Pour rajeunir votre peau : un soin naturel, à la portée de tous.

Il y a deux mois, une amie me demanda si j’avais un secret pour avoir des mains paraissant celles d’une femme de vingt ans de moins que mon âge réel, lequel est l’âge de la retraite.
A vrai dire, j’ai sans doute un patrimoine génétique avantageux en matière de vieillissement de la peau; toutefois, j’avais quant à moi constaté que ce vieillissement de la peau des mains et de leur aspect commençait à s’imposer en peu de temps. J’ai répondu à mon amie que je ne faisais rien de spécial, et qu’en plus, n’ayant plus de lave-vaisselle en état de marche depuis dix ans, ça ne devait pas arranger mes mains. Tout cela était la vérité.
Il y a quelques jours, je me suis replongée dans mes savoirs druidiques concernant les soins de la peau, et j’ai tout de suite mis en application une méthode simple, avec un produit simple, mais attention, naturel, bio, non trafiqué, sans additif ni mélange. Je parle du miel, et j’ai choisi un miel de châtaignier bio, que j’achète chez l’apiculteur, sachant que ses abeilles ne butinent que dans une zone exempte de tout produit chimique !
A partir du moment où vous connaissez votre apiculteur, les endroits où ses ruches sont placées pour tel type de miel, sachant que l’abeille ne butine pas plus loin qu’à deux km à la ronde, si vous avez l’assurance que la zone est entièrement consacrée au bio, c’est gagné.
Méthode :
Prenez une goutte de miel et posez-la sur l’une de vos mains, le soir avant de vous coucher. Massez énergiquement votre main, à commencer par le dessus, puis doigts, entre doigts, paumes. Massez fortement  jusqu’à ce que l’essentiel du produit soit absorbé par la peau. A la fin, au bout de plusieurs minutes de massage énergique, s’il reste du produit, essuyez avec une serviette de toilette sèche. Procédez de même sur l’autre main.
Rapidement, vous verrez à quel point vos mains auront rajeunies.
Ce n’est pas tout. Je fais désormais pareil avec les avant-bras que le soleil m’a beaucoup abîmés ces jours. Je ne m’expose pas, mais il suffit d’aller étendre le linge pour faire les frais de l’atteinte du soleil. Mes avant-bras sont redevenus doux, la peau s’est resserrée, et je viens de rajeunir de vingt ans, là encore, en quelques jours à peine.
Ce n’est toujours pas tout !
Les rides ! J’en ai peu, mais celle du lion est assez marquée… enfin, était ! En quelques jours de massage au miel, elle a presque disparue.
Les personnes qui ont patte d’oie et autres rides d’expression  (pour le moment, ce n’est pas trop mon cas) peuvent essayer, d’ailleurs à présent, chaque soir, c’est tout le visage que je masse avec du miel, et c’est la cure de jouvence. Essayez aussi sur les cernes si naturellement vos yeux sont très cernés, car cela les réduit.
Alors, soit vous restez avec vos appréhensions du « mais ça colle » ! Soit vous tentez le coup, mais hélas pour vous, avec un miel trafiqué et non pas bio, pas assez liquide, trop fort, et je ne puis vous garantir le même résultat, soit vous prenez le même type de miel que moi,  châtaignier bio, et vous ne vous arrêtez pas au « ça colle », vous massez vigoureusement votre peau et assez longuement avec cette goutte de miel, et vous constatez les résultats favorables.
Lorsque toute la peau du visage se retend et que l’ovale du visage revient, on se dit qu’on s’en fiche si ça colle un peu, et d’ailleurs, ça ne colle pas longtemps.
Paraître vingt ans de moins que son âge réel, cela en vaut la peine. Pour mes mains, on dirait celles de mes vingt ans.
Publicités

La publicité génocidaire nazie d’Ikéa !

Ikéa, on n’y va pas ! C’est la réaction que devraient avoir tous les européens de souche, les blancs du fait du génocide de la variété humaine européenne prônée par le message d’Ikéa dans l’une de ses dernières publicités dont nous sommes matraqués à la télévision.
En principe, une publicité vante un produit ou une gamme de produits en les montrant.
Une publicité d’Ikéa ne s’attache pas du tout à montrer ses produits dans son spot, mais à donner le message aux jeune filles de la race blanche européenne, et surtout aux plus blondes : délaissez votre race et participiez à son génocide par métissage, en vous accouplant avec des noirs, en procréant avec eux.

Ce spot sous l’égide d’une marque mais ne faisant pas du tout la publicité des produits de cette marque n’a donc qu’un seul but, et ce but est hautement criminel : dire aux filles blanches, surtout aux plus nordiques : couchez avec des noirs, reproduisez-vous avec, et délaissez les hommes de votre race, afin que cette race blanche disparaisse !

Lorsqu’on agit par la propagande pour faire disparaître une race, on fait ce que firent les nazis : un génocide, et c’est un haut crime contre l »humanité. (Nuremberg).

C’est extrêmement grave.

Le message est enrobé de telle manière qu’il tend dans tout son racisme évident à faire accroire aux personnes jeunes et influençables que les noirs étudient, sont plus intelligents, et les blancs plus inconséquents, font du bruit, dérangent les voisines.
C’est l’inverse du constat que font ceux qui vient en cités.
Bien entendu, on a aussi dans ce spot immonde, raciste anti blancs et génocidaire d’Ikéa, un sous-entendu sexuel maintes fois refourgué qui viserait à une prétendue mais fausse supériorité sexuelle des hommes de race noire. Là, précision : la taille du membre viril ne fait pas le bon amant; par ailleurs, les hommes de type nordique et celte sont plutôt bien montés. Enfin, il faut savoir à ce propos qu’un grand nombre d’hommes de race noire ont un énorme problème : des érections à répétitions, rapides, mais qui ne durent pas, et on nomme cela, l’éjaculation précoce. C’est le contraire d’une supériorité. C’est la raison pour laquelle beaucoup de ces hommes ne peuvent pas s’embarrasser de préliminaires, et de considération pour la partenaire. Je tiens cela d’une amie qui eut une relation de deux années avec un noir, et qui avait parlé des problèmes rencontrés à ce sujet à un gynécologue qui lui avait expliqué cela. Le noir sexuellement supérieur est une pure fiction.
Bref, le mâle idéal en matière de sexualité est bien l’européen, et particulièrement les plus nordiques, germaniques et celtes, car les hommes de race européenne sont davantage capables de maîtriser la pulsion, de faire durer l’érection et de faire durer les préliminaires qui font monter le plaisir de la partenaire.
Maintenant, pour ceux qui n’ont pas vu cette publicité très hautement condamnable pour le message implicite véhiculé, message dévalorisant la race blanche et encensant la race noire, message incitant les jeunes femmes blanches à trahir leur race et donc à empêcher que se perpétue la race blanche par détournement des partenaires naturelles féminines blanches vers une autre race, message qui est incitation à la haine raciale de la race blanche par les filles blanches, et particulièrement les plus blondes, celles représentant un potentiel propre à la seule race blanche, blondeur, yeux clairs, peau claire, ou pour ceux qui n’auraient pas compris pourquoi Ikéa ne centre pas du tout cette publicité sur ses produits, sa gamme mais sur l’idéologie génocidaire et raciste du « métissez-vous », idéologie promue par l’élite secrète satanique mondiale, la voici, et que cela aboutisse à la prise de conscience et au boycott de cette marque qui ose participer très activement au génocide de la race blanche e son propre berceau. Cette publicité est honteuse et hautement criminelle, car elle va dans le même sens que la propagande anti juifs chez les nazis.
A noter que de  très nombreux blogs et sites dénoncent ce genre de publicités manipulatrices et en premier lieu celle-ci,, la plus nazie de toutes, vraiment dégueulasse : le message du métissage est du nazisme, puisqu’il concoure au génocide de la race blanche propre à l’Europe, et de surcroît, ce message est très fortement misogyne.

Ikéa participe fortement au méga crime contre l’humanité d’incitation à la disparition de la race blanche propre à l’Europe depuis toujours.

Les filles de souche européenne : Vous voulez un bon amant ? Prenez un gars de type nordique, le plus blond possible, avec les yeux bleus, la peau claire, et vous ne le regretterez pas ! En plus, vous aurez de très beaux bébés, et de très beaux petits-enfants, à la génération suivante. Se reproduire uniquement dans sa propre race est un devoir de conscience, un devoir moral, un devoir de lignage et un devoir d’âme, et cette responsabilité nous sera comptée dans l’autre monde, pour qui aura failli et sera tombé dans l’erreur du métissage. Chaque race a ses guides, ne l’oubliez pas.

La nuit dernière, un fantôme chez moi.

Ceci m’est arrivé dans la nuit, ce jeudi matin 28 juin 2018, vers 3 heures.
Il faisait très chaud; je me suis levée pour me rafraichir dans la salle de bain située comme les chambres à l’étage.
J’ai quitté la salle de bain, et comme j’avançais devant l’escalier de bois, j’ai entendu un pas lourd monter cet escalier à partir du milieu de l’escalier. Il y a en tout quatorze marches, et je pense que l’être qui montait a monté successivement, les huitième, neuvième et dixième marches. Mon époux dormait dans notre chambre, et un jeune couple de nos enfants était endormi dans la chambre face à la nôtre. Etait-ce un cambrioleur ? J’ai braqué la lampe torche en direction de cet escalier que quelqu’un était en train de gravir.
Non, ce n’était pas un cambrioleur du tout ! Je vis une masse grise de taille et de silhouette humaines.
Je suis immédiatement rentrée dans ma chambre où j’ai gagné mon lit.
Tout est rentré dans l’ordre.
Nous avons construit cette maison il y a trente ans, dans ce qui était un champ depuis douze siècles.
Il y a douze siècles, lors d’une grande invasion, la première abbaye de la commune fut incendiée par les envahisseurs.
Lorsque nous avons emménagé, ma fille alors âgée de quatre ans et moi, nous avions les mêmes visions juste avant la tombée de la nuit, à savoir, un magnifique cheval blanc qui paissait dans le champ voisin de notre terrain, et des moines déambulant en méditant le long… de notre maison.
Notre maison est sur l’emplacement du déambulatoire de ce couvent du dixième siècle.
En 2013, nous avons fait passer les âmes des moines assassinés.
Le fantôme visiteur de cette nuit n’est pas de leur nombre. Je pense qu’il était juste en promenade…
Ce n’est pas la première fois que je fais face à un fantôme, et cela arrive souvent aux médiums dont je suis, paraît-il.

 

Tintagel : site royal de naissance du roi Arthur !

Le roi Arthur n’est pas qu’une légende. Il a réellement existé. Il y a quelques années, on découvrit un tombeau lui étant attribué avec dans le tombeau, un squelette géant; non loin, dans un autre tombeau attribué à Marlin, on découvrit un second squelette géant.
Arthur naquit d’Ygerne, épouse du roi local Vortigern à Tintagel. Sa mère aurait été abusée par l’ennemi juré du père d’Arthur, par ailleurs tué le jour même par cet ennemi surnommé Pendragon : tête de dragon.
Quant à ce surnom, cela m’évoque les têtes de dragon formant la proue des drakkars, navires viking. Est-ce à dire que Pendragon était un aventurier viking arrivé à la tête d’une escouade de drakkars ? Cela expliquerait beaucoup de choses. Rien n’interdit de penser, en effet, que les raids vikings n’aient pas commencé au compte-gouttes d’abord, sur la hardiesse d’un guerrier danois tel ce Pendragon.
Nous n’aurons jamais la clé de ce mystère. Le fait est qu’on semble avoir trouvé le site de Tintagel en Cornouailles. C’est déjà ça !

Des vestiges royaux découverts à Tintagel, lieu de naissance du Roi Arthur selon la légende

Les archéologues sont en train d’investir une mystérieuse implantation côtière, dont ils pensent qu’elle aurait pu être la maison de la royauté britannique post-romaine, à Tintagel dans les Cornouailles, lieu de naissance, selon la légende, du Roi Arthur.

Les chercheurs espèrent découvrir si Tintagel était le site d’une implantation marchande ou d’un centre en plein essor politique entre le 5ème et 7ème siècle, à la fin du règne Romain en Angleterre. Credit: Emily Whitfield-Wicks/English Heritage

Des centaines de morceaux de poterie, que n’utilisaient que des personnes de statut élevé, et du verre ont été trouvés sur le site, situé sur la côte sud-ouest de l’Angleterre. Les chercheurs rapportent que le promontoire aurait été occupé du 5ème au 7ème siècle, probablement par les rois de Domnonée, un royaume britannique natif de l’ouest de l’Angleterre au cours du Haut Moyen Âge après la fin du règne romain.

« C’est la période que nous avons coutumes d’appeler l’Âge des Ténèbres, mais nous évitons désormais ce terme » rapporte le directeur du projet Win Scutt, « mais si nous devions l’appeler l’Âge des Ténèbres, alors ce serait la partie la plus sombre« .

Scutt, conservateur régional pour l’English Heritage, rapporte que plus de 200 pièces de poterie importées de Méditerranée et de verre raffiné ont été trouvées au cours des dernières fouilles sur le site qui ont duré plus de trois semaines en juillet et août.

Ces récentes découvertes suggèrent que le site fut à un moment donné une implantation de haut rang liée au commerce avec la région de l’est de la Méditerranée, à cette époque, siège de l’Empire Byzantin ou  Empire Romain d’Orient.

Les trouvailles comprennent aussi des tessons de poterie au vernis rouge grésé dans un style identifiée comme « Phocaean red-slip ware » (céramique sigillée phocéenne) provenant de ce qui est aujourd’hui l’ouest de la Turquie.

Morceau de verre trouvé sur le site. Photo Credit: Emily Whitfield-Wicks / Courtesy English Heritage
Morceau de céramique sigillée phocéenne provenant de l’ouest de la Turquie. Photo Credit: Emily Whitfield-Wicks / Courtesy English Heritage

Les archéologues ont aussi découvert de grandes jarres de stockage provenant de la région Méditerranéenne, des amphores, qui ont contenu de l’huile d’olive ou du vin.

Bien que quelques tessons d’amphore méditerranéenne et de verre aient été trouvés sur d’autres sites du Haut Moyen Âge dans le Royaume-Uni, ces artéfacts n’ont rien de comparable avec l’abondance de trouvailles faite à Tintagel lors des dernières fouilles, ainsi qu’au cours des précédentes dans les années 1990 et 1930.

Ceci suggère que les habitants du site n’étaient pas de simples importateurs de biens étrangers onéreux, mais ils en étaient aussi des consommateurs. A une époque où le règne romain s’est effondré dans presque toute l’Europe de l’Ouest, « curieusement, cet endroit unique en Angleterre semble avoir eu des contacts étroits avec le monde byzantin et l’est de la Méditerranée » ajoute Scutt.

« Le lieu de naissance d’Arthur »

Dans les légendes anglaises, Tintagel est le lieu où naquit Arthur, le légendaire roi britannique qui aurait combattu l’invasion des saxons dans les siècles qui ont suivi la fin du règne romain.

Selon l’histoire écrite au 12ème siècle par l’évêque et historien anglo-normand Geoffrey de Monmouth, le père d’Arthur, Uther Pendragon, séduisit la mère d’Arthur, Igraine; il s’était alors magiquement déguisé en son mari, le duc de Tintagel.

Plus tard, une autre tradition explique que le futur Roi Arthur aurait vécu à Tintagel lorsqu’il était enfant. Geoffrey de Monmouth mentionna aussi Tintagel comme étant plus tard la maison du cousin d’Arthur, de la famille d’Igraine, le Roi Marc’h de Cornouailles. Il fut le mari de la princesse irlandaise Iseult, et l’oncle vengeur de son amoureux, Tristan, chevalier cornouaillais de la Table Ronde du Roi Arthur.

Bien qu’aucun élément historique n’a été trouvé pour prouver l’existence du Roi Arthur, certains historiens supposent que le tempérament du Roi Marc’h de Cornouailles pourrait dériver de Conomor, l’un des rois de Domnonée au 6ème siècle, ou bien d’un roi cornouaillais plus tardif nommé dans les écrits gallois roi de Castellmarch (March ap Meirchion)

En 1998, une pierre gravée du nom britannique post-romain « Artognou » fut découverte par les archéologues à Tintagel; cela déclencha une vague de spéculation se référant à la légende arthurienne.

Mais Scutt rappelle que le consensus qui prévaut parmi les archéologues est que cette inscription, sur la Pierre d’Artognou, fait référence à une autre personne, malgré la similarité entre les deux noms.

Les croyances populaires qui ont fait de l’actuel château de Tintagel le lieu de naissance du légendaire Roi Arthur, se sont renforcées après la découverte de la Pierre gravée d’Artognou en 1998.

Creuser pour remonter le temps.

Les récentes fouilles à Tintagel  sont la première étape d’une étude étalée sur 5 ans, menée par l’English Heritage et le Cornwall Archaeological Unit.

Scutt explique que le but principal du projet est d’établir une datation définitive du site et de déterminer la fonction de certaines des cent structures enterrées un peu partout sur le promontoire de Tintagel.

Les scientifiques s’accordent sur le fait que les structures enfouies à Tintagel sont certainement les restes d’un centre royal ayant un lien avec le Royaume de Domnonée, ajoute Scutt, mais jusqu’à présent, il n’y a pas eu de datation précise effectuée sur le site.

Il reste encore une « possibilité extérieure » que certaines des constructions enterrées soient les restes d’un monastère médiéval tardif, voire même des cabanes pour les constructeurs du château du 13ème siècle qui se tient aujourd’hui sur le promontoire de Tintagel.

Et bien que les chercheurs soient convaincus que la plupart des bâtiments du site datent du 5ème au 7ème siècle, un lien direct avec la royauté britannique de l’époque reste à prouver. « Il y a plein d’autres possibilités, ce pourrait être un site marchand basé peut-être sur l’export de minéraux cornouaillais, comme l’étain, le plomb et l’argent » continue Scutt, « nous pouvons dire que c’est de haut rang et que des gens riches vivaient ici, mais cela ne correspond pas nécessairement à un pouvoir politique, cela pourrait être un site purement mercantile. »

Merci à @VirginieTour et @yanou9c pour l’info !
Relecture par Marion Juglin.
Voir aussi :
http://www.moyenagepassion.com/index.php/2017/03/15/tintagel-site-archeologique-dexception-au-coeur-de-lactualite-arthurienne/

Génocide des veuves françaises par suppression des pensions de réversion : stop au crime contre l’humanité en France : pétition à signer et faire signer par millions de signatures partout dans le monde entier.

Pour ceux qui sont déjà avisés par mon précédent article, voici tout de suite le lien vers la pétition qui vient de commencer, alors allez-y, et activez-vous pour que cette pétition ait vite des millions de signatures et cela concerne bien le monde entier puisque nous sommes laboratoire de Satan depuis 1789 !

Hitler avait commencé à génocider une autre catégorie de population.

Macron et ses potes à commencer par Attali prennent-ils la relève de Hitler lui-même ? La France deviendrait donc un gigantesque camp d’extermination des autochtones, à commencer par les femmes âgées, parfois pas plus de la cinquantaine, veuves !

La France donne notre argent aux africains, à la fois en Afrique et ici, mais elle veut nous faire mourir de faim pour de vrai afin de voler notre argent pour le leur donner ?

A signer et faire signer d’urgence, sans relâche, massivement et dans tous les pays du monde, ici , ce en espérant qu’en Afrique, des personnes intelligentes empêcheront les africains de quitter leur continent très riche, et les feront revenir chez eux, car ce faisant, ils nous tuent, et ils en répondront devant DIEU.:

https://www.mesopinions.com/petition/social/contre-suppression-pension-reversion/44560

Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, voici l’article à lire :

Macron veut-il donc la mise à mort des veuves ?

 

Les surprises de l’Histoire !

L’Histoire de France est vaste, parfois « magique », et certains sujets furent peu abordés.
A partir de Charlemagne et jusque vers la fin du règne de Louis quatorze, une population fut discriminée en France.
Cette population n’avait pratiquement aucun des droits des sujets du roi. Beaucoup d’interdits et d’obligations les frappaient.
Ainsi, ces gens n’avaient pas le droit de vivre ne ville, ou dans les villages.
Ils vivaient dans des hameaux sous juridiction de l’Eglise, en général sur territoires d’une abbaye.
Ils n’avaient pas le droit de s’abreuver aux fontaines publiques.
Ils n’avaient pas le droit de toucher la nourriture dans les commerces ou sur les marchés.
Ils n’avaient bien entendu pas le droit de toucher un sujet ordinaire.
Ils étaient considérés comme une sous-humanité, voire comme autre chose qu’une humanité.
Ils étaient chrétiens, mais on les baptisaient de nuit. Dans l’église on les faisait entrer par une porte latérale souvent basse, et ils avaient à l’extérieur, leur bénitier réservé pour ne pas toucher l’eau des autres paroissiens.
Ils avaient leur place de côté dans l’église, et souvent avec un marquage au sol de l’insigne à patte d’oie jaune et rouge qu’ils portaient cousu sur l’épaule de leur vêtement obligatoire, une sorte de burka intégrale, noire, qui ne laissait voir ni leu visage ni leurs mains. Il leur était interdit de montrer quoi que ce fût de leur visage ou de leur corps. De ce fait, toutes sortes de descriptions étranges étaient faîtes de ces gens… par ceux qui ne les avaient pas vus !
Ils n’avaient pas le droit d’épouser un sujet du roi, et devaient donc se marier entre eux uniquement.
Le fait est que des repris de justice trouvèrent pratique de se cacher chez eux plutôt que d’être pendus, et il leur arriva de recueillir des enfants perdus ou abandonnés, et ainsi, si cette population avait au départ des caractéristiques différentes, au fil du temps, elles s’estompèrent.
Il fallait sept témoignages de ces gens discriminés pour contrer un seul témoignage de sujet ordinaire; autant dire qu’ils avaient toujours tort.
Le seul métier qui leur était autorisé fut celui de charpentier, et ils furent charpentiers habiles, et attitrés de l’Eglise et aussi des bâtiments militaires.
Au fil du temps, on les autorisa à pratiquer tous les métiers du bois.
Ils n’avaient pas de nom de famille, sauf dans le sud-ouest pour la raison suivante :
Le métiers étaient régis par les corporations, mais ces charpentiers non ordinaires ne pouvaient s’y inscrire. Toutefois, dans le Sud-ouest, personne ne voulut plus parmi les sujet ordinaires, exercer le métier de charpentier, devenu péjoratif du fait que ces parias exerçaient ce métier. Toutes les commandes de charpentes, y compris civiles échurent donc à ces parias, ces intouchables au vrai sens du terme.
Ayant tous les travaux de charpente, dans cette région ces parias s’enrichirent, achetèrent des biens qu’ils n’avaient pas le droit d’habiter, mais qu’ils pouvaient donner à louer via un notaire. Pour enregistrer les droits, il leur fallait un nom, et par conséquent, ils bravèrent l’interdit pour eux d’avoir un nom, et on connait donc dans cette région, les lignées de ces intouchables.
Avant de donner leur nom, je veux expliquer que c’est pour la seule raison de l’enrichissement de ces intouchables dans le sud-ouest, qu’on retint plus tard l’idée totalement fausse, que ces intouchables n’étaient que dans le sud-ouest ce qui est totalement faux ! Ils étaient presque partout en France, mais aussi en d’autres pays européens.
J’ai connu certains de leurs descendants, en mon enfance en région lyonnaise.
Leur nom ?
Les cagots.
Vous voulez en savoir plus ?
couvertureLe-Captif-de-Sone
Alors, vous pouvez lire un roman très documenté, avec des annexes historiques qui vous en diront bien plus, et en particulier sur les raisons vraisemblables du traitement discriminatoire de cette population, durant huit siècles !
Je n’ai pas attendu qu’on veuille bien parler du sujet sur les ondes, puisque ce roman, fruit de travaux antérieurs fut édité en 2005, il y a treize années.
Un jeune cagot refuse la fatalité de sa condition, ne veut pas vivre voilé, veut choisir sa destinée, et lorsqu’il tombe amoureux d’une jeune bourgeoise lyonnaise, il se met en très grand danger… Quelle sera l’issue de ce drame ?
Vous pouvez commander le titre : Le Captif de Saône de Marie Roca, directement à l’éditeur, à l’adresse mail suivante :

editionorpubli@gmx.fr

20 € hors frais de port (se renseigner).

 

Macron veut-il donc la mise à mort des veuves ?

Illustration : Inde, cette femme veuve va se jeter dans le bûcher funéraire de son époux !

Macron veut aussi la mort des veuves en leur supprimant les pensions de réversion, donc en les empêchant de survivre, de se nourrir !

Il faut au contraire porter de 54% (honte absolue) à, 80%, immédiatement lesdites pensions !

Soyons solidaires envers les nôtres, point-barre, parce que de l’argent on en donne partout et à n’importe qui qui vient de n’importe où et c’est notre argent.
Macron discrimine donc le genre féminin, puisque ce sont surtout les femmes qui perçoivent les pensions de réversion.

Il n’y a pas si longtemps, encore dans les années soixante, en Inde, les femmes veuves se jetaient sur le bûcher funéraire de leur époux et étaient ainsi brûlées vives. Ainsi, on considérait qu’elles ne représenteraient pas une charge pour les enfants ou la société !

A l’inverse, l’homme veuf se gardait bien de se jeter sur le bûcher de sa fidèle épouse !

Dire que certains vont chercher la sagesse en Inde, mais on voit que le patriarcat y a là encore laissé la terrible empreinte de la cruauté envers les femmes.

En Turquie ottomane, les femmes du harem qui prenaient de l’âge étaient enfermées dans des sacs cousus et noyées dans le Bosphore !

Les femmes des harems des empereurs de Chine connaissaient un sort similaire lorsqu’elles vieillissaient, ou encore lorsque le nouvel empereur ne les trouvait pas à son goût…

En France, en 2018, sans doute bien conseillé par le monstre Attali qui a écrit qu’après soixante-cinq ans, les gens non riches devraient être euthanasiés, comme dans le film « Soleil vert », nous a annoncé ou fait annoncer la fin des pensions de réversion , ce qui veut dire l’obligation pour des veuves de se suicider ou de mourir de faim au moment de leur veuvage !

Autrement dit, les femmes veuves qui ont par choix ou obligation bel et bien travaillé mais sans être payées dans leurs foyers respectifs, qui ont pris le temps de dorloter, éduquer et accompagner leurs enfants au lieu de les confier à d’autres, qui ont fait les repas, le ménage, les lessives et l’entretien de leur foyer, ou qui par la voie de malchance ont perdu travail et espoir d’en retrouver un, ce qui fut mon cas (exclue et radiée des cadres pour avoir fait partiellement officialiser mon handicap) seraient à la mort de leur époux ayant cotisé toute une vie de dur labeur,  privées de tout revenu et condamnées de ce fait à mourir de faim ou à se suicider.

Là, je suis dans la déduction logique !

Où est la ligue des droits de l’Homme dans cette annonce ? Est-ce que les femmes n’appartiennent pas au genre humain ? Est-ce que les femmes françaises ne relèvent plus du droit humain de vivre une longue vie si la nature en a décidé ainsi ?

Cette annonce est une extermination annoncée des femmes veuves, qui peuvent ne pas être extrêmement âgées d’ailleurs, holocauste sexiste discriminatoire annoncé contre la moitié du genre humain, et comme d’habitude depuis la révolution satanique française, Satan expérimente dans son premier laboratoire : la France… ce qu’il en reste…

On m’a volé mon statut dans la fonction publique, statut acquis par mes efforts, par concours, juste parce que j’ai fait officialiser juste partiellement mon handicap auprès de la Cotorep, ce, en 1990 : première énorme discrimination à mon endroit, et premier crime après quatorze années de bons et loyaux services !

Je n’ai pas choisi cette situation doublement pénalisante. J’ai perdu emploi et revenu.

Comme mon handicap visuel ne me permet pas de conduire, et que j’étais à un certain niveau d’études, à part l’administration il m’était impossible d’occuper un emploi à mon niveau d’études, or, venant du statut de fonctionnaire, je n’ai eu droit à rien, aucune indemnité, rien.

Tout le monde est complice et se renvoie la balle; droite ou gauche ou autre…

Je n’ai pas de retraite et depuis 1990, je vis, je survis -il convient de le dire- de la seule charité de mon époux.

Dans un couple, l’un part avant l’autre, et sil advient que je sois veuve, on ne me donnerait pas la pension de réversion ?

Je ne suis pas du genre à me jeter sur le bûcher funéraire !

On croit que les « mamies » se laisseront faire ?

Non ! On verra se multiplier les hold-up, prises d’otages et méfaits en tous genres  de la part de gangs de mamies, sans doute avec des papis dont on diminue aussi les pensions ! Tout être humain a le droit de survivre dans le pays de ses ancêtres.

La faim justifie les moyens, alors le monstre Attali qui sert de conseiller à celui qui a été élu par des gens ennemis de leurs propres intérêts humains, se prendra une vraie déculottée.

La passivité ne sera pas de mise, et on sait que ce ne sont pas les manifestations qui changeront la donne, mais l’action vraie, d’autant qu’on ne doit jamais sous-estimer celui qu’on choisit de se mettre à dos, et ici, les veuves, et ceux qui les soutiendront, or, cela en fait du monde.

Parmi ces veuves et ces papis, beaucoup de gens sont intelligents et cultivés, et ils sauront frapper non pas les petites gens comme le font les malfrats en France depuis quelques décennies, mais les puissants, ceux qui à tort se croient hors d’atteinte et qui les auront poussés à ces extrémités.

Non seulement on ne peut pas laisser faire ça, mais ces pensions qui ne sont que de 54% de la pension de retraite du mari (en général), ne représentent qu’une toute petite somme avec laquelle il est déjà trop difficile de se maintenir en vie !

Monsieur Macron, vous allez vous brûler les ailes, et très vite, car non seulement on ne doit pas enlever ces pensions et faire mourir les veuves, mais encore on doit au contraire les porter immédiatement à au moins 80% au lieu des 54% !

Le coût d’un loyer, ou de l’entretien d’un appartement si on est propriétaire, l’électricité, l’eau, le chauffage, la nourriture, les vêtements restent aussi élevés alors qu’on perd du pouvoir d’achat par la retraite, alors la retraite qui est moitié du salaire, encore divisée par deux, c’est de la honte pour nos dirigeants qui donnent l’argent des cotisations de nos propres pères à ceux qui se contentent d’arriver en France en prédateurs, pour tout nous voler, et vos décisions et annonces en sont la preuve : c’est notre argent, notre survie qu’on vole pour donner aux étrangers dont nous n’avons pas besoin  ici et qui doivent faire évoluer eux-mêmes les choses dans leurs pays au lieu de venir tout nous voler ici, jusqu’à notre droit ancestral à la survie sur les terres de nos ancêtres à nous !

Vous annoncez la mise à mort des personnes peu ou prou âgées, des veuves ! La mesure ne vaut pas mieux que clles prises par Hitler vis-à vis de certaines populations. Surpprimer les moyens de surive, c’est tuer, exterminer en masse les gens d’une catégorie, ici des gens qui auront entre 50 et 90 ans environ !

Sous Mr Macron, la France devient pour les personnes de plus de soixante ans, un gigantesque camp d’extermination. Hitler à côté n’était qu’un amateur.

Non, ça ne passera pas, et il faut de toute urgence porter à 80% les pensions de réversion. L’argent a été versé par la génération des pères de ceux qui arrivent maintenant à la retraite, alors cet argent, notre argent par héritage des cotisations versées par nos pères, on le sort pour les enfants de ces cotisants, et pour rien d’autre.

On donne en pure perte nos contributions aux élites africaines, lesquelles nous envoient leurs populations par-dessus le marché, et cela aussi doit immédiatement cesser pour que cet argent nous profite à nous, et à nous seuls.

Par ailleurs, il faut d’urgence faire payer les pays d’Afrique, d’Asie et arabes pour leurs populations dont ils se débarrassent chez nous. La facture du Mali par exemple est très lourde, et il doit payer sa lourde dette envers les vrais Français qu’on met à mort à cause de ces dirigeants. La Mali est très riche en ressources naturelles, lesquelles doivent enfin profiter à sa population qui n’a rien à faire en Europe, mais tout à gagner au Mali en y exigeant son dû sur place et en se retroussant les manches de la djellaba. C’est un exemple parmi d’autres.

Alors, vous, Français et Françaises des générations encore cotisantes, laisserez-vous mettre à mort vos mamans lorsqu’elles seront veuves ?

Pour seulement avoir envisagé cela, les dirigeants devraient déjà être renversés et jugés pour crime contre l’humanité des femmes et des personnes âgées. Faut-il que les mémés constituent une armée, comme les femmes du Kurdistan qui ont gagné contre Daech et qui dénoncent le patriarcat ? Elles peuvent le faire.

L’heure est de la plus haute gravité.

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/tribune-supprimer-les-pensions-de-reversion-des-veuves-et-veufs-au-contraire-les-associations-de-retraites-lancent-un-appel-pour-les-renforcer_2814169.html

Ici, le film Soleil vert qui vous montre ce qu’on est en train de nous faire :

http://streamingvf.cinemay.com/films/soleil-vert-a85ln0/#

Comment en Inde on se débarrasse encore des veuves, ce que veut aussi faire Macron :