Des géants en ESPAGNE ? Gigantes en Spana.

De nombreuses cultures et traditions du monde entier se rapportent à un temps où des humains géants auraient vécu sur notre planète Terre.
Les textes sacrés des différentes religions font écho à ce constant «leitmotiv» qui a comme fil conducteur une race mystérieuse d’êtres géants qui ont disparu pour toujours.
En Espagne, il existe un grand nombre de légendes qui racontent les errances des géants de notre Piel de Toro, principalement liées à la construction de mégalithes. Dans ce cas, la mythologie basque se démarque des gentils, race de géants qui étaient en charge de l’érection de ces constructions en pierre et disparurent dès la naissance d’un bébé à Nazareth. A ce jour, dans le mont d’Ataun, concrètement l’arrêt d’Arretxabaleta comme « jentilbaratza « , où les derniers géants qui ont habité les terres basques ont été enterrés.
(Note de Marie : on a les mêmes traditions et des témoignages historiques côté basque français)
Un autre exemple d’histoires géantes se trouve dans la culture talayotique des îles Baléares. Sur l’île de Minorque, les légendes attribuent la levée des célèbres navetas et talayots à ces êtres cyclopéens.
Nous nous sommes concentrés sur les traditions des différentes régions de l’Espagne qui relient les géants à la création de monuments avec des pierres énormes. Cependant, y a-t-il des «preuves crédibles» d’une possible existence de géants sur notre territoire?
Selon Manuel Moros dans un article publié dans le magazine Más Alá en 2006, un crâne de très grande taille et de nombreux tibias de grande taille.ont été découvert en 1753 dans une grotte située dans les environs de Medinaceli (Soria).
En 1917, autour des dolmens de Oren, qui appartient à la ville de Prullans (Pyrénées catalanes) furent découverts  les restes de squelettes géants qui comprenant des fémurs de 79 à 92 centimètres de longueur. les vestiges ont été perdus lorsque le Musée Archéologique de Barcelone est intervenu, qui est censé les garder à partir de là quelque part dans son entrepôt. (note de Marie : toujours la même histoire et probablement toujours le fameux Smithonian derrière toutes ces disparitions de vestiges dérangeants la fausse Histoire de l’humanité et son unicité donnée par le délire de Darwin qui fait tant de mal à notre humanité)
Toujours en Catalogne, lors de la reconstruction de l’église de Garós (Lleida ), les ouvriers ont découvert un squelette de trois mètres de haut , qui a rapidement conforté les récits sur le géant Madronius  qui vivait dans une grotte de la région et qui fut tué lors de l’invasion romaine.
Pline a indiqué dans la région de l’ Andalousie de géants de telles dimensions que leur vue terrorisait dans tous les commerçants en Méditerranée à l’époque, comme un vieux qui rappelle l’histoire du géant Géryon par Hercule .
scanimpressioncouvertureautreshumaniteacutes_zps0dcc8c29
Pour commander le livre directement à l’éditeur : editionorpubli@gmx.fr ou à commander par la Fnac (à préciser via Société Française du Livre.

Lien vers l’article source : http://es.blastingnews.com/ocio-cultura/2016/08/existieron-gigantes-en-espana-001078243.html

Sur le sujet des géants, à lire ou relire :

Les géants ont vraiment existé par Marie Roca

Deux authentiques géants filmés.

Les géants 3 : Des mythologies au réel.

Les géants 4 : preuves : Empreintes.

Civilisation de géants découverte dans l’Antarctique. Premières photos ici !

La Terre Creuse : Deux marins y sont précipités.

Terre creuse découverte par l’amiral Byrd. Divers témoignages.

Les géants 5 :Découvertes aux USA.

Les Géants 6 : Les géants cornus.

Les géants 7 : Le géant d’Israël.

Les géants 8 : Le géant à la panthère.

Les géants 9 : Géants du Pérou.

Géants 10 : Les géants des Pyrénées.

 

Géants 11 : Un géant dans la ville. A true Giant in a village

Géants 12 : Exposition de vrais Squelettes de géants de 7 mètres !

Many giants discovered in the USA.

Des Egyptiens antiques en Amérique… Plus encore…

Antarctique : Autres photos.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Des arbres gigantesques peuplèrent la terre, au temps… des géants !

J’ai vu la Terre Creuse en 1998

Des géants au Japon. Giants in Japan.

Un géant trouvé en 2016 en Italie.

Des squelettes géants découverts près de Stonehenge !

Le livre sur les géants Bigfoot et sirènes en promotion exceptionnelle !

Plus la preuve du crime contre la mémoire de l’humanité par le Smithsonian :

http://worldnewsdailyreport.com/smithsonian-admits-to-destruction-of-thousands-of-giant-human-skeletons-in-early-1900s/

Publicités

Lutins trouvés en Suède !

En Suède, les lutins font partie du folklore. On disait qu’ils veillaient sur les récoltes et en prélevaient modérément leur du.

« Le Hustomten ‘est un gnome qui dit aider l’agriculteur et se soucie de la réserve. Il a un tempérament féroce et est très traditionnel. S’il se fâche, il amènera de la misère à la maison »

En 1864, un fermier a trouvé dans son grenier, un couple de lutins momifiés et les a placés dans ces coffrets qui leur sert de cercueils :

lutin1

L’étiquette se lit:

« Ce petit ménage a été trouvé par mon père, Jan Peter Peterson, durant l’hiver de 1864 à l’intérieur de l’ancien mur de grange. Il était déjà sans vie ».

La longueur de la boîte est de 27 cm. Compte tenu de l’épaisseur des montants de bois, le gnome mesure environ 23 cm
Bon, les deux ont une barbe, deux lutins mais pas un couple… A moins que… On note en redardant avec la loupe que le petit bonnet et tricoté, les vêtements filés et le premier lutin semble porter des sabots de bois; la tenue vestimentaire ressemble à celle des humains campagnards de l’époque.

lutin2

lutin3

Merci Estelle.
Sur « le petit peuple » :

Vrais gnomes dans les Alpes. True gnomes of the Alps.

Squelettes de gnomes découverts en Irlande.

Preuves d’exterminations d’autres humanoïdes au 19 me siècle En France !

 

 

Le soleil se rebelle. Fin ?

En 1991, j’avais soudain des inspirations de chansons, entières, paroles et musique, et ces chansons avaient parfois une haute tonalité spirituelle,  des messages. L’une d’elles me semble correspondre à ce qu’il se passe en ce moment au niveau du soleil et dont je vais vous parler; les mots forts de la chanson étaient « Moi, la mémoire du soleil j’en ai assez » et de décrire les turpitudes terrestres, les comportements terribles des humains.
Aujourd’hui on constate que le soleil a une fissure énorme et nous assistons à des éruptions solaires d’une amplitude destructrice. Cela semble signer la fin de notre humanité, la fin du monde satanique dont nous sommes les prisonniers.
A lire :
http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/2017/10/une-fissure-geante-sur-notre-soleil-se-dilate-9-octobre-2017-video.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
et :
http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/2017/10/enorme-eruption-solaire-le-10/10/2017-video.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Plus :

http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/2017/09/le-champ-magnetique-de-la-planete-bleue-pourrait-se-retrouver-en-danger-suite-a-la-serie-d-eruptions-solaires-superpuissantes-surven

Synchronicité et pouvoirs de l’esprit…

Samedi, je me suis rendue dans ce lieu de nature où je vais depuis quelques mois. Nous seuls avons les clés de ce lieu paisible, un petit  domaine où règne le végétal. Dans  la boîte à  lettres, nous trouvons un flyer annonçant une exposition consacrée au dinosaures dans les environs. Je me dis que cela peut être intéressant. Trois minutes plus tard, je fais mon tour sur le terrain, et au beau milieu de ce terrain large je vois au sol, posé sur l’herbe mais vraiment juste posé, quelque chose qui semble en plastique bleu. Du haut de ma stature, je pense qu’il peut s’agir d’un bout de sachet plastique bleu, mais je me baisse tout de même. J’ai fait erreur, car c’est une figurine représentant… un dinosaure !
On ne fait pas meilleure synchronicité, n’est ce pas ? Toutefois comment cet objet est-il arrivé là ?
Je me suis du reste posée la même question pour un œuf de Pâques tout neuf, trouvé le jour de Pâques au pied d’un arbre sur ce terrain ! Aucun de nous ne l’avait mis, mais on aurait dit qu’on me faisait ce cadeau.
Donc, ce dinosaure est arrivé là on ne sait comment. Il semblait avoir été tout juste déposé  sur l’herbe, sans la moindre trace de terre, or il y a eu de la pluie et il y a de la rosée la nuit. L’herbe est dense, il n’y a aucun signe de terre remuée. Aucun enfant n’est entré sur ce terrain, et la dernière fois qu’une enfant y est venue, elle était avec ses grands-parents et n’avaient pas le moindre jouet avec elle, et c’était ily a plus d’une année.
Nous tondons souvent cette herbe, donc si l’objet avait été dans l’herbe au moment du dernier coup de tondeuse, il aurait été coupé, abîmé or la figurine semble neuve, d’un bleu brillant. A l’examen, une curiosité s’impose : l’objet n’a aucune marque de fabricant, aucune inscription, or souvent ces objets étant moulés, le moule comporte la marque et le made in. Là rien de rien, même après examen à la loupe.
Ce n’est  pas tout : de chaque côté du terrain très  large, il y a un grand terrain et une maison, mais aucun enfant ni même adulte n’aurait  pu jeter cet objet aussi loin sur le terrain. D’autre part, chez l’un des voisins, les enfants sont de grands adolescents qui ne jouent plus avec de telles figurines, et de l’autre côté, ce sont des grands-parents et leurs petits-enfants sont très petits. même un adulte n’aurait pas pu lancer si loin cet objet depuis l’un des terrains proches.
J’ai toutefois une explication. Je  n’ai pas de petits-enfants, et je me suis virtuellement créé un petits-enfant auquel je donne un certain prénom, et une âme qui pourrait devenir mon futur petit-enfant s’est rapprochée de moi, mais pour m’apporter des objets, il faut que ce soit une âme élevée. Comme je suis naturellement médium et que de ce fait je suis devenue passeuse d’âmes, il arrive que pour attirer mon attention afin que je les aide à passer dans la lumière, des âmes fasse se déplacer un objet chez moi, et c’est toujours très spectaculaire, mais elle font déplacer cet objet de manière à ce que je le remarque au moment du déplacement, que ce soit visuel ou par le bruit produit par la chute de l’objet précipité comme propulsé à plusieurs mètres.
Là, ce n’est pas l’âme d’un défunt demandant à passer dans la lumière qui a mis ce petit dinosaure devant mes pieds, pas plus que l’œuf de Pâques mis devant moi au pied d’un arbre le jour de Pâques 2017, en ce même lieu de campagne, et juste après qu’ayant entendu les petits-enfants des voisins cherchant les œufs cachés sur leur terrain, je me sois fait la réflexion que j’aimerais avoir des petits-enfants avec lesquels partager cette même joie, les rires aussi.
Dans les deux cas, pour l’œuf de Pâques comme pour la figurine dinosaure, les objets étaient intacts de salissure ou de vieillissement comme s’ils venaient à l’instant d’être déposés, et dans les deux cas, la découverte fait immédiatement suite à une pensée en rapport avec l’objet découvert. Lorsque j’ai trouvé le flyer, j’ai tout de suite pensé et même exprimé en ce cas,, que ce devait être intéressant, mais ma pensée fut celle d’enfants contents de voir des documents sur ce sujet des dinosaures.
Autre explication; le lieu dont je parle a des énergies  vraiment druidiques; il y a des rochers totalement envahis de végétation et les pierres qui sont des organes vivants étouffent,  tel point que certains rochers ne ont plus visibles et je les délivre. Je ressens un vrai remerciement de leur part. Je sens la présence du « petit peuple invisible », lutins et autres, fées, etc… Cette présence est particulièrement forte lorsque je dégage des rochers enfouis sous des kilos de végétation.
Depuis toujours, j’ai la perception de ce qui ne se voit pas, de ce que les autres ne voient pas. Le monde est tellement plus riche que ce qu’on nous laisse en voir et en percevoir.
Il se trouve que je fus druide en une vie antérieure il y a vingt et un siècles (voir mes deux romans celtes qui relatent ma vie de cette époque), et en cette vie, certains cercles druidiques discrets et sérieux et sans accointances avec la Franc-maçonnerie me reconnaissent comme druide née. Je n’ai suivi aucune formation, mais je suis marraine d’une druide bretonne.

 

 

Affaire Maëlys : réseaux pédophiles sataniques : échec d’un enlèvement dans le même secteur.

Regardez bien la carte qui dessine un triangle du crime. 28 km, ce n’est rien pour un prédateur agissant pour un réseau. On a peu ou prou masqué l’affaire d’Apprieu au grand public. Toujours en Isère et à moins de 30 km du lieu de l’enlèvement de Maëlys, sur la commune d’Apprieu, le 25 septembre dernier, on a tenté d’enlever un petit garçon  de huit ans. En 2015, un homme cagoulé avait déjà tenté  d’enlever une fillette sur cette même commune, mais on laisse courir, or, il n’y a pas de hasard en Isère depuis que les disparitions d’enfants ont commencé au tout début des années 80.
L’enfant a voulu rattraper une poule échappée du poulailler qui partait sur la route. Un homme s’est arrêté  avec »une petite voiture blanche », il portait des lunettes de soleil et une capuche rabattue  et a voulu faire monter l’enfant dans sa voiture, mais celui-ci a pu s’enfuir prévenir sa mère laquelle a prévenu la gendarmerie. L’homme a détallé. Aussitôt, le maire de la petite commune a pris une mesure efficace, afficher cette information partout pour que les parents et les enfants soient vigilants.
Voilà donc un rabatteur, un autre, un de plus, mais les véritables criminels ont été dénoncés maintes fois. Des notables intouchables qui torturent, violent et sacrifient des enfants lors de leurs orgies sataniques. Que chacun visualise toutes les vidéos de témoignages, et il y a de quoi faire !
Mais vous verrez sur l’article joint qu’on refuse de faire le  rapprochement alors que cela se produit un mois après l’enlèvement de Maëlys et à seulement 28 km du lieu de disparition de la petite fille, et alors que l’Isère a un sinistre record en matière de disparitions enlèvements non résolus d’enfants, ce, depuis le début des années 80 ! C’est quoi ce refus de rapprocher ces affaires en dépit des évidences ? Le gars en prison a certainement joué un rôle de rabatteur, mais il n’y a pas qu’un seul rabatteur, or, on n’oriente toujours pas l’enquête vers les réseaux pédophiles.
Avec tous ces enfants enlevés en Isère et qu’on n’a jamais revus et dont rien ne fut jamais retrouvé, les choses sont claires. Le département de l’Isère est zone de transit entre la France et divers pays, supportant le trafic Nord-Sud et Est-Ouest à la fois, pas loin de la Suisse et de l’Italie, tout près de la grande ville de Lyon où une partie du réseau doit se trouver bien au chaud planqué dans des fonctions et statuts rendant insoupçonnables les utilisateurs de ces enfants lors  d’orgies sataniques,, ce qui fut l’exact sort de Julie et Mélissa en Belgique.
Aux citoyens  de faire cesser le règne satanique qui s’en prend aux enfants et aux  femmes.
Regardez la carte de ce triangle de la honte de prédateurs en Isère. Vous voyez comme c’est près, et enlever des enfants en zone rurale, cela semble plus facile pour ces prédateurs, même s’ils échouent deux fois sur trois.
http://www.vsd.fr/actualite/isere-une-etrange-tentative-denlevement-pres-du-lieu-ou-maelys-a-disparu-22904
https://actu17.fr/isere-gendarmerie-met-garde-population-contre-possible-tentative-denlevement-denfant/
Le même individu cagoulé aurait déjà tenté d’enlever une fillette sur la même commune rurale d’Apprieu en 2015 :
http://www.actucity.com/jcomments/rss/com_content/540335
Pour les proches de Maëlys : important.

Croix celtique druidique et réincarnation chez les Celtes.

réincarnation celte

Ci-dessus, la croix celtique et sa signification en rapport avec une conception de la vie de nos ancêtres celtes, dont les « Gaulois » sont. La réincarnation chez nos ancêtres celtes, dont gaulois. Cette croix était portée par les druides et les bardes. (voir mes deux romans celtes : L’Aigle Arverne et Arianrhod.)
La vision ésotérique celte est représentée par trois cercles ; ces trois cercles sont représentés sur la croix druidique :
Le cercle extérieur correspond au monde du Dieu OIV, seul celui-ci peut y vivre. C’est Keugant, cercle de l’infini où rien ne peut exister excepté Dieu. Le dieu créateur existe donc chez les celtes, mais il n’est pas placé au centre de sa création mais à l’extérieur, ce qui rend ce dieu inconnaissable par l’humain.
Le cercle suivant, Abred, représente le monde de la mort, le cercle des transmigrations des âmes où tout procède de la mort. L’homme le traverse. C’est notre vie sur terre. L’homme se réincarne parmi les humains pour une nouvelle expérience, et généralement au plus près de sa communauté d’origine.Il peut être femme dans une vie et homme dans une autre.Il ne se réincarne pas en animal ce qui différencie donc la croyance en la réincarnation des celtes de celle des asiatiques.
L’Homme doit passer par plusieurs étapes, chacune de celles-ci étant un apprentissage. La mort est donc une renaissance au monde de l’esprit, par abandon du corps propre à la vie terrestre. Si l’âme doit poursuivre sa progression terrestre, elle se réincarne au bout d’un certain temps.  
Le troisième cercle, Gwenwed, le monde blanc, est le cercle de la félicité, où l’homme, retrouvera le souvenir de ses nombreuses transmigrations. Il pourra alors être le guide des hommes errants en Abred.
Le druidisme reconnaît donc trois cercles de l’existence :
– Le cercle du commencement dans Annouim (l’abîme) ;
– Le cercle de la
transmigration et de l’évolution en Abred ;
– Le cercle de La
plénitude en Gwenwed, dont le nom signifie : le monde blanc.
La vie s’éveille dans le règne minéral, de la roche au métal, se développe dans le monde végétal jusqu’à l’Instinct, prend une conscience chez l’animal, acquiert une Âme chez l’Homme qui devient alors responsable de ses actes et s’efforce de s’élever vers la spiritualité, en se dégageant de la matière et de l’instinct primitif. Cette évolution se fait par la connaissance de tous les règnes par lequel il est passé pour accéder au statut humain, et donc par le respect et l’harmonisation avec la nature-mère.
Le parcours de l’homme en Abred, par le biais de ses différentes transmigrations doit donc aboutir à ces trois raisons d’être :

La nécessité de recueillir le fruit de chaque existence et de chaque état de vie.
La nécessité d’apprendre pour connaître toute chose.
La nécessité de se créer la force morale afin de triompher de toute haine.
Est-il plus belle philosophie de vie ?
Pourquoi aller chercher en Asie, ce qu’il suffit de redécouvrir dans la philosophie de nos propres ancêtres, selon notre propre identité ?
Pas besoin de se raser le crâne comme chez les bouddhistes ; au contraire, nos ancêtres appréciaient les cheveux longs ou mi-longs, auxquels ils accordaient de grands soins, or, les cheveux sont chargés d’électricité et de fait facilitent la connexion avec les mondes subtils.
Cette identité est en nous comme un trésor enfoui, et il n’est guère besoin de creuser longtemps pour la mettre au grand jour, et la faire resplendir.
 Maintenant une petite strophe qui en dit long et que vous pourrez réciter lors d’obsèques :
« La naissance et la mort sont deux pas ressemblants,
l’Un mène au Monde où le corps peine,
l’Autre au Cercle où n’est plus de haine.
Ne crains donc ni le fer ni les combats sanglants ;
Qui du courage aura coutume
Saura mourir sans amertume.
La naissance et la mort sont deux pas ressemblants. »
Strophe extraite des Stances d’Alruna.