Pas la peine de chercher leur nom, dites juste : « J’appelle mon ange gardien ». Je l’ai fait à voix haute lorsque des entités négatives m’avaient enlevée, et aussitôt je fus secourue et ramenée par ces anges.

Si on vous agresse, criez :

  • J’appelle mon ange gardien.
  • Vous serez secouru (e).


M. appelle l’ange gardien pour faire cesser les nuisances commises à son endroit, et ça marche !

Voici mon histoire : un jour, alors que venais de reprendre possession du domicile de mes parents, des jeunes qui voulaient marquer leur territoire, et pour me narguer, s’asseyaient tous les soirs en face de chez moi, sur le trottoir, avec un poste de radio et la musique à fond. Un soir, n’en pouvant plus, j’ai prié mon ange-gardien de faire taire cette radio – pour toujours, et faire partir ces jeunes. Ma prière à peine finie, la radio a commencé à crachoter et n’a plus jamais remarché. Et, je n’ai plus revu ces jeunes assis là. Merci mon Ange.

Témoignage également publié en commentaire.

Souvent, ce genre de fauteurs de troubles sont musulmans, et eux musulmans semblent ne pas avoir d’ange gardien, car ils honorent de fait Satan et non pas Dieu le créateur, alors c‘est à nous de savoir mobiliser tous nos anges gardiens pour rétablir l’ordre au niveau du pays et de l’Europe et afin que ceux qui e sont pas européens, chrétiens de souche s’en aillent.

Lorsque la cause est juste, comme ici, ça marche.

Deux femmes sauvées par des anges !

Une chute de sept étages mais retenue par un ange, elle est déposée debout sur ses pieds !

En nettoyant ses vitres, Christine est tombée par la fenêtre mais en cours de chute (sept étages) elle affirme qu’un ange l’a recueillie entre ses bras et l’a déposée au sol. Les témoins n’ont pas vu l’ange, mais ils sont intrigués toutefois par ce qu’ils ont vu.

En effet, la chute d’abord forcément rapide fut soudain très ralentie, à peu près à mi-course, et Christine atterrit tout doucement sur ses pieds.

Christine était athée avant que ceci ne lui advienne.

L’ange protège sa maison des phalangistes

Une autre histoire survenue durant la guerre civile espagnole. Maria était l’épouse d’un républicain, et mère de trois jeunes enfants. Son époux était parti depuis plusieurs jours.

Maria se disait athée, mais elle avait été élevée au couvent.

Un soir, les enfants dormaient et elle s’activait dans la cuisine, lorsqu’elle entendit arriver puis stationner devant chez elle, les voitures de la milice phalangiste. Par la fenêtre elle vit qu’il s’agissait bien de deux de leurs véhicules, dont l’un était bâché.

Ils la garderaient comme appât pour piéger son époux, et que lui feraient-ils à elle et à ses enfants ? Les vieux réflexes revinrent d’un coup, elle pria en un éclair, Marie et son ange-gardien, tout en se disant qu’on allait toquer à la porte d’un instant à l’autre. Son cœur battait fort ; ils allaient entrer.

Nouveaux claquements de portières, et les voitures démarrèrent en trombe. Maria osa regarder de nouveau par la fenêtre, alors ce qu’elle vit, elle le décrivit comme  « incroyable, sauf pour un croyant mais montrant la clémence de Dieu » ; dans la cour de sa maison, juste devant sa maison, étaient stationnés montant la garde, une dizaine d’anges géants, tels des gardiens.

Maria tomba à genoux et remercia. Plus jamais elle ne fut inquiétée.

Initiation au vrai druidisme, véritable et pas chère.

Si vous souhaitez vous initier vraiment au druidisme, comprendre de quoi il s’agit vraiment, alors cela passe par un chemin de compréhension du monde qui n’est pas celui qu’on nous inculque, un chemin qui intègre l’homme dans le milieu naturel et n’en fait pas un simple prédateur. Pas question d’aller dépenser des fortunes en allant se rendre malade en Amazonie où des escrocs vous promettent de devenir chamans ! Cet attrape gogo n’a strictement rien à voir avec la vraie connaissance chamanique, et encore moins avec sa forme la plus évoluée : le druidisme.

Si vous allez dans l’un de ces « stages » qui constituent un tourisme dit chamanique, vous allez y laisser beaucoup de plumes : argent et santé !

En effet, outre le fait de diverses maladies que vous allez ramener, sous prétexte d’initiation on va vous faire absorber une drogue destructrice de neurones et de votre flore intestinale. Sur place vous serez déjà malade, mais après, la maladie sera installée pour longtemps, et peut-être pour toujours. Vous allez vivre un délire qui sera alimenté par des suggestions des soi-disant initiateurs, et ce délire est du genre de celui auquel vous accéderiez lors d’une crise de délirium trémens, à savoir après une très forte absorption d’alcool. Sur place, chaque année des touristes qui pensaient devenir quelqu’un en faisant ce genre de stages dangereux décèdent du fait de la drogue administrée.

Faire ces stages dits chamaniques c’est juste être candidat au suicide, et au plus bête des suicides. En effet, votre âme trompée ne trouvera plus sa place et risque fort d’être en errance après avoir définitivement quitté son corps.

Le druidisme est, comme je l’ai dit au départ, une forme de chamanisme abouti, mais les druides n’ont jamais usé de substances pour avoir des révélations, ni drogue ni même alcool, alors même que les celtes dans leur ensemble consommaient de la cervoise (bière) et du vin.

Pourquoi puis-je quant à moi guider les personnes qui souhaitent s’initier au druidisme ou à une forme de chamanisme ? Comment puis-je le faire ? Combien ça coûte ?

Pourquoi : Parce que sans le chercher, j’ai revécu spontanément et avec force, la vie antérieure d’un druide, une femme druide d’il y a vingt et un siècle. Qui peut se trouver plus près du vrai druidisme que la personne qui a vécu comme druide lorsque la société humaine était inscrite dans le druidisme ?

Certes, je pourrais décliner mon savoir an organisant des stages, et cela me rapporterait de l’argent, mais tout ce qui est utile à qui veut vraiment se former au chamanisme, et au druidisme je l’ai déjà donné, et avec puissance .

Combien ça coûte ?

Regardez combien vous coûte le moindre stage dit d’initiation au chamanisme, y compris ici en France, et ne parlons pas de ceux qui se situent en Equateur ou dans quelque autre pays d’Amérique latine, ne parlons pas de ceux qui en réfèrent à à Castenada et à sa drogue !

En tout, je dis bien en tout, frais de port compris soit 12,50 € de frais de port, il ne vous en coûtera que 52, 50 €. Comparez ce prix modique aux centaines d’Euros pour un stage en France, et comme ce sont des stages « à niveaux », à renouveler, soit au total quelques milliers d’Euros, et aux milliers d’Euros à débourser immédiatement stage plus hébergement, plus avion et autres transports si vous allez vous faire rendre malade en Amérique latine !

Comment ça marche et de quoi s’agit-il ?

Devenir chaman ou druide, cela ne relève pas de la consommation, de l’avoir, mais de l’apprentissage de l’être et cela se fait par strates, selon ce qu’à votre stade vous pouvez en absorber. On revient donc à la source, et là on découvre autre chose. On suit l’exemple, et on perçoit ce que la nature, au-delà des apparences premières est en mesure de nous livrer, et sans avoir absorbé la moindre substance on se met à capter la nature en étant l’un de ses éléments, et ce ‘est pas la nature de la jungle, adaptée seulement à certains peuples, mais celle de chez nous qui nous est adaptée. On perçoit, on reçoit, puis en continuant le chemin, on communique ! Avec qui ? Avec les êtres élémentaux que nous nous voyons pas ni n’entendons pour la plupart d’entre nous : sylphes, elfes ( de diverses sortes) fées (diverses), ondines.

La bonne méthode qui vous sera inspirée par l’outil que je vous donne est subtile et elle vous demande d’expérimenter avec patience, mais vous aurez alors vos expériences. Mieux, vous développerez vos qualités intuitives et elles vous seront très utiles dans votre vie privée, et surtout professionnelle.

Je vous parle de deux livres, deux romans celtes qui restituent mon vécu d’il y a 21 siècles, un vécu de druide à une époque où les romains n’avaient pas encore imposé le patriarcat destructeur.

Je vous parle de l’Aigle Arverne et de Arianrhod.

Je vous conseille de passer commande des deux volumes à la fois, et de le faire dès maintenant pour profiter tout l’été de mises en pratique de ce que cette lecture, cette expérience unique vous suggère.

Au bout de plusieurs lectures vous aurez franchi de nombreux stades de cette initiation, car à chaque lecture vous découvrirez ce que vous êtes en mesure de comprendre et d’assimiler à votre stade de progression.

Quelques extraits de témoignages de lecteurs :

Julien, informaticien : « J’en suis à la dix septième lecture d’Arianrhod et j’ai lu cinq fois l’Aigle Arverne. Aujourd’hui, je suis en mesure de voir et de communiquer avec les esprits de la nature, mais aussi d’agir sur les éléments… »

Mathilde, professeur des écoles :  » Je crois que depuis toujours j’ai un ressenti concernant des êtres invisibles, mais je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il m’est arrivé ce samedi tandis que je me promenais en forêt. J’ai ressenti une présence, et j’ai eu un message télépathique : « Retourne-toi ». Un être magnifique était là, d’environ deux mètres, svelte avec une peau translucide et des vêtements brillants mais qui semblaient fait d’eau ruisselante, comme d’eau d’une cascade. Cet être semblait plutôt masculin, et il m’a souri. J’ai fait de même; je n’avais pas peur du tout. Soudain, il a disparu. Je ne bois pas, je ne me drogue pas, sauf que je lis et relis vos romans celtes. J’en sors grandie ! »

Alexandre :  » A chaque relecture des deux romans, de nouvelles choses se révèlent à moi, et tout cela décante. Pas besoin d’aller bien loin, mais au jardin public, j’ai vécu des sensations, des communications avec des êtres de la nature, et c’est de plus en plus puissant, alors je continue. Cela me sert aussi dans ma vie de tous les jours. Véda, la femme druide est le meilleur guide qu’on puisse se donner. »

Si vous saviez le nombre de messages de cet ordre que je reçois…

Pour tout dire, le premier niveau de lecture est celui que vous pouvez avoir pour tout roman, mais si vous avez déjà commencé une évolution, vous accéderez directement au niveau qui est le vôtre. L’évolution à la relecture est fonction du niveau auquel vous aurez déjà accédé.

Hélène : « Je relis Arianrhod pour la quarante-troisième fois, et je ne m’en lasse pas. Désormais, je ressens du magnétisme plein les mains, si bien que je soigne diverses personnes, ce avec succès. Mes rêves nocturnes m’emmènent en forêt en compagnie d’un druide qui m’apprend beaucoup de choses que je mets en pratique. Il m’a montré des plantes médicinales à cueillir et même pour certaines à cultiver et m’a montré le bénéfice qu’on peut en retirer. Merci. »

Oui, Hélène qui n’a que trente-six ans établit le record à battre !

Alban :  » J’étais très terre-à-terre, un vrai coupeur de cheveux en quatre. A la seconde lecture, mon intuition se développe de façon incroyable, si bien que cela m’est très utile. J’ai ainsi capté les pensées de mon chef, et cela m’a permit de faire en sorte d’éviter des problèmes ultérieurs et d’aller dans le bon sens, et le résultat, c’est une promotion inattendue, et bien entendu un meilleur revenu. »

Ces témoignages confirment que des romans initiatiques vous font faire plus de chemin dans la vraie connaissance que des stages très onéreux, soit en France soit en Amérique latine, ce, sans aucune drogue, sans dommage pour votre santé.

Comme il faut bien commencer par lire une fois et donc pour commander ces deux livres voici où s’adresser pour que vos commandes soient servies rapidement, passer directement par l’éditeur en laissant un message à : editionorpubli@gmx.fr

Règlement par Paypal, ou par chèque (demander à l’éditeur). Commandes servies en tous pays.

Voici ces deux romans initiatiques qui vont vous plonger dans le monde celte antique et vous montrer que vous pouvez vous réaligner sur les vraies forces en présence, celles qui prévalent sur les forces humaines.

Lire d’abord L’Aigle Arverne, puis Arianrhod, ce second volume étant le plus initiatique, mais L’Aigle Arverne prépare votre esprit à la progression, et vous ne perdrez pas votre temps, loin de là.

 photo bcfbc589-38b5-4390-8f79-0f5ad8cd8a37_zps45211854.jpg

Prix public : 20 € frais de port 7,20 € 400 pages.


Prix public : 20 €
465 pages.
Frais de port actuels : 5,30

Lire aussi ce lien :

https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2019/02/09/commander-les-livres-de-marie-roca-ormael-de-la-facon-la-plus-rapide/


Commander les livres de Marie Roca/Ormael, de la façon la plus rapide.

Comme certaines personnes tienentn à payer par carte, bientôt mes livres seront disponibles sur Amazon.

Hélas, les livres y seront vendus plus cher du fait que d’une part, Amazon se sucre beaucoup au passage et en plus ne compte pas les vrais frais de port, mais est très en-dessous de cela ce qui fait vendre à perte et en tous cas sans aucune rétribution pour les tout petits éditeurs et les auteurs. Le fait est qu’Amazon ne tient pas compte du fait qu’en France l’envoi des livres est tarifé selon le poids du livre, donc plus le livre a de pages et plus c’est cher, et en plus, cela augmente chaque année ce qui laisse un vrai casse-tête aux petits éditeurs, ceux qui ne sont pas subventionnés. Donc Amazon devrait changer la règle du jeu à ce sujet et inclure un lien avec les tarifs postaux. Comment le leur dire et où les joindre de façon efficace pour cela ?

Il devrait y avoir dans quelques mois, un site dédié où les livres seront vendus à leur prix normal et avec bien entendu les frais de port, comptés au tarif postal.

La plupart de mes livres sont répertoriés à la FNAC, mais hélas, on m’a fait un sale coup pour l’un des titres au niveau de la vente par internet. Il s’agit de L’Aigle Arverne; la fiche produit avait bien été renseignée en 2007 avec le bon rénom qu’is ont visiblement volontairement pour la personne qui a fait ça, remplacé par Monty… A part la lettre M du début, cela ne ressemble pas à Marie. Pendant des années je l’ai signalé, en vain.

Par contre, si vous commandez à la FNAC en magasin, voyez le responsable du rayon, demandez-le car ce n’est pas forcément le vendeur, et dites lui, le titre, le nom d’auteur et éditions Ormhael Publication ou OrPubli selon le cas, et dites-lui de passer par la plateforme Société Française du Livre ou SFL. Pour certains vendeurs dans certaines FNAC, pas de problème, mais d’autres ne font pas le moindre effort, donc insistez pour la SFL qui est leur plateforme pour les commandes marginales.

Les autres librairies françaises donnent des résultats divers, mais essayez. Si elles font correctement leur travail et n’exigent pas de l’éditeur de leur verser une trop grosse ristourne plus de ne pas quant à elles prendre en charge les frais de port (qu’elles prennent en compte dans leur comptabilité de fin d’année, tout va bien). Il faut faire le tri.

Pas de problème jusqu’à présent avec les libraires canadiens, belges, luxembourgeois, suisses, pour la bonne raison qu’ils ne sont pas tenus prisonniers par le système imposé par les grandes marques éditoriales françaises, système anti liberté d’expression et contraire au Code du Commerce qui se nomme le système des offices. L’éditeur aime particulièrement travailler avec la librairie acadienne de l’université de Moncton dans le New-Brunswick au Canada.

Quoiqu’il en soit, la façon la plus rapide et la plus directe reste de prendre contact avec l’éditeur à l’adresse mail suivante :

editionorpubli@gmx.fr

Le règlement par Paypal est possible et recommandé.

 photo bcfbc589-38b5-4390-8f79-0f5ad8cd8a37_zps45211854.jpg

L’Aigle Arverne

Marie Roca (Ormhael)

Edition : Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 978-2-9528465-0-9

Prix public : 20 €

400 pages.

Frais de port 2019 : 7,20 €

Roman celte; captivante saga celte, d’après une histoire vraie. 1er siècle avant notre ère. Auvergne.

La suite est constituée par le roman Arianrhod

Grand succès de lecture.

Arianrhod

Sous titre : Le Souffle du Chêne

 Ormhael (Marie Roca)

Edition : Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 2-9515059-0-6

Prix public : 20 €       465 pages.

Frais de port actuels : 5,30 €

Roman celte,captivante saga celte, d’après une histoire vraie. 1er siècle avant notre ère. Auvergne et Ecosse.

Suit le roman L’Aigle Arverne. Présenté sous jaquette.

A obtenu le prix du roman historique de l’Académie Internationale Littéraire de Lutèce. Grand succès de lecture.

Le Captif de Saône

Marie Roca

Editions Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 2-9515059-4-9

Prix public : 20 €

300 pages.

Frais de port actuels : 5,30 €

Roman Historique sur la ségrégation des Cagots, intouchables, voilés, et charpentiers attitrés de l’Eglise. Révolte d’un jeune cagot.

Lyon XVIIème siècle. Annexes historiques.

Grand succès. Ce livre es tle premier roman sur ce sujet, marie Roca ayant été la première a faire une émission sur le sujet des cagots, à entendre ou réentendre que BTLV.

Autres Humanités

Marie Roca

Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 978-2-9528465-1-6

Prix Public : 18 €

108 pages.

Frais de port actuels : 5,30 €

Cryptozoologie et Histoire.

Géants, Hommes Sauvages Velus (Yéti, Bigfoot, Marfolats des Alpes) Humanités de la mer, etc…

Très belle qualité graphique. Très beau papier. Riche iconographie. Illustration originale de couverture de l’artiste-peintre Yannick Sanchez. Très grand succès.

Les Fantaisies de la Lune

Marie Roche/Marie Roca

Editions Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 978-2-9528465-2-3

15 €

104 pages.

Frais de port actuels : 3,55 €

Nouvelles fantastiques et récits de faits historiques réels, fantastiques.

Revivre

Marie Roca

Editions Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 2-9515059-3-0

20 €

200 pages.

Frais de port actuels : 5,30 €

Essai sur les questions de la vie, de la mort, des preuves d’autre vie après la mort du corps. Un témoignage exceptionnel constitue la seconde partie du livre. Livre très optimiste.

Sages Paroles des Chefs Indiens

Ormhael/MarieRoca

Editions Ormhael Publication/OrPubli

ISBN : 2-9511509-2-2

20 €

104 pages

Frais de port actuels : 3,55 €

Recueil des superbes et sages paroles des grands chefs amérindiens Seattle, Chef Joseph, Black Elk, Red Cloud, Sitting Bull, Géronimo, etc… Magnifique. Superbe présentation sur papier cartonné.

Enquête sur des faits réels : Des personnes disparaissent dans des conditions irrationnelles, parfois devant des témoins médusés. Certains réapparaissent parfois des années plus tard… L’auteur a connu un retraité disparu une nuit de son appartement fermé à clé de l’intérieur, fenêtres et volets clos en étage élevé, et ce, en présence de son épouse. Elle a découvert des centaines de cas similaires partout dans le monde.  Chaque page révèle une histoire époustouflante, mais bien réelle.

Marie Roca

ISBN : 978-2-952-8465-4-7

23 €

363 pages

Frais de port actuels : 5,30 €

Ce livre reçoit le parrainage de la radio BTLV.

Le Mystère de l’Horloge Bretonne.

Nouvelles. Parution récente, à l’automne 2018. Il plaît beaucoup et à tous âges.

Ces histoires frissonnantes à souhait se déroulent toutes en divers lieux de Bretagne. Tous publics à partir de l’adolescence.

Auteur : Ormael

ISBN : 978-2-9528465-5-4

18 €

138 pages

Frais de port actuels : 3,55 €    

Non représenté car épuisé : Recueil de nouvelles : L’Incantation aux Sources; manuscrit primé à l’Académie de Lutèce et la plupart des nouvelles ayant individuellement été primées.

Où que vous résidiez, n’hésitez pas à passer commande à : editionorpubli@gmx.fr

L’auteur a 163 € de retraite après quatorze années de fonction publique comme fonctionnaire d’Etat et étant handicapée sans pension. Revenu à comparer aux retraites données à des personnes étrangères qui n’ont jamais travaillé en France.

L’éditeur a juste la passion de la belle écriture et a trouvé son écrivain phare. Son but n’est pas l’argent, cette activité se faisant à perte.


Jésus dit à Pilate qu’il n’est pas juif.

Tout d’abord, pour les ignares qui diraient encore qu’on n’a pas de preuves de l’existence de Jésus, c’est un combat perdu d’avance; en effet, nous possédons les comptes-rendus d’activités de Ponce-Pilate lorsqu’il était procurateur de Judée, et ces comptes-rendus sont aujourd’hui dans les archives du Vatican. Ces documents parlent de Jésus, de son procès et de sa mise à mort. Outre les documents de Pilate lui-même parlant de Jésus, d’autres témoins romains ont écrit directement à son sujet, comme par exemple ce décurion romain qui écrivit à sa famille pour parler de Jésus et d’un miracle qu’il lui avaitde ses propres yeux vu faire et non des moindres. Une femme avait accouché d’un enfant mort-né et cet accouchement datait de plusieurs heures. On relata à Jésus le désespoir de cette jeune femme et Jésus se rendit chez elle, prit l’enfant mort-né, l’éleva en implorant son père, et l’enfant se mit à crier avec vigueur, vivant ! Ce miracle qui n’est pas sans rappeler la résurrection de Lazare, frère de Marie (Marie-Madeleine) mort depuis plusieurs jours et dont le corps commençait à se décomposer eut lieu devant ce décurion romain qui le relata à sa famille. Tous ces documents sont bel et bien non seulement contemporains de Jésus, mais de gens qui furent en relation directe avec lui, dont le rapport de Ponce Pilate procurateur de Judée concernant la condamnation de Jésus. On se demande pourquoi ce témoignage n’est jamais lu aux fidèles, mais on comprend pourquoi lorsqu’on sait que depuis Vatican 2 on nous a ajouté ce non sens « Jésus était juif ».

La Judée comportait divers territoires, dont la Galilée peuplée de celtes, et Jésus était Galiléen par sa mère comme par son père d’adoption, donc, sa partie humaine procédait des Celtes et non pas des juifs. Le territoire des juifs à proprement parler était situé dans la partie sud de la Judée.

Il ne faut pas confondre judéens et juifs, puisque le terme judéens inclut aussi les non juifs, dont une colonie grecque proche de la Galilée. Ce n’est pas un hasard si plusieurs des apôtres du premier cercle étaient grecs, comme Philippe ou encore André et son frère.

Oui, Jésus a dit à Ponce Pilate qu’il n’était pas juif et qu’il n’était pas « le roi des juifs ». La pancarte sarcastique qui fut mise sur la croix au-dessus de Jésus était une exigence de cette pourriture de Sanhédrin gouverné par les Pharisiens, secte qui adorait Satan et que Jésus dénonça sous le nom de « synagogue de Satan ». Jésus distingue donc bien entre les juifs ordinaires et la secte des Pharisiens, mais par l’argent ces gens avaient le pouvoir, tout comme les Franc-maçons de nos jours.

Voici ce texte que chacun doit lire et relire pour bien comprendre. Les évangiles ne retiennent qu’une bribe de ce texte : « Tu l’as dit ». Il y a une raison à cela; par peur d’être à leur tour mis à mort, la plupart des apôtres ne se montrèrent pas, et du reste les Pharisiens firent un tri de la populace qui pouvait entrer dans l’enceinte, pour ne retenir que les personnes hostiles à Jésus, et en majorité les Pharisiens. Seul Jean put se faufiler incognito et rapporta ce qu’il avait pu entendre et voir à ses collègues. Hélas, de nos jours, même le témoignage de Jean est incomplet. Voici donc ce que vous pouvez lire dans les archives des rapports d’activité de César en Judée, au Vatican :

« Lorsque Jésus comparut devant Pilate, celui-ci l’interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d’autres te l’ont dit ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d’ici. » Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. »

Après lecture de ce rapport, on voit que :

  1. Pilate traite Jésus comme un juif puisque les juifs de la secte satanique des Pharisiens, futurs fondateurs de l’islam, voulaient sa mise à mort et que Pilate qui avait des affaires d’argent avec eux se sentit obligé de leur accorder cela.
  2. Dans sa réponse, Jésus dit bien n’avoir jamais proclamé être le « roi des juifs » et dit à Pilate qu’il ne fait que rapporter ce qu’on lui a dit mais que lui n’a rien à voir avec cette affirmation, et dans sa réponse il dit bien : « Que je ne sois pas livré aux juifs » Par conséquent, une fois de plus car c’est récurrent dans les évangiles, Jésus dit qu’il n’est pas juif. Lorsque des juifs vinrent le questionner sur un sujet il leur demanda : « Que dit votre loi à ce sujet ? » Il parle de la loi de Moïse comme étant celle des juifs, donc il ne se situe pas parmi les juifs ! C’est la parole de Jésus lui-même. Exemples :
    « Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai; »

    Jésus dit bien dans VOTRE LOI et non pas dans NOTRE LOI. Il n’est pas inclus dans cette loi car il n’est pas du tout juif ! Il ne faut plus faire la confusion entre Judéens et Juifs ! La Judée ou Palestine est le nom donné par Rome à tout le territoire qui comprend aujourd’hui Israël, la Jordanie et les territoires palestiniens. Cela inclut donc des peuples divers et pas seulement les juifs. Tout ce territoire est l’ancien territoire du royaume du roi David, lequel roi David était certainement plus celte que juif. Le nom même de David n’est pas sans évoquer le mot Druide, V se confondant avec U. Les Pharisiens et les Saducéens étaient deux sectes juives influentes par l’argent, mais dont les doctrines étaient opposées, mais ces deux sectes se sentirent menacées par la venue de ce personnage hors normes que fut Jésus. Les deux tentèrent de le piéger, mais n’y parvinrent pas, alors elles s’entendirent pour organiser sa mise à mort pour conserver leur propre pouvoir par l’argent et la corruption. Si on sait sans contestation possible que les Pharisiens donnèrent naissance à l’islam, on évoque moins les saducéens, alors sachez que ce sont eux qui vinrent en Europe dans la foulée de César pour faire le métier de préteur d’argent et souvent usuriers. Ils partirent à la chute de l’empire romain, puis ils revinrent au Moyen-âge. A noter le rapprochement entre le nom du marquis de Sade et celui des Saducéens… tous des sadiques !
  3. Il est donc évident qu’on ment au monde entier et d’abord aux chrétiens en nous parlant de « judéo-christianisme » puisqu’il y a rupture entre les deux et jésus le dit : « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. » Jésus réfute la doctrine juive sauf visiblement les dix commandements.
  4. Lorsqu’on le suit on ne se réfère pas aux textes juifs de l’Ancien testament, mais seulement aux évangiles.