Une grande croix de lumière blanche, chez moi.

La photo ci-dessus montre une formation dans le ciel dessinant d’une part une croix, d’autre part sur cette croix, l’image du christ en croix…
Voici le récit d’un vécu personnel.
Ceci est arrivé une nuit de 2013, en avril, aux environs de Pâques, la nuit d’un dimanche au lundi. Lorsque je suis sortie prier, comme cela m’arrive la nuit, j’ai tiré les volets derrière moi, et la pièce était éteinte, mais aussitôt, je ne pus que remarquer ceci:
Au sol, sur l’herbe, une très grande croix de lumière très très blanche était tracée, comme si deux faisceaux s’étaient rencontrés. L’une des branches partait en droite ligne de la direction de la pièce éteinte et volets tirés, dans laquelle je travaille. Les lampadaires sont très loin, n’émettent pas dans cette trajectoire, et leurs faisceaux ne se croisent pas; de plus, ils émettent un halo très peu puissant et jaunâtre. La lumière de la croix était très blanche et puissante. Dans le ciel, au-dessus de mon lopin, il y avait trois « vaisseaux-vitraux », tels que j’en vois souvent depuis des années, et qui ne ressemblent pas à des soucoupes volantes L’un d’eux a légèrement bougé et m’a émis des signaux, lorsque je suis sortie. Cette croix fut là tout le temps où je fus dehors.
Je traduis cette croix qui semblait à branches égales, comme le signe qu’on a voulu me donner et dont je me doute depuis bien longtemps, que les vaisseaux de lumière auxquels j’ai affaire, sont vraiment reliés à la puissance christique et à la libération qui nous a été annoncée par les évangiles chrétiens.
Je vous invite à lire aussi ceci :

http://www.christ-roi.net/index.php/Le_miracle_de_Bayonne

 

 

 

Publicités

Pas d’islam : paix sur la terre !

L’humanité n’a certes pas attendu l’islam pour se déchirer dans des guerres, depuis… l’invention du patriarcat qui donne toute licence aux pulsions masculines.
C’est cette licence donnée aux pulsions masculines, à la prise de pouvoir par « celui qui a la plus grosse » qui a fait verser tant de sang et de larmes et réglé la vie des peuples sur l’échelle du malheur, du profit extrême de quelques-uns au détriment du collectif, à la violence peu ou prou contrôlée, au viol des femmes et à leur possession, la femme étant la première esclave du monde.
Il faut bien reconnaître que dans ce système de patriarcat issu d’orient et véhiculé par les « prophètes » comme Abraham, un tordu qui a commis des horreurs à l’endroit des membres de sa propre famille mais qui continue à être donné en modèle par deux religions, je judaïsme et l’islam, dont le second est sans contexte issu du premier via les pharisiens qui créèrent l’islam, Jésus apporta une toute autre note, pacificatrice, égalitariste, ce qui se vérifie par le fait que d’une parole il empêche des hommes de lapider une femme en les renvoyant au fait qu’eux-mêmes ont accompli l’adultère qu’ils reprochent à la femme : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. » Tous avait un jour ou l’autre commis l’adultère, alors pourquoi condamnaient-ils une femme pour ce qu’eux-mêmes les mecs faisaient régulièrement, et avec des femmes ?
Jésus dit aussi à des juifs qui lui posent la question de qui une femme est-elle l’épouse dans l’au-delà, après avoir selon la loi juive épousé successivement une fratrie :
« En vérité, je vous le dis, au ciel il n’y a ni homme ni femme. »
Bien entendu, ceux qui lui avaient posé la question ne comprirent pas forcément que dans l’au-delà la sexuation n’existe pas, car les âmes ne se reproduisent pas elles-mêmes comme les corps charnels terrestres, donc, il n’y a pas de différence sociale entre ceux qui sur terre furent femmes ou hommes, par de supériorité de l’un sur l’autre et plus d’époux, mais aussi plus de sexualité du tout, plus d’appropriation des femmes, de viols, de mariages viols de gamines sans leur consentement bien entendu.
Ce message ne pouvait guère être compris par les orientaux, même s’ils mirent de l’eau dans leur vin en devant pour beaucoup alors, les premiers chrétiens. Par contre, ce :message frappa tout de suite les descendants des celtes en Gaule, car il était raccord avec le système matriarcal celte antique, que les romains avaient brisés en imposant le patriarcat issu d’orient.
L’effondrement de l’empire romain fut hélas suppléé par une autre forme d’empire romain ; l’Eglise, à savoir un trône terrestre sur lequel fut placé un homme, mâle, et la femme ne reprit ainsi jamais sa part d’humanité libre et égale.
Pire, l’Eglise occulta le rôle réel de Marie de Magdala : à l’évidence épouse de Jésus (noces de Cana) et l’une des plus proches disciples. Il y avait bel et bien une femme parmi les apôtres, et il faut bien dire que certains apôtres eux-mêmes ne l’admirent pas. Hélas, c’est justement le pire des machos, Pierre qui fonda le trône terrestre de l’Eglise, ce, contrairement aux volontés de Jésus qui avait bien dit :
« Mon royaume n’est pas de ce monde. »
Si on en revient à Pierre il faut donner quelques précisions sur les apôtres. Leurs origines étaient diverses ! Pierre avait en fait pour nom Simon et était juif, donc on retrouve chez lui cette énorme machisme qui prévalait dans la tradition judéenne. Par contre certains apôtres, comme André et son frère étaient grecs. Luc était un médecin, et on nous dit qu’il était grec, mais j’en doute, car son nom peut venir de Lug ce qui en ferait un celte, probablement un Galiléen comme Jésus, ou de Lucius, ce qui en ferait un romain. Marc, l’un des évangélistes était juif, nous dit-on et Paul précise que son vrai nom est Jean. Mathieu est nommé Lévi, donc il est juif, Thomas a un nom grec. On le voit, les origines ethniques des premiers apôtres étaient diverses et surtout, Galiléennes donc celtes, juives ou grecques.
Jésus s’adresse donc à des gens de diverses influences pour leur donner un message universel, pacificateur, tout en ayant confiance qu’à cause de ce message des humains feraient du mal à ceux qui adopteraient ce message, et c’est pour cela qu’il dit cette phrase : « Je ne suis pas venu vous apporter la paix, mais la guerre. »
Le chrétien est bel et bien en guerre contre qui fait le mal au bien : Satan et tous ceux qui le suivent.
Que voit-on dans le monde, vingt et un siècles après l’incarnation de Jésus ? Partout, y compris ici en France, les chrétiens sont agressés et massacrés par ceux qui suivent à fond Satan, à savoir les musulmans.
C’est de l’agression gratuite qui commence avec l’enseignement même du coran où on nous traite de « mécréants », et ajoutez plein d’autres mots du genre dans ce bouquin du démon ou dans la bouche de ceux qui le suivent et le sanctifie.
Si on lis ce texte qui semble avoir eu de très multiples rédacteurs, tous mâles machos et piètres humains, on s’aperçoit vite qu’il dérive de textes de l’Ancien Testament, donc de textes judaïques.
Or, les fondateurs de l’islam viennent bel et bien d’une secte juive, qui avait infiltré les juifs au moment de la sortie d’Egypte, honnie de Moïse et de Jésus : Les pharisiens que Jésus nomme engeance du diable ou encore ; « synagogue de Satan. ».
Suivre l’islam est suivre Satan, cela ne fait aucun doute. Voilà pourquoi ce texte dit de tuer ceux qui ne sont pas musulmans, de les faire souffrir etc… Il dit aussi que la femme n’est pas pleinement humaine, une aberration puisque sans elle il n’y a pas d’humains du tout !
Comment des hommes peuvent-ils gober une telle stupidité sans nom ? Le fait est qu’ils la gobent et qu’ils sacrifient l’innommable maître du mal par les propos du coran ! Le fait est que ceux qui suivent ce message deviennent tellement abrutis qu’ils se mettent eux-mêmes en infériorité par rapport au niveau élémentaire de l’humanité.
Partout où est l’islam, partout où sont les musulmans on ne voit que de la décrépitude, du malheur social, de la contrainte, de la violence extrême ! Partout où est l’islam, il n’y a que du stupide, du moche, comme la mocheté des tenues islamiques dont toutes ces femmes vêtues en belphégors, sombres comme si l’islam était ennemi de la lumière, et c’est justement le problème ! L’islam ne vénèrent que les ténèbres de Satan.
Oui, la vie a changé ici en France, et en très mauvais depuis que nous avons des musulmans. J’ai connu le temps, où dans les endroits épargnés alors par ce flux d’invasion non européenne, les gens allaient faire leurs courses ou dans leurs champs sans jamais fermer leur porte à clé ! Les cambriolages sont arrivés avec les musulmans et ce temps où chacun avait confiance dans le collectif chrétien est révolu à cause de cette invasion organisée contre les peuples chrétiens européens
Les musulmans n’apportent que le mal sur terre, parce que leur message vient du mal, sert le mal, contre le bien apporté par Jésus, et voilà pourquoi ils se déclarent ennemi des chrétiens : nous vénérons le créateur, esprit de la lumière et du bien, et eux vénèrent le mal absolu, ennemi de la lumière et de la création toute entière.
Regardez comme dans tous les pays musulmans il y a la guerre, et lorsqu’il n’y a pas la guerre, il y a la misère crasseuse, l’ignorance, le refus de s’élever vers la lumière, l’écrasement du genre féminin.
Regardez comme l’Algérie, réellement fondée par la France sur la base d’une repaire d’esclavagistes turcs qui tenaient en esclavage les peuples autochtones est devenue après le départ des Français. Lamentable ! Du pognon à gogo du fait du pétrole, mais le peuple algérien n’en voit rien ! Cet argent est confisqué au peuple par une élite qui s’en met plein les poches depuis l’indépendance ! Les écoles, hôpitaux, infrastructures laissés par les français ne furent pas rénovés, et c’est l’indigence pour ce peuple, méprisé par ses dirigeants qui viennent tous se faire soigner ici dans nos hôpitaux en France, à nos frais à nous en plus ! Après, ces mêmes individus nous traitent de colonialistes !
Si l’Algérie est ainsi maintenue dans la crasse, l’indigence de son peuple, c’est par ce que l’islam est l’instrument idéal pour cela ! Son nom signifie SOUMISSION !
Lorsqu’on se soumet on est esclave, point barre, et chaque musulman est un esclave. Voilà pourquoi le peuple algérien n’a même pas la force de se soulever contre les ultras pourris qui les dirigent, de réclamer pour le peuple, l’argent du pétrole !
C’est ce même islam qui donne aux musulmans une telle flemme qui fait que l’Algérie qui fut exportatrice de produits agricoles de qualité sous la présence française, n’ a plus aucune auto-suffisance alimentaire et doit importer les produits de première nécessité ! Oui, l’islam génère la flemme. Même les vêtements de l’islam sont faits pour la flemme et entravent la démarche, et surtout pour les femmes; vêtements étroits à la base et babouches qui pour tenir aux pieds nécessite de marcher en canard ! Tu ne vas pas courir le marathon avec ça !
Comment expliquer autrement que par la flemme de l’islam que les terres riches à la fin des années cinquante soient devenues un désert ?
L’islam créé le désert, l’inhumanité, la régression intellectuelle et sociale et la violence.
L’islam ne règne que par la violence et la peur justement !
Si tu fais pousser des cactus, ne t’étonne pas de te mettre des piquants plein les pieds lorsque tu marches dessus !
A l’endroit des futurs musulmans car l’islam devait encore attendre six siècles pour être créé, Jésus qui a devant lui connaissance de tous les temps dit :
« Qui  vécu par l’épée périra par l’épée. »
Ce temps arrive pour l’islam qui est en train de périr du fait de ce qu’il est et de ce qu’il génère : violence.
De son côté, le pouvoir hébraïque d’Israêl met le feu aux poudres en déclarant prendre Jérusalem pour capitale.
S’il n’y avait jamais eu d’islam, tout e monde s’en foutrait, mais l’islam s’est fait une place dans cette ville, par le sang cela va de soi, nous le savons.
Cette décision froisse donc les sensibilités.
Jésusalem devrait rester sous un statut quo de ville sacrée universelle, et basta, donc être mise sous contrôle universel, et là, c’est le contraire qui est fait parce que pour tenter d’accomplir les écritures de l’ancien testament, les dirigeants ultra de ce pays veulent reconstruire le temple…
Je crois que même à leurs propres écritures ils n’ont rien compris ! Un temple de pierre ou de béton ne changera rien ! Le temple céleste est autre, et ils n’en cherchent pas l’entrée, mais ce que je dis ici est valable pour toute l’humanité.
Le seul qui nous ait donné la vérité est bien Jésus, qu’ont rejeté les dirigeants juifs il y a vingt et un siècles et qu’ils rejettent encore, que persécutent les musulmans dont l’islam procède de la secte peu ou prou judaïque des pharisiens, mais si on croit l’Ancien Testament, ces adorateurs du moloch ou veau d’or, comme cela fut traduit en amoindrissant l’aspect sacrifices humains à la bête, étaient des égyptiens d’origine non humaine qui profitèrent de la sortie des juifs d’Egypte et n’étaient pas des juifs. Ce sont pourtant eux qui eurent une influence négative sur le Sanhédrin à l’époque de Jésus. ce sont eux qui firent la Shoah et qui s’en prévalent aujourd’hui pour détruire la race européenne chrétienne.
Ce sont encore eux qui font le Bohémian grove et tout ce qui va avec.
Ce sont eux qui font la pédophilie et tente de tout mettre en œuvre pour limiter les naissances humaines européennes : avortement, vaccins qui handicapent, stérilisent et tuent les enfants, invasion, ce après nous avoir fait la ci-devant « révolution » et ses guerres, les guerres mondiales, etc…
Tous ces sacrifices humains contre les peuples européens, ceux qui étaient à fond dans le christianisme sans pour autant avoir tout compris du message véritable.
L’engeance de Satan comme Jésus la qualifie est à l’œuvre en ce monde contre les humains, mais plus pour longtemps.
Il n’y a pas cinquante voies de salut mas une, alors, lisez la parole de Jésus, et vous comprendrez que comme le dit Jésus, la vérité est liberté :
« La vérité vous rendra libre. »
Beaucoup de gens de tradition juive ont compris que Jésus était le vrai messie et se sont convertis, peu ou prou car certains ont peur de la communauté, or jésus a dit pour tous ceux qui ont cette peur et c’est aussi pour les ex musulmans devenus chrétiens :
« On n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau . »(à l’ombre).
Tout est en train de s’accomplir et ceux qui aveuglent le monde vont jusqu’au bout de leurs turpitudes. Ils se leurrent aux-mêmes.
Sachez quant à vous vous tenir sous la houlette du seul vrai guide universel : Jésus et de Marie qui intercède pour nous.
Musulmans, devenez libres et redevenez totalement humains et dans la lumière en quittant l’islam ouvertement, et cessez d’abreuver le mal en récitant tous ces versets de Satan, car chaque fois que vous lui adressez une prière via l’islam c’est comme si vous agitiez le poignard dans le corps de vos propres enfants, et vous ne l’avez toujours pas compris, mais il est temps de venir avec nous chrétiens dans la lumière.
L’Armageddon vient par cette affaire de Jérusalem, à moins que juifs et musulmans ne comprennent que Jésus est le seul et unique sauveur, qu’il doit être suivi, et que pour lui et pour sauver le monde de la destruction, eux musulmans, eux juifs doivent enfin rejoindre les chrétiens car Jésus est le seul messie universel, seul sauveur, et tout le reste est tromperie et destruction.

 

 

Le guêpier du Karma et l’illusion. N’en soyons plus esclaves !

Ce monde  nous piège.
Nous sommes corps et âmes enfermés dans une matrice qui nous tire vers le bas au point de nous avoir fait perdre de vue ce que nous sommes vraiment, et l’ensemble de nos énormes capacités.
Ces énormes capacités sont à même de nous faire échapper à la matrice et à la faire s’effondrer car elle n’est pas le lieu idéal pour l’épanouissement de nos êtres.
Chacun de nous doit se libérer de cette matrice, des illusions, des pièges, de tout ce qui peut nous asservir.
Devenons moins attachés aux biens matériels, mais plus à évolution de notre être.
Cette évolution de l’être ne la confions surtout pas à n’importe qui ou n’importe quoi. Ne laissons pas le cambrioleur s’emparer des murs de notre « maison » notre être. Chacun de nous est à la fois son propre royaume et le souverain de son royaume Les religions ont toutes été crées dans un intérêt de pouvoir d’une caste humaine ou non sur l’ensemble de la communauté humaine. Je parle des religions et pas des messagers, et pourtant, il y a du tri à faire parmi les messages.
Si vous ouvrez la porte à l’ennemi en adoptant de faux préceptes, alors ne vous étonnez pas de vous sentir comme en errance, en échec, non abouti. Vous laissez la sangsue aspirer votre vitalité.
On peut suivre le message d’un sage tant que le message vise à élever l’être, faire grandir l’âme, mais si le message demande de faire le moindre ml à autrui, discrimine les femmes, alors il fait partie des pièges de la matrice et doit être rejeté si l’on veut se libérer.
Les religions sont juste les sous programmes de la matrice pour vous tenir dans la matrice, mais certaines religions ont été bâties en englobant l’exemple de Jésus. Ces religions nous ont aussi trompés pour nous garder sous son pouvoir, lui-même partie de pouvoirs planétaires.
Celui ou celle qui pense librement la parole christique rend la parole vivante, et de ce fait il devient libre. C’est juste à expérimenter : rendre chaque cellule de son être, chaque articule libre, dans son essence première de liberté.
On ne parle pas ici de ce mot trompeur inscrit sur la devise républicaine : liberté. La vraie liberté n’a rien à voir et même un prisonnier enchaîné peut être libre.
La vraie liberté est de se défaire des ficelles du karma !
Vous lisez bien.
Certes, l’accès à un niveau d’évolution passe par l’expérimentation de l’âme dans cette matrice, mais passé un certain niveau d’élévation toute âme, à partir du moment où elle ne cède pas aux pulsions délétères est assez forte pour s’affranchir  de la nécessité de rester dan la pire de toutes les matrices; celle à laquelle nous sommes soumis en bas-monde de matière lourde.
Sur cette terre déjà, des gens vous disent que si vous cumulez les malheurs, c’est que vous avez un lord karma à régler parce que vous avez commis des crimes dans vos vies antérieures.
S’il en est ainsi, si de bonnes âmes sont en train de souffrir sur cette terre c’est que nos âmes se font piéger par l’illusion et nous font accepter des implants sur nos corps éthériques, des « missions »  que nous devrions refuser tout net.
Les entités qui font cela paraissent rassurantes, comme des anges, alors vous vous laissez convaincre, or, ces entités ont pour but d’abaisser le taux vibratoire global et vous faire accepter de la souffrance dans une vie de future nouvelle incarnation sur terre, ce, sous prétexte de relever votre âme, c’est une tromperie énorme.
Tnnel lors du passage.
il m’est arrivé de sortir de mon corps, ce de diverses manières, mais je n’ai jamais connu de tunnel de lumière.
Je me suis retrouvée au cours de prières, volant avec les entités supérieures, dan un état qui dépasse celui où on se trouve lorsqu’on vient de quitter son corps. Je me suis retrouvée à l’état d’esprit, et quelle merveille de bonheur et de pure liberté, d’omni connaissance.
Toute personne qui connaît une NDE et s’en souvient parle du corps abîmé, malade, laissé et de ce corps plus léger qui part d’un coup dans un tunnel de lumière.
Là, l’âme est déjà piégée, bien entendu bercée d’une impression positive, mais elle est piégée, car sans cela, elle n’irait pas dans ce tunnel qui l’a l’aiguiller vers une autre région de la même matrice, mais toujours au sein de la matrice de grandes souffrances : notre lourde dimension.
Là, passé le moment où vous allez retrouver sans doute une illusion des êtres que vous aviez perdus, oon va vous orienter selon votre évolution, sauf que les dés sont déjà pipés. Les manipulateurs du karma vont vous dire que dans telle,ou telle de vos vies vous aviez par exemple tué toute votre famille, et que pour contrer ce crime vous faire élever l’âme vous devez compenser en souffrant dans votre prochaine incarnation. De fait, il s vont vous faire porter un fardeau qui n’est pas le vôtre, et comme vous êtes une âme gentille on va vraiment vous plomber un maximum en vous disant que dans telle autre vie, vous étiez un usurier, et puis vous avez été un nazi abominable, et puis encore ciecii, et pour chacune de ces charges on va vous donner un fardeau à poter pour votre future incarnation,épreuve, accident, fausses accusations, etc, et pour cela on vous met des implants éthériques avec lesquels vous aller naître.
Sous leur aspect gentils, ces êtres « de lumière » de la matrice vont faire en sorte de vraiment vous faire régresser par la souffrance pour alourdir encore la dimension de cette matrice.
La souffrance n’élève pas l’âme ! Seul l mal peut faire croire en une telle ineptie.
La création est radieuse, et c’est joyeux que nous devrions être, pas malades, souffreteux, mal dans nos peaux.
Ce que vous ignorez c’est que vous êtes le maître de votre âme. Vous jouez un jeu de dupes dont on ne vous a pas donné les vraies règles et on fait de vous des esclaves en vous coupant vos propres ailes par ces implants de souffrance.
Vous allez faire énormément d’efforts, déployer une énergie énorme, et rien ne vous réussira, et ce systématiquement. On dira de vous que vous avez la guigne et vous l’aurez vraiment parce qu’on vous aura chargé des fardeaux qui ne sont pas les vôtres, et comme vous êtes gentils, vous avez tout accepté au lieu de tout refuser.
Si vous vous êtes affranchis de votre vivant, alors vous n’irez pas dans le tunnel et vous échapperez à cette matrice qui inclut son au-delà.
Vous irez vers d’autres « mondes » plus légers, moins éprouvants, plus agréables. Vous en aurez fini avec ce jeu  de dupes.
S »affranchir de son vivant :
Il faut d’abord n’être piégé ni par une organisation religieuse, ni par un parti, une secte, etc. Il faut être libres mais tournés vers la lumière, or le message de Jésus permet cette élévation. Toutefois vous devez aussi faire retirer les implants qui vous ont été mis sur vos corps éthériques, au niveau de tel ou tel chakra, et faire attention à ne pas en prendre de nouveaux.
Vous vous mettez chez vous dans le calme, et vous allez devoir exiger des merdouilles du karma, ceux qui vous imposent cela de vous retirer tous es implants qu’ils vous ont mis.
Vous devez leur faire comprendre que vous avez compris la tromperie dont ils procèdent et que vous dites stop, et que vous avez compris que si en cette circonstance vous faîtes appel à la source de la création alors vous serez entendus.
Ces entités savent qu’elles peuvent perdre leur existence si vous demandez à la source de la création de les anéantir.
Vous leur êtes en fait supérieur sans le savoir, parce qu’en vous il y a une e résonance divine que ces entités, ces êtres n’ont pas.
Pour bien leur faire comprendre, il est conseillé de les nommer de façon dégradantes, d’où les merdouilles du karma par exemple. Si votre vie terrestre a été un enfer où les épreuves pleuvent en permanence, et on ne parle pas de petits soucis, mais de vraies épreuves, alors tentez ceci :
Choisissez un moment où vous serez seul, au calme
-Je m’adresse aux merdouilles du karma et j’exige de vous que vous m’enleviez tous les implants que vous m »avez mis ainsi que ceux qui résultent de mes ancêtres; je vous donne deux heures, et dans deux heures, j’appelle la  source de la création, source de toute vie, et je lui demande de vous anéantir, de vous envoyer dansa la Géhenne si vous n’avez pas enlevé tous ces implants et liens négatifs.
Au bout de deux heures, c’est à la source de la création que vous demandez d’éliminer tous les implants qui vous furent mis en éliminant les entités qui vous les ont mises.
Il faut savoir que c’est comme si les entités en question vous avaient placé des banderilles portant leur identifiant personnel, leur empreinte, et cela suffit à la source pour les anéantir.
Vous vous sentirez plus légers après avoir fait enlever ces implants, et vous verrez que certaines choses changeront agréablement dans vos vies.
Ne croyez pas qu’une fois suffit; il faut le faire régulièrement, au moins une fois par semaine, car ces entités ont ‘horreur du vide » et elles viennent aussi du temps de notre incarnation terrestre pour nous en rajouter, et elle aiment aussi venir lorsque nous dormons, donc chaque semaine voir  chaque jour pour les personnes particulièrement désignées, bien entendu, il faut toujours remercier la source de la création ensuite.Lorsque vous quitterez votre corps, si vous êtes aspirés par le tunnel dites, que vous ne voulez pas des implants du karma, que votre âme est libre. Si vous leur échappez vous pourrez vous incarner dans des mondes moins durs,, connaissant moins de souffrance.
A vous de voir. Plus nous serons nombreux à nous affranchir, plus le  monde sera libéré du mal en fait ! tant que nous acceptons la souffrance, le monde du mal règne sur nos vies passées, présentes et à venir.
Jésus nous a dit pour cette période que nous vivons :
« la vérité vous rendra libres. »
Voici la vérité concernant nos âmes t voici la liberté. Un oiseau attaché par la patte nee peut prendre son envol; nos âmes sont ainsi, piégées par ces implants, mais c’est fini si nous voulons en finir.

 

Jésus était son nom, de Robert Hossein.

 

J’invite les musulmans à regarder ce spectacle pour voir qui était Jésus selon les évangiles. Ils comprendront que le « Issa » de leur coran n’est pas du tout Jésus. Ils comprendront que ce n’était pas un prophète, mais avant de voir la vidéo, que tout le monde lise ceci.
Cela concerne l’acteur Jean-Marie Lamour, le réalisateur Robert Hossein…. et plus.
Je suis amie de la sœur de Jean-Marie, laquelle personne est connue dans les médias.
Voici ce que m’a raconté la sœur de l’acteur qui incarne Jésus.
Le casting étant en cours, des diazines d’acteurs venaient auditionner. Robert Hossein ne trouvait pas d’acteur digne du rôle.
Soudain, il avise un jeune homme, et il va vers lui : – Quel est votre nom ? -Jean-Marie Lamour.
Robert Hossein se dit que c’est vraiment un signe. Jean est l’un des principaux apôtres de Jésus et l’un des quatre principaux évangélistes, Marie est la mère de Jésus, et plus que cela, et le message de Jésus est justement : L’AMOUR.
Robert Hossein crie à ses collaborateurs :
  • On arrête tout ! J’ai trouvé mon acteur.
L côté extraordinaire ne s’arrête pas là.
Un jour, Jean-Marie Lamour vient voir sa sœur, et il porte un tee-shirt avec le titre du spectacle. Il a transpiré et il demande à sœur si elle peut lui laver son tee-shirt. Elle le passe à 30. Surprise, lorsque la machine s’arrête de tourner, plus d’inscription sur le tee-shirt, mais à la place correspondant à celle où le légionnaire Longinus avait percé le flanc de Jésus et d’où s’écoula du sang, il y avait une tache de sang, une vraie tache de sang.
Après un second lavage, plus de tache de sang et l’inscription du titre du spectacle est réapparue

 

 

Croix celtique druidique et réincarnation chez les Celtes.

réincarnation celte

Ci-dessus, la croix celtique et sa signification en rapport avec une conception de la vie de nos ancêtres celtes, dont les « Gaulois » sont. La réincarnation chez nos ancêtres celtes, dont gaulois. Cette croix était portée par les druides et les bardes. (voir mes deux romans celtes : L’Aigle Arverne et Arianrhod.)
La vision ésotérique celte est représentée par trois cercles ; ces trois cercles sont représentés sur la croix druidique :
Le cercle extérieur correspond au monde du Dieu OIV, seul celui-ci peut y vivre. C’est Keugant, cercle de l’infini où rien ne peut exister excepté Dieu. Le dieu créateur existe donc chez les celtes, mais il n’est pas placé au centre de sa création mais à l’extérieur, ce qui rend ce dieu inconnaissable par l’humain.
Le cercle suivant, Abred, représente le monde de la mort, le cercle des transmigrations des âmes où tout procède de la mort. L’homme le traverse. C’est notre vie sur terre. L’homme se réincarne parmi les humains pour une nouvelle expérience, et généralement au plus près de sa communauté d’origine.Il peut être femme dans une vie et homme dans une autre.Il ne se réincarne pas en animal ce qui différencie donc la croyance en la réincarnation des celtes de celle des asiatiques.
L’Homme doit passer par plusieurs étapes, chacune de celles-ci étant un apprentissage. La mort est donc une renaissance au monde de l’esprit, par abandon du corps propre à la vie terrestre. Si l’âme doit poursuivre sa progression terrestre, elle se réincarne au bout d’un certain temps.  
Le troisième cercle, Gwenwed, le monde blanc, est le cercle de la félicité, où l’homme, retrouvera le souvenir de ses nombreuses transmigrations. Il pourra alors être le guide des hommes errants en Abred.
Le druidisme reconnaît donc trois cercles de l’existence :
– Le cercle du commencement dans Annouim (l’abîme) ;
– Le cercle de la
transmigration et de l’évolution en Abred ;
– Le cercle de La
plénitude en Gwenwed, dont le nom signifie : le monde blanc.
La vie s’éveille dans le règne minéral, de la roche au métal, se développe dans le monde végétal jusqu’à l’Instinct, prend une conscience chez l’animal, acquiert une Âme chez l’Homme qui devient alors responsable de ses actes et s’efforce de s’élever vers la spiritualité, en se dégageant de la matière et de l’instinct primitif. Cette évolution se fait par la connaissance de tous les règnes par lequel il est passé pour accéder au statut humain, et donc par le respect et l’harmonisation avec la nature-mère.
Le parcours de l’homme en Abred, par le biais de ses différentes transmigrations doit donc aboutir à ces trois raisons d’être :

La nécessité de recueillir le fruit de chaque existence et de chaque état de vie.
La nécessité d’apprendre pour connaître toute chose.
La nécessité de se créer la force morale afin de triompher de toute haine.
Est-il plus belle philosophie de vie ?
Pourquoi aller chercher en Asie, ce qu’il suffit de redécouvrir dans la philosophie de nos propres ancêtres, selon notre propre identité ?
Pas besoin de se raser le crâne comme chez les bouddhistes ; au contraire, nos ancêtres appréciaient les cheveux longs ou mi-longs, auxquels ils accordaient de grands soins, or, les cheveux sont chargés d’électricité et de fait facilitent la connexion avec les mondes subtils.
Cette identité est en nous comme un trésor enfoui, et il n’est guère besoin de creuser longtemps pour la mettre au grand jour, et la faire resplendir.
 Maintenant une petite strophe qui en dit long et que vous pourrez réciter lors d’obsèques :
« La naissance et la mort sont deux pas ressemblants,
l’Un mène au Monde où le corps peine,
l’Autre au Cercle où n’est plus de haine.
Ne crains donc ni le fer ni les combats sanglants ;
Qui du courage aura coutume
Saura mourir sans amertume.
La naissance et la mort sont deux pas ressemblants. »
Strophe extraite des Stances d’Alruna.

 

Message désincarné en pleine émission radio.

 Voici un vécu qui m’advint en 2015.
Ayant eu un rêve très lumineux et raccordé à mon amie et témoin de mariage décédée en escalade en 1982, je suis restée longtemps dans mon lit, dans le bien-être apporté par ce rêve, où il était question de la résidence universitaire où Régine et moi nous nous étions connues, étant alors étudiantes. Je me suis donc levée tard, et tout en prenant mon thé, j’ai voulu mettre le flash d’informations à la radio. J’ai un poste radio d’une trentaine d’année qui a du mal à capter, et donc, je ne peux pas écouter toujours les mêmes ondes. J’ai tourné le bouton, et je suis tombée sur un flash d’infos, sur je ne sais quelle station. Après le flash d’informations, on nous met une chanson sirupeuse en anglais, à la mode de maintenant, toutes calquées les unes sur les autres, chansons musicalement sans aucun intérêt. Je supporte, tout en buvant mon thé. Arrive alors, soudain un étonnant message qui n’a rien à voir avec le style de la radio sur laquelle je suis, qui est plutôt une radio djeuns !
Sans aucune annonce préalable, sans préambule, une voix de femme sans intonation, désincarnée dit ceci :
« Qui convoite le bien d’autrui produit de mauvais fruits. La racine du juste produit de bons fruits. »
Sitôt après ce message nous revoilà en plein dans la chanson djeuns charabiaté en anglais.
C’est là que je réalise pleinement qu’il vient de se produire quelque chose qui n’est pas négligeable, et qui est un message d’ailleurs.
La première partie du message ne me concerne pas, ni aucun des miens. A moi on a pris le peu que j’avais obtenu au prix de gros efforts, mais pour ce qui me concerne, je n’ai jamais été dans la convoitise; le sentiment de jalousie me surprend toujours, mais je fus l’objet de jalousie durant très longtemps, et de ce fait, on m’en a fait au-delà de ce qui est imaginable, et cela est allé si loin que ma santé a rudement été mise à l’épreuve, ce qui me laisse des séquelles non négligeables dont je suis obligée de me préoccuper en ce moment.
La convoitise découle de la jalousie, lorsqu’il s’agit de biens matériels : « Un tel a ceci, et bien je le veux, donc je le prends ou je le force à me le donner. »
Cela se passe désormais au niveau non plus individuel, mais au niveau des populations. La convoitise donne les prédateurs, or, ceux qui viennent dans nos pays depuis Afrique (toute l’Afrique) Asie, Orient, les Roms, etc, sont dans la convoitise, et ils viennent ici se comporter en prédateurs, ne serait-ce qu’en bénéficiant de nos prestations sociales payées par nous… qui ne pouvons plus les payer !
Ces prédateurs sont en grande faute spirituelle, car leur devoir est de faire prospérer leur propre pays d’origine, au lieu de venir massivement ici.
La première partie de la phrase entendue  leur est largement destinée, m^me s’ils ne sont pas les seuls concernés.
La seconde concerne les justes qui souffrent tant dans ce pays; le mot racine a un sens identitaire, il parle de filiation ancestrale, ancrée sur ce sol.
Tout est dit pour qui veut bien entendre, ce qui signifie comprendre !
Oui, ce message désincarné fait sens. Les populations installées en Europe mais qui sont issues de migrations depuis ailleurs que l’Europe continentale doivent remigrer sur leur continent pour se recaler sur la volonté divine qui a choisi de placer telle race sur tel continent. Venir ici par convoitise des allocations et aides n’a pas de sens et ne peut durer, car à un moment, plus personne ne peut payer, et en outre, les populations qui quittent leur continent n’œuvrent pas à l’évolution de ce dernier, or, là est le devoir pour   lequel ils sont venus au monde : faire progresser leur continent africain, leur péninsule arabique, leur continent asiatique. leur prédation précipite tout le monde dans le chaos total. Voilà donc bien le sens de cette parole qui me fut donnée :

« Qui convoite le bien d’autrui produit de mauvais fruits. La racine du juste produit de bons fruits. »

 

 

Anges-gardiens : témoignages. Vidéo

Des témoignages à écouter.