A lire ou relire : toutes sortes de sujets.

En voilà pour tout le monde, de quoi s’informer, s’instruire, réfléchir sur plein de sujets différents.
Pour ceux qui ont déjà lu ces articles, je suis certaine que vous aurez plaisir à relire certains d’entre eux. Interrogation écrite à la rentrée ! Bon, là je rigole.

La Laminine, protéine structurelle de notre corps a la forme de la croix de Jésus

Donner ses organes, c’est piéger son âme ! Ne vendez pas votre âme, donc refusez !

Lien vaccins-autisme : plus de 100 familles françaises portent plainte. Etudes scientifiques le prouvant ajoutées.

21 ans, en pleine forme, et 12 secondes plus tard : squelette !Terrifiant et vrai !

Non à l’holocauste et au puçage par vaccins ! Pétition à signer massivement partout.

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

Ils ont vu et rencontré des reptiliens !

Amitié entre un Bigfoot et un amérindien.

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Libérez-vous pour libérer l’humanité.

Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le Sacré-cœur m’est apparu !

Le sexe supérieur selon la nature est la femme.L’Algérie produit des immortels… L’escroquerie des Algériens.

Songe de la corde de lumière. 1991.

Rêve du temple d’énergie.

Message du ciel et photographie magique.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.Ma vie chez les elfes. Première partie.Ma vie chez les elfes. Seconde partie.

Le lourd secret de Serephine…

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Transportées dans le passé en Belgique.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Darwinisme : des scientifiques demandent son abandon.

Une énorme tempête soudaine sauve les chrétiens persécutés !

 

Enlevé par les E.T, ils lui revèlent…

Gerry Battles, un charpentier à la retraite âgé de 61 ans marchait en direction de sa maison, le jour de Noël, quand il aurait été frappé par des extraterrestres. Cette histoire se serait déroulée dans le ville de Pallaskenry, dans le comté de Limerick, en Irlande.
L’homme était en compagnie de l’un de ses amis. C’est alors que des êtres venus d’ailleurs l’auraient brièvement agressé avant de l’enlever. Gerry s’est alors retrouvé totalement paralysé. En face de lui se trouvait un extraterrestre dont la tête avait la forme d’un « cône ». Il raconte : « J’étais à seulement quelques minutes de ma maison. C’était une nuit claire et sèche. Vous auriez pu lire un livre avec la lumière qui illuminait la nuit. Mais je n‘étais pas attiré par la lumière des étoiles ou de la lune.. mais par une lumière blanche provenant de l’autre bout du ciel. »
Après avoir été attiré par cette lumière blanche, Gerry se souvient avoir été à bord d’un vaisseau spatial avec environ quarante autres personnes – tous avaient une attitude normale et se tenaient debout immobiles comme des statues.
« C’étaient tous des hommes, de différents groupes d’âge, tous se tenant épaule contre épaule comme des mannequins. »
« Je me souviens d’un homme à côté de moi portant un manteau de style Columbo et un chapeau. Nous étions tous dans un état de paralysie, je ne pouvais bouger que mes yeux, mais je ne pouvais pas voir grand-chose. »
« La prochaine chose dont je me souvienne est que je flottais dans une autre grande chambre avec une vue à 360 degrés. C’était alors que j’ai vu cet extraterrestre. »
« Je ne pouvais pas dire à quel point il était grand ou même s’il avait des bras ou des jambes, tout ce que je me souviens est sa grosse tête en forme de cône et ses beaux yeux énormesIls étaient noirs comme le jais, presque comme des miroirs. Il m’a parlé par télépathie et m’a dit : vous n’êtes pas effrayé comme les autres. »
L’alien a alors demandé à sa victime ce qu’il aimerait voir. Ce dernier répondit « Le pôle Nord ».
En un clin d’œil, ils ont été transportés vers le pôle Nord.
L’extraterrestre lui aurait indiqué que l’humanité allait disparaître de la même manière que les dinosaures, c’est-à-dire à cause d’un gigantesque astéroïde. L’alien lui a révélé :
« Dans les 850 prochaines années à partir de maintenant, un astéroïde géant de la taille de Munster va s’écraser sur votre planète. L’astéroïde va arriver sur votre planète à partir du 35ème quadrant. Nous sommes quatre millions d’années lumière plus avancés que vous ne l’êtes. Nous vous observons depuis des millénaires. Pendant tout ce temps vous n’avez excellé dans seulement deux domaines : La guerre mondiale et le mensonge envers vos semblables. » Vous devez utiliser la force. Ne soyez plus qu’un avec la force. Exploitez la force. »
Gerry a dit que l’extraterrestre l’avait aussi mis en garde de ne pas faire confiance aux gouvernements ou aux banques puisque ces derniers « nous mentent depuis le premier jour. »
Il n’a aucun souvenir de la durée de cet enlèvement et il n’a aucune explication de la manière dont le manteau qu’il portait ce soir-là ait été trouvé sur le toit de l’hôpital régional.
« Je ne sais pas comment il est arrivé là. »
Source
http://www.irishmirror.ie/news/irish-news/irishman-claims-abducted-aliens-who-7345219,
Ce que j’en pense : ces êtres ne sont nullement animés de bonnes intentions envers nous, car si tel était le cas, alors ils n’enlèveraient pas les humains, ne s’en serviraient pas de cobayes mais leur feraient des révélations utiles, ce dont ils s’abstiennent. Ils nous manipulent par la peur et ils nous pompent de l’énergie en nous inspirant de la peur, et justement, l’E.T souligne que Gerry ne ressent pas la peur, donc, il va tenter de lui infliger la peur en lui parlant d’un astéroïde qui va frapper la terre comme cela fut pour les dinosaures. Sauf que, notre science qui a progressé évoque d’autres hypothèses plus probables concernant la disparition des dinosaures.
Pour ces E.T nous sommes comme des vaches à lait, mais l’énergie qu’ils nous prennent provient de nos décharges d’adrénaline par angoisse et peur !
La fait que le manteau de Gerry fut retrouvé sur le toit de l’hôpital prouve deux choses.
L’une qui fut occultée de sa mémoire est bien qu’il fut déshabillé donc soumis à des prélèvements.
La seconde est bien qu’il fut emporté vers le haut, ensuite, ils ont balancé le manteau qu’ils avaient oublié de lui remettre.
Vous voulez vous protéger de ces démons ?
Voici ce qu’il faut faire et à renouveler régulièrement :
Libérez-vous pour libérer l’humanité.
Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le lourd secret de Serephine…

En 1871, Serephine Long était une jeune femme de dix-sept ans, qui fut enlevée par un bigfoot et détenue dans une grotte de Morris Mountain habitée par un certain nombre de Bigfoot. Toutefois, celui qui  l’avait enlevée la considérait comme sa femme, avec ce que cela signifie. Très malade, elle négocia avec son ravisseur la possibilité de rentrer chez elle, après une année de captivité. Il eut pitié d’elle, la chargea de nouveau sur son épaule et la déposa près de l’endroit où il l’avait kidnappée. Elle fut retrouvée, incapable de dire un mot pour expliquer sa disparition, son absence d’une année. Elle tait vraiment très malade et peu après, elle donné naissance à un bébé étrange et difforme qui mourut peu après sa naissance. Si Serephine a vécu cela à dix-sept ans en 1871, elle se garda d’en parler, de raconter l’incroyable vérité, même à ses parents, et ne dévoila son épreuve qu’en 1929. Elle avait 58 ans et toute sa raison. Elle décéda en 1941 à 87 ans.

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Tout le monde a entendu parler du Bigfoot aussi nommé Sasquatch en Amérique, mais à peu près tout le monde ignore que l’Amérique n’a pas à elle seule le privilège d’avoir ou d’avoir  eu ce type de créatures.
Je leur consacre un gros chapitre dans mon livre : « Autres Humanités »
Les cas de rencontres, et même d’enlèvements par ce type  de créatures velues, très grandes, environ 2,30 m pour les femelles, 2,60 m pour les mâles et jusqu’à plus de trois mètres pour certaines de ces créatures sont finalement relativement fréquents. En terme de cryptozoologie, on les nomme Hommes Sauvages Velus, et en abrégé HSV.  Il existe des photographies et des prises de vues, généralement fortuites montrant ces êtres qui semblent très proches de l’humanité.
La plupart du temps, ces êtres massifs, velus ont une bosse sur le crâne, comme les gorilles, ce qui fait qu’on les dit pongoïdes.
Pour commencer fort sur ce thème, voici quelques histoires d’enlèvements par ces créatures. Certaines sont un peu connues, d’autres moins.
D’une manière générale, on constatera, et j’ai des témoignages en réserve, que lorsqu’un homme mâle est enlevé, c’est un peu comme pour être montré comme spécimen humain, à la famille du bigfoot, et à un moment, on le laisse partir.
Par contre, lorsque le sujet enlevé est une femme, c’est une autre histoire…

Ostman

Albert Ostman en 1957

En 1924, Albert Ostman, un bûcheron canadien, alla camper près de Vancouver (Canada). Une nuit il se rendit compte que son sac à dos avait été saccagé mais il alla se coucher. Au milieu de la nuit, il fut brusquement réveillé par quelqu’un ou quelque chose qui le souleva alors qu’il était dans son sac de couchage. Il ne put rien faire et fut secoué pendant des heures et enfin jeté au sol.
A l’aube, il réalise qu’il s’agit de quatre ravisseurs : deux adultes et deux enfants, des hominidés géants et poilus. Ces créatures mi-hommes, mi-singes ne lui font aucun mal mais le retiennent captif six jours. Il ne parvient à s’échapper que lorsque le mâle le plus vieux et le plus grand tombe malade après avoir ingurgité du tabac qu’il avait pris dans le sac d’Ostman.
Ostman a également dit avoir été déplacé sur près de 80 km en 3 heures, et avoir observé la famille de sasquatch ingurgiter des aiguilles de sapin et de l’herbe.
Ce qui rend crédible ce cas est sans doute le fait que Ostman ne pouvait pas avoir connaissance de cas semblables survenus ailleurs dans le monde, et par ailleurs le fait qu’il garda des années pour lui sa mésa entures, jusqu’en 1957. Ostman vivait sainement, ne se saoulait pas et n’avait rien d’un affabulateur.
Le cas suivant, celui d’une jeune femme est arrivé en 1871 en Colombie Britannique
 Une jeune femme de 17 ans nommée Seraphine Long a été emmenée dans une grotte par un Sasquatch à Morris Mountain. Elle y resta avec un groupe de Bigfoot pendant environ un an, mais c’était principalement le plus grand spécimen du groupe qui ne voulait pas la laisser partir. Séraphine suppliait constamment son ravisseur de la laisser partir, et environ un an plus tard, son ravisseur l’emporta et l’abandonna à l’endroit où elle fut kidnappée. Quand elle fut finalement retrouvée, elle était très mal en point. Elle n’a dit à personne  avoir été kidnappée par un Bigfoot, jusqu’en 1929. Elle avait alors 75 ans.
En 1928, toujours en Colombie-Britannique, un trappeur américain a déclaré avoir été enlevé par un Bigfoot. Comme Albert, il fut enlevé pendant son sommeil. Il fut porté pendant environ trois milles par une très large créature et, soudain la créature le laissa tomber avec son sac de couchage sur le sol d’une grotte peuplée d’une vingtaine de créatures velues.
Le trappeur pensait que ces énormes humanoïdes velus allaient le manger car il voyait beaucoup d’os sur le sol. Ces créatures étaient très intrigués par ses vêtements. Après un certain temps, ce groupe de Bigfoot a commencé ne se soucia plus de lui et le laissèrent seul. Le trappeur saisit sa chance de s’enfuir et il courut aussi vite qu’il le put. Cet enlèvement survient seulement cinq ans après celui  d’Albert Ostman et de façon très similaire. Or, souvenez-vous que Albert n’a rien dit à propos de son enlèvement jusqu’en 1957, ce qui rend ce cas d’enlèvement Bigfoot très intéressant. Il ne peut pas avoir été calqué sur celui d’Ostman; il est juste semblable.

 

En Chine : Le Yéren.
Représentation du Yéren en photo de une de l’article.
Si vous croyez que le continent américain, essentiellement en sa partie nord a le privilège d’avoir ces Hommes Sauvages Velus, ces rencontres fortuites entre membres de leur espèce et de la nôtre, et les cas d’enlèvements qui vont avec, alors vous êtes bien loin d’avoir toutes les données.
Bigfoot existe partout ou presque, et presque partout nous avons des témoignages.
Voici par exemple un cas concernant le Yéren en Chine. La description du Yéren est celle du Bigfoot, mais en encore plus grand et d’un faciès plus cruel. Des bergers chinois surveillent leurs moutons, mais s’ils voient un Yéren approcher, alors ils partent vite se cacher. Le Yéren attrape un mouton, le tue à mains nues, lui dévore les entrailles sur place. Oui, c’est terrifiant, et les témoignages se ressemblent tous.
En 1957, dans un village éloigné en Chine, un homme a entendu sa fille crier, or, la fille gardait le bétail lorsque, de nulle part, un énorme humanoïde velu de 2,70 m ou plus l’a saisie et a tenté de l’enlever. Le père accourut aussi vite qu’il le put, mais  hélas, ce fut pour voir sa fille être emportée par cet être énorme. Avec la force du désespoir, le fermier Alors se saisit d’un bâton et commença à frapper le Yéren. Le Bigfoot local laissa tomber la fille et commença à s’enfuir, mais comme il fuyait, il s’enlisa dans un marécage, et hommes, femmes et enfants du village, tous alertés battirent à mort la créature.
Bon, j’arrête là pour aujourd’hui, mais si vous en voulez d’autres, il y a de quoi vous satisfaire, et avec des histoires encore plus étonnantes encore, mais vraies !
Faîtes maintenant connaître très largement partout, et si le nombre de lecteurs est suffisant, vous aurez bien vite la suite…
Mettez des j’aime au -dessous de cet article, des commentaires aussi.

scanimpressioncouvertureautreshumaniteacutes_zps0dcc8c29

 

Le gouvernement extra-terrestre.

Révélations de Snowden sur le gouvernement extra-terrestre.

A chacun de se faire son opinion.

http://pleinsfeux.org/documents-de-snowden/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+PleinsFeuxSurLheureJuste+%28Pleins+Feux+Sur+l%27Heure+Juste%29#.UtZeJGB3s5s

 

Sauvée d’une abduction par…

Témoignage d’abduction avortée par appel à Saint-Michel !
A faire connaître largement en tous pays, et en toutes langues ! Il  existe un moyen chrétien de faire cesser une abduction en  cours, et le témoin des faits suivants l’a mis en oeuvre avec succès !
Ce témoignage me fut apporté par une lectrice de mon premier blog.
Lors d’une abduction dans l’astral, et non pas corporellement, j’ai moi-même fait appel à mon ange-gardien et je fus ainsi sauvée. Je ne pense pas avoir eu d’abductions physiques au sens du corps physique. Par contre, outre le témoignage que vous allez dire ci-dessous, j’ai aussi eu le témoignage d’une personne qui m’est proche, et qui fit appel à Saint-Michel au débit d’une telle tentative d’enlèvement, et elle aussi fut immédiatement libérée, car les entités du mal reculent toujours devant l’archange Saint-Michel ou Michael, que nos anciens celtes connaissaient sous le nom de Lug..
Cela nous prouve que ces entités qui procèdent aux abductions et se livrent à des expériences et manipulations sur les humains abductés, relèvent du monde démoniaque et opèrent pour le mal ! Cela fait taire le message que donnent parfois ces entités, au sujet d’une « confédération galactique » !
La foi chrétienne est la bonne, à condition de ne pas se laisser robotiser, de demeurer libres.
Voici un témoignage d’une lectrice montrant que l’appel à St Michel fait fuir les entités du mal !
A nous de nous en souvenir à chaque instant de la vie, y compris pour la situation de la France, de l’Europe et du monde.
  • Bonjour ! Ce sujet me touche particulièrement , je vis en outremer et  vers août 2014, j’ai eu une visite nocturne qui jusqu’à maintenant me laisse perplexe , je voudrais préciser que j’ai tout de même un passif lié au paranormal depuis le jeune âge, et même en grandissant j’ai toujours été attiré par le paranormal, j’ai lu pas mal de choses à ce sujet , de même sur les OVNI et sur les abductions mais je n’aurais jamais imaginé être un jour victime d’une tentative d’abduction en pleine nuit
  • Mon frère dormait dans son lit à l’autre bout de la chambre, cela s’est passé comme le témoignage de la dame (vidéo), j’avais l’impression d’être dans un rêve  mais ce qui m’a clairement fait comprendre que je ne rêvais pas c’est la terreur et la peur que je ressentais à ce moment là dans mon lit, j’étais paralysé et je sentais clairement comme si j’étais maintenu par les poignets par une poigne solide mais terriblement glacée,  j’ai voulu appeler mon frère , mais je ne pouvais pas .
  • Ma gorge était comme bloquée; à un moment donné j’ai senti clairement qu’on me tirait de mon lit, et  j’ai paniqué encore plus, j’ai appelé mon frère presque frénétiquement  mais rien à faire, rien ne sortait de ma gorge et pourtant j’étais dans la même pièce que lui ! Au bout d’un moment près de mon lit , je vois apparaître deux êtres aux cous et aux membres très allongés, la peau étrange, crânes nus, deux grands yeux  d’un noir profond, ils me regardaient.  Je les ai entendus parler entre eux, leur langage étaient un étrange mélange de clappements et de grognements qui m’a terrorisé; j’appelais toujours mon frère mais aucun son ne sortait de ma gorge.
  • Dans ma tête j’ai prié pour que quelqu’un m’aide au plus vite et puis avec désespoir, je ne sais pas pourquoi je me suis mise à prier, à prier, avec ferveur,  St Michel.  J’ai fermé les yeux et je me suis centrée sur ma prière, je lui ai demandé donc  de venir à mon aide, de me sauver d’eux , j’ai essayé de ne me centrer que sur cela et au bout d’un moment  quand j’ai ouvert les yeux , j’ai encore vu ces deux êtres  toujours près du lit mais il y avait quelque chose de différent dans leurs comportements, ils semblaient plus agités, ils regardaient autour d’eux, ce qui me maintenait par les poignets s’était volatilisé et puis brusquement  ils se sont désagrégés dans l’air .
    Etrangement , quelque chose m’a poussée à me rendormir, en paix, c’est au réveil que je me rendu compte de la gravité de ce qui s’était passé dans la chambre, quand j’allais dormir dans mon lit, je restais bien consciente que cela pourrait se reproduire mais depuis rien ne s’est passé mais je ne baisse pas ma garde, j’observe ce qui m’entoure, je me demande encore pourquoi moi ? Que voulaient-il ? Des questions qui restent sans réponses….
    Je voulais donc  témoigner de ce que j’avais vécu, et une fois que cela vous arrive personnellement , vous ne pouvez plus écouter ces témoignages avec distance.

Témoin d’une abduction par les E.T.

Voici un témoignage d’une étudiante qui assista à l’abduction de son colocataire. Je remercie Parvati du site entite.over-blog d’avoir traduit ce cas.
« Je me suis toujours passionnée pour les phénomènes d’enlèvements et l’ufologie en général, mais ce fut un fait ô combien étrange qui m’éveilla à une certaine réalité dont je n’ai plus aucune raison de douter.  
Il y a environ trois ans, je vivais à San Francisco. Michael, mon colocataire, affirmait avoir été enlevé tout au long de sa vie. Il racontait que des êtres le traquaient de ville en ville, et peu importe où il habitait, ils continuaient de se manifester, habituellement la nuit. Ils apparaissaient tout d’abord sous la forme d’une lumière brillante, et se matérialisaient ensuite dans sa chambre. D’après ses dires, il avait même été enlevé dans la maison que nous partagions, mais s’il ne m’avait pas parlé de ces visites, c’était de crainte que je ne le prenne pour un fou.
Trois semaines plus tard, une amie vint passer la soirée chez nous. Michael alla se coucher le premier, et ce n’est que deux heures plus tard qu’elle et moi décidâmes d’aller nous coucher pour nous endormir aussitôt.
Soudain, je fus complètement réveillée ! Des lumières d’une brillance exceptionnelle illuminaient les sombres rideaux de mes trois baies vitrées. Je m’assis bien droite sur mon lit et hurlai : « Les lumières, les lumières, vois-tu les lumières ? » Mon amie, qui dormait profondément à côté de moi, se réveilla et dit : « Quoi ? »
Elle n’avait rien vu, mais elle me dit que j’étais aussi blanche qu’un fantôme. Je lui dis que je m’étais réveillée d’un profond sommeil, comme si, inconsciemment, je me doutais de quelque chose. A ce moment-là, toute la fenêtre s’illumina. Je regardai l’horloge, qui indiquait 2 h 03. Malgré les propos rassurants de mon amie, qui ne se faisait aucun souci, j’eus du mal à me rendormir.
Au matin, je me levai sans bruit, afin de ne pas la déranger, et j’allai à la cuisine me préparer un bol de céréales. Michael était en train de se faire du café. L’air on ne peut plus sérieux, il me dit : « Ils sont venus cette nuit. Je sais bien que pour toi, ce sont des histoires, mais ils sont revenus cette nuit, vers les 2 h. » Je lui fis part de que j’avais vu, non sans avoir failli faire tomber mon bol. Michael était soulagé de voir qu’enfin je le croyais.
Depuis lors, j’ai appris que les personnes se trouvant aux côtés des « abductés » peuvent parfois assister aux évènements. J’ai évidemment changé d’opinion. Plus que jamais, je crois qu’une intelligence supérieure s’est manifestée cette nuit-là, et je peux, de par mon expérience, étayer les récits des témoins. »
Lise Milner, Los Angeles, janvier 1997
Compilé par Fate Magazine