Ces disparus sont-ils passés dans une autre dimension ? Tout porte à le croire…

Chaque année des gens disparaissent de façon volontaire ou par la volonté d’autrui, mais sans qu’on ne retrouve rien les concernant.

Je ne vais pas vous parler de ces disparitions là, mais d’autres dont l’étrangeté est des millions de fois plus puissantes. Imaginez ceci, or ce cas est arrivé plusieurs fois : Vous êtes avec votre conjoint ou votre conjointe et vous conduisez la voiture. Vous discutez aimablement; tout va bien. Soudain, votre conjoint(e) n’est plus là alors que vous roulez rapidement sur l’autoroute. Vous vous arrêtez et vous cherchez dans toute votre voiture, mais rien, il ou elle n’est soudain plus là.

Paul est un paisible retraité et sa femme et lui vivent au troisième étage dans un appartement d’une tranquille résidence. Nous sommes en avril 1998, en France.Tandis que son épouse dort, ayant mal à la tête, Paul regarde le film de seconde partie de soirée. Son épouse entend ronronner la télévision, puis elle s’endort. Au matin, son épouse découvre que Paul n’a pas dormi dans son lit, pas passé son pyjama. Il doit toujours porter ses vêtements de la veille. Son dentier est bien dans le verre à eau dans la salle de bains; son porte-monnaie, ses papiers, ses lunettes sont sur la table du séjour. Il ne pas pas être sorti ainsi… Il ne peut pas être sorti du tout, puisque la porte est restée fermée à clé de l’intérieur, la clé étant sur la porte, toutes fenêtres et tous volets bien clos, et je rappelle qu’on est au troisième étage. Comment expliquer sa disparition puisqu’il n’est sorti ni par la porte ni par une fenêtre ? Le chien policier a un comportement affolé dans le couloir à l’emplacement exact entre salle de bain et chambre du couple. Souvenons-nous qu’il a bien enlevé son dentier, donc il s’apprêtait à aller dans la chambre au moment de la disparition. Le couloir est étroit, et tout semble indiquer que sur une distance d’à peine plus de un mètre Paul s’est évaporé. On n’a jamais retrouvé Paul, ni son cadavre ni quelque indice que ce soit pouvant faire penser à un acte malveillant de son épouse. Les D formaient un couple toujours amoureux, au point que chaque matin, Paul apportait le petit déjeuner au lit à sa chère et tendre, mais ce ne fut pas le cas ce matin là. Je connaissais très bien ce couple, puisque la dame fut la nounou de l’un de mes enfants.

1949 : USA. James, jeune militaire rentre en car d’une visite à sa famille. Il place son bagage dans le filet du car et s’assied. Tous les passagers le connaissent, mais soudain, il disparaît en un instant sous les yeux des passagers médusés. Son bagage est toujours dans le filet et le car n’a marqué aucun arrêt. Le jeune homme a juste disparu sous leurs yeux, comme… avalé par l’air…

Un professeur d’université argentin est très estimé de ses élèves, et il discute avec certains d’entre eux face au parking à la fin du cours, puis il monte dans sa voiture, ferme la portière, alors que les jeunes le regardent toujours, mais ne démarre pas. Pensant que la voiture est peut-être en panne, les étudiants qui ne l’ont pas quitté des yeux s’approchent de la voiture avec l’intention de l’aider, mais stupeur ! Dans la voiture il n’y a personne, et on ne saura jamais ce qu’il est advenu du professeur, évaporé…

Parfois, les disparus réapparaissent soudain mais ne savent pas forcément ce qu’il leur est arrivé. Dans le cas d’un militaire, un quart-d’heure s’est écoulé entre sa disparition devant ses camarades et sa réapparition exactement au même emplacement, pourtant, lui qui était bien rasé affiche désormais une barbe de trois jours. Un jeune homme disparait en fermant le vasistas du grenier par temps d’orage, et sa jeune épouse ne le verra jamais revenir et mourra quelques années plus tard. Quarante années s’écouleront avant que soudain l’homme de 26 ans ne réapparaisse au même endroit, mais sans avoir vieilli… La disparition avait été signalée à cette grande unité de police, quarante années plus tôt, et le recoupement est fait et ne laisse aucun doute…

Ces centaines de cas montrent que ce que nous connaissons de la vie n’est rien eût égard à la réalité et aux possibilités auxquelles nous pouvons être confrontées. Pourtant Einstein qui s’inspira beaucoup de Poincaré avait émis une hypothèse corroborée par ces faits…

Que dire des personnes qui se retrouvent soudain dans un sas spatio-temporel ? Je connais deux personnes qui ont vécu cela…

Vous voulez en savoir davantage ? Vous voulez découvrir ces centaines de cas survenus partout dans le monde ? Ce n’est pas de la fiction mais du réel enregistré par les polices du monde entier.

Voilà une superbe lecture pour votre été, et où que vous soyez dans le monde, vous pouvez commander ce livre :

Mystérieuses Disparitions et Voyageurs du Temps.

Marie Roca

363 pages

23 € et 7, 10 € de frais de port. A régler par Paypal.

A commander directement chez l’éditeur à l’adresse mail suivante :

editionorpubli@gmx.fr

Voici l’image de ce livre

30,10 €. A régler par Paypal. L’adresse Paypal vous sera communiquée par l’éditeur à contacter ici : editionorpubli@gmx.fr

Publicités

Le géant de sept mètres trouvé en Equateur.

Dans la province de Loja, au sud de l’Équateur et à la frontière avec le Pérou, on entend depuis toujours des récits relatifs à des découvertes d’os étranges, très semblables à ceux des humains, mais d’une taille incroyable, qui auraient été mis à jour par diverses personnes dans les belles vallées de cette Province

Le plus connu de ces personnages découvreurs fut le père Carlos Miguel Vaca, qui a gardé jusqu’à sa mort en 1999 plusieurs ossements et fragments découverts sur un site appelé « Changaiminas » qui traduisait en espagnol « cimetière des dieux ». Voir vidéo

Plusieurs fragments ont été redirigés vers le Smithsonian Institute des États-Unis d’Amérique pour étudier leur densité, leur âge et leur poids. Un programme télévisé de deux heures et demi fut diffusé dans tout l’Équateur sur le réseau Ecuavisa, dirigé par le célèbre directeur de l’information de cette chaîne de télévision: Alfonso Espinoza De Los Monteros.

Un fragment de cette collection est maintenant exposé par le chercheur sur les ovnis de renommée mondiale, Klaus Dona, dans ses expositions sur « Les mystères non résolus ». On sait que plusieurs autres fragments font partie de collections privées de personnes qui, sans vouloir les cacher, ne les exposent au moins pas publiquement.

Musée du géant de l'Équateur

Ils trouvent dans les jungles de l’Équateur la « Cité perdue des géants »

Une équipe de chercheurs a découvert un ancien complexe de pyramides dans une partie reculée de la forêt équatorienne amazonienne, inconnue même des habitants. Les scientifiques pensent que c’est la « Cité perdue des géants ».

Sur le site de la découverte, une structure pyramidale de grande taille mesurant 80 mètres carrés de base et 80 mètres de hauteur a été découverte. La structure est composée de gros blocs de pierre taillés de différentes formes, pesant chacun environ deux tonnes. Plusieurs centaines de ces blocs constituent les murs du bâtiment, informe le portail de l’avenir.

La partie supérieure est une zone plate et est censé être utilisé pour certaines cérémonies, telles des sacrifices. Autour des pyramides furent découverts de nombreux artefacts en pierre sculptée et objets en céramique. Les experts estiment que ces outils en pierre ont été utilisés pour l’extraction et le raffinage de certains minéraux métalliques. après avoir découvert des objets de très grande taille qu’une personne normale ne pourrait utiliser, les experts ont convenu que c’était la « Cité perdue des géants » . Selon la légende locale, des êtres humains géants vivaient dans ces régions. Il est à noter que dans les grottes de cette région et dans d’autres régions de l’ Equateur, il y avait auparavant des restes d’humains géants. Le style des bâtiments et des objets indique qu’une culture pré-inca inconnue existait ici. Bruce Fenton, le chercheur qui a étudié la région, indique que pour parvenir à des conclusions plus précises, des études supplémentaires sont nécessaires. Les scientifiques prévoient donc de continuer à explorer la région.

Texte intégral disponible en espagnol sur: http://actualidad.rt.com/cultura/view/110582-encontrar-ecuador-ciudad-perdida-gigante

Un livre sur les vrais géants découverts et répondant à vos questions :

Pour le commander, voir l’article ci-dessous :


https://leblogdemarieroca.wordpress.com/2019/02/09/commander-les-livres-de-marie-roca-ormael-de-la-facon-la-plus-rapide/

Le moment où l’âme du défunt sort du corps.

L’infirmière stagiaire et « son premier mort »…

Eliane comptait parmi mes meilleures amies d’enfance ; elle était alors élève infirmière, et effectuait son second stage en service hospitalier. Douce, attentionnée, souriante, elle prenait très à cœur le bien-être de ses patients. Un soir, à l’issue de son service, elle s’arrêta chez moi, très secouée visiblement.

Pour la première fois, un patient venait de mourir entre ses bras.

Elle s’était attachée à ce vieux monsieur, et s’étant spontanément rendue à son chevet, sans qu’il l’ait appelée, elle le trouva très mal et sonna pour appeler du secours, mais en attendant, pour lui permettre d’être plus à l’aise, elle rehaussa son oreiller, et pour cela, elle souleva un peu le patient. Il était alors très proche d’elle, et c’est en cet instant précis, entre les bras de la jeune infirmière que le patient rendit l’âme, et la jeune femme sentit quelque chose de fulgurant la traverser, comme si cette âme passait à travers elle.

Lorsque les personnels plus expérimentés vinrent, le patient était passé.

Pour Eliane, c’était son premier mort parmi ses patients, et elle en fut très affectée, mais ce qu’elle ressentit au moment du passage de ce vieux monsieur, cet élan d’énergie qui se fit un passage à travers son corps, lui posa question, bien au-delà des réponses scientifiques habituelles ; quelque chose s’était détaché du corps au moment de la mort, et ce quelque chose, ressenti comme une énergie libérée, était-ce l’âme du défunt ?Chrétienne pratiquante et active, je ne doute pas que cette expérience si forte ait nourri sa foi, mais quelques années plus tard, elle eut à vivre la même expérience dans le même hôpital, à ressentir de nouveau une âme libérée s’en aller, mais cette fois, le patient était son propre père, emporté par son cancer.

La première expérience avec ce patient inconnu, avait sans doute préparé la seconde. Etait-ce prévu ?

J’en retiens que des personnels soignants vivent parfois des expériences leur permettant de saisir que la mort n’est pas un néant, que quelque chose survit au corps, et ce quelque chose peut se manifester AVEC FORCE au personnel soignant, et ce particulièrement si une personne est physiquement très proche du patient qui décède, et si ce patient veut faire comprendre à ce personnel précis, ce qu’il en est, et en quelque sorte, lui dire « adieu ».

Dans ses livres, Elisabeth Kübler-Ross qui fut infirmière relate également  de telles expériences qu’elle ou certaines collègues eurent à vivre.

Il est fort dommage que les infirmières soient si peu interrogées au sujet de telles expériences !

Aujourd’hui, grâce à internet, des expériences d’infirmières ou d’aides-soignants sont partagées. Voici quelques liens :

Preuve de dissimulation de preuves, restes et artéfacts de géants par le Smithonian.

Le Smithonian a avoué du bout des lèvres avoir détruit des restes et artéfacts de géants collectés partout dans le monde !

C’est un crime pour toute l’humanité qui a le droit de savoir la vraie Histoire de notre planète et de notre humanité et à laquelle du fait de ces preuves supprimées on fait gober la stupidité d’une humanité unique, issue d’un singe et d’un point de départ unique en Afrique ! Cela est entièrement faux ! Déjà concernant les races humaines actuelles, nous n’avons probablement pas la même origine ni la même datation, mais il existe ces Hommes Sauvages Velus, H.S.V attestés partout dans le monde, que l’on nomme Bigfoot, Yéti, Oucomar, Yeren, Yowie, etc, et largement attestés dans l’Histoire européenne au point que sous l’Inquisition des milliers de ces bigfoots français finirent sur des bûchers après avoir subi un procès !

Les squelettes, momies et artéfacts de géants ne doivent plus non plus être passés sous silence !

Soyons clairs : on nous a imposé le darwinisme, théorie restée sans preuve donc non fondée, pour créer la funeste mondialisation et imposer en Europe des populations venues de toute la planète et surtout d’Afrique. C’est de l’idéologie criminelle envers les populations de souche originelle européenne.

On voit dans quelle situation de violence extrême et de génocide par submersion cette idéologie imposée plonge les populations européennes, et cela doit se finir à présent.

Concernant les preuves au sujet des géants, en voici une qui sonne tel un aveu du Smithonian, organisme au service de la dictature mondiale qui n’a rien de démocratique. Là il s’agit de « petits » géants de 2,50 m. Tout de même, on continue à nous refiler pour ancêtres des singes africains et à enseigner cette idiotie à nos enfants ! Les géants ne sont pas plus nos ancêtres, mais ils prouvent la pluralité des apports humanoïdes et leur diversité de constitution, et non pas une « évolution » uniforme et monobranche.

Du 12e rapport annuel du Bureau d’ethnologie au secrétaire de la Smithsonian Institution 1890-1891:
« Près de la surface d’origine, à 10 ou 12 pieds du centre, sur le côté inférieur, allongé sur toute la longueur du dos, se trouvait l’un des plus grands squelettes découverts par les agents du Bureau, la longueur prouvée par les mesures réelles étant comprise entre 7 et 8 pieds. « 
.

Autre preuve de squelette géant donné au Smithonian : Article d’un journal texan de la fin du 19ème siècle :

« UN SQUELETTE GÉANT D’UNE TAILLE DE 5,5 MÈTRES

AUSTIN, Texas, 14 juin. « Si le rapport selon lequel le squelette fossilisé d’un géant de 5,5 mètres de haut a été trouvé près de Seymour, au Texas, est vrai, c’est la découverte ethnologique la plus importante jamais faite dans le monde », a fait remarquer le Dr J. E. Pearce, professeur d’anthropologie à l’Université du Texas. « Il battrait tous les records précédents de géants, de près de 3 mètres, car l’homme le plus grand connu de la recherche anthropologique n’avait que 2,6 mètres de hauteur. »

Le squelette est en possession de W. J. McKinney, Houston, Texas, prospecteur de pétrole, qui l’a trouvé, et a été vu par un certain nombre de personnes qui se portent garants de la vérité sur la taille de la relique d’une race inconnue jusque-là.

M. McKinney, alors qu’il effectuait une excavation dans l’étroite ligne de partage des eaux entre les rivières Brazos et Wichita, est tombé sur le squelette fossilisé près de la surface. M. Kinney écrit :

« J’estime que cet homme pesait de 900 à 1100 kilos. D’après mes déductions, il a vécu il y a environ 2800 ans. Le squelette a six fois la taille d’un homme ordinaire. »

M. McKinney n’explique pas comment il est arrivé aux chiffres quant à la période probable de l’existence de cet homme remarquable. Il est probable que les os du géant seront donnés à la Smithsonian Institution qui, sous la direction du Dr. J. Walter Fewkes, mène actuellement des travaux de recherche anthropologique au Texan.


Pour vous faire du bien, écoutez et faîtes écouter ceci, qui témoigne du génie divin unique de la France et de l’Europe…

Gabriel Fauré composa ceci à l’âge de 19 ans, et c’est un compositeur Français. Ecouter cette œuvre nous aligne avec le divin, mais le chanter en chœur, comme je le vis comme soprano est ineffable ! Cette version est parfaite ! Alors, je vous en prie, envoyez ceci à tous ceux que vous aimez, partout dans le monde, si vous les aimez vraiment et demandez-leur d’écouter et de transmettre à leur tour partout dans le monde, sans fin.

Allez massivement chanter en chorales, que vous soyez hommes ou femmes, que vous ayez vingt ans ou quatre fois vingt ans, que vous soyez noir ou blanc ou asiatique, ou arabe, l’effet sur l’organisme est ultra puissant, cela développe et conserve la mémoire et la vivacité, surtout avec les chœurs classiques, et sachez que vous n’avez pas besoin de déchiffrer le solfège en entrant dans une chorale étant donné tous les outils de répétitions qui existent de nos jours sur internet. Essayez uen saison et vous verrez !

Un songe sur la fin des temps; notre époque.

Ce rêve date d’il y a trois nuits. Dans ce rêve, j’étais dehors en compagnie d’une personne proche. J en me trouvais pas dans mon lieu de vie et c’était en soirée mais il ne faisait pas nuit, et il faisait beau. Soudain, un premier ange porteur d’une trompette apparut face à nous sur la gauche. Puis ce furent encore deux ou trois autres anges porteur de trompettes qui apparurent sur la droite. Je les désignai à la personne près de moi, et si elle ne vit pas le premier ange, lorsqu’ils furent tous ensemble et qu’ils se regroupèrent, elle les vit. Ces anges furent soudain des cavaliers, mais leurs montures n’étaient pas des chevaux, mais des veaux de grande taille, et s’ils tenaient leur trompette côté droit,, côté gauche ils tenaient en laisse de plus petits veaux.

Curieusement, le lendemain lorsque j’ai ouvert les volets que le vent avait rabattu, j’ai entendu le son d’une trompette, mais un son grave et continu. Rien ne pouvait expliquer ce son.

Dans le texte chrétien de l’Apocalypse, la prophétie mentionne sept anges qui sonnent la trompette :

Voici les quatre premières trompettes et ce qu’elles annoncent :

6 Puis les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner. 7 Le premier sonna de la trompette, et de la grêle et du feu mêlés de sang s’abattirent sur la terre. Le tiers de la terre fut brûlé, le tiers des arbres fut brûlé et toute herbe verte fut brûlée.
8 Le deuxième ange sonna de la trompette, et quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée [par le feu] fut précipité dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang,
9 le tiers des créatures qui vivaient dans la mer mourut, et le tiers des bateaux fut détruit. 10 Le troisième ange sonna de la trompette, et du ciel tomba une grande étoile qui brûlait comme un flambeau; elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources d’eau.
11 Le nom de cette étoile est «Absinthe». Le tiers des eaux fut changé en absinthe et beaucoup d’hommes moururent à cause de ces eaux, parce qu’elles étaient devenues amères.
12 Le quatrième ange sonna de la trompette, et le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles, de sorte qu’ils s’obscurcirent d’un tiers; le jour perdit un tiers de sa clarté, et la nuit de même. 13 Je regardai et j’entendis un aigle qui volait très haut dans le ciel et qui disait d’une voix forte: «Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompette, celles que les trois anges vont encore faire retentir!»

Pour les autres trompettes, voici :

https://www.universdelabible.net/lire-la-segond-21-en-ligne/apocalypse/8.6-9.21/

Elle mentionne aussi les cavaliers, mais montés sur des chevaux, et nous avons déjà tous vu le cavalier vert se manifester en Egypte, lors des émeutes.

Pourquoi en Egypte ? Parce que l’islam qui pourrit l’Egypte a choisi le vert pour couleur, or, l’islam crée en large part la situation de soumission à Satan puisqu’il suit le message de Satan demandant de faire le mal à autrui (l’injonction « tuez » est sans cesse répétée dans le coran), message absolument contraire à celui du dieu créateur et du message de Jésus !

Dieu condamne l’islam, et c’est le prophète Mahomet, vecteur du mal qui le dit lui-même dans les textes religieux de l’islam. Il dit bien qu’à la fin des temps, personne ne voudra plus être musulman (l’islam perd chaque année des dizaines de millions de fidèles), les arabes (vecteurs de l’islamisation) paieront pour leurs crimes, et Jésus viendra juger tout le monde, y compris lui Mahomet. Alors à quoi donc sert-il puisque c’était soi-disant lui qui comptait puisqu’arrivé après Jésus ? Il se dénonce tout seul comme imposteur Mahomet.

Pourquoi ai-je vu des veaux comme montures et non pas des chevaux, et pourquoi des veaux en laisse ?

Cela pose question. Dans les faits, les cavaliers de l’Apocalypse ne sont pas animés de bonnes intentions envers les terriens. Ici, ce sont les anges aux trompettes qui sont aussi cavaliers. Les veaux qu’ils montent sont… les organisations politiques, financières, bigpharma etc… françaises et subordonnées aux pouvoirs d’organisations supranationales, puisque souvenez-vous que De Gaule avaient traité les Français de veaux. Là ce sont les veaux énormes, les « veaux gras » dont parle l’évangile dans la parabole du veau gras qu’on tue au retour du fils prodigue. J’ai oublié de dire que ces anges n’ont pas d’étincelantes tuniques, mais des tuniques grisâtres, et si je vois d’abord le premier de profil, vite il se met de dos, et les autres anges sur des veaux sont tous vus de dos.

Le fils qui doit revenir… c’est Jésus.

Les petits veaux en laisse, ce sont bel et bien les Français… que les meneurs de perdition tiennent en laisse et conduisent à l’abattoir. Tous les petits veaux sont tenus côté gauche; côté cœur, et vous voyez comme on nous arnaque côté cœur en essayant de nous faire accepter l’invasion  » ces gens sont malheureux chez eux alors ils viennent chez nous; droit d’asile : infâme escroquerie que Macron ne veut pas remettre en cause dans ses questions écrites de façon à vous dire : « on peut en parler, mais on ne va rien changer parce qu’il y a le droit d’asile et les accords internationaux… Lisez cette question et tout est à l’avenant de cette manipulation ! »

Donc les veaux gras que sont nos élites politiques sont chevauchés par les instances internationales, dirigées par les gens du mal à peine humains pour tout dire.

Je les vois de dos comme pour une fuite… Que voyons-nous se produire : la fuite en avant de ces instances dirigeant le monde et entraînant d’une part leurs montures, les veaux gras de notre pays. Oui, la fuite ne avant dans leur projet de destruction de tout ce qui a de la valeur, dont la cellule familiale, la santé des gens, etc…

Les « veaux gras » comme Macron mais aussi les autres politiques sont obligés de suivre ce rythme effréné. Ces « anges » gris, démons en fait ne sont pas aussi puissants que cela en fait, puisque sans les montures, ils crèvent ! Ces montures peuvent faillir à force de précipitation. Quant au message qu’on applique ici de la parabole du veau gras racontée par Jésus, c’est comme si en me montrant cela et en me faisant rapporter la vision de ce songe à la parabole, Jésus disait:  » Pour mon retour, on va tuer le veau gras. »

Cela annonce la fin de ceux qui dirigent ouvertement ou en cachette. Ceux qui chevauchent ne peuvent rien sans leurs montures, et souvenez-vous de Richard III d’York, le roi anglais. Sur le champ de bataille, son cheval est tué, et voyant que le fait d’être démonté (sans cheval) risque de causer sa mort, il réalise qu’en cet instant son pouvoir ne lui sert plus à rien : « Mon royaume pour un cheval ! »

Il en est mort. Ainsi en sera-t’il de nos dirigeants, les montures des tenants du pouvoir mondial et des cavaliers maléfiques qui dirigent le monde.

Voilà ce qu’annonce ce rêve.

Le mouvement dit des gilets jaunes ne va pas fléchir, mais s’amplifier et il va s’étendre à d’autres pays : c’est la nouvelle révolte des Bagaudes, celle qui mit définitivement un terme à la sanguinaire puissance romaine et à la présence romaine en Gaule, et celle par laquelle advint la création du royaume franc : la France.

Maintenant, dans le rêve, à aucun moment ces « anges » du mal pour le coup ne jouent de leurs trompettes et ces instruments ne sont là que pour bien symboliser LA TROMPERIE ! Celle du grand débat national, manipulation pour endormir les Français de peur de perdre les élections européennes… Ce qui amènerait au pouvoir en Europe… Salvini, et donc tout le plan des Gentils Organisateurs du Monde tomberait à l’eau !

Trompettes des anges gris : tromperies, manœuvres trompeuses pour continuer de tenir en laisse les veaux que nous sommes, et comment le sommes-nous pour avoir la naïveté de porter toujours les mêmes au pouvoir quelles que soient leurs étiquettes ! Prenez du poison, mettez-en dans un pot portant l’étiquette « confiture de cerises », et mettez-en dans un pot étiqueté « confiture de fraises », et dans les deux cas sous une étiquette alléchante, que vous preniez le pot de gauche ou le pot de droite, ce sera funeste pour vous. Depuis des décennies nous jouons à choisir tantôt le pot de gauche, tantôt le pot de droite, voire, le pot du centre ou celui de derrière, du dessus, du dessous, mais c’est toujours du pur poison !

Mettez l’étiquette : La République en marche et le poison vous est asséné encore plus fort. Quelle marche ? Une course au précipice oui !

Du reste, Attali était conseiller de Mitterrand et il est conseiller de Macron ! Suspect non ?

Du pipeau ces faux choix !

Du pipeau cette consultation nationale ! Pipeau ou trompette, la même musique de tromperie !

Lisez tout de suite l’alinéa sur l’immigration et vous comprendrez comme on vous prend pour des idiots.

Je suis Française, mais je refuse de me mettre das le lot de ceux qui ne comprennent pas. Ceci dit, les petits veaux que nous sommes sont tenus en laisse et dans ce rythme effréné la laisse ne peut que rompre, à moins qu’elle ne nous étrangle. En ce dernier cas eux aussi s’effondrent.

Oui, je comprends le message comme je comprends comment ces politiques amènent les gens à faire ce qu’ils veulent. Ils sont dans le mépris total et d’ailleurs, encore ces jours Macron en a rajouté une louche en disant que parmi les gens dans la merde, il y en a qui le veulent bien… Lui qui n’a rien connu de problème économique, social, lui le nanti qui n’a éprouvé ni faim, ni logement en taudis, ni maladie, ni handicap, tout ce que moi j’ai longuement éprouvé et ce n’est pas fini, comment peut-il s’autoriser un tel mépris ? Ses conseillers sont donc les plus mauvais qui se puissent trouver ! Attali est bon pour… l’euthanasie qu’il préconise comme obligatoire pour les gens non fortunés de plus de soixante-cinq ans, âge qu’il a bien dépassé ! Allez Attali-Attila, une petite piqure pour montrer l’exemple, une bien dosée, et puis une pour ton frère jumeau puisqu’il a le même âge qui dépasse de loin la date de péremption du vivant humain que toi tu as déterminée; quant à ta fortune, elle ne te dispense en rien du lot commun. Tu es un démon peut-être, mais tu n’es pas du tout Dieu, et pourtant vois la déliquescence en train de se produire de ce à quoi tu as œuvré pour le malheur du vrai peuple français. Les veaux grandissent, tu sais ! Ils ont pris des cornes et ça tu ne l’as par encore vu, et comme toréro, tu n’as aucune chance. Les banderilles nous les avons déjà mais nous y survivons. Tu exerces auprès des dirigeants de la France le rôle qu’exerça Talleyrand, mais avec les moyens modernes. On devrait organiser sine die, sans doute aux carrefours ou en plein Paris, un grand bûcher de tes livres abjects. Pauvres arbres qui furent sacrifiés pour ça ! Eux non plus ne t’ont pas fait de mal pourtant !

Lorsque KA..NE le délégué à la formation continue qui semble de même origine que toi Attali me fit connaître toutes ces souffrances au travail, alors que je travaillais très discrètement comme une petite souris « très efficace et donnant toute satisfaction » selon les propres termes de cette peste sur mes appréciations officielles, je lui ai demandé à parler lui et moi et nous sommes allés dans un bureau fermé. Je lui ai demandé ce qu’il avait à me reprocher pour faire organiser toutes ces délicatesses dont mises en quarantaines et obstructions de travail. Ma question fut directe. Il commença sa réponse par une dialectique bien coco à la con :

  • Nous t’avons accueillie avec amitié…
  • -Stop ! Je suis arrivée avant toi dans ce service, avant ta nomination et c’est encore moi qui ai donné au recteur M de ton obédience politique, le moyen de te retrouver, sans quoi tu ne serais pas là. Avec moi ça ne prend pas. Toi qui es scientifique et qui dénigre les littéraires dont je suis, je te pose une question directe à laquelle tout scientifique digne de ce nom répond directement. Je la formule de nouveau : Toi qui organise à mon encontre depuis pas mal de temps, les pires traitements qu’on puisse infliger à une collègue ou subalterne honnête et efficiente, toi qui me mets de bonnes appréciations mais fige ma note administrative depuis des années, ce qui contredit l’appréciation, pourquoi fais-tu cela ?

Voici sa réponse :

  • Tu es trop intelligente.

La mienne :

  • J’apprends donc qu’on peut reprocher une qualité à une collègue ! Mon esprit logique, pour le coup me fait en déduire que pour assumer tes fonctions, on ne choisit donc pas des gens intelligents. En attendant, si le ministère te demande les statistiques des stages de formateurs en formation continue, cela fait trois semaines que le courrier d’une page qui doit accompagner les formulaires que je dois envoyer aux vingt et un chefs de Gretas (groupements d’établissements en formation continue) git non tapé au fond d’une corbeille au secrétariat, toujours replacé au fond, et ce ne doit pas être par surcharge si j’en crois le temps passé à fumer dans la cuisine des camarades du secrétariat censées dactylographier ce document. Un page à taper, une seule ! Les délais impartis sont toujours trop courts pour nous étant donné le nombre de destinataires et les particularités de notre académie. Faute de ce courrier, ce n’est même plus la peine que j’envoie le document au ministère, d’autant que chaque établissement ajoute ses délais d’attente, et cela aura sans doute de l’incidence négative sur les crédits alloués, mais en aucun cas, je ne puis être tenue pour responsable si ce travail n’est pas retourné au ministère. Sache aussi que l’an dernier N.B m’a demandé de falsifier les données, parce que les stages organisés sans doute très utiles aux formateurs d’adultes, genre « trouve ton clown » furent quasi vides mais maintenus en bien des cas. Je ferais les calculs sur les données qui me reviendront et je ne modifierais rien. Ce sera peut-être fait ensuite, mais pas par moi, et je garderais copie de mon travail afin qu’on ne puisse me reprocher des falsifications.

Ka..ne qui me fit radier des cadres ou Attali : pareil au même au fond ! Macron est la marionnette le gros veau gras et ce que vous dit le document dit de la consultation nationale, je vous le résume en peu de mots, et c’est valable pour chaque alinéa :

« Parlez, chantez mais on ne va rien changer : toujours plus d’invasion parce que le « droit d’asile » et les décisions de tuer les pays, les identités, de faire de chaque humain un simple robot qu’on tuera à un certain âge. »

Voilà ce qui vous est dit, promis, et si la France est le premier laboratoire du démon sachez que la même chose est prévue partout.

Par bonheur des citoyens se réveillent partout en Europe; cette « Europe » du démon dont nous peuples européens ne voulons pas, ni Trump, ni Poutine n’en veulent non plus… pas plus que Salvini et d’autres pays sur le point d’en sortir, et là c’est la fin de leur Nouvel Ordre Mondial ! Le glas sonne pour eux : De Profundis. Reprenons nos souverainetés et nous y serons aidés.

Samedi 8 décembre : pour sauver la France, des bougies sur le rebord de vos fenêtres le soir !

Parce que la France fut vouée à Marie du Ciel, Vierge Marie et Immaculée Conception, elle peut intercéder pour notre pays, pour donner des forces à son vrai peuple, peuple chrétien. Depuis plusieurs siècles, à Lyon la tradition est de placer des bougies sur le bord de la fenêtre, le soir du 8 décembre, jour de la nativité de Marie. Vous pouvez à la nuit tombée, laisser vos volets ouvert et placer des bougies sur le rebord de vos fenêtres. On peut mettre de vrais bougies ou des bougies à LED dont les flammes ne s’éteignent pas.

Tous à vos bougies et prières ce samedi soir, soir du Téléthon, pour protéger nos demeures et sauver notre pays.

Pour rappel texte de la prière à Marie :

Je vous salue Marie, pleine de grâces (à lui demander)

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

et Jésus le fruit de vos entrailles est béni

Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,

maintenant et à l’heure de notre mort, AMEN.

Même si vous n’avez jamais fait cette prière, vous verrez que vous ressentirez aussitôt un bienfait, comme une main lumineuse posée sur votre épaule.

Je vous invite à compléter ce bienfait en écoutant et transmettant aussi ce chant :

Ecoutez ce chant car il vous fera du bien, ainsi qu’à la France. Des millions de bougies sur les fenêtres le 8 décembre pour la France et son authentique peuple chrétien.

Plus des crèches partout, à imprimer et mettre partout pour bien rappeler qui nous sommes ici, selon nos traditions et notre ancrage.