Preuves que Jésus n’était pas juif, et qu’il n’était pas un « prophète » mais bien au-dessus de tout prophète passé ou futur.

Je tiens à vous citer ce passage des évangiles, l’évangile de Jean (apôtre direct) par la traduction la plus fidèle, celle de Louis Segond qui a travaillé s’après les textes originaux.

Dans ce passage, on voit :

  • Jésus guérit des malades, par une simple parole et parfois à distance, comme pour l’enfant du notable qui vient le trouver.

Question : Les musulmans disent que Jésus était un prophète, mais pas du tout, il était bien plus que cela; en effet, quel prophète a fait des miracles ?

Il y eut Moïse qui fit se retirer la mer pour que son peuple passe, fit nourrir son peuple par la manne qui surgit du désert, eut de l’eau en frappant le sol de son bâton. Plus tard, Moïse perdit ses facultés à cause de la lapidation qu’il ordonné pour Léa et son amant, un jeune couple adultère ! Dieu n’a donc pas approuvé ce supplice infligé à ces jeunes gens.

Ceci dit, jamais Moïse n’a guérit des paralysés de naissance, des aveugles de naissance, rendu vie à des morts comme Jésus le fit.

Tous les autres prophètes n’ont pas produit de miracles du tout.

Jésus a produit des dizaines de miracles insensés.

  • On note que lorsque Jésus vient à Jérusalem, les juifs lui reprochent de faire des miracles le jour de Sabbat ! Jésus ne respecte pas le Sabbat car il n’est pas Juif.
  • Dans tout ce textes et dans tous les évangiles, les apôtres, premiers témoins d Jésus disent « les Juifs », mais si Jésus avait été Juif, on aurait dit « le peuple », ou les rabins, mais on dit sans cesse « les juifs », ce qui distingue bien Jésus ds juifs et montre qu’il n’est absolument pas juif !

Nous ne sommes pas judéo-chrétiens, mais nous avons en commun les Dix Commandements.

Le Vatican ne dispense pas le vrai enseignement, pas plus que les autres églises, et c’est pour cela que je suis chrétienne libre, les plus nombreux des chrétiens, ceux que jamais on ne recense, et que je vais directement à la source.

Que chacun lise attentivement et médite ce texte pour bien comprendre.

« Après cela, il y eut une fête des Juifs (donc l’apôtre qui écrit ou dicte ces lignes et Jésus n’étaient pas juifs, sinon il parlerait d’une fête de leur propre tradition et ne parlerait pas en désignant cette fête comme appartenant au groupe « des juifs »), et Jésus monta à Jérusalem.

2Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.

3Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau;

4car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie.

5Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans

.6Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri?

7Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi.

8Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.

9Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha.

10C’était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C’est le sabbat; il ne t’est pas permis d’emporter ton lit.

11Il leur répondit: Celui qui m’a guéri m’a dit: Prends ton lit, et marche.

12Ils lui demandèrent: Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche?

13Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu

.14Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire

.15Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.

16C’est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu’il faisait ces choses le jour du sabbat.

17Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis.

Commentaire de Marie : Donc Jésus ne suit pas le sabbat ce qui montre qu’il n’est absolument pas Juif.

18A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

19Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.20Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.21Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.22Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,23afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.24En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.25En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront.26Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.27Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme.28Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront.29Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.30Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j’entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.31Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai.32Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai.33Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.34Pour moi ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés.35Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.36Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean; car les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.37Et le Père qui m’a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez point vu sa face,38et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé.39Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.40Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!41Je ne tire pas ma gloire des hommes (les prophètes, donc il n’est pas rabbin, ni juif).42Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu.43Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.44Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?45Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.46Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi.47Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?

Publicités

Libérons nos pays en leur enlevant les implants négatifs dits karmiques. A traduire tout de suite en toutes langues et à diffuser partout.

De même que je vous ai appris, pour ceux qui sont assez intelligents pour comprendre, comment vous délier des implants karmiques et refuser de vous soumettre plus longtemps à ces forces négatives et vampiriques déguisées en « anges » que sont les entités du karma, je vais vous apprendre à libérer nos pays, à commencer par chacun des pays d’Europe des implants karmiques qui leur sont mis afin de les faire envahir, faire disparaître la race la plus évoluée de la terre, celle qui sait créer des technologies, ce par tous moyens dont guerres et invasion.
Je vous ai expliqué que lorsque nous passons dans l’au-delà si nous ne nous sommes pas de notre vivant délivré de l’emprise de ces entités du karma, ces entités, maléfiques sous de bonnes apparences (nommées dévas en Inde) font passer vos âmes par un tunnel qui les piège et les canalisent.
Ensuite elles vous font croire que dans les vies antérieures à celle que vous venez de quitter, des vies dont vous n’avez aucun souvenir, votre âme et votre personne ont commis les pires crimes, du genre avoir tué toute votre famille, or c’est faux.
Sur ce prétexte, ces entités vampiriques qui se délectent du malheur, des souffrances, de la colère des humains, qui de fait sèment la discorde sur terre, les guerres, les pires maux en les inspirant aux humains qu’ils tiennent captifs, sur ce prétexte fallacieux, ces entités vous plombent avant votre réincarnation en vous mettant des liens qui vous feront faire ceci ou cela. La plupart des crimes que nous voyons se multiplier ont ainsi été programmés sur ce plan de l’au-delà par ces entités vampiriques, et plus elles se repaissent de nos peurs et souffrances, de ces énergies que nous dégageons alors, plus ce monde devient invivable, plus des races sont envahies et sacrifiées au profit d’autres, lesquelles seront à leur tout envahies et sacrifiées.
Pourquoi croyez-vous qu’à un moment, et à ce moment précis, tel jeune américain par exemple, prend des armes automatiques et va tuer des innocents ? Parce que les entités négatives très renforcées depuis la révolution française (bains de sang plus toutes les guerres qui ont suivi, révolution non pas du peuple, mais sub-programmée par elles entités vampiriques du karma, ces entités ont mit sur ce jeune des implants qu’ils activent à tel moment, et le jeune agit alors en automate programmé.
Nous ignorons tous que nous avons en nous de la puissance divine issue de la Source de la création.
Il nous suffit de l’activer individuellement et collectivement pour désactiver ces implants karmiques et faire dissoudre les entités qui les gèrent et les mettent sur nous et sur nos pays.
Je vais répéter comment faire.
Il me faut d’abord expliquer comment elles font pour nos pays, et donc comment nous pouvons faire.
Par des implants mis sur les personnes, elles ont généré des actions chez certains, dont bien entendu nos dirigeants, et sur des gens attachés à l’argent.
Ce fut ainsi le cas précis de l’esclavage qui n’aura été décidé, organisé et n’aura profité qu’à un infime nombre de personnes en France, pour prendre le cas de la France.
Ces entités du karma en font porter le poids aux 99,99% de descendants des Français de ces époque qui n’y furent pour rien du tout, ne décidèrent rien de cela, ne firent rien en ce sens et n’en profitèrent jamais !
Voilà comment aujourd’hui des gens, également programmés avant leur naissance justifient notre invasion criminelle, toute la violence qui en découle et notre génocide par submersion des autres ethnies et races que nous vivons.
Ces humains ainsi implantés auxquels les entités vampiriques du karma ont fait croire en leur mentant qu’elles avaient à réparer le fait d’avoir été esclavagistes s’activent donc pour faire entrer toujours plus d’envahisseurs, les aider à notre détriment, etc.
Voilà aussi pourquoi les politiques se soumettent à cette même emprise. Voilà pourquoi ils sacrifient les peuples européens, non pas par amour d’autres peuples, mais parce que ces âmes sont les plus piégées de toutes, et pire encore, des organisations sur terre les piègent et en font des marionnettes, comme Macron.

Les entités du karma, les dévas dont parlent les Indous ne sont autres que les anges déchus dont parle l’Ancien Testament.

 

Que pouvons-nous faire pour nous délivrer et délivrer notre pays ?

TOUT !
Yes we can do it !
Comme je vous l’ai dit, nous avons en nous une part divine qui nous permet de faire dissoudre liens karmiques et entités qui les ont mises sur nous.. mais aussi sur les entités de nos pays, de nos continents !
Nous sommes des dieux, par l’étincelle de vie placée en nous par le plan divin, et c’est à nous de nous appuyer sur cette force et de nous en servir.
D’abord délivrez-vous vous-mêmes :
Si vous constatez que quoique vous fassiez, vous êtes toujours en échec, vous avez probablement des implants karmiques, et ces chaînes de forçat, vous devez les enlever.
Voici la méthode :
« Je m’adresse à la Source divine, à la source de la création qui est bonne et généreuse, et je lui demande, par ma propre parcelle reçue du divin, de dissoudre immédiatement les implants mis sur moi par des entités que cela se soit produit avant ma naissance, en d’autres vies, ou au cours de ma vie terrestre, et je remercie la Source divine de purger ainsi mon âme de tout conditionnement et de tout blocage. »
Vous allez peut-être ressentir des picotements, signe que les entités responsables essaient d’échapper à leur sort en enlevant immédiatement les implants les identifiant, à l’identique de la façon dont les empreintes digitales nous identifient.
Plus de gens se délivrent dans un pays, sur un continent, plus nous sommes en force pour la grande délivrance de nos territoires.
Le mieux serait alors de créer des groupes d’éveillés, de délivrés du karma.
Ces groupes se réuniraient en un lieu discret, et se donnant la main, en cercle pour bien canaliser leur propre énergie, feraient la demande suivante :
« Nous appelons la Source de la création, et nous lui demandons de délivrer l’entité France de tous les implants (toujours négatifs) qui furent mis sur notre pays et sur ses dirigeants par des entités du karma, des démons, et de dissoudre à jamais toutes les entités qui ont mis ces implants sur notre pays et ses dirigeants. Merci à la Source divine. »
A renouveler si possible une fois par semaine pendant un mois,puis une fois par mois, car les entités trouvent parfois des échappatoires en enlevant les implants les identifiant et en les remettant une fois qu’elles croient ne plus être en danger.
Une fois qu’on voit des résultats sur notre pays, continuer de temps à autre, également individuellement, et le demander pour l’entité Europe afin que ce continent reste composé des seuls peuples originaires d’Europe.
Vous voulez revenir à notre seule population, notre seule tradition et avoir un pays vivable pour nous les autochtones légitimes ? Faisons l’œuvre de Dieu.
Ne croyez pas qu’individuellement nous soyons définitivement délivré de tout ancrage de liens par les entités, car d’autres entités peuvent prendre la relève, donc, on peut chaque jour individuellement prendre la précaution pour soi-même de répéter avec conviction la formule.
A chaque naissance d’enfant, il faudrait tout de suite le délivrer des implants karmiques qui lui furent mis ! Même formule que pour soi-même mais en le demandant pour son enfant, ce dès la naissance et même lorsqu’il est dans le ventre de la mère.
Une mère garde un lien spécial et puissant, à vie,  envers son enfant biologique, celui qu’elle a porté, aussi elle peut demander qu’on lui enlève des implants, même s’il est adulte !
Les mères d’enfants souffre-douleurs à l’extérieur doivent donc tout de suite s’y mettre et le faire en permanence. Le résultat ne devrait pas tarder.
Pourquoi croyez-vous que certaines personnes dont je fus longtemps sont immédiatement désignées comme souffre-douleurs partout où elles passent ? C’est un implant qui leur a été mis par ces saloperies d’entités du karma !
Qui de plus nourrissant pour ces vampires énergétiques que la souffrance perpétuelle d’un individu ? Par toutes les souffrances terribles et continues que je dus endurer, ces entités firent de moi leur « vache à lait » ! Elles tétaient mes énergies de souffrance, comme elles le font chaque fois que les musulmans font des attentats, tuent des innocents des chrétiens et des juifs ordinaires. Tant qu’ils n’abandonnent pas l’islam, les musulmans sont ceux qui ont les pires implants lesquels sont réactivés par le coran, conçu pour cela.
Lorsque nous mourrons, ou lors d’une NDE, si nous passons dans le tunnel c’est que nous sommes piégés car notre vocation est de passer directement dans la pure lumière. C’est autre chose, parce que ce n’est pas l’illusion que les entités faussement angéliques donnent à ceux piégés par des implants et qui vont dans le tunnel.
J’ai vécu un passage dans la pure lumière, de mon vivant sur cette terre !
Délivrez-vous, puis délivrez chacun de vos pays, de vos continents !
Transmettez sans cesse en très grand nombre par tous moyens, tout de suite, en toutes langues et tous pays pour délivrer chacun et le monde.
Le mal est produit par des entités, et il s’alimente par les souffrances.
Lorsque des musulmans infligent peur, souffrances, deuils, ressentiment aux autres habitants du monde, aux chrétiens e particulier, ils servent le mal, rien que le, mal, et cela parce que l’lslam (lisse l’âme) provient du mal. C’est une fausse religion, un loi qui met tout le monde en esclavage, or dieu a créé des humains, femmes et hommes, égaux et libres, aucun ne pouvant être esclave d’un autre ! La soumission de l’islam est le contraire de la volonté de DIEU, le créateur.
Aux chrétiens je dis que Jésus revient certes, mais pour les âmes libres !
« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Jésus.
il s’adressent aux affranchis, à ceux qui ne se laissent plus faire par les entités néfastes du karma et par les humains qui n’en sont pas affranchis, et qui peuvent au contraire leur être soumis.
Je vous donne le bon moyen de vous affranchir, tous et toutes.

Nous vivons l’époque exactement annoncée par les évangiles, par Jésus.

Des parents tuent leurs enfants, des enfants tuent leurs parents, parfois sans raison.
Des parents violent leurs enfants.
Des enfants sont enlevés, violés, tués.
On tue dans la rue ou ailleurs n’importe qui sous prétexte d’une religion qui n’est pas la notre, en invoquant un « dieu » qui n’est que démon et n’indique que le mal, rien que le mal.
L’injustice est de plus en plus grande.
Les pauvres sont de plus en plus pauvres.
Les acquis sociaux acquis de haute lutte sont enlevés.
La réalité étant difficile à tenir, les gens s’enferment dans le virtuel, sans vivre vraiment la réalité. Leur conscience est engluée et leur égo se forme sans discernement sur se virtuel et il s’emballe, si bien qu’au moindre problème, les gens trop virtualisés pètent les plombs.
A la moindre panne électrique ou électronique, des jeunes deviennent incontrôlables, incapables de patienter et de faire d’autres activités.
Tous ce qui constituait nos valeurs : famille, honnêteté, amour filial et parental, vraie amitié, couple, patrie, lignée, respect de l’intégrité de l’enfant, tout cela a été foulé aux pieds.
On nous a dit qu’il fallait défendre notre territoire de toute invasion, et puis voilà, on nous fait tant et si bien envahir que nous les autochtones européens, les chrétiens nous devenons en voie de disparition sur notre propre continent, et nous devenons gibier muselé, livré aux envahisseurs par nos gouvernants et par les supra gouvernants.
On ne peut plus aller se recueillir dans nos églises lorsque nous el voulons par ceque les étrangers (les cartes d’identité ne signifient rien en leur cas) outrages et pillent les lieux de culte chrétien, et c’est nous qui sommes pénalisés en ne pouvant plus aller dans nos églises.
Ceux qui honorent satan sous un autre nom et qu’on nous a importés, qui entrent encore malgré le trop-plein et les problèmes insolubles qu’ils posent ont tous les droits, tous les avantages créés par notre travail, par nos pères, et nous nous n’avons rien ! Le dernier débarqué que je ne plains pas touche près de 800 e par mois, et moi qui fut quatorze années fonctionnaires et qui vécut une énorme injustice, on me donne une retraite de 195 €.
An Algérie, des escrocs perçoivent la pension de retraite de leurs pères, grands-pères ou oncles, lesquels qui on en croit leurs dates de naissances auraient tous dans les 110 ans, mais qui en fait sont morts et enterrés, et on ose nous dire à nous vrais Français qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses de retraite ?
Le message adressé aux Français et européens de souche est clair face à ces faits :
La race blanche doit crever à commencer par l’Europe, son propre berceau, les chrétiens surtout catholiques doivent tous crever pour faire place aux arabes, maghrébins, africains et autres avec lesquels on va faire un meltingpot robotisé, transhumanisé et on commence du reste avec les saloperies de vaccins inutiles et dangereux infligés aux enfants pour le plus gros bénéfice des milliardaires de la chimie sous toutes ses formes et de Big Pharma.
On nous fait le génocide de la race blanche, de la typologie humaine blanche; on manipule la pensée via les publicités pour que les jeunes se métissent; on vous montre toujours le noir et la blonde, en sachant que de tels couples ne naissent plus que des typologies africaines, ce qui fait disparaître les caractères de la typologie blanche. C’est une immense génocide, et je conseille à tous les jeunes de ne pas se métisser; c’est du reste une erreur d’âme qui se paie ensuite.
La dangerosité des vaccins a été prouvée par des médecins ! Ils ont prouvé que les vaccins créent autisme, mort subite du nourrisson, leucémies, scléroses en plaques et maladies auto immunes.
C’est prouvé, mais dans les médias comme chez les gouvernants, on fait comme si de tels travaux n’avaient pas été publiés.
Il a été prouvé que la vaccination ne protège de rien et que Pasteur fut un imposteur, tout comme Darwin.
Jésus nous a annoncé cette époque où tout le monde devient fou.
Ceux qui dirigent le monde savent bien qu’ils ont déjà perdu. Monsanto s’est pris la déculottée et les gens ne veulent plus manger que du bio.
On nous balance de plus en plus de produits chimiques via les chemtrails, surtout le dimanche lorsqu’il fait beau et que les gens profitent du plein-air, mais ces produits chimiques se retrouvent dans votre organisme et génère cancers, leucémies, stérilité masculine, et même obésité parce que cela attaque les intestins, les rend poreux et l’organisme est déstabilisé.
La maladie rapporte très gros à Big Pharma; plus il y a de malades, plus les milliardaires deviennent riches !
Tout ce que nous vivons nous fut annoncé par Jésus, et il dit bien que ce sera la fin, et que Dieu, le vrai interviendra avant qu’il ne reste plus personne.
Il est le seul et unique salut, alors personne ne pourra plus dire qu’il ne savait pas.
Voilà le genre de faits qui se multiplient. Décrochez un peu du virtuel et revenez un peu au réel. Ne tombez pas dans ce piège car la vie est le seul trésor que vous ayez. Le pire, c’est que c’est du suicide sur le modèle islamique consistant à tuer des innocents en même temps que soi-même. Quelle connerie et quel poids ces gens mettent sur leurs âmes…
https://radiocapitole.fr/8971/ses-videos-censurees-une-youtubeuse-tire-sur-3-personnes-chez-youtube-et-se-suicide/
https://radiocapitole.fr/20400/un-youtubeur-celebre-se-suicide-en-voiture-et-tue-une-mere-et-sa-fille-de-12-ans/

Daech, continue de crever.

Tu es entité démoniaque parce que tu es au service d’une idéologie démoniaque, de satan qui a créé l’islam via les pharisiens qui voulaient et veulent toujours tuer le christianisme.

Ces pharisiens introduits en Europe ont aussitôt fait venir et procréer sur notre terre sacralisée par Jésus et Marie, des millions d’adeptes de l’idéologie de satan, une idéologie dont le livre compte des centaines de versets demandant de tuer, torturer, violer, piller les innocents selon le grief de satan : ce sont des chrétiens, des gens dans la vérité, donc on leur fait du mal.

les pharisiens persécutent les bonnes âmes et je fus leur victime via mon chef un certain Mr A. Kah-ne, or j’étais juste une honnête fonctionnaire via les concours, et lui-même marquait que je donnais toute satisfaction dans l’exécution de mon travail, et disait que j’étais très discrète, ce qui prouve que je ne méritais aucunement d’être radiée des cadres de la fonction publique, d’avoir tout perdu, salaires, profession, revenu, et de n’avoir que 195 euros de retraite, ce qui ne permet à personne de survivre.

Cela m’est volé par les Pharisiens, qu’ils se déclinent en faux juifs ou en musulmans puisque les musulmans suivent la doctrine de satan imposée par les pharisiens, et Muhammad, Mahomet était né pharisien ! Les pharisiens créèrent aussi le Moloch à Carthage (Tunis) où ils sacrifiaient les victimes humaines. Les fours crématoires des camps de la mort sont aussi des duplications du Moloch, par eux qui créèrent le nazisme. Il se disent juifs mais ne le sont pas. Mes amis vrais juifs sont autant victimes de ces faux juifs qui dirigent le monde et de l’islam qu’ils créèrent que le sont les chrétiens.

Je te fais un compliment Daech, car tu accomplis à la lettre ce que ton maître qui n’est pas Dieu du tout mais son ennemi satan te commande. Tu enrôles les pires cinglés, les pauvres types dont l’intelligence n’atteint pas le niveau moyen et tu leur fait croire en un paradis qu’ils ne connaîtront pas.

Combien de ces jeunes gens ou jeunes filles que tu as voués à la mort pour servir ton Allah ont leurs âmes piégées dans les souffrances qu’ils ont infligées à autrui, dans les pleurs et cris des victimes que tu leur fis faire ? C’est désormais leur enfer, pour longtemps, hélas pour ces âmes.

Je prie pour les victimes, pas pour ces âmes qui se sont d’elles-même jetées dans la Gehenne.

Daech, tu infliges aux chrétiens les souffrances demandées par le livre du diable qui est nommé coran.

C’est ça l’islam dans le livre que vous suivez et selon le modèle du pharisien qui créa cette loi satanique.

Je rappelle  qu’Allah était connu des pharisiens, créateurs de l’islam comme un démon mineur.

Le coran donne 99 noms pour votre Dieu, et bien, ce n’est pas du tout notre Dieu !

Si on regarde ces noms, ce sont tous des noms de démons connus dans l’antiquité, bien avant la création de l’islam. Certains sont mêmes cités dans d’anciens textes sumériens !

Dieu, le créateur auquel nous croyons a créé le principe de vie. Il est inconnaissable directement par l’humain.

Là vous faîtes la même erreur que celle commise dans l’Ancien testament, qui fit que les prophètes anciens honorèrent bien davantage des démons et satan que le créateur. Le pire exemple est justement celui que vous musulmans, toi Daech vous portez aux nues : Abraham, la pire des ordures qui prostitua sa femme au pharaon pour en tirer de l’argent et des avantages, rejeta dans le désert son premier fils et la mère de celui-ci, les vouant presque à la mort, et accepta l’ordre de satan de tuer son second fils; notre Dieu à nous, le créateur nous aime et jamais il n’ordonnera à un homme de tuer son enfant ! Lui a envoyé son fils, Jésus pour qu’il soit le dernier sacrifice humain.

Vous dites alors et vous le célébrez, vous musulmans, que le prodige fut que Dieu substitua un bélier à l’enfant au dernier moment.

C’est juste un prodige de satan, et non pas de Dieu !

Jamais le créateur, Dieu d’amour ne demandera à un humain de lui prouver sa fidélité, et encore moins de sacrifier un être de sa création à lui, Dieu ! Dieu sait tout de suite ce que nous avons au fond de l’âme, et il n’ a pas besoin que l’une de ses créatures lui fasse allégeance en tuant qui que ce soit ou en s’apprêtant à le faire.

Aucun artiste, l’artiste ayant une part de capacité créative donnée par Dieu, ne sacrifie ses créations s’il est sain d’esprit.

Dieu, le vrai refuse ces sacrifices ! Cela lui répugne et il rejette ceux qui les commettent, ceux qui les approuvent du seul fait d’être musulman, du seul fait coupable à ses yeux d’accepter la doctrine du coran contraire à la Loi de Paix et d’Amour apportée par Jésus.

Chaque fois que certains tuent en invoquant « allah », ce démon mineur qui sous-entend satan, toi Daech, tu penses vraiment marquer des points, mais c’est le contraire qui est en train de se produire.

Partout dans le monde, des millions de nés musulmans deviennent chrétiens. Certains qui tuèrent des chrétiens selon la demande du coran eurent l’apparition de Jésus et se convertirent ! Ils témoignent.

Jésus a produit de vrais miracles incroyables devant des témoins, parfois devant des centaines de témoins.

Ton prophète préféré, Daech, celui de l’islam n’a commis que des crimes, des massacres, des viols, des actes de pédophilie, des vols.

Islam signifie esclavage !

Tu vas me dire qu’en fait cela signifie soumission, mais c’est pareil pour nous que la vérité du christ Jésus rend libres !

Jésus nous a dit dans les évangiles :

« La Vérité vous rendra libre ».

Cette vérité est que les pharisiens rejetés par Moïse et par Jésus, qui se disent improprement juifs mais ont fait massacrer les juifs via leurs créations que sont l’islam et le nazisme, mais aussi le bolchévisme, et bien entendu aussi massacrer les chrétiens, ces pharisiens dirigent le monde en sourdine, et on en connaît; ils conseillent les dirigeants du monde et accomplissement leur propre dessein. Ils se sont crées des cachettes pour lorsque surviendra le pire, mais ces cachettes seront leurs tombeaux.

Jésus a aussi dit :

« Lorsque viendra l’Esprit de Vérité, il vous rendra libres ».

Cette vérité que je viens d’énoncer est celle qui libère tous les peuples, les juifs, les actuels musulmans qui tous tous suivre Jésus pour le salut de leurs âmes. C’est le moment où jamais de faire sienne cette vérité, la Vérité du salut.

Nos âmes sont libres par le christianisme, et je ne vois rien d’agréable au fait de se mettre en esclavage par l’islam, or DIEU, le vrai veut notre bonheur et pas le malheur et l’esclavage partout apporté et entretenu par l’islam !

Notre langue de révélation nous enseigne qu’islam, lorsque on inverse les lettres donne :

MAL SI, autrement dit SI MAL, donc au service du mal, donc au service de satan l’ennemi du créateur.

Jésus nous délivre du mal et de satan, tandis que l’islam enchaîne, tue et terrorise.

Les vrais chrétiens n’ont aucune peur; plus rien ne les terrorise, et surtout pas Daech et tous ses malades mentaux, ces drogués qui vont connaître tous l’enfer. Depuis la Révolution pharisienne avec Rubinstein dit Robespierre, le peuple des vrais Français a eu sa dose d’horreurs, de terreur, de sacrifices humains. Ce peuple n’a plus peur du tout. On ne peut plus le terroriser.

Daech, tu es l’image de satan, mais je te fais un compliment : tu es premier de la classe de satan car c’est toi qui appliques le mieux ce que satan et le cinglé que vous honorez, vous demandent. Celui que vous honorez comme votre prophète n’était qu’un homme, rien de plus, mais le pire de tous les hommes, voleur, sanguinaire, se complaisant dans le malheur infligé à autrui, tueur en série, impuissant aussi, car il n’a jamais été capable de procréer.

Il fut assassiné à 56 ans par certains qui l’avaient suivi et le trouvaient trop dur, trop cinglé justement. Il fut empoisonné comme du reste le furent certains de tes hommes ! Ils avaient obligé des prisonnières chrétiennes ou yézidies ou kurdes qu’ils violaient à leur préparer un repas de ramadan, et ainsi, des centaines de tes hommes moururent empoisonnés, ce dont tu ne te vantes pas.

Je te rassure Daech, tu es l’organisation qui a le mieux accompli les volontés de satan, inscrites dans ton livre si pourri qu’on se demande bien quel mal ont fait nos arbres pour qu’on ose les tuer pour ça ! Les arbres pleurent pour qu’on ne les vouent pas à ce sort, et ils hurlent qu’ils préfèrent servir de papier toilette plutôt que de recevoir sur ce qui fut les fibres de leurs vies, la pire des souillures.

Oui, tu es premier de classe de satan Daech.

Hélas pour toi, en ces temps où les femmes kurdes t’infligentl es pires déculottées et te montrent que la femme est égale de l’homme, tu récupères n’importe quel acte de n’importe quel cinglé, et ici en Europe, ça nous fait rire tant c’est ridicule.

Ainsi à Trappes, ce matin, un cinglé musulman qui voulait sans doute imposer le pire des esclavage à sa maman et à sa sœur les tua à coups de couteaux, puis s’en prit à une passante qui était totalement étrangère à sa querelle familiale et cria Allah Akbar et fut abattu.

S’il suffit de crier Allah Akbarh (on s’en fiche de votre allah) pour qu’un acte soit récupéré par Daech, y compris ce qui relève de la folie personnelle d’un homme, alors des musulman prononcent cette phrase chaque jour en sortant leur crotte (vrai), et donc tu devrais aussi revendiquer leurs cacas quotidiens.

Tu n’es plus à une merde près après tout !

Tiens écoute et compare :

Jésus arriva dans une maison où on l’accueillait toujours très bien, et là vivaient une fille nommée Marie, une autre nommée Marthe, et leur frère plus âgé, Lazare.

Lorsqu’il arriva ce jour là, les jeunes filles vinrent en pleurant vers lui, car leur frère Lazare était mort depuis trois jours, avait été placé dans la grotte-tombeau, et son corps commençait à se décomposer.Désespérées, les jeunes filles prièrent Jésus de faire quelque chose.

Qui peut faire revivre un mort dont le corps se décompose ?

Jésus le fit ! Il se rendit devant le tombeau, sans même y entrer et dit :

  • Lazare, lève-toi et marche.

Lazare sortit de son tombeau, vivant !

Jésus n’est pas un prophète, mais le vrai fils de Dieu qui s’incarna par Marie, elle-même conçue sans que sa mère n’ait eu de relation charnelle avec un homme. Lors de son apparition à Lourdes, Marie a dit :

  • Je suis l’Immaculée Conception.

Il fallait cette double conception sans homme pour que Jésus soit fils de Dieu, véritablement, et d’une nature telle qu’il ressuscita des morts, guérit des aveugles de naissance qui n’avaient jamais vu, des paralytiques de naissance qui n’avaient jamais marché de toute leur vie.

Voilà Daech, l’être au-dessus des hommes par son âme divine dont les pharisiens, secte judaïque adoratrice de satan (juste cette secte) qui créa plus tard l’islam au nom duquel toi Daech tu tues, voilà le Fils de Dieu, du vrai Dieu créateur qui nous aime que vous entendez faire taire en tuant les chrétiens comme tu le fais.

En ces temps de la fin Daech, tu devrais relire la prophétie faîte par ton propre prophète, tu sais ton assassin. Il a dit qu’à la fin des temps, plus personne ne voudrait être musulman et ça on le voit puisque le nombre de musulmans dans le monde n’est plus qu’aux alentours de 750 millions, et chaque jour des musulmans se libèrent du carcan de l’islam, de la possession de leurs âmes par satan.

Ton prophète a aussi dit qu’en cette fin des temps c’est Jésus qui revient pour juger tout le monde, même lui Muhammad !

Encore dans note langue de révélation qu’est le français, ton nom daech s’entend dèche pour nous, à savoir la perte de tout, le dénuement !

Tu vois ce que Dieu nous révèle à ton propos ?

Dis-moi Daech, si tu as un peu de logique, cela veut dire que c’est donc Jésus que tout le monde doit suivre, c’est Jésus qui est très au-dessus de Mahomet puisqu’il va le juger, et votre coran ne dit rien pourtant de la vérité sur Jésus et cette vérité, les musulmans la découvre de plus en plus en lisant les évangiles, la vie et les paroles de Jésus, pas les mensonges que le coran en dit.

Ton prophète de satan dit aussi que les arabes seraient rejetés par Jésus pour tous leurs crimes. Il est clair que les pharisiens qui dirigent le monde et ont amené les populations de la secte de satan en occident seront aussi condamnés, avec toi et ceux qui te suivent Daech.

Encore une fois, je te complimente Daech puisque tu appliques tout le programme de destruction indiqué par satan, dieu de l’islam. Ainsi, tu crois vaincre et tu détruis l’islam en dessillant chaque jour les yeux de musulmans de naissance qui sauvent enfin leurs âmes et celles de leurs enfants en se tournant vers le dieu créateur dieu d’amour qui nous envoya son fils Jésus, afin que plus jamais il n’y ait de sacrifices humains ou animaux sous prétexte d’honorer Dieu, or Dieu, le vrai, aime les humains de bonne volonté et répugne à tous les sacrifices , tels ceux que vous faîtes au nom de votre allah qui n’est pas du tout dieu, mais un démon relevant de satan.

Félicitations Daech, tu as encore revendiqué l’aboutissement d’une querelle de famille via un cinglé. Quel acte héroïque, tuer sa mère et sa frangine !

C’est tout à ton image et à celle de l’idéologie de mort que tu sers.

La Vie l’Amour, la Paix l’emportent déjà en esprit, et cela vient par Jésus et Marie. Je leur ai remis les âmes des victimes du cinglé de Trappes.

Où sont les pères, les papas des jeunes femmes devenues djihadistes ?

Ci-dessus, photo réelle, non truquée d’un miracle. La photographie fut prise lors d’un baptême, et l’eau bénite versée sur le front du bébé devient un chapelet chrétien avec sa croix christique. La photo fut prise par une photographe professionnelle recrutée par la famille.
En écoutant ou lisant les interventions de mères de jeunes filles dites « converties » à l’islam et devenues « épouses » de djihadistes, parties faire le djihad en Syrie ou Irak, prostituées aux islamistes criminels et complices de crimes, mères de bâtards de ces islamistes, une question me vient : Où sont les pères de ces jeunes femmes ? Ils semblent avoir abandonné leur enfant, mais de quelle façon l’ont-il fait ?
Les mères en question sont de ma génération, voire parfois, plus jeunes. Avant d’aller plus loin, je dois affirmer que faire revenir leurs filles et les enfants qu’elles ont eu de ces djihadistes est malsain pour toute la collectivité. Mieux vaut que ces filles subissent leur peine de prison et que leurs enfants soient confiés à des familles bien de ces pays, et on pense à ces familles chrétiennes dont les enfants furent violés et tués par les djihadistes dont les « époux » de leurs filles justement; ce serait un juste retour des choses que ces enfants soient adoptés par ces familles, et ils y recevraient beaucoup d’amour.
Certaines de ces jeunes femmes sont revenues, or, elles portent toujours leur tenue de fantôme noir type Belphégor, de négation de la vie, de l’égalité de la femme et leurs propos ne changent pas. Elles ne devraient pas revenir puisqu’elles dénigrent toujours nos valeurs.
C’est dans ces propos et valeurs criminelles qu’elles élèvent leurs enfants, en leur donnant en plus le culte d’un père criminel transformé par elles en héros dont le modèle doit être suivi par leurs enfants.
Les mères de ces jeunes femmes au destin pourri par elles et peut-être au moins en certains cas par leurs propres parents, ces mères veulent le retour de leurs « petits-enfants ». Elles qualifient à tort ce retour de « rapatriement ». On ne peut pas rapatrier des enfants nés sur le sol étranger sans existence légale de Français ! Selon le droit international, ils n’ont même pas d’existence légale tout court, puisque l’Etat islamique n’a aucune existence légale et n’en aura jamais. 
Ces enfants sont nés à la mode islamique sur un sol étranger, et aucun document officiel ne prouve que ces enfants bâtards selon la loi française sont les enfants de ces jeunes femmes. Certes, des test ADN pourraient changer la donne, mais à condition qu’ils puissent être fait sous contrôle légal irréprochable, et donc c’est impossible.
Par contre, ces enfants ont aussi une autre famille, dans le pays de leur père. Selon la loi qui prévaut dans le pays de naissance de leurs enfants nés de cette prostitution islamique, et dans le pays musulman de leur père, ces enfants doivent être confiés à la famille de leur père, ou à défaut, au pays du père qui les ferait adopter.
Selon la loi musulmane choisie par ces jeunes femmes, leurs enfants sont ceux de leurs époux et de la famille de ces derniers, mais en aucun cas, ils ne sont les enfants de leur mère et encore moins d’une famille française ou européenne.
Ces enfants ne sont pas nés en France, donc la France ne peut en aucun cas rapatrier ces enfants.
Désolées Mesdames, mais ces enfants n’ont pas à être ramenés ici, pas plus hélas que vos filles prostituées qui ont choisi leur destin, elles ont choisi leur prostitution, leur propre décrépitude qu’elles ont rejetée, qu’elles ont voulu voir mourir  et contre laquelle elles ont œuvré plus que quiconque n’a aucune raison de les accepter de nouveau sur le sol de la chrétienté, à moins qu’elles ne décident de changer totalement -c’est le cas de le dire- leur fusil d’épaule et d’œuvrer à la rechristianisation, donc de préalablement opérer leur conversion totale et celle de leurs enfants au christianisme, de renoncer à tout ce qu’elles ont adoré, de ne plus porter les tenues par lesquelles elles se prostituèrent, de passer aux aveux complets et de totalement changer de message à l’endroit de leurs enfants.
La plupart ne sont pas dans cette disposition d’esprit car elles ont été mal construites du fait de leurs parents et du fait de la destructuration sociétale qu’on nous imposa.
Mesdames les mères de ces prostituées à Daech et autres factions et sectes de ce genre, les seuls petits-enfants que vous puissiez faire rentrer sont ceux :
-Nés en France avant le départ de leur mère, et nés d’un père Français.
Les autres n’ont aucune existence légale en France et n’en auront pas.
Maintenant, avant de vous confier ces seuls de vos « petits-enfants » qui pourraient être rapatriés, il faut examiner  la manière dont vous et le père de vos filles respectives avez éduqué vos enfants, et voir si vos enfants devinrent ainsi par vos défaillance de père et de mère, par l’exposition que vous aurez éventuellement faîtes de vos filles au danger.
Il me semble que là encore, ce n’est pas gagné.
Première question : Où sont donc les pères de ces filles qui se sont prostituées pour l’islam ? Eux, on ne les entend pas !
Questions subsidiaires :
Pourquoi n’entend-ton pas ces pères de vos filles ?
Pourquoi leur silence ?
Où sont-ils ?
Ont-ils joué un rôle ou non dans l’éducation de leurs filles ?
Si non, pourquoi et comment furent-ils évincés del a proximité de leurs filles ?
Il y a quelques années, on lança la mode du « elle a fait un bébé toute seule ».
Ensuite on ajouta l’éviction des pères par des accusations fausses de mères qui ne voulaient pas lors d’un divorce que leurs « ex » comme elles disaient jouent un rôle dans l’éducation de leur fille, et même qui ne voulaient pas qu’il y ait un lien affectueux père-fille. J’ai des cas précis en mémoire.
On y ajoute, les non présentation d’enfants, et le père qui finit, de guerre lasse par renoncer à voir son enfant !
Des pères aimant leurs enfants se battent pour les voir, pour partager leur éducation.
Si vous faîtes partie de ces mères qui ont joué les mantes religieuses, alors par le manque affectif paternel généré dans l’enfance et l’adolescence de vos filles, vous avez fait le lit de leur prostitution, et de la pire de toutes, celle qui aurait dû vous alerter dès que vos filles se rapprochèrent de musulmans, dès qu’elles montrèrent les signes d’un choix contre culturel, dès qu’elles changèrent leur manière d’être, de se vêtir, de manger, dès qu’elles firent ce que vous les avez vu faire sans rien empêcher, sans rien recadrer, non pas par impuissance, mais par fausse ouverture d’esprit, par absence de clairvoyance, de bon sens, et de ce véritable amour qui se doit d’être sévère et me^me intransigeants envers ses enfants lorsqu’on touche aux valeurs.
Faisiez-vous partie de ces mères se la jouant copine-copine avec leur fille ? Quelle terrible erreur ! Une mère a un rôle éducatif, et celui qui enseigne n’est jamais au même rang que celui qui a tout à apprendre.
Après la première erreur de l’éviction du père, cette erreur conduit presque toujours à un approfondissement de la blessure de la carence paternelle : le père est absent, et en plus la mère n’est plus la mère !Quel bateau sans gouvernail, errant comme il le peut et pouvant de ce fait couler; voilà ce que furent vos filles.  La mère ne fait pas preuve d’autorité, ou alors, elle est dépassée et non efficace, mais pas question de rappeler le papa, non ! Pas de papa, c’est en plus un navire sans mât, ni voile, une coque vide en perdition.
Il aurait sans doute été la clé du problème, la clé qui verrouille la porte du danger, tout simplement. Sa présence aurait été la solution.
Avez -vous accueilli « l’ouverture » de votre fille à la culture des autres en lui disant « c’est bien », voire, en nourrissant une sorte de complexe de supériorité genre « on est des gens bien, tolérants » ? Avez-vous approuvé, laissé faire sans y mettre le holà ? Avez-vous émis l’opinion ou pensé que le livre de la religion venue d’ailleurs vaut les évangiles ? Si tel est le cas, alors vous étiez dans l’ignorance volontaire car on peut lire ces deux textes diamétralement opposés et qu’on peut résumer pour les côté chrétien par l’injonction : « Tu ne tueras pas » et « aimez », alors que côté de la culture étrangère vers laquelle votre fille glissait, l’injonction répétée des centaines de fois est : « tuez », et on parle bien de tuer des gens qui ne vous ont rien fait, des chrétiens, juste pour le fait qu’ils sont chrétiens, des juifs parce qu’ils sont juifs, des homosexuels, et des femmes qu’on lapide. Si des gens vous avaient énoncé ces contenus, vous auriez été dans le déni, puisque vous estimiez sans doute vous situer du « bon » côté, celui de la « tolérance ».
C’était bien pourtant le côté de l’intolérable, car vous admettez qu’on ne peut tolérer que le crime soirt mis en injonction pour substrat éducatif.
Si vous aviez lu ces deux textes, du côté de Jésus vous auriez aussi lu : « Que ton oui soit oui, que ton non soit non. » C’est simple, ce qu’on accepte on ne l’accepte pas à moitié mais à fond et en connaissance de cause, donc on dit oui, et vous avez donc approuvé en même temps que le choix de votre enfant en perdition faute de gouvernail parental, le choix de cette injonction de tuer donné par cet enseignement. Votre consentement engagea votre conscience. Vous ne pouvez donc à présent vous plaindre des conséquences de votre manque de gouvernail sur le navire de votre fille qui ne pouvait que se perdre.
Si vous aviez lu ces deux textes, alors vous auriez tout mis en œuvre pour empêcher la chute totale, hélas quasi irréversible de votre enfant.
A ce stade, on peut hélas parler de non assistance à enfant ou adolescente en danger.
Pourquoi donc étiez-vous inconsciente de ce danger, vous la mère d’une jeune fille, jeune femme devenue prostituée des pires criminels ?
Notre époque s’est trop dévoyée du juste chemin, du bon sens, de l’intelligence et a produit et produit encore des messages destructeurs, mais chaque adulte lorsqu’il devient parent, n’est pas que génétiquement parent. Il est dans un devoir de conscience et d’élévation de conscience des âmes qui lui sont confiées. Cela, le message chrétien sait bien le passer lorsque précisément on va à la source, lorsqu’on lit les évangiles.
Tout ce qu’il vous reste à faire, mesdames, est de reconnaître vos torts, de les lister honnêtement, de les faire connaître, de renouer le contact visiblement peu ou prou perdu avec les papas de vos enfants, des papas que certaines d’entre vous ne considérèrent que comme de simples géniteurs à jeter après coup. C’est le principe de ma mante religieuse, mais les insectes sont ainsi programmés qu’après la ponte des œufs, aucun des  deux parents n’a de rôle à jouer. Pour nous c’est tout le contraire. Le nid familial se construit et s’entretient par les deux parents.
Il vous reste à prier chrétiennement pour les âmes de vos filles afin qu’elles ne soient pas perdues comme âmes, à leur faire assumer leurs fautes dont la première est leur conversion, mais à en assumer votre part, à renoncer aux enfants nés en territoire étranger de cellules de vos filles, mais qui n’ont pas vocation à être vos petits-enfants puisqu’ils furent conçus et éduqués pour tuer à leur tour, mais aussi parce que pour la loi étrangère sous laquelle ils naquirent, ils ne sont enfants que de leurs géniteurs, si tant est qu’il y ait eu de ce côté ci, une officialisation de leurs naissances, or, ce n’est pas toujours le cas de ces enfants nés de prostituées à l’Etat islamique, qui passèrent d’un homme à un autre; votre fille a sans doute eu eu de nombreux partenaires successifs comme n’importe quelle prostituée de maison d’abattage. Qui sont les pères de ses enfants ? L a France ne reconnaît pas les faux mariages de l’Etat islamique, et d’ailleurs ne reconnaît pas l’Etat islamique. Aucun acte ni de mariage, ni de naissance provenant de l’Etat islamique ne peut être reconnu ni ne le sera. Vos « petits-enfants » n’ont aucune existence légale selon la loi française. Ce qu’il peut arriver de mieux à ces gamins, c’est d’être adoptés par des familles irakiennes ou Syriennes bien, selon le cas, dont des familles chrétiennes dont les enfants furent assassinés par les soi-disant « époux » de vos filles, avec la complicité de vos filles. Acceptez ce beau cadeau à ces familles, et elles sauront quant à elles, en connaissance réelle de la situation, leur donner un avenir. Vos filles qui ont gâché leur vie jusqu’à présent doivent faire ce cadeau de ces enfants aux familles dont les époux ont contribué à violer, torturer, tuer les enfants. ils auront un avenir construit sur l’amour.
Seuls les enfants nés en France de pères de nationalité française, avant le départ des parents pour le djihad peuvent revenir, mais pas leurs « frères et sœurs » nés sous l’Etat islamique.
Si vous n’avez pas donné à vos filles le socle solide du couple parental, alors voyez vos fautes, reconnaissez-les, écrivez-les à vos filles, demandez-leur pardon; c’est ainsi qu’ à leur tour elles verront alors leurs manques et leurs fautes et qu’elles accepteront de revenir dans le bon chemin, peu à peu, mais pour cela il leur fait assumer les peines de prison. Demandez-leur de renoncer à leur parentalité et de demander de confier à l’adoption de parents chrétiens syriaques ou Irakiens, selon le cas, leurs enfants nés de pères tueurs de chrétiens. Ce serait un vrai acte d’amour et de rédemption pour vous et pour elles.
Faîtes en sorte, si c’est possible, que le papa écrive à la fille, que ce lien puisse enfin se construire.
Vous avez peut-être construit votre maternité sur du sable, sans la fondation du couple parental, sans la fondation de valeurs solides telles que le sont les valeurs chrétiennes réelles, pas le faire semblant. Lorsqu’on construit sur du sable, sans fondation, tout s’effondre.
Les criminels ont procréé avec des prostituées avant de se faire tuer ou arrêter.Avant ou dans le même temps qu’ils ont souillé vos filles et assuré leur propre descendance, ils ont tué des femmes et homes chrétiens en âge de procréer, et ils ont tué et violé des enfants de ces chrétiens. Il reste des femmes dont les enfants furent violés et assassinés par les géniteurs des enfants des prostituées du djihad, les soi-disant « époux » de vos filles; ces femmes et leurs propres parents recevraient un beau cadeau si on leur confiait à l’adoption, ces petits nés de prostituées aux criminels, ce,  en remplacement de ceux tués par les criminels qui ensemencèrent des prostituées. Ces enfants ne sauraient pas qui fut leurs pères, et cet oubli est le mieux qu’on puisse leur souhaiter pour leur propre équilibre et leur avenir. Leurs mères gâcheraient leur avenir par le culte du criminel et de ses crimes. Donnez à ces enfants, la chance de l’amour et de l’innocence.
J’en profite pour renforcer un message : lorsqu’il y a divorce, le père reste père, et à moins que le père fasse encourir un réel danger à l’enfant, alors tout doit être mis en œuvre par les deux parents pour que l’enfant ne soit pas privé de l’un de ses parents, et la meilleure solution semble être la garde alternée, ce qui nécessite d’habiter la même commune et même le même quartier, ce qui pour le bien de tous permet beaucoup de souplesse et permet à l’enfant de garder un équilibre.

 

A lire, à relire, écouter, voir sur toutes sortes de sujets.

Actualité et avenir. Ce ne sera pas ce que des gens venus en trop grand nombre en parfaite connaissance de ce qu’ils nous font d’abord par leur nombre et ensuite par leur opposition culturelle à notre culture veulent en faire, mais ce qui est  prédit dans les textes chrétiens. Des données montrent un changement. La cohérence commence à ré émerger.
Lorsque j’ai vu la photo d’abord en noir et blanc, j’ai eu l’impression de voir une photo des résistants lors de la seconde guerre mondiale, puis j’ai vu qu’il n’y a pas d’armes et que le véhicule est moderne, et enfin j’ai vu la photo en couleurs. Leur action a porté ses fruits et pointé le doigt vers un énorme problème qu’enfin les autorités ont vu.
Lisez, car cela montre un renversement de vapeur en train de se produire.
http://www.les-identitaires.com/2018/04/en-premiere-ligne-toujours/
Là, c’est de l’actualité et se profile un avenir d’abord pas rose, ensuite…
Sur d’autres sujets, mais on peut y voir un lien, voici de quoi relire :
Ceux qui ne croient pas à l’existence Satan et à notre devoir sacré de lui résister ont tort; il me persécuta avant même ma naissance et à un point qu’on n’imagine pas. Ce n’est pas sans raison qu’il en fut ainsi. Une âme a une vieille identité, et le mal redoute certaines d’entre elles du fait de leur force. Imaginez cela : dix tentatives de me tuer ou de porter fortement atteinte à mon intégrité physique avant l’âge de cinq ans, et le reste, je vous l’assure fut du même acabit, mais j’ai résisté.
10 tentatives de me tuer ou atteintes à mon intégralité physique avant l’âge de cinq ans : Je suis la preuve que la lutte du bien contre le mal existe.
Oui; des âmes sont choisies pour montrer la voie de la résistance au mal en une époque qui a perdu les vraies valeurs, la cohésion, la cohérence, les valeurs morales,  le bon sens même, une période de déséquilibre et de destruction. La notion même de charité est dévoyée et les donneurs de leçons sont ceux qui font le mal et y contribuent. Cette période s’achève pourtant.  Nous pouvons tous changer les choses, tous à condition d’être en cohérence avec l’équilibre. Le service de la soupe de tout le monde ne peut pas et ne doit pas se situer ni en France, ni en Europe, ni en occident, et chacun doit selon sa lignée améliorer les choses sur le territoire dévolu à sa lignée depuis des temps immémoriaux. C’est un devoir sacré, et fuir le devoir sacré de lignage est se mettre en faute envers celui qui nous créa et qui a choisi de placer les humains de telle manière, et non pas de les mixer comme bon semble à chacun et d’abord à ceux qui dirigent le monde et pourrissent ce qui allait bien, mais à quelles fins ? Lorsqu’une jeune fille est violée et étranglée dans un parc strasbourgeois par un Soudanais en demande d’asile (oui) alors, on voit que tout ce qui rentre n’est pas bon, au contraire. De tels faits sont hélas trop fréquents !
Quel remerciement nous font ces gens !
https://www.madame.suavelos.eu/strasbourg-un-soudanais-poursuit-et-etrangle-une-jeune-femme-jusqua-la-perte-de-connaissance-pour-la-violer-elle-est-sauvee-in-extremis-par-un-temoin/
Dans la même veine des personnages venus en nombre pour nous nuire :
https://www.madame.suavelos.eu/jawad-menace-de-mort-son-ex-compagne-de-toute-facon-jai-des-filles-bien-mieux-quelle-maintenant-je-suis-une-star-jai-couche-avec-17-filles-depuis-ma-liberation/
Il en fut ainsi il y a dix ou vingt ans, trente ans déjà, mais plus les éléments sont mauvais dans une société, plus l’ensemble pourrit…  Si on fait cette erreur, tout se dégrade pour tout le monde, on fait disparaître les populations hôtes qui sont submergées, comme actuellement, et au final, personne n’en sort gagnant.  L’humanité se perd à partir de là.
A écouter, et c’est un Camerounais qui parle :
http://www.les-identitaires.com/2018/04/en-premiere-ligne-toujours/
Hélas ! Pourquoi faut-il que les africains de cette intelligence et de cette bonne compréhension soient si rares ? Ils ne défendent pas ce qu’ils ont, et ils ont les territoires les plus riches du monde (mines d’à peu près tout et richesse agricole possible), et ils viennent piller ailleurs à ceux qui ont su développer leur territoire…
Tout se perd alors pour nous qui disparaissons sous le nombre et sous la façon d’agir de ce nombre, mais aussi pour eux qui ne feront pas mieux ici que ce qu’ils firent sur leurs territoires bien plus riches, ce,  du fait d’une mentalité à presque totalement changer.
Quelqu’un est venu nous guider et nous avertir en même temps, il y a vingt et un siècles, et des preuves attestent à présent du fait que sa nature dépassait de loin la nature humaine :
L’étonnant sang de Jésus…
Enfin, cette incroyable relique d’un christ en miniature, crucifié et couronné d’épines, comme si le christ s’était incarné dans diverses dimensions et avait partout subi un sort identique :
Un vrai Christ gnome ! Incroyable découverte !
Un indien avait vu juste, Seattle, chef indien qui dit en 1854 à l’endroit des blancs, européens donc : Contaminez votre lit, et vous suffoquerez une nuit dans vos propres détritus. « 
La prophétie voit son accomplissement, car dans notre lit, notre berceau, qu’avons-nous mis qui ne devrait pas s’y trouver ?

Sur les paroles de sagesse des chefs amérindiens :

couvertureSagesParoles-des-chefs-in
A commander chez : editionorpubli@gmx.fr

20 €plus 5 € de frais de port.

Très beau livre sur papier de très haute qualité. A offrir à toutes et tous pour la fête des mères et pour la fête des pères.A s’offrir à soi aussi. Tout le monde apprécie ces paroles des grands chefs amérindiens, paroles d’une grande sagesse.

 

10 tentatives de me tuer ou atteintes à mon intégralité physique avant l’âge de cinq ans : Je suis la preuve que la lutte du bien contre le mal existe.

Le bien le mal, Jésus, Satan, certains y croient d’autres non, mais que penser lorsqu’à peine conçue on tente de vous tuer ?
Que penser lorsque avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans, on a déjà fait l’objet d’au moins dix tentatives de meurtre, d’agressions très graves ou d’atteintes à son intégrité physique ?
Que penser lorsque toute sa vie on fut ainsi poursuivie, malmenée, menacée, et on ne parle pas d’imaginaire mais d’actes réels ?
Que penser lorsque ce que tout le monde obtient facilement, on vous le refuse ?
Que penser lorsqu’on fait tout pour que vous ne soyez pas dans la société ?
Que penser lorsque tout est fait pour vous empêcher d’avoir un revenu ? (je suis absolument sans revenu personnel).
Que penser lorsqu’on vous laisse pourrir dans la situation de non droit, étant Française de souche dans mon pays, handicapée du fait de deux agressions subies avant l’âge de cinq ans visant mon œil droit, dont l’une en maternité deux jours après ma naissance ?
Que penser lorsque vous avez des dons qui sont contrés quoi que vous tentiez ?
A l’heure du bilan, lorsqu’on a franchi un certain cap dans sa vie, on ne pense plus; on a longuement compté les coups, dévié ou encaissé, mais à présent on constate qu’un fil conducteur a toujours été là, avec des leitmotiv ou motifs récurent, et dans mon cas, l’œil revient souvent, et lorsqu’on dit œil,  Sauron n’est pas loin, autrement dit Satan pour ceux qui ont compris que la trilogie du Seigneur des Anneaux dépeint notre temps… d’avant « le retour du roi… ou de la reine »…
J’ai écrit des livres sur des sujets divers et variés, mais en dépit de mes nombreux prix littéraires, des vrais, je n’ai pas les relations permettant d’être éditée là où il faut l’être si on veut avoir voix au chapitre, comme on dit, audience médiatique, ventes importantes dégageant un revenu.
Aujourd’hui, j’ai entrepris de rédiger le livre montrant le fil conducteur de ma vie : la lutte du bien contre le mal, le mal m’ayant toujours attaqué par tous moyens et sans relâche.
Il y a quelques années, j’ai découvert descendre directement du roi Hugues Capet fondateur on peut le dire de la France et de la dynastie du même nom. Bien avant les Bourbons, je puis prétendre au trône de France puisque mon lignage, non altéré par le sang Médicis remonte aux origines de la dynastie capétienne.
Cette origine en lien avec ce qu’il va advenir, et l’éventuel rôle que je pourrais y tenir au moment voulu constitue sans doute la raison de ces innombrables les agressions dont je fus victime toute ma vie. Est-ce pour ce lignage sacré et non dénaturé par le sang reptilien des Médicis, allié au fait d’être une vielle âme forte que je suis ainsi menacée par le maître du mal et ceux qui sont avec ?
Nous vivons les temps annoncés par l’Apocalypse et par Jésus lui-même.
La république démoniaque vit ses derniers temps comme tout ce à quoi elle donna naissance au niveau mondial.
A toutes et tous partout dans le monde, il n’y a de salut que Jésus et lui seul.
Lorsqu’on relate un tel acharnement, les gens ignares sortent le mot « paranoïa »… Sauf que dans mon cas, tout est avéré, avec témoins et rien n’est imaginaire justement, donc, c’est juste la réalité.
De deux choses l’une, ou ce livre aura un grand éditeur, et à bon entendeur salut, et l’éditeur pourra gagner avec ce livre, ou je le mettrais à disposition autrement.
Voici l’une des dix fois où on tenta de me tuer avant l’âge de cinq ans. Si vous saviez… J’ai aussi eu droit à la menace du revolver à trois ans et demi, mais j’ai aussi failli mourir de faim. Une énorme agression manqua me tuer à l’âge de trois ans et demi, et je ne dus l’abandon des coups qu’à mon évanouissement…
L’extrait que je vous place ici nécessite une explication : Mon père travaillait alors dans une briquèterie. Mes parents avaient deux enfants plus grands et j’étais la troisième, non désirée. En cette époque de l’appel de l’abbé Pierre, mes parents vivaient dans un logement de l’usine donnant sur la cour très polluée de l’usine. Il avait une chambre d’un côté du couloir, une cuisine de l’autre, et tout le reste était octroyé à une famille de siciliens comptant dix personnes dont huit enfants. Oui, nous vivions dans un appartement partagé comme en URSS. Il n’y avait pas d’eau sur l’évier et bien entendu ni WC ni salle d’eau. Un robinet d’eau commun aux habitants de l’immeuble et aux ouvriers de la briquèterie se trouvait deux étages plus bas dans la cour de l’usine, ainsi que des WC à la turque communs non seulement aux gens logés dans cet immeubles, mais aussi aux ouvriers de l’usine. Nous étions en 1954.
Quelques jours plus tôt, ma mère (Y) et moi étions rentrées de maternité.
Le diable investit une personne, et… Je vous laisse lire.
Extrait du livre retraçant les très nombreuses agressions  caractérisées du mal à mon endroit :
« Ce qu’il advint quelques jours à peine après que Y et moi soyons rentrées de la maternité est des millions de fois plus inimaginable et plus improbable que les prémices que vous venez d’en avoir. C’est juste monstrueux…
« Mort », « œil » ont marqué ma vie, mais je crois que le mot « souffle » s’y associe. Je parle du souffle de vie, de l’inspir indispensable à la vie, et au moins à la survie. Née avec le cordon trois fois autour du cou, voilà une nette indication du souffle coupé, de l’énergie vitale refusée.
Encore aujourd’hui, je me surprends souvent en état d’apnée assez prolongée, parce que je me retiens de respirer sans même m’en apercevoir. Je chante, ayant des dons pour cela dont une jolie voix, et je pratique le chant choral. Souvent je chante en oubliant de respirer, et pourtant je fournis beaucoup de puissance comme soprano. Pourquoi, donc, cette abstention de respirer, alors qu’on ne peut pas vivre sans cela ?
Retiens ton souffle pour ne pas mourir !
N’avais-je pas déjà retenu mes dépenses d’énergie après cette piqûre administrée à ma mère pour retarder l’accouchement en cours ? Un mois de dépassement de terme après qu’on eût retardé l’accouchement fait du fœtus un mort-né, et ce ne fut pas mon cas.  Le fœtus avait opté pour une stratégie de survie, et sans doute cela s’imprima-t’il à jamais dans ses cellules.
Voilà le message que m’envoie cette particularité, et cela m’évoque des souvenirs en effet, mais l’évènement abominable qui imprima cette interdiction de respirer fut sans doute ce vécu qui date des premiers jours de ma vie terrestre. Non, vous ne pouvez pas imaginer une telle scène, une scène de film d’horreur au fond.
Le nouveau-né que je suis repose dans le petit lit de bébé. C’est un lit de bois plein, comme on les faisait à cette époque, d’un beau bois de chêne teint en brun foncé. Un bébé de quelques jours à peine, c’est tout petit dans ce lit prévu pour qu’on puisse y dormir jusqu’à quatre ou cinq ans. Suis-je endormie à ce moment là ? Probablement. Y a quitté la chambre pour la cuisine. Du fait de la cohabitation dont on peut aisément deviner tous les inconvénients, elle a l’habitude de fermer à clé la chambre lorsqu’elle va dans la cuisine et vice-versa. La jeune femme s’impose cette discipline, et on devine à quel point ce doit être pesant, ces dizaines de tours de clé chaque jour, pour fermer ou ouvrir une pièce, au fil des activités du quotidien.
Certes, Y avait imaginé que les huit enfants des colocataires puissent venir faire des bêtises dans la chambre lorsqu’elle était occupée dans la cuisine, ou encore que la Sicilienne au mauvais œil puisse venir fureter et voler, et elle songeait plutôt au vol de draps dans l’armoire par exemple, mais ce qu’il advint ce jour là, nul ne pouvait l’envisager. Une fois de plus, la mort rôdait. La faucheuse se transporta près du petit lit de bois où reposait un nourrisson de quelques jours.
Affairée dans sa cuisine, Y entend son bébé s’agiter. Elle l’a quitté endormi, il y a peu, et soudain, il lui vient à l’esprit qu’elle a omis de verrouiller la porte de la chambre, alors clé en main, elle se précipite. La porte de la chambre est entrouverte, et ce qui s’offre à elle est une vison d’épouvante.
Cette femme, une voisine aux yeux de folle veut tuer le nouveau-né. Yolande se précipite pour protéger son enfant que l’autre veut étouffer. Interrompu dans son ouvrage de mort, la folle s’en va. Elle voulait ôter le souffle au bébé, mais savez-vous le cadeau quelle avait fait pour la naissance ? Un bavoir, or un bavoir s’attache au cou, et si on serre, on coupe le souffle… La mort s’ensuit.
Y qui n’avait pas voulu de ce troisième enfant vient pourtant de le sauver, mais l’amour maternel n’est pas pour autant au rendez-vous. Je suppose qu’elle m’a dorlotée juste après, pour soulager sa propre peur, mais la routine reprit vite le dessus.
La femme folle habitait au rez-de-chaussée et nous au second étage. Quelques années plus tard, alors que son époux, un brave ouvrier de la briqueterie dormait, elle se saisit d’un marteau et lui écrasa la tête.
Je faillis être son premier crime, mais alors qu’est-ce qui l’animait ? Sa propre entité ou une autre, véritablement démoniaque pour vouloir s’en prendre à un nourrisson ? J’évoque ici en filigranes la possession et l’existence des démons, mais c’est justement un sujet sur lequel il me faudra revenir à propos d’une autre personne.
Le fait est que suite à cette tentative de m’assassiner étant nourrisson, à quelques jours d’existence seulement, mon cerveau a enregistré le fait qu’il était si dangereux pour moi de respirer que je devais économiser mon souffle, comme pour me rendre indétectable, et j’en porte toujours les stigmates. Il enregistra aussi que dormir était dangereux pour moi, et là encore, le message est resté. J’ai toujours eu des difficultés pour m’endormir, et pour dormir tout court.
Qui pourrait imaginer cette succession d’atteintes à ma vie, à mon intégrité physique, à mon souffle et… à l’œil ? Des personnes innocentes peuvent être dès le départ de leur vie placées sous l’emprise du mal, désignées comme victimes. La suite de ma vie confirme ce constat du fait qu’une force qui nous dépasse ne voulait pas que je vive, et fit en sorte que la sérénité ne puisse faire partie de mon existence.
Du début de ma conception à quelques jours après ma venue au monde envers et contre tout, l’addition est déjà très salée, mais nous n’en sommes qu’au début, et je ne puis ici qu’offrir un résumé expurgé de beaucoup d’éléments qui concourent tous en ce sens de la réalité des forces négatives et de leur emprise sur l’être humain, qu’elles possèdent l’être pour s’en servir à ses fins de nuisance envers des innocents, ou qu’elles agissent directement de façon désincarnée. »