Une grande croix de lumière blanche, chez moi.

La photo ci-dessus montre une formation dans le ciel dessinant d’une part une croix, d’autre part sur cette croix, l’image du christ en croix…
Voici le récit d’un vécu personnel.
Ceci est arrivé une nuit de 2013, en avril, aux environs de Pâques, la nuit d’un dimanche au lundi. Lorsque je suis sortie prier, comme cela m’arrive la nuit, j’ai tiré les volets derrière moi, et la pièce était éteinte, mais aussitôt, je ne pus que remarquer ceci:
Au sol, sur l’herbe, une très grande croix de lumière très très blanche était tracée, comme si deux faisceaux s’étaient rencontrés. L’une des branches partait en droite ligne de la direction de la pièce éteinte et volets tirés, dans laquelle je travaille. Les lampadaires sont très loin, n’émettent pas dans cette trajectoire, et leurs faisceaux ne se croisent pas; de plus, ils émettent un halo très peu puissant et jaunâtre. La lumière de la croix était très blanche et puissante. Dans le ciel, au-dessus de mon lopin, il y avait trois « vaisseaux-vitraux », tels que j’en vois souvent depuis des années, et qui ne ressemblent pas à des soucoupes volantes L’un d’eux a légèrement bougé et m’a émis des signaux, lorsque je suis sortie. Cette croix fut là tout le temps où je fus dehors.
Je traduis cette croix qui semblait à branches égales, comme le signe qu’on a voulu me donner et dont je me doute depuis bien longtemps, que les vaisseaux de lumière auxquels j’ai affaire, sont vraiment reliés à la puissance christique et à la libération qui nous a été annoncée par les évangiles chrétiens.
Je vous invite à lire aussi ceci :

http://www.christ-roi.net/index.php/Le_miracle_de_Bayonne

 

 

 

Publicités

Lévitation humaine : cas inédits.

Au fil des années, des témoins fiables me relatèrent trois cas de lévitation humaine, et dans deux des cas, c’est la personne ayant lévité qui en témoigna.
Le cas de Marie-Hélène, professeur de Français.
Voici son témoignage.
« Une chose m’est advenue une dizaine de fois au cours de mon existence, et elle n’est pas rationnelle. La première fois, j’avais huit ans à peine, et c’était une journée de fête foraine. Cela s’est produit devant mes parents. Je venais de descendre d’un manège, et j’ai senti une impression étrange. Certes, j’avais un peu le tournis du fait du manège, mais c’était autre chose qui partait du centre de mon corps et sembla en faire ensuite le tour, puis ce fut une sorte de poussée sous mes pieds, et hop, je fus au-dessus du sol, à quelques centimètres seulement, devant mes parents effarés, et j’en redescendis aussitôt.
Cela ne s’est plus jamais reproduit devant témoins. La seconde fois, j’étais collégienne, et j’avais été invitée chez une camarade. Je marchais tranquillement vers son domicile en pleine ville, et soudain, je fus quelques centimètres au-dessus du sol, sans avoir ressenti la même impression que la première fois. Je n’en ai parlé à personne. Cela m’est arrivé encore à plusieurs reprises lorsque j’étais lycéenne, puis étudiante. J’eus encore ce vécu deux fois dans ma vie adulte, et la dernière fois, ce fut le jour de mes quarante-huit ans, plus plus rien depuis dix ans.
Je me suis toujours demandé ce qu’il se passerait si cela m’arrivait en plein cours, devant mes élèves, ou parmi mes collègues.  Je n’ai pas la plus petite explication. Je n’ai jamais pris de drogues pharmaceutiques pouvant générer cela, ni de drogues tout court, et je ne consomme d’alcool qu’avec une grande modération. Ce sont  des choses qu’on ne peut guère confier. »
Le cas de Martin, vingt-neuf ans au moment des faits :
« J’étais à la gare, dans la salle des pas perdus bondée. Je ne venais pas pour prendre le train, mais pour récupérer mon frère qui venait pour le week-end. Son train était annoncé avec un gros retard. Je me dirigeai vers le distributeur de boissons lorsque d’un instant à l’autre mes pieds ne touchèrent plus terre. Je fus soudain à environ cinquante centimètres au-dessus du sol. Curieusement, je n’ai pas paniqué mais ressenti une euphorie qui me fit penser :  » Ben voilà ! Moi qui me trouve trop petit, je suis à présent plus grand que tout le monde. » L’expérience dura quelques secondes à peine, et il semble que personne n’ait vu ce qu’il s’est passé, du moins je l’espère. Cela ne s’est plus jamais reproduit. »
Le troisième témoignage me fut donné par Sylvie; elle en fut juste témoin visuel :
« En voyage en Italie dans les années soixante-dix, je visitais de belles églises, de toutes tailles. Dans une église d’un village de Calabre, dotée de jolis vitraux et d’ornements, je vis au premier rang des bancs, deux religieuses en prière. Je ne sais pas quel était leur ordre, mais elles portaient une sorte de chasuble bleu. L’une des deux s’est levée pour aller saluer le maître-autel dans une petite génuflexion, et là, dans cet état de génuflexion, la nonne s’éleva dans les airs, à hauteur d’environ un mètre. Ce fut spectaculaire. Seules, moi-même, l’amie qui m’accompagnait et la religieuse qui accompagnait la lévitante en furent témoins. La compagne religieuse de la lévitante vint nous demander de faire silence sur ce que nous avions vu. On lit ce genre de récits à propos de saints et de saintes dans la religion catholique; J’en fus témoin. »
Sur le sujet, vous pouvez aussi lire :

http://www.elishean.fr/la-levitation-est-elle-prouvee/

 

 

Synchronicité et pouvoirs de l’esprit…

Samedi, je me suis rendue dans ce lieu de nature où je vais depuis quelques mois. Nous seuls avons les clés de ce lieu paisible, un petit  domaine où règne le végétal. Dans  la boîte à  lettres, nous trouvons un flyer annonçant une exposition consacrée au dinosaures dans les environs. Je me dis que cela peut être intéressant. Trois minutes plus tard, je fais mon tour sur le terrain, et au beau milieu de ce terrain large je vois au sol, posé sur l’herbe mais vraiment juste posé, quelque chose qui semble en plastique bleu. Du haut de ma stature, je pense qu’il peut s’agir d’un bout de sachet plastique bleu, mais je me baisse tout de même. J’ai fait erreur, car c’est une figurine représentant… un dinosaure !
On ne fait pas meilleure synchronicité, n’est ce pas ? Toutefois comment cet objet est-il arrivé là ?
Je me suis du reste posée la même question pour un œuf de Pâques tout neuf, trouvé le jour de Pâques au pied d’un arbre sur ce terrain ! Aucun de nous ne l’avait mis, mais on aurait dit qu’on me faisait ce cadeau.
Donc, ce dinosaure est arrivé là on ne sait comment. Il semblait avoir été tout juste déposé  sur l’herbe, sans la moindre trace de terre, or il y a eu de la pluie et il y a de la rosée la nuit. L’herbe est dense, il n’y a aucun signe de terre remuée. Aucun enfant n’est entré sur ce terrain, et la dernière fois qu’une enfant y est venue, elle était avec ses grands-parents et n’avaient pas le moindre jouet avec elle, et c’était ily a plus d’une année.
Nous tondons souvent cette herbe, donc si l’objet avait été dans l’herbe au moment du dernier coup de tondeuse, il aurait été coupé, abîmé or la figurine semble neuve, d’un bleu brillant. A l’examen, une curiosité s’impose : l’objet n’a aucune marque de fabricant, aucune inscription, or souvent ces objets étant moulés, le moule comporte la marque et le made in. Là rien de rien, même après examen à la loupe.
Ce n’est  pas tout : de chaque côté du terrain très  large, il y a un grand terrain et une maison, mais aucun enfant ni même adulte n’aurait  pu jeter cet objet aussi loin sur le terrain. D’autre part, chez l’un des voisins, les enfants sont de grands adolescents qui ne jouent plus avec de telles figurines, et de l’autre côté, ce sont des grands-parents et leurs petits-enfants sont très petits. même un adulte n’aurait pas pu lancer si loin cet objet depuis l’un des terrains proches.
J’ai toutefois une explication. Je  n’ai pas de petits-enfants, et je me suis virtuellement créé un petits-enfant auquel je donne un certain prénom, et une âme qui pourrait devenir mon futur petit-enfant s’est rapprochée de moi, mais pour m’apporter des objets, il faut que ce soit une âme élevée. Comme je suis naturellement médium et que de ce fait je suis devenue passeuse d’âmes, il arrive que pour attirer mon attention afin que je les aide à passer dans la lumière, des âmes fasse se déplacer un objet chez moi, et c’est toujours très spectaculaire, mais elle font déplacer cet objet de manière à ce que je le remarque au moment du déplacement, que ce soit visuel ou par le bruit produit par la chute de l’objet précipité comme propulsé à plusieurs mètres.
Là, ce n’est pas l’âme d’un défunt demandant à passer dans la lumière qui a mis ce petit dinosaure devant mes pieds, pas plus que l’œuf de Pâques mis devant moi au pied d’un arbre le jour de Pâques 2017, en ce même lieu de campagne, et juste après qu’ayant entendu les petits-enfants des voisins cherchant les œufs cachés sur leur terrain, je me sois fait la réflexion que j’aimerais avoir des petits-enfants avec lesquels partager cette même joie, les rires aussi.
Dans les deux cas, pour l’œuf de Pâques comme pour la figurine dinosaure, les objets étaient intacts de salissure ou de vieillissement comme s’ils venaient à l’instant d’être déposés, et dans les deux cas, la découverte fait immédiatement suite à une pensée en rapport avec l’objet découvert. Lorsque j’ai trouvé le flyer, j’ai tout de suite pensé et même exprimé en ce cas,, que ce devait être intéressant, mais ma pensée fut celle d’enfants contents de voir des documents sur ce sujet des dinosaures.
Autre explication; le lieu dont je parle a des énergies  vraiment druidiques; il y a des rochers totalement envahis de végétation et les pierres qui sont des organes vivants étouffent,  tel point que certains rochers ne ont plus visibles et je les délivre. Je ressens un vrai remerciement de leur part. Je sens la présence du « petit peuple invisible », lutins et autres, fées, etc… Cette présence est particulièrement forte lorsque je dégage des rochers enfouis sous des kilos de végétation.
Depuis toujours, j’ai la perception de ce qui ne se voit pas, de ce que les autres ne voient pas. Le monde est tellement plus riche que ce qu’on nous laisse en voir et en percevoir.
Il se trouve que je fus druide en une vie antérieure il y a vingt et un siècles (voir mes deux romans celtes qui relatent ma vie de cette époque), et en cette vie, certains cercles druidiques discrets et sérieux et sans accointances avec la Franc-maçonnerie me reconnaissent comme druide née. Je n’ai suivi aucune formation, mais je suis marraine d’une druide bretonne.

 

 

Rêve mystique de la boule de lumière et vécu du chat invisible.

Etrange vécu. Le chat invisible…
Ce rêve puissant m’est advenu en 2014.
Sur le coup du matin, j’eus un étrange rêve. Dans mon rêve j’étais dans une maison voisine, et ces voisins ont trois filles, mais là ils en avaient une de plus d’environ treize ans, qui ne ressemblait pas aux autres. Les quatre filles étaient médiums, mais surtout celle qui n’existe pas en réalité. Elle remarquait des manifestations dans sa chambre, et elle me demandait de l’aide. Il y avait un vélux dans sa chambre. Je sentais des présences pas très méchantes à vrai dire, et je formais entre mes mains une boule d’énergie de lumière, puis je ressentis une sorte de légère pression sur la paume gauche, qui m’indiquait que ces âmes errantes étaient entrées dans cette boule de lumière, comme dans un véhicule.
Je demandai à la jeune fille d’ouvrir le vélux, ce qui permit de faire partir ces âmes avec cette énergie lumineuse qui allait les entraîner dans la lumière.
Je me suis réveillée, très intriguée par ce rêve plein d’énergie positive qui semblait me donner une méthode pour le passage des âmes.
Il faut savoir que je m’étais formée depuis quelques temps au passage des âmes errantes, puisque ces âmes venaient naturellement à moi. La méthode dont j’use est une prière.
Quelques minutes plus tard, sous le vélux de la salle de bains, où je me trouvais, j’ai entendu comme si un gros chat marchait sur le vélux qui craquait même, mais un chat invisible puisque dans les faits il n’y avait rien, et cela a duré environ deux minutes.
Tout cela est bien étrange, mais je vais essayer la technique donnée dans le rêve, en plus des autres !

Âme ou ange ?

Samedi dernier, j’étais  à la campagne dans une maison qui a une cinquantaine d’années, et qui eut plusieurs propriétaires depuis cette date. Je me trouvais seule dans le séjour, et je me relaxais lorsque je vis se déplacer une boule de lumière très blanche, d’un blanc immaculé qui avait la particularité d’avoir une sorte de petite aile de part et d’autre.  Il y avait une personne sur le balcon,tout près,  alors j’ai essayé de vérifier l’hypothèse du cercle d’une montre qui aurait émis des reflets, mais d’une part la très grande blancheur de cette boule de lumière, d’autre part ses petites ailes, enfin sa manière de se déplacer ne pouvait pas étayer cette hypothèse. C’était vivant et bienveillant. Tantôt au niveau du plafond, se déplaçant en tous sens, tantôt plus bas, cette boule de lumière ailée finit par partir vers la gauche, et elle disparut d’un seul coup.
Ce n’était pas une âme qui aurait eu besoin de passer dans la lumière. cela ne demandait rien, et c’était rassurant.
Pour tout dire, depuis que je vais dans cette demeure, je sais qu’on y est accompagné, mais de façon protectrice. J’ai l’intuition que l’un des anciens propriétaires, un musicien qui est décédé depuis longtemps aime lorsque je suis là, peut-être parce que je chante beaucoup. Cette maison est vivante, tout simplement.
Âme épanouie ou ange ? Je ne sais pas, mais ce fut une belle expérience.

 

A lire ou relire : toutes sortes de sujets.

En voilà pour tout le monde, de quoi s’informer, s’instruire, réfléchir sur plein de sujets différents.
Pour ceux qui ont déjà lu ces articles, je suis certaine que vous aurez plaisir à relire certains d’entre eux. Interrogation écrite à la rentrée ! Bon, là je rigole.

La Laminine, protéine structurelle de notre corps a la forme de la croix de Jésus

Donner ses organes, c’est piéger son âme ! Ne vendez pas votre âme, donc refusez !

Lien vaccins-autisme : plus de 100 familles françaises portent plainte. Etudes scientifiques le prouvant ajoutées.

21 ans, en pleine forme, et 12 secondes plus tard : squelette !Terrifiant et vrai !

Non à l’holocauste et au puçage par vaccins ! Pétition à signer massivement partout.

J’ai rencontré une reptilienne en 1975.

Ils ont vu et rencontré des reptiliens !

Amitié entre un Bigfoot et un amérindien.

Signe miraculeux chrétien : miracle de l’eau bénite.

Libérez-vous pour libérer l’humanité.

Libérez-vous des entités (pourries) du karma : 2

Le Sacré-cœur m’est apparu !

Le sexe supérieur selon la nature est la femme.L’Algérie produit des immortels… L’escroquerie des Algériens.

Songe de la corde de lumière. 1991.

Rêve du temple d’énergie.

Message du ciel et photographie magique.

Couronnées de lumière après un soin reiki.

Mystères et géants du Mont Bucegi en Roumanie.

Une femme russe kidnappée par un Alma, bigfoot russe.Ma vie chez les elfes. Première partie.Ma vie chez les elfes. Seconde partie.

Le lourd secret de Serephine…

Des bigfoot sur tous les continents : Enlèvements : première partie.

Avion décolle en 1954 et se pose en… 1989…

Transportées dans le passé en Belgique.

Deux disparitions mystérieuses près de pyramides aux USA et en France.

Darwinisme : des scientifiques demandent son abandon.

Une énorme tempête soudaine sauve les chrétiens persécutés !

 

Photos de fantômes…

fantôme escalier

Photo du spectre d’une femme dans l’escalier d’un manoir réputé hanté.
Ci-dessous, fantôme d’une jeune femme décédée dans ce sanatorium désaffecté..

fantôme jeune fille sanatorium

fantôme femme ombrelle

fantôme enfant décédé

La femme en photo avait perdu sa fille, et celle-ci apparaît de façon fantomatique mais bien reconnaissable à côté de sa mère sur le cliché. La main de l’enfant est posée sur sa maman.

fantôme épouse défunte

L’épouse défunte appuie son visage contre celui de son époux.
Voir aussi :

Etrange, paranormal… Vrais fantômes en photos.