Messages de défunts : « Coucou » de bon matin.

Ceci s’est passé environ trois mois après le décès de maman en juillet 2016. Pour tout dire, avant même ses obsèques, étant sur mon canapé, j’avais senti la main de maman se posant doucement sur la mienne. Toutefois, je redoutais qu’elle ne passe pas dans la lumière, car elle fut très longtemps possédée par un esprit démoniaque, et elle fit de ce fait du mal à ses propres enfants, ses deux filles dont moi en ayant particulièrement souffert. J’avais donc demandé à ma formatrice passeuse d’âmes de la faire passer pour qu’elle soit vraiment détachée de cette emprise qui s’était mise sur elle depuis des transfusions sanguines, et en particulier depuis celle reçue en 1968 au cours d’une intervention. Depuis son départ pour la « Terre des jeunes » comme nos ancêtres celtes nommaient l’au-delà, Maman m’a fait plusieurs signes, mais je lui ai demandé de me laisser un message vocal comme mon papa l’avait fait après sa mort.
Ce ne fut pas par téléphone, mais je pense avoir bien eu ce message, très bref.
Un matin, au petit jour, je me suis réveillée, et tout juste réveillée, mais bien éveillée, j’ai entendu près de mon oreille droite :
– Coucou !
C’est tout, mais ce fut très net. Ce n’était pas une voix timbrée, mais une voix désincarnée, monocorde, mais c’était joyeux, et pour moi, c’est Maman. Lorsqu’elle aura davantage évolué de l’autre côté, il est possible que comme mon papa l’avait fait, elle me laisse un message avec sa vraie voix sur le répondeur… Qui sait…
Espérez et priez, et parlez normalement avec ceux qui vous ont quitté, comme s’ils étaient là pour vous entendre, parce que de fait, ils captent tous vos messages, vos intentions et prières.

 

Publicités

Photos de fantômes…

fantôme escalier

Photo du spectre d’une femme dans l’escalier d’un manoir réputé hanté.
Ci-dessous, fantôme d’une jeune femme décédée dans ce sanatorium désaffecté..

fantôme jeune fille sanatorium

fantôme femme ombrelle

fantôme enfant décédé

La femme en photo avait perdu sa fille, et celle-ci apparaît de façon fantomatique mais bien reconnaissable à côté de sa mère sur le cliché. La main de l’enfant est posée sur sa maman.

fantôme épouse défunte

L’épouse défunte appuie son visage contre celui de son époux.
Voir aussi :

Etrange, paranormal… Vrais fantômes en photos.

 

Etrange, paranormal… Vrais fantômes en photos.

enfant fantôme

En 1946, Madame Andrews se rend dans un cimetière de Queensland, en Australie, pour déposer une gerbe sur la tombe de sa fille, décédée à l’âge de 17 ans. Elle a ensuite pris une photographie de la pierre tombale avant de se rendre compte au développement du cliché, d’une mystérieuse apparition…

Après le développement de la photo, un enfant est apparu sur le cliché, alors que Madame Andrews affirmait qu’il n’y était pas lors de la prise de sa photo… Un mystère, surtout quand on sait que dans ce cimetière, de nombreux enfants sont enterrés. Les experts n’ont pas pu expliquer ce phénomène.

Regardez bien l’image, car un corps physique serait masqué par la tombe devant lui, or nous avons une transparence concernant son bras, sa main :
enfant fantôme détailC’est donc bien un fantôme d’enfant décédé en bas-âge.
Ci-dessous, au sanatorium de Waverly Hills dans le Missouri aux USA, fut pris en photo à plusieurs reprises le fantôme d’une jeune ex malade décédée dans l’établissement.
fantôme jeune fille sanatorium

La voiture fantôme.

Voici un vécu personnel : C’était au moment de Pâques 2014, et nous revenions de chez des amis qui vivent dans un village. Déjà au passage devant l’église, alors qu’il pleuvait, j’ai remarqué une lumière bleu marial (comme le manteau de Marie) dans le clocher, et j’en fus intriguée, mais quelques kilomètres plus loin, il advint un autre évènement qui ne peut trouver d’explication dans la rationalité.
Nous roulions en pleine campagne, et soudain, je vis arriver par la gauche une voiture de petite taille, noire et tous feux éteints. J’eus le temps de dire :
– Il est fou, tous feux éteints !
La voiture nous coupa la route et nous aurions normalement, quoique roulant lentement pu la percuter, mais il n’en fut rien,  d’ailleurs, d’un seul coup plus de voiture noire !
Mon époux s’étonna de ce que je venais de dire, et quant à moi, je compris que ce véhicule noir qui avait surgi tous feux éteints et nous avait coupé la route, était un véhicule fantôme, sans doute un véhicule qui fut un jour ou l’autre impliqué dans un accident mortel, et j’ai prié pour les personnes qui se trouvaient à bord. Ces âmes demandaient peut-être à passer.